La langue française

Ectoplasme

Définitions du mot « ectoplasme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ECTOPLASME, subst. masc.

A.− BIOL. [Chez les protozoaires] Couche superficielle du protoplasme de la cellule. Ils sont pourvus d'une cuticule et possèdent un ectoplasme et un endoplasme (Brumpt, Parasitol.,1910, p. 148):
1. Cette apparition est rapide, mais, comme les autres manifestations de l'activité cellulaire, son importance paraît inversement proportionnelle de la multiplication cellulaire. Les fibrilles apparaissent d'abord dans l'ectoplasme cellulaire. J. Verne, La Vie cellulaire hors de l'organisme,1937, p. 119.
B.− Usuel, SC. OCCULTES (spirit.). Émanation visible produite par un médium, se matérialisant en formes diverses. Synon. fam. fantôme.Rares sont les poèmes de chance. Ils coulent de la main comme l'ectoplasme de la bouche du médium. Le poète, endormi d'un œil, contrôle la descente (Cocteau, Poèmes,1916-23, p. 99).Le fantôme d'Albertine flotte comme un ectoplasme dans la ténèbre asphyxiante d'une chambre (Mauriac, Du côté Proust,1947, p. 40):
2. On devient, comme dit mon père, son ectoplasme. Ce mot par lequel les métapsychistes désignent le pouvoir qu'auraient certains médiums d'émettre, par la bouche, une matière blanche ou grise, légèrement lumineuse et comme un double d'eux-mêmes... Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 99.
Prononc. : [εktɔplasm̥]. Étymol. et Hist. 1. a) 1901 ectoplasme biol. (Nouv. Lar. ill.); b) 1932 ectoplasma id. (Lar. 20e); 2. 1922 occult. (Ch. Richet, Traité de métapsychique, p. 783 : les matérialisations sont des ectoplasmes c'est-à-dire des expansions sarcodiques sortant du corps humain [des médiums] absolument comme l'expansion pseudopodique sort de la cellule amibienne). Composé des éléments préf. ect(o)-* et suff. -plasme*; au sens 2, terme employé d'abord par Ch. Richet, v. cryptesthésie. Fréq. abs. littér. : 7.
DÉR. 1.
Ectoplasmie, subst. fém.[Correspond à ectoplasme B] Don attribué à certains médiums de produire des ectoplasmes. « Ils [les phénomènes objectifs] ne relèvent pas de forces actuellement connues et paraissent avoir un caractère intelligent. » Richet les subdivise en trois catégories : la télékinésie, l'ectoplasmie, les hantises (Amadou, Parapsychol.,1954, p. 41). [εktɔplasmi]. 1reattest. 1922 (Ch. Richet, Traité de métapsychique, Avant-propos II : L'ectoplasmie (...) la formation d'objets divers, qui le plus souvent semblent sortir du corps humain et prennent l'apparence d'une réalité matérielle [vêtements, voiles, corps vivants]); de ectoplasme étymol. 2, suff. -ie*. Fréq. abs. littér. : 1.
2.
Ectoplasmique, adj.[Correspond à ectoplasme A] Relatif à l'ectoplasme. Membrane plasmique ou ectoplasmique (...) En microscopie photonique, cette membrane plasmique n'est pas visible (Husson, Graf, Manuel biol. gén.,1965, p. 25). 1reattest. 1922 formations ectoplasmiques (Ch. Richet, Traité de métapsychique, p. 627), embryogénèse ectoplasmique (Id., ibid., p. 656), main ectoplasmique (Id., ibid., p. 690); de ectoplasme étymol. 2, suff. -ique*.

