La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « enrouer »

Enrouer

[ɑ̃rwe]
Ecouter

Définitions de « enrouer »

Enrouer - Verbe

  • Rendre la voix rauque et moins claire qu'à l'habitude.

    (Par extension) Le bruit de l’eau qui gazouille se mêle au bourdonnement enroué de cent mille cigales ou grillons dont la musique ne se tait jamais et vous rappelle forcément, malgré la fraîcheur du lieu, aux idées méridionales et torrides.
    — Théophile Gautier, Voyage en Espagne

Expressions liées

  • Cette dispute m'a enroué
  • Chant, rire qui s'enroue
  • La colère a enroué sa voix

Étymologie de « enrouer »

Du latin raucus et l'ancien français enrouir, signifiant « mettre en roue, faire subir le supplice de la roue ».

Usage du mot « enrouer »

Évolution historique de l’usage du mot « enrouer » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « enrouer » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « enrouer »

Antonymes de « enrouer »

Citations contenant le mot « enrouer »

  • La mélancolie a cette force obscure qui peut enrouer la voix de l'âme, la rendant méconnaissable même à son propre écho.
    Henri de Monclair — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • Les larmes ont ce pouvoir injuste d'enrouer nos cris de détresse, nous privant ainsi du seul moyen d'appeler à l'aide.
    Émilie Durand — Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle

Traductions du mot « enrouer »

Langue Traduction
Anglais hoarse
Espagnol ronco
Italien rauco
Allemand heiser
Chinois 嘶哑
Arabe أجش
Portugais rouco
Russe хриплый
Japonais しわがれ声
Basque erlats
Corse arruvitu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.