Encaquer : définition de encaquer


Encaquer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ENCAQUER, verbe trans.

TECHNOL. Mettre en caque* des poissons, spéc. les harengs. Synon. caquer.P. ext. Et les poissons qu'elle [la boîte] encaque sont morts, fanés et raides comme l'ablette et le chevesne (Genevoix, Boîte à pêche,1926, p. 270).
P. anal., fam. [En parlant de pers.] Serrer les uns contre les autres. Voir de là [la salle du trône] les courses et le feu d'artifice, et surtout être au frais et à l'aise, au lieu d'être encaqué avec de maudits bourgeois aux raisonnements assommants (Stendhal, Journal,1809-11, p. 127).
Emploi pronom. réfl. S'insinuer, s'entasser. Je prendrai épouse sage et fidèle si faire se peut et je m'encaquerai dans un joli petit ménage tout neuf (Balzac, Corresp.,1821, p. 115):
L'arrivée des illustres conviés ne lui avait nullement fait lâcher prise, et tandis que prélats et ambassadeurs s'encaquaient, en vrais harengs flamands, dans les stalles de la tribune, lui s'était mis à l'aise... Hugo, Notre-Dame de Paris,1832, p. 49.
Rem. La plupart des dict. gén. attestent encaqueur, euse, subst. ,,Celui, celle qui encaque`` (Ac. 1835-1932).
Prononc. et Orth. : [ɑ ̃kake], (j')encaque [ɑ ̃kak]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1638 « mettre dans une caque* » (Sully, Œcon. roy., ch. CLVII ds Gdf. Compl.); 2. 1718 fig. « entasser, presser des personnes dans un espace réduit » (Ac.). Dér. de caque*; préf. en-*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 5.

Encaquer : définition du Wiktionnaire

Verbe

encaquer \ɑ̃.ka.ke\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre dans une caque.
    • Encaquer des harengs.
  2. (Figuré) (Familier) (Vieilli) Presser et entasser, en parlant de gens.
    • Tous les noirs étaient dûment embarqués, arrimés, encaqués dans le faux pont de la Catherine, les nègres à bâbord et les négresses à tribord. — (Eugène Sue, Atar-Gull, 1831)
    • Ils ne purent pénétrer dans plusieurs maisons regorgeant au point que les hommes s'y tenaient encaqués, dormant debout. — (Paul et Victor Margueritte, Les tronçons du glaive, 1900)
    • Il pleut. […] Tous les clients sont encaqués dans le hall, le salon de correspondance et la petite salle de ping-pong et de billard russe. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, pages 62-63)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encaquer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENCAQUER. v. tr.
Mettre dans une caque. Encaquer des harengs. Il se dit, figurément et familièrement, en parlant de Gens qui sont pressés et entassés dans une voiture. Ils sont encaqués là comme des harengs.

Encaquer : définition du Littré (1872-1877)

ENCAQUER (an-ka-ké) v. a.
  • 1Mettre en caque. Encaquer des harengs. On n'oubliera jamais qu'un grand prince [Charles-Quint] fit élever une statue à G. Buckel, pour avoir trouvé le secret de préparer et d'encaquer les harengs salés, Dict. des arts et m. Amst. 1767, chaircuitier.

    Encaquer de la poudre à canon.

  • 2 Par extension et familièrement, presser, entasser dans une voiture, dans un vaisseau, dans un appartement, dans une prison, etc. Mais ce grand Henri IV était donc un vilain, un ladre, un pillard ; car on m'a conté qu'il avait encaqué dans la Bastille plus de cinquante millions de notre monnaie d'aujourd'hui, Voltaire, L'homme aux 40 écus, Entretien avec un géomètre.
  • 3S'encaquer, v. réfl. S'entasser, en parlant des personnes. Dix théâtres et établissements publics seront pleins, chaque soir, de masques qui s'y encaqueront par milliers, Alph. Karr, les Guêpes, janvier 1843.

HISTORIQUE

XVIe s. Je commencerai dès aujourd'hui à faire compter et encaquer l'argent necessaire pour faire faire montre aux cinq regimens français et à toutes les compagnies de Suisses et de lansquenets, Sully, Mém. t. III, p. 339, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « encaquer »

Étymologie de encaquer - Littré

En 1, et caque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de encaquer - Wiktionnaire

De caque (« barrique pour presser et conserver les harengs »), par dérivation parasynthétique, avec le préfixe en- et le suffixe en -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « encaquer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
encaquer ɑ̃kake play_arrow

Conjugaison du verbe « encaquer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe encaquer

Évolution historique de l’usage du mot « encaquer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « encaquer »

  • Ce qui amène le chaos et la violence dans les pays d’immigration, le multiculturalisme agressif et la perte d’identité géographique, la concurrence de la médiocrité, et la ruine financière. Mais aussi le délitement des pays d’émigration car leurs habitants, au lieu de se sentir acculés à tout faire pour améliorer leur sort sur place et de relever le niveau de leur patrie, préfèrent lui tourner le dos (tout en continuant à la voir comme si elle était la perfection) pour venir s’encaquer chez nous et renvoyer au pays une partie de l’argent qu’ils nous sucent. Liberté d'expression, Bloc-notes : Face aux crises, l’efficace retour des nations - Liberté d'expression
  • «Les assises rabaissées des sièges offrent une position sport et relaxante aux passagers avant. Aux places arrière, ben, c’est juste pour encaquer deux piétons harassés. Du dépannage sans grandeur d’âme. On appréciera la climatisation à régulation électronique, le cuir, l’installation stéréo de qualité (radio-K7 avec 6 baffles et 5 schémas de réponse de fréquence), etc. Nous avons déjà évoqué la bonne isolation phonique de l’habitacle. Reste les trémolos provoqués par la suspension sur les surfaces cassantes. Ceux-ci s’amplifient bien entendu lorsqu’on enlève le toit. Dans ce cas, la voiture perd un élément de rigidité et exige d’être conduite sans brusquerie.» , Que pensait Le Moniteur Automobile de la Toyota Supra en 1993?

Traductions du mot « encaquer »

Langue Traduction
Corse incascià
Basque encase
Japonais 包む
Russe опалубить
Portugais envolver
Arabe غلاف
Chinois 包住
Allemand umhüllen
Italien racchiudere
Espagnol encerrar
Anglais encase
Source : Google Translate API

Mots similaires