La langue française

Engeigner

Définitions du mot « engeigner »

Trésor de la Langue Française informatisé

ENGEIGNER, verbe trans.

Vx. Duper, tromper. Mettez-vous à sa place : être engeigné, lui, meilleur que du pain, et quitté, lui, si bel homme, pour un pareil rossignol (Cladel, Ompdrailles,1879, p. 326):
Sans sa perpétuelle démangeaison d'engeigner autrui, je crois qu'il aurait recherché un compagnon moins candide que moi. France, La Vie en fleur,1922, p. 398.
Rem. La docum. atteste un emploi de engeignement, subst. masc. Illusion. Allaient-ils [des chevaliers] conquérir, ces fantômes, un royaume sans vérité (...) et sans autres moissons que de brouillard et de tromperie, sans autre pain que d'illusion et d'engeignement? (Arnoux, Rhône, 1944, p. 151).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃ ʒ ε ɳe], (j')engeigne [ɑ ̃ ʒ ε ɳ]. Seule transcr. mod. ds Lar. Lang. fr. Ds Ac. 1798. Étymol. et Hist. Ca 1100 « duper, tromper » (Chanson de Roland, éd. Bédier, 95), repris en 1668 comme archaïsme par La Fontaine, Fables, XI, IV, 1. Dér. de engin*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Verbe

engeigner \ɑ̃.ʒɛ.ɲe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Tromper, duper.
    • Tel, comme dit Merlin, cuide engeigner autrui,
      Qui souvent s’engeigne soi-même,
      J’ai regret que ce mot soit trop vieux aujourd’hui ;
      Il m’a toujours semblé d’une énergie extrême.
      — (Jean de La Fontaine, Fables IV, 11, XVIIe siècle)
    • [Il] le publia à la hâte, pour me jouer un tour. Mais, croyant m’engeigner, il s’engeigna lui-même. Son édition fourmille de fautes et j’eus la satisfaction d’y relever quelques grosses bévues. . — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 94.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ENGEIGNER (an-jè-gné) v. a.
  • Tromper. Tel, comme dit Merlin, cuide [pense] engeigner autrui, Qui souvent s'engeigne soi-même ; J'ai regret que ce mot soit trop vieux aujourd'hui ; Il m'a toujours semblé d'une énergie extrême, La Fontaine, Fabl. IV, 11.

HISTORIQUE

XIIe s. Ah ! Guene fel, com nous a engegniez ! Roncisv. p. 66. Doucement sui engigniez et soupris [surpris], Couci, XVII.

XIIIe s. On dit pieça que teus [tel] cuide autrui engignier, qui de cel meismes engien ou de semblant est enginiés, H. de Valenciennes, XXIV.

XIVe s. En tant comme vous mectriez paine de enginier vostre confesseur, Ménagier, I, 3.

XVe s. Ainsi advient-il de plusieurs ; car tels cuident engigner ung autre, qui s'engignent eux mesmes, Le premier vol. de Merlin, qui est le premier de la table ronde, feuillet XLVII, réclame I, ij.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « engeigner »

Du latin ingeniare (on trouve ingeniatus, dans Plaute), de ingenium, « esprit » (→ voir engin).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Norm. engignier ; provenç. enginhar, engeingnar ; anc. cat. engegnar ; espagn. ingeniar ; portug. engenhar ; ital. ingegnare ; du latin ingeniare (on trouve ingeniatus, dans Plaute), de ingenium, esprit (voy. ENGIN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « engeigner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
engeigner ɑ̃ʒɛnje

Évolution historique de l’usage du mot « engeigner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « engeigner »

Langue Traduction
Anglais engeigner
Espagnol ingeniero
Italien engeigner
Allemand engerigner
Chinois 恩格涅格
Arabe إنجيغنر
Portugais engeigner
Russe engeigner
Japonais エンジニア
Basque engeigner
Corse engeigner
Source : Google Translate API

Synonymes de « engeigner »

Source : synonymes de engeigner sur lebonsynonyme.fr

Engeigner

Retour au sommaire ➦

Partager