Encaver : définition de encaver


Encaver : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENCAVER, verbe trans.

A.− [L'obj. désigne gén. une boisson] Mettre en cave. Encaver du vin, de la bière. Tous les hôteliers, aubergistes et taverniers (...) étaient tenus de payer (...) six pots de vin ou bière, pour chaque mesure encavée ou vendue (Erckm.-Chatr., Hist. Paysan,t. 1, 1870, p. 6).
B.− Vx, région. (Berry, Nivernais), rare. Mettre dans un trou :
Nérina avait fini ses jours sur les genoux de sa maîtresse. Elle a été enterrée dans notre jardin sous un rosier : encavée, comme disait le vieux jardinier, qui, en puriste berrichon, n'eût jamais appliqué le verbe enterrer à autre créature qu'à chrétien baptisé. Sand, Histoire de ma vie,t. 1, 1855, p. 140.
Emploi pronom. réfl. En hiver le serpent s'encave dans les rocs (Rollinat, Névroses,1883, p. 195).
Rem. Au part. passé, en emploi adj. Mis dans un trou, enfoncé. L'abbé Capdepont était un homme grand et maigre (...) Ses yeux étaient profondément encavés (Fabre, Abbé Tigrane, 1873, p. 7). Cette eau dormante, encavée au fond d'une espèce de ravin sauvage (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 34).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃kave], (j')encave [ɑ ̃ka:v]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1295 « mettre en cave une boisson » (Compte de Girart le barillier, A.K. 36b, pièce 43 ds Gdf. Compl.). Dér. de cave*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 3.
DÉR. 1.
Encavement, subst. masc.Action de mettre en cave; état qui en résulte. Venant s'était mesuré avec Didace et Amable à l'encavement des pommes de terre (Guèvremont, Survenant,1945, p. 34).Spéc., œnologie. L'encavement améliore les vins (Lar. 19e-Lar. Lang. fr.).Rem. Le synon. usuel en Suisse romande est encavage, subst. masc., notamment en œnologie. La capacité totale d'encavage des quatre caves de la fédération s'élève à 30 millions de litres (Coopération, 4 déc. 1975). P. méton. Vin encavé. N.N. mettent en vente leur encavage, soit le produit garanti pur et tel quel de leurs propres vignes (Feuille d'avis de Neuchâtel, 27 févr. 1908). [ɑ ̃kavmɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1932. 1reattest. 1635 (Monet); du rad. de encaver, suff. -(e)ment1*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Encaveur, subst. masc., œnologie. Celui dont le métier est d'encaver les vins. Un encaveur adroit (Ac.1835, 1878).Suisse romande. Négociant en vin, généralement propriétaire de vignes, qui pressure, encave et élève sa production, tout en achetant également la vendange d'autres producteurs. Les amateurs commencent à se glisser confidentiellement, de bouche à oreille, l'adresse de quelque encaveur chez lequel on peut trouver encore une ou deux bouteilles de vin fin (J. Montandon, Le Valais à table,Sion, 1975, p. 87).En appos. Vigneron, viticulteur encaveur. Mon petit domaine de propriétaire encaveur, ça pourra me faire des clients pour la bouteille (G. Clavien, Le Partage,Sion, 1976, p. 153). [ɑ ̃kavœ:ʀ]. Ds Ac. 1718-1932. 1reattest. 1571 (M. de La Porte, Epithetes, 403 ds Hug.); du rad. de encaver, suff. -eur2*.

Encaver : définition du Wiktionnaire

Verbe

encaver \ɑ̃.ka.ve\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en cave, en parlant du vin et autres boissons.
    • Il est temps d’encaver ce vin-là, d’encaver cette bière.
    • Surproduction, consommation diminuée, impossiblilité d'encaver pour le propriétaire qui doit vendre à tout prix. — (André Guex, Le demi-siècle de Maurice Troillet, 1971)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encaver : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCAVER. v. tr.
Mettre en cave. Il ne se dit qu'en parlant du Vin et autres boissons. Il est temps d'encaver ce vin-là, d'encaver cette bière.

Encaver : définition du Littré (1872-1877)

ENCAVER (an-ka-vé) v. a.
  • Mettre du vin en cave.

    S'encaver, v. réfl. Être encavé. Ces barriques sont fort grosses ; elles ne s'encavent pas facilement.

HISTORIQUE

XIVe s. C'est un chemin moult destravé, Plein de boullons [bourbiers], tout encavé, J. Bruyant, dans Ménagier, t. II, P. 18.

XVe s. Chevalier, congé avez D'aymer où il vous plaist ; Gardez où votre cœur encavez, Chevalier qui congé avez, Perceforest, t. VI, f° 95.

XVIe s. Aucuns, d'une façon particuliere, gouvernent ainsi leurs vins : dès les avoir entonnés et encavés, persent generalement tous leurs tonneaux, De Serres, 218.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ENCAVER. Ajoutez : - REM. Dans plusieurs provinces, cave se dit pour fosse, trou. De là le sens que certaines provinces donnent à encaver, c'est-à-dire mettre dans un trou, dans une fosse. M… [Côtes-du-Nord, arrondissement de Loudéac] exhorta les électeurs à voter pour un candidat conservateur, ami de l'ordre et de la religion, et non pour un encaveur ; il ajouta : Nous ne voulons pas être encavés comme des chiens, Journ. offic. 12 avril 1876, p. 2637, 3e col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « encaver »

Étymologie de encaver - Littré

En 1, et cave.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de encaver - Wiktionnaire

 Dérivé de caver avec le préfixe en-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « encaver »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encaver ɑ̃kave play_arrow

Conjugaison du verbe « encaver »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe encaver

Évolution historique de l’usage du mot « encaver »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « encaver »

  • La pandémie de coronavirus a empêché les consommateurs de vin de lever le coude. La vive concurrence des vins étrangers et la dégradation de l'écoulement des vins sur le marché liés notamment à la fermeture des restaurants ont entraîné une augmentation des stocks, en Valais comme ailleurs en Suisse. Certains encaveurs ont pris des mesures radicales: ils ont annoncé à leurs fournisseurs qu'ils n'encaveraient pas leurs vendanges en 2020. , Les viticulteurs valaisans sont inquiets | Agefi.com
  • L'assemblée générale, à laquelle les médias n'ont pas pu participer, a duré près de quatre heures. Après un vote à bulletins secrets, la modification statutaire délivrant la coopérative de son obligation d'encaver la totalité de la récolte a été rejetée. SWI swissinfo.ch, Provins ne pourra pas limiter ses achats de raisins
  • Le coronavirus a mis un frein à la viticulture. Certains encaveurs ont pris des mesures radicales, annonçant à leurs fournisseurs qu’ils n’encaveraient pas leurs vendanges en 2020. Tribune de Genève, Coronavirus – Coup de pouce du Valais à la branche viticole | Tribune de Genève

Images d'illustration du mot « encaver »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « encaver »

Langue Traduction
Corse cantina
Basque bodega
Japonais セラー
Russe подвал
Portugais porão
Arabe قبو
Chinois 地窖
Allemand keller
Italien cantina
Espagnol cava
Anglais cellar
Source : Google Translate API

Synonymes de « encaver »

Source : synonymes de encaver sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires