La langue française

Dogmatisme

Sommaire

  • Définitions du mot dogmatisme
  • Étymologie de « dogmatisme »
  • Phonétique de « dogmatisme »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dogmatisme »
  • Citations contenant le mot « dogmatisme »
  • Traductions du mot « dogmatisme »
  • Synonymes de « dogmatisme »
  • Antonymes de « dogmatisme »

Définitions du mot dogmatisme

Trésor de la Langue Française informatisé

DOGMATISME, subst. masc.

A.− PHILOS. Doctrine qui affirme pour l'homme la possibilité d'aboutir à des certitudes, à des dogmes; p. méton. le fait de croire à ces dogmes. Anton. scepticisme, pyrrhonisme.La conscience, telle est donc la base dernière du dogmatisme métaphysique que Kant appelle au secours de son scepticisme métaphysique (Cousin, Philos. Kant,1857, p. V).Notre thèse mécaniste implique un dogmatisme absolu à l'égard des réalités objectives (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p. 278):
1. Chez Kant, ce schizoïde puissant qui a communiqué sa schizoïdie à l'univers, l'inémotivité de surface ordonne le dogmatisme de la raison pure, la ferveur morale et piétiste anime le dogmatisme de la raison pratique. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 638.
B.− P. ext. Disposition d'esprit d'une personne à affirmer de façon péremptoire ou à admettre comme vraies certaines idées sans discussion; p. méton. système qui en résulte. Dogmatisme étroit, fanatique, pesant, prétentieux. Le dogmatisme invétéré des juristes (Traité sociol.,1968, p. 183):
2. ... un vaste procès des dogmatismes économiques et de leurs conceptualisations étroites et implicitement normatives est déjà ouvert; ... L'Univers écon. et soc.,1960, p. 9.06-8.
Prononc. et Orth. : [dɔgmatism̥]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1595 (Montaigne, Essais, livre 2, chap. 12, éd. A. Thibaudet, p. 560). Empr. au lat. chrét.dogmatismus « enseignement de la foi », dér. de dogma (dogme*). Fréq. abs. littér. : 157.

Wiktionnaire

Nom commun

dogmatisme \dɔɡ.ma.tism\ masculin

  1. (Philosophie) Caractère des doctrines philosophiques qui affirment certains principes, certaines vérités.
    • La doctrine médicale de l’Ayurvéda est un pur dogmatisme ; elle est toute entière en théories, dont le dogmes, clairs et précis, se tiennent et se relient, et par leur solidarité composent un corps aussi nettement circonscrit que celui de la systématisation galénique. — (Augustin Cabanès, « Médecine », dans La grande encyclopédie : inventaire raisonné des sciences, des lettres et des arts, par une société de savants et de gens de lettres, tome 23, Paris : Société anonyme de "La Grande encyclopédie", s.d. (vers 1900), p. 513)
    • […] il se meut à l’aise dans le bel univers sphérique de son catéchisme, où la Sainte Trinité garantit tout : l’incorruptibilité des essences, la bonté de la création, le sens providentiel de l’histoire, l’infaillibilité du Pape, le dogmatisme ingénu des vicaires de village et des poètes catholiques. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)
    • La rigidité du corps auquel il appartenait, se mariant avec une sévérité innée, l’emprisonnait dans un carcan de dogmatisme. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires : (I) Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Disposition à donner à ses opinions, à ses raisonnements un caractère affirmatif, impérieux.
    • Ce que nous reprochons au bon sens, c’est son dogmatisme, c’est d’être celui qui affirme toujours : — C’est ceci ! ou : c’est cela ! — et d’être celui qui a toujours, qui veut toujours avoir raison. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DOGMATISME. n. m.
Caractère des doctrines philosophiques qui affirment certains principes, certaines vérités par opposition à Scepticisme. Il désigne aussi, par extension et dans un sens défavorable, la Disposition à donner à ses opinions, à ses raisonnements un caractère affirmatif, impérieux.

Littré (1872-1877)

DOGMATISME (do-gma-ti-sm') s. m.
  • Doctrine de ceux qui ont des dogmes, c'est-à-dire de ceux qui admettent des certitudes.

    Disposition de l'esprit à affirmer et à croire, par opposition à scepticisme.

HISTORIQUE

XVIe s. Qu'irai-je choisir? ce qu'il vous plaira, pourvu que vous choisissiez; voilà une sotte response, à laquelle pourtant tout le dogmatisme arrive, Montaigne, II, 232.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dogmatisme »

(1580) Du latin chrétien dogmatismus. → voir dogme et -isme
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dogmatiser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dogmatisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dogmatisme dɔgmatism

Évolution historique de l’usage du mot « dogmatisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dogmatisme »

  • Il n'y a pas de grande œuvre qui soit dogmatique. Roland Barthes, Mythologies, Le Seuil
  • Nous avons une impuissance de prouver, invincible à tout le dogmatisme. Nous avons une idée de la vérité, invincible à tout le pyrrhonisme. Blaise Pascal, Pensées, 395 Pensées
  • Les deux ennemis de la conversation sont le dogmatisme et l'amour. L'un divise et l'autre mêle... De Pierre Baillargeon / Commerce
  • À Lyon par exemple, l’ancien maire Gérard Collomb s’est allié avec la droite dure rhodanienne de Laurent Wauquiez pour empêcher (en vain) les verts de l’emporter. Et cette alliance à la ville, comme à la métropole, a enchaîné les attaques contre le “dogmatisme”, le “sectarisme” ou la stratégie de “décroissance” de EELV qui mènerait à la “paupérisation des Lyonnais.” Le HuffPost, Les nouveaux maires EELV ont encore tout à prouver [SONDAGE EXCLUSIF] | Le HuffPost
  • La santé publique, comme de nombreuses disciplines médicales, est à la limite entre la science et le dogmatisme. Faute d’une maîtrise complète des enjeux scientifiques et équilibrant des enjeux médicaux et sociaux, les analyses, positions et recommandations liées aux enjeux de santé publique sont donc sujettes à des incertitudes, des erreurs et à l’idéologie. La Presse, Au-delà du dogmatisme, doit-on maintenir le confinement ?

Traductions du mot « dogmatisme »

Langue Traduction
Anglais dogmatism
Espagnol dogmatismo
Italien dogmatismo
Allemand dogmatismus
Chinois 教条主义
Arabe دوغمائية
Portugais dogmatismo
Russe догматизм
Japonais 独断主義
Basque dogmatismo
Corse dogmatismu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dogmatisme »

Source : synonymes de dogmatisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dogmatisme »

Partager