La langue française

Drosse

Sommaire

  • Définitions du mot drosse
  • Étymologie de « drosse »
  • Phonétique de « drosse »
  • Évolution historique de l’usage du mot « drosse »
  • Citations contenant le mot « drosse »
  • Traductions du mot « drosse »
  • Synonymes de « drosse »

Définitions du mot drosse

Trésor de la Langue Française informatisé

DROSSE, subst. fém.

MARINE
A.− [Sur les anciens navires] Cordage utilisé pour la manœuvre des voiles (cf. Le Clère 1960).
B.− [De nos jours] Système de transmission (par cordage, câble, filin, chaîne ou tringle métallique) commandant la barre du gouvernail à partir de la roue ou du servomoteur. Mets-toi à tribord et tâche de ne pas larguer les balancines pour les drosses (Cignerol, Notes Bordachien,1888, p. 252).La vergue de hunier fixe pivote par son milieu, au moyen d'un système particulier de ferrure nommée drosse ou potence (Galopin, Lang. mar.,1925, p. 62):
... l'arbre du gouvernail rompu, les drosses déclouées, les pavois rasés, les bittes emportées, le traversin détruit, la lisse enlevée, l'étambot cassé. C'était toute la dévastation frénétique de la tempête. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 224.
Prononc. et Orth. : [dʀ ɔs]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. 1636 « brague de canon » (Cleirac, Explication des termes de marine, p. 41 d'apr. R. Arveiller ds Fr. mod. t. 25, p. 310) ,,vx`` dep. 1838, Ac. Compl. 1842; 2. 1680 « cordage qui serre le racage de la vergue d'artimon » (Dortières, Traité de marine, s.v. cademoutons ds Jal1); 3. 1773 « cordage servant à faire mouvoir la barre du gouvernail » (Bourdé de Villehuet, Manuel des marins d'apr. Lar. Lang. fr.). Empr., avec croisement avecdrisse* (cf. trosse, terme de mar. attesté aux xviie-xviiies. cité ds FEW t. 13, 2, p. 157), à l'ital. trozza (au sens 2 dep. 1607, B. Crescenzio ds Tomm.-Bell.), originaire de Gênes (lat. médiév. trocia, 1268, dans un doc. génois cité ds Vidos, p. 599) ou de Venise (a. vénitien troca pour troza attesté en 1365, ibid.), qui serait issu p. métaph. du lat. tradux « sarment » (v. Vidos et FEW, loc. cit.); l'ancienneté de l'angl. truss « drosse » (dep. 1296 ds NED) pourrait faire difficulté si l'on admet qu'il a la même orig. (v. Hope, pp. 305-306). Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Hope 1971, p. 305. − La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 175. − Vidos 1939, p. 599, 603. − Wind 1928, p. 39.

Wiktionnaire

Nom commun

drosse \dʁɔs\ féminin

  1. (Marine) Cordage ou chaîne qui sert à transmettre les mouvements de la roue de gouvernail, à la barre.
    • Enfin, les drosses du gouvernail s’étaient rompues deux fois pendant une importante manœuvre. — (Jules Verne, Un drame au Mexique , 1876)
  2. (Marine) Pièce métallique en forme d'arc maintenant la vergue écartée du mat pour lui permettre de se déplacer à l'horizontal pour le brassayage et à la vertical pour l'apicage.

Forme de verbe

drosse \dʁɔs\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de drosser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de drosser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de drosser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de drosser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de drosser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DROSSE. n. f.
T. de Marine. Cordage qui sert à la manœuvre du gouvernail.

Littré (1872-1877)

DROSSE (dro-s') s. f.

Terme de marine.

  • 1Brague du canon. Drosse est une corde qui perce l'affût sur la culasse du canon et tient des deux bouts aux boucles du sabord, Le P. Fournier, Hydrographie (1643), dans JAL.
  • 2Drosse de racage. Les basses vergues et la vergue d'artimon, après avoir été élevées à leur place au haut des mâts qui doivent les soutenir, sont liées à ces mêmes mâts par un cordage nommé drosse de racage, Romme, (1792), dans JAL.
  • 3 Drosse de gouvernail, nom d'un cordage qui s'enroule sur le cylindre de la roue du gouvernail, et qui, passant par des poulies disposées à cet effet, va s'attacher par ses deux bouts à la tête de la barre du gouvernail, pour la tirer tantôt à droite, tantôt à gauche, et placer par ce moyen le gouvernail dans la position où il doit être pour agir utilement sur la direction du navire, Jal
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « drosse »

(Siècle à préciser) Croisement[1] de drisse et de trosse.
De l' italien trozza (« même sens ») (selon le Dictionnaire encyclopédique Quillet, Paris, 1934).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Corruption de trosse ; espagn. troza ; ital. trozza.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « drosse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drosse drɔs

Évolution historique de l’usage du mot « drosse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « drosse »

  • L'emmagasineur Nex se distingue de la concurrence par une galette grand format qui offre plus de force pour enrouler. La drosse a aussi un système qui la désengage quand la voile se déroule. Cela limite les risque d'accident et diminue l'usure. Bateaux.com, Un cliquet pour les emmagasineurs Profurl Nex
  • Le meilleur moment de l’exercice. S’assurer que la drosse d’enrouleur est opérationnelle et qu’elle remplit bien le tambour avant de commencer la manœuvre. , Les bons gestes pour gréer les voiles. Ep. 4 : Hisser le génois - Voile & Moteur

Traductions du mot « drosse »

Langue Traduction
Anglais drosse
Espagnol drosse
Italien drosse
Allemand drosse
Chinois 渣s
Arabe دروس
Portugais drosse
Russe drosse
Japonais ドロッセ
Basque drosse
Corse drosse
Source : Google Translate API

Synonymes de « drosse »

Source : synonymes de drosse sur lebonsynonyme.fr
Partager