ectoplasme* -

Wiktionnaire

Nom commun

ectoplasme \ɛk.tɔ.plasm\ masculin

  1. (Biologie) Couche superficielle du protoplasme d’une cellule.
  2. (Sciences occultes) Manifestation fantomatique produite par un médium du corps duquel elle émane.
    • A chaque nouvel enchantement, elle prenait la même expression que la petite Soubirous devant son ectoplasme cavernicole. — (Tito Topin, 55 de fièvre, Série noire, Gallimard, 1983, page 137)
    • Bizarrement, la mode des séances de spiritisme avec déplacements de lourdes tables et apparitions et matérialisations « d’ectoplasmes » perdit beaucoup de sa popularité à peu près à la même époque où la compagnie Kodak mis sur le marché son premier film sensible aux rayons infrarouges. — (Pierre Cloutier, À la recherche de l’âme, dans Le Québec Sceptique, n° 35, page 38, automne 1995)
  3. (Figuré) Personne inconsistante, sans personnalité.
    • Imagine que tu t’endors bercé par une histoire de La Fontaine, et qu’à ton réveil tout le monde cause comme Cyril Hanouna !
      — Qui ça ?
      — Ce gus qui riait comme une hyène épileptique à la moindre vanne débile, dans ces émissions de télé-poubelle que surkiffaient tant de nos petits camarades.
      — Oh, putain ! Y’a plus que toi pour te souvenir de ce vieil ectoplasme du PAF !
      — (Bruno Pochesci, Cadenas d’amour, dans le recueil Réalités, volume 1, Éditions Realities inc., 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ectoplasme »

 Composé de ecto- et de -plasme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ectoplasme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ectoplasme ɛktɔplasm

Évolution historique de l’usage du mot « ectoplasme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ectoplasme »

  • Les ectoplasmes, moins nombreux que les squelettes à prendre place dans les cases, sont une autre manifestation du corps-mort qui peut reposer dans un cercueil ou être enfoui dans un passé révolu. La série Aspic s’ouvre par un premier album intitulé La Naine aux ectoplasmes mêlant complot, ésotérisme et enlèvement d’une médium. Tout récemment, l’auteure de Carnets de thèse a publié un récit dont l’héroïne, centenaire, parvient à convaincre des ectoplasmes qu’elle peut diffuser le virus de l’imbécibilité. , Squelettes, ectoplasmes et fantômes dans la bande dessinée (Angoulême)
  • Incohérence, perte de repères ? Non, mais, comme l'analysait Gramsci, déglingage du vieux système politique qui se meurt alors que le relais n'a pas encore émergé. Le chef de la droite est un imbécile, celui de LREM un nul, celui de la gauche socialiste un ectoplasme, celui de l'extrême gauche insoumise un caractériel. Soyons positifs : tout cela annonce une fulgurante renaissance. Il y a quatre-vingts ans, le général de Gaulle lançait également l'appel du 18 Juin. Marianne, Municipales : quand le "n'importe quoi" annonce une renaissance | Marianne
  • Dans de telles conditions, l’État n’est ni craint ni respecté. C’est un ectoplasme qui n’existe tout simplement pas, comme le disait dernièrement l’actuel Premier ministre, Joute. Souhaiter par conséquent que ses représentants disparaissent, que le corona virus les achèvent tous, il n’y a qu’un pas, franchi allègrement par Vwadelma, rappeur haïtien qui, debout, clame dans sa dernière livraison : « Pa gen al pran swen à létrangé, my nigger !  Se rété la al pran swen nan lopital nou te konstrwi yo. Si dirijan nou yo ta mouri nan korona pep la ta tou jwen jistis yo, my nigger ! ». Le Nouvelliste, Le Nouvelliste - Haïti, d’un virus à l’autre
  • Quant à la consécration baptismale « Grand Est », elle aura délesté l’ectoplasme régional de quelques autres ridiculités toponymiques particulièrement savoureuses, digne d’un 4ème de couverture de l’hebdomadaire « Charlie Hebdo », au travers de sa rubrique « les titres auxquels vous avez échappé » : L'Alterpresse68, Le « Grand Est » où l'invention d'un roman régional, conté par des médias télévisuels aux ordres du prince Jean (Rottner) - L'Alterpresse68

Traductions du mot « ectoplasme »

Langue Traduction
Anglais ectoplasm
Espagnol ectoplasma
Italien ectoplasma
Allemand ektoplasma
Chinois 外质
Arabe الجبلة الخارجية
Portugais ectoplasma
Russe флюид
Japonais エクトプラズム
Basque ectoplasm
Corse ectoplasma
Source : Google Translate API

Synonymes de « ectoplasme »

Source : synonymes de ectoplasme sur lebonsynonyme.fr

Ectoplasme

Retour au sommaire ➦

Partager