La langue française

Disque

Sommaire

  • Définitions du mot disque
  • Étymologie de « disque »
  • Phonétique de « disque »
  • Citations contenant le mot « disque »
  • Traductions du mot « disque »
  • Synonymes de « disque »

Définitions du mot « disque »

Trésor de la Langue Française informatisé

DISQUE, subst. masc.

A.− ANTIQ., SP. Lourd palet circulaire, de pierre ou de métal, que les athlètes s'exerçaient à lancer. Il [Socrate] aurait su, comme les artistes les plus renommés, représenter un athlète lançant un disque ou nouant un bandeau sur son front (France, Pierre bl.,1905, p. 47):
1. ... de toutes les régions du monde grec, des îles, des colonies lointaines d'Italie et d'Asie, les jeunes hommes viennent disputer à Olympie et à Delphes la couronne d'olivier. Pour courir, pour lutter, pour lancer le disque, ils sont nus. Faure, Histoire de l'art,1909, p. 82.
Mod. Palet de bois cerclé de métal, d'un poids réglementaire, que les athlètes lancent le plus loin possible. Elles lancèrent le disque et le javelot, skièrent sur la neige et la mer (Colette, Belles saisons,1954, p. 91).Le lancer du disque s'exécute grâce à un élan en « tourbillon » (Vuillemin, Memento Éduc. phys.,1941, p. 152).
À un jet de disque. À une distance approximative correspondant à la portée d'un jet. Elle aperçut, à un jet de disque, deux soldats qui les précédaient sur la route (Montherl., Songe,1922, p. 96).
B.− [P. anal. de forme] Objet ayant une forme circulaire et plate. Deux grandes boucles d'oreilles, arrondies en disques comme de petits boucliers (Gautier, Rom. momie,1858, p. 188).Un disque plat de fromage blanc était entamé, comme dans La Fontaine (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 202):
2. ... d'autres femmes, (...) que toujours, (...) il a aimé à camper ainsi de face, (...) le large chapeau rond tenu à la main, répondant symétriquement, à la hauteur du genou qu'il couvre, à cet autre disque vu de face, le visage. Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs,1918, p. 862.
1. SC. et TECHN.
a) SCIENCES
α) ANAT. Disque intervertébral. Ligament fibro-cartilagineux, de forme lenticulaire, unissant deux vertèbres entre elles. Les vertèbres reliées entre elles par des disques fibro-cartilagineux, disques intervertébraux (Gérard, Anat. hum.,1912, p. 89).
Rem. On rencontre ds la docum. l'adj. discal, ale, aux. Qui concerne un disque intervertébral. Hernie discale. Des lombalgies manifestement discales, ayant eu leur point de départ dans un traumatisme ou dans un effort (Ravault, Vignon, Rhumatol., 1956, p. 590).
β) ASTRON. Surface apparente des grands astres. Comme le disque épais de la lune rouge élève tristement son éclat tardif! (Nerval, Faust,1840, seconde partie, p. 155).Le disque de fer rouge du soleil des contes d'hiver au-dessus de ce somptueux lé d'hermine (Gracq, Beau tén.,1945, p. 130):
3. ... la lune (...) rose encore et couleur de feu, s'efface, prend une teinte nacrée, et s'enfonce dans la profondeur du ciel comme un disque d'argent, dont la couleur pâlit à mesure qu'il s'enfonce dans une eau profonde. Lamartine, Voyage en Orient,t. 1, 1835, p. 417.
γ) BOTANIQUE
Partie située entre les bords d'une feuille (Carrière, Encyclop. horticole,1862, p. 166).
Centre du capitule des fleurs radiées (Carrière, Encyclop. horticole,1862, p. 166).Ils représentent en quelque sorte le disque d'une fleur radiée (Cuvier, Anat. comp.,t. 2, 1805, p. 395).
,,Partie centrale des inflorescences en ombelle`` (Privat-Foc. 1870).
Rem. Attesté ds Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Littré, DG.
,,Sorte de bourrelet qui, dans certaines fleurs, entoure l'ovaire à sa base`` (Privat-Foc. 1870); cf. Carrière, Encyclop. horticole, 1862, p. 246).
δ) MATH. Ensemble formé par les points d'un cercle et par sa région intérieure (cf. Lar. encyclop. et son Suppl. 1968, Lexis 1975).
b) TECHN. DIVERSES. Objet ou partie d'un objet de forme circulaire et plate, servant à différents usages. Disque abrasif, de ponçage; disque de cuivre. Tout le travail fait par les machines, charrues doubles armées de disques tranchants, semoirs et sarcloirs (Zola, Terre,1887, p. 469).Grenades plates analogues aux grenades à disque que les Allemands nous lançaient (Joffre, Mém.,t. 2, 1915, p. 38).
En partic.
α) CH. DE FER. Signal formé d'une plaque circulaire mobile, indiquant par sa couleur ou sa position si une voie est libre ou non. À chaque détour, un disque vert fait peur à la locomotive, qui s'arrête (Renard, Journal,1905, p. 985).
