La langue française

Écrivassier

Sommaire

  • Définitions du mot écrivassier
  • Étymologie de « écrivassier »
  • Phonétique de « écrivassier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « écrivassier »
  • Citations contenant le mot « écrivassier »
  • Traductions du mot « écrivassier »
  • Synonymes de « écrivassier »

Définitions du mot « écrivassier »

Wiktionnaire

Adjectif

écrivassier \e.kʁi.va.sje\ masculin

  1. (Péjoratif) Dont les écrits sont mauvais, insignifiants, trop prolixes.
    • Ce brusque départ donna lieu à mille conjectures, et les harpies ecrivassières du temps, qui exploitaient l’extraordinaire et le caché pour écrire à leur façon l’histoire du jour, ne manquèrent pas de jeter sur le papier leurs interprétations odieuses, pour la plus grande gloire de leurs chroniques et l’amusement des oisifs. — (Jean-Baptiste-Pierre Lafitte, Mémoires de Fleury de la Comédie française, 1re série, A. Delahays, 1847, p. 315)
    • Nous avons vu sortir du fond de leurs cabinets toute une légion de professeurs en quête d’une décoration, de philosophes belliqueux et d’historiens rapaces, suivis de la gent écrivassière des journaux, nous les avons vus armés de lunettes, de chartes et d’in-folios nous prouver que nous sommes Allemands. — (Édouard Schuré, L’Alsace et les prétentions prussiennes, réponse d’un Alsacien aux Allemands, F. Richard, Genève, 1871, p. 5-6)
    • Les plus antipathiques sont celles qui visent à la supériorité, à l'héroïsme : Mme de Staël, Mme Roland paraissent à Nietzsche des exemplaires du beau sexe absolument « comiques », George Sand en particulier, « la vache écrivassière aux mamelles gonflées d’encre, dévorée d’une ambition populacière d’exprimer des sentiments généreux ». — (Jean Bourdeau, Les Maîtres de la pensée contemporaine, F. Alcan, 1904, p. 126)
    • Tailler dans le temps… l’épaisseur. Turf écrivassier… se pogner aux souvenirs ! — (Alphonse Boudard, Bleubite, La Table ronde, Paris, 1975)

Nom commun

écrivassier \e.kʁi.va.sje\ masculin féminin (pour un homme on dit : écrivassière)

  1. (Péjoratif) Personne qui écrivasse.
    • Il faudrait tout connaître pour écrire. Tous tant que nous sommes, écrivassiers, nous avons une ignorance monstrueuse, et pourtant comme tout cela fournirait des idées, des comparaisons ! — (Gustave Flaubert, Correspondance, lettre à Louise Colet, 4 avril 1854)
    • Ce n’est pas la même chose, mon bon Robert : ici, c’est une affaire d’honneur ! le nom de ma mère a été calomnié indignement par un journaliste infâme… un de ces écrivassiers tarés qui trouvent un renom facile en versant le venin sur tout ce qu’il y a de saint et de respectable ! — (Georges Feydeau, L’Amour doit se taire, 1880, scène 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCRIVASSIER, IÈRE. n.
Celui, celle qui écrivasse. Quelle écrivassière!

Littré (1872-1877)

ÉCRIVASSIER (é-kri-va-sié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des é-kri-va-sié-z ignorants) s. m.
  • Terme de mépris. Mauvais auteur qui écrit beaucoup. Ah ! qu'on s'étonne encore, m'écriai-je, si tant d'écrivassiers assomment impunément de leurs productions glacées un public assez indulgent pour les applaudir même alors qu'il bâille, Gilbert, le Carnav. des aut.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « écrivassier »

→ voir écrivasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivation péjorative d'écrivant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « écrivassier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
écrivassier ekrivasie

Évolution historique de l’usage du mot « écrivassier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « écrivassier »