Siffler au disque [En parlant du conducteur d'une locomotive] Actionner l'avertisseur de sa machine, après avoir constaté que le disque lui fermait la voie, pour qu'on lui ouvre celle-ci. Il sifflait furieusement au disque, finissait par simuler le roulement des locomotives (Huysmans, En route,t. 2, 1895, p. 225).
P. ext. et au fig., arg. Demander de l'argent à quelqu'un (cf. Larch. Suppl. 1800, p. 120); attendre quelque chose de quelqu'un. Rien à faire de cette femme-là... J'ai sifflé au disque assez longtemps... Pas mèche... (A. Daudet, Rois en exil,1879, p. 184).
β) INFORMAT. Disque magnétique. ,,Mémoire dans laquelle le support d'information est une couche magnétique déposée sur un disque`` (Informat. 1972; cf. aussi Lar. encyclop. et son Suppl. 1968).
γ) MÉCAN. Disque d'embrayage ,,Disque portant une garniture amiantée, lié en rotation à l'arbre de transmission d'une voiture et qui est pressé contre le volant-moteur pour réaliser par friction l'accouplement du moteur à la transmission`` (Dew. Technol. 1973). Le plateau, n'étant plus maintenu plaqué sur le disque d'embrayage, n'entraîne plus ce dernier (Chapelain, Techn. automob.,1956, p. 69).Frein* à disque.
δ) OPT. Grandeur d'un verre de lunette astronomique.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Littré, DG, Guérin 1892, Lar. 19e.
2. DR. PÉNAL. Disque de stationnement. ,,Plaquette que l'automobiliste pose contre le pare-brise de sa voiture au moment où il la laisse sur un emplacement où la durée du stationnement est limitée; le cadran de cette plaquette indique l'heure limite de la cessation du stationnement`` (Gilb. 1971); cf. aussi Lar. encyclop. Suppl. 1968, Lexis 1975.
3. Usuel, p. ell. de disque de phonographe. Mince plaque circulaire, faite généralement de matière plastique, utilisée pour l'enregistrement et la reproduction des sons. Disque microsillon; écouter un disque; collection de disques. Wagner, dont Armand n'avait jamais entendu qu'un disque de phonographe mais dont il avait lu la tétralogie (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 294).D'autres enfin désœuvrés (...) ont collectionné avec une passion frivole les disques des grands jazz hot américains (Nizan, Conspir.,1938, p. 76):
4. ... dans les rainures l'aiguille d'acier va se mettre à sauter et à grincer et puis, quand elles l'auront guidée, en spirale, jusqu'au centre du disque, ce sera fini, la voix rauque qui chante « some of these days » se taira pour toujours. Sartre, La Nausée,1938, p. 217.
[P. réf. à la vitesse de rotation du disque sur le plateau de l'électrophone] Disque 33 tours, 45 tours, 78 tours (par minute).
P. méton. Le cinéma tue le théâtre. Le disque tue le concert (Alain, Propos,1935, p. 1264).
Au fig. et fam. Changer de disque. Changer de sujet de conversation. Il tira sur sa pipe et ajouta : − Moi, je suis alsacien. − On le sait, papa, dit Schwartz, changez de disque (Sartre, Mort ds l'âme,1949, p. 44).
SYNT. Disque souple, stéréophonique; faces, plages d'un disque; audition d'un disque; enregistrer un disque; fabriquer, graver, presser des disques; mettre un disque sur l'électrophone, sur le tourne-disque.
Prononc. et Orth. : [disk]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1555 antiq. synon. de discobole (v. ce mot); 2. p. anal. d'aspect ou de forme 1680 a) astron. (Rich.); b) opt. (ibid.); c) 1764 bot. (Lavoisien, Dict. portatif de méd.); d) 1805 anat. disque cartilagineux (Cuvier, Anat. comp., t. 1, p. 128); 1852 disques intervertébraux (J. Cruveilhier, Traité d'anat. pathol. gén., II, 789 ds Quem. Fichier); e) 1865 ch. de fer (Littré); 3. 1918 acoustique (Maurois, Silences Bramble, p. 19). 1 empr. au lat. discus « disque, palet »; 3 peut-être sous l'influence de l'angl. disc [devenu par la suite (phonograph ou gramophone) record « id. »] attesté dans cet emploi sous la forme disc dep. 1888 ds NED Suppl.2, cf. 1907 disk (Sound Wave... ibid. : The world today always associates Edison's phonograph with a cylinder apparatus, but the first phonograph we look at in this patent [« brevet »] is a disc [he called it a disk] machine). Fréq. abs. littér. : 628. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 732, b) 785; xxes. : a) 452, b) 1 352. Bbg. Encyclop. Dir. par J.-P. Bouhot. Informatique (L') nouvelle. 1976, no71, pp. 55-56. − Sain. Lang. par. 1920, p. 186.

Wiktionnaire

Nom commun

disque \disk\ masculin

  1. (Antiquité, Sport) Palet circulaire utilisé pour le lancer du disque.
    • Le lancer du disque s’exécute grâce à un élan en « tourbillon ». — (Vuillemin, Memento Éduc. phys., 1941)
  2. (Par analogie)
    1. (Sciences et techniques)
      1. (Sciences)
        1. (Anatomie) Disque intervertébral. Cartilage entre deux vertèbres.
        2. (Géométrie) Surface délimitée par un cercle.
          • Il me fait d’abord un cours de géographie, et j’apprends que la terre est un disque dont l’Arabie occupe le centre. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 123)
        3. (Astronomie) Surface visible des grands astres, qui, à nos yeux, paraissent ronds et plats.
          • Quelques étoiles à présent perçaient la voûte bleue, et dans l’est le disque de la lune apparut. — (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, 1910, Mercure de France, p.97, éd. 1921)
        4. (Botanique)
          1. Partie des fleurs radiées qui en occupe le centre.
            • Le disque d’une fleur.
          2. Partie élargie et membraneuse d’une feuille.
            • Le disque d’une feuille est ordinairement traversé dans sa longueur par la nervure principale.
      2. (Technique)
        1. (Chemin de fer) (France) Signal commandant une marche à vue suivie d’un arrêt avant le premier appareil de voie.
          • En signalisation lumineuse, le disque est présenté sous forme d'un feu jaune et d'un feu rouge, alignés verticalement ou horizontalement. — (Disque (signal) sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg)
        2. (Mécanique) Pièce sur laquelle se fait, par frottement, la déperdition de chaleur liée au freinage.
          • Frein à disque.
        3. (Construction) Pièce rotative, et coupante ou abrasive, utilisée sur une meuleuse, un disque abrasif, un disque à tronçonner, un disque diamant
    2. (Par ellipse) Support d’enregistrement musical de la forme d’un très mince cylindre.
      • Je leur fis voir des photographies de ma croisière, mes trophées de tennis et jouai en leur honneur sur le gramophone quelque disques de Granados. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
      • Depuis l’Argonne de 1914, le chant d’abeilles des balles s’est inscrit dans mes circonvolutions cérébrales comme, dans la cire d’un disque, un refrain prêt à jouer dès le premier tour de manivelle. — (Marc Bloch, L’étrange défaite : La déposition d’un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, page 86)
      • Pendant ce temps, nous roulons les tapis sous les pattes des fauteuils et Marie, sans vergogne, passe au peigne fin la réserve de disques de Monsieur l’Ambassadeur et endosse le rôle de DJ. — (Amélie de la Musardière, Quatre années au Cambodge, Société des Écrivains, 2014, p.420)
      • Ce que chante interminablement, comme un disque que l’aiguille reprend au début quand elle est arrivée au bout, la jolie saligaude, est un vieux blues que chantait Bessie Smith […]. — (La Nouvelle revue française, 1982, n°348-350, page 4)
      • Aux séances d’enregistrement on gravait directement sur la cire des disques mais on ne pouvait pas entendre le résultat immédiatement car ces gravures devenait des matrices qui servaient à la fabrication des exemplaires.— (Préface de Claude Bolling in Dictionnaire encyclopédique du son par Pierre-Louis de Nanteuil, 2012, page V)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISQUE. n. m.
T. d'Antiquité. Lourd palet de pierre ou de fer qu'en Grèce on jetait au loin, pour faire paraître sa force et son adresse. Lancer le disque. Il se dit, par analogie, de la Surface visible des grands astres, qui, à nos yeux, paraissent ronds et plats. Le disque du soleil. Le disque de la lune. Il se dit, par extension, en termes de Botanique, de la Partie des fleurs radiées qui en occupe le centre, ou de la Partie élargie et membraneuse d'une feuille. Le disque d'une fleur. Le disque d'une feuille est ordinairement traversé dans sa longueur par la nervure principale. En termes de Chemins de fer, il se dit d'une Plaque tournante, qui indique par sa position et sa couleur que la voie est libre ou ne l'est pas. Siffler au disque se dit d'un Mécanicien qui, voyant la voie fermée, fait siffler la vapeur pour manifester sa présence. Disque de phonographe. Voyez PHONOGRAPHE.