  • Thomas Dietrich puisqu’il s’agit bien de ce mégalomane converti en écrivassier, dans son cirque litanique si stupide qu’irraisonné appelé dossier d’enquête contenu dans un article qui pète le ridicule, s’est fait dévisager de nouveau dans sa volonté de nuire et sa dépendance éditoriale très mercantile au service du mieux offrant en livrant un produit mal assaisonné et impropre à la consommation. Guinee360.com - Actualité en Guinée, toute actualité du jour, Un parfum de corruption dans les mines de Guinée ? Le cirque si stupide et honteux contenu dans un article qui pète le ridicule [Opinion]
  • Paragraphe 1 : « Tout compte fait.. » Il fait déjà ses comptes dans les premières lignes ! « En cette date… » ! Je ne parle pas de la ponctuation. L’écrivassier, l’auteur beurrier n’y comprend rien. camer.be, CAMEROUN :: LA « RÉPUBLIQUE » DES PÈRES-POULES ET DES FILS À PAPA.L’Agrégé du clan: Patrick Edgard Abane Engolo :: CAMEROON
  • A quoi bon perdre du temps à parler d'un écrivassier qui ne représente que lui-même Le Figaro.fr, Qui a tué mon père, d'Edouard Louis: Germinal réécrit par Calimero
  •  C’est l’un des ancêtres des infox et autres «fake news», l’écrivassier mystificateur Gabriel-Antoine Jogand-Pagès, dit Léo Taxil, qui a popularisé le «complot judéo-maçonnique» dans une série d’ouvrages parus entre 1886 et 1895, faisant des Loges, l’œuvre de Lucifer. Deux ans plus tard, sur le point d’être démasqué, Léo Taxil avouera que ses écrits relevaient du canular. Mais ce revirement ne nuira nullement au succès du «complot judéo-maçonnique». Club de Mediapart, Les habits neufs du «complot judéo-maçonnique» | Le Club de Mediapart
  • Jean Sévilla. J'apprécie beaucoup qu'enfin son travail de véritable historien soit reconnu car je le vois de plus en plus diffusé. En 2016,ici, il m'avait été opposé qu'il était seulement ... un écrivassier. Mais d'un auteur, l'autre, je voudrais vous conseiller de suivre Jean Dumont dont Sévilla s'est un peu inspiré. J.Dumont a écrit un livre remarquable surtout pour l'époque: ''L'Eglise au rique de l'Histoire. Il a ciblé surtout le M.A et son étude sur l'Espagne est très intéressante en particulier sur les Conversos (comparaison avec notre époque possible): Jean DUMONT L’ÉGLISE AU RISQUE DE L’HISTOIRE Préface de Pierre Chaunu de l'Institut J'ai la première édition de chez Criterion. J'espère que l'autre n'a pas été amputée de quelques lignes. Liberté d'expression, Bloc-notes : antisémitisme , sortir du mensonge d’État - Liberté d'expression
  • Quelques jours plus tard, l’écrivassier relata les faits, et notre argousin devint héros post-mortem, il venait d’immortaliser l’expression « se faire le coup du lapin ». Son coupe-jarret quant à lui, s’étouffa avec un os… Depuis ce jour, chacun sait qu’il vaut mieux ne jamais donner à son chien ou à son chat, les os traîtres du lapin… Club de Mediapart, 100 mots à sauver | Le Club de Mediapart
  • Des mots ? Divagations d’écrivassier en mal de reconnaissance ?  AgoraVox, Mayotte, des barrages en guise de barricades ! - AgoraVox le média citoyen

Traductions du mot « écrivassier »

Langue Traduction
Anglais writer
Espagnol escritor
Italien scrittore
Allemand schriftsteller
Chinois 作家
Arabe كاتب
Portugais escritor
Russe писатель
Japonais 作家
Basque idazleak
Corse scrittore
Source : Google Translate API

Synonymes de « écrivassier »

Source : synonymes de écrivassier sur lebonsynonyme.fr
Partager