Littré (1872-1877)

DISQUE (di-sk') s. m.
  • 1Sorte de palet très pesant, ordinairement en pierre, quelquefois en fer, et de forme ronde et aplatie, que les anciens s'exerçaient à lancer. Le jeu du disque. Que j'aimais à le voir… Lancer le disque au loin d'une main assurée ! Lamartine, Méd. II, 3.
  • 2Nom donné généralement à un corps solide, mince, de forme circulaire, ayant deux surfaces parallèles.

    Plateau. Une table… vient offrir à son avide main Et les fumantes chairs sur les disques d'airain, Et…, Chénier, 51.

  • 3 Terme d'astronomie. Le corps rond du soleil ou de la lune, tel qu'il se présente à notre vue. Le disque de la lune. L'astre des nuits, perçant un nuage funèbre, Roulait au haut des cieux son disque ensanglanté, Chénier M. J. Charles IX, V, 2.
  • 4 Terme d'optique. Grandeur d'un verre de lunette.
  • 5 Terme de botanique. Partie de la surface d'une feuille qui est comprise entre les bords.

    Portion centrale d'un assemblage de fleurs constituant une ombelle.

    Surface élargie d'un pédoncule de synanthérée, qui supporte les fleurons.

    Les fleurons du centre dans une fleur radiée.

    Corps charnu qui, dans beaucoup de plantes, placé sur le réceptacle, tantôt est resserré sous l'ovaire (disque hypogyne), tantôt le déborde un peu, ou s'étend bien avant sur la partie interne du calice (disque périgyne), ou semble repousser l'insertion des étamines vers l'orifice de ce dernier (disque épigyne).

  • 6 Terme de zoologie. Partie de l'aile des insectes qui se trouve comprise entre les bords.

    Partie convexe d'une coquille bivalve.

    Corps ou dernier tour de spire d'une coquille univalve.

  • 7 Terme de chemin de fer. Plaque ronde, habituellement rouge d'un côté et blanche de l'autre, qui tourne et indique par sa couleur que la voie est libre ou non.
  • 8Demi-disque, nom vulgaire d'une espèce du genre girelle (poissons).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DISQUE, (Hist. anc.) c’est le nom d’une sorte de bouclier rond que l’on consacroit à la mémoire de quelque héros, & que l’on suspendoit dans le temple des dieux pour servir de trophée : il s’en voit un d’argent dans le cabinet des antiques de S. M. & qui a été trouvé dans le Rhône.

On appelloit aussi disque, discus, un palet dont les Grecs & les Romains faisoient usage dans leurs divertissemens, & sur-tout dans leurs jeux publics ; les Astronomes ont pris de-là ce terme si usité parmi eux, le disque du soleil ou de la lune. Voyez Disque (Astronom.) & Disque (Hist. anc.), article qui suit. (G)

Disque, (Hist. anc. & Myth.) discus ; espece de palet ou d’instrument de pierre, de plomb, ou d’autre métal, large d’un pié, dont les anciens se servoient dans leurs exercices. Voyez l’article Gymnastique.

Le disque des anciens étoit plat & rond, & de forme lenticulaire.

Le jeu du disque étoit un de ceux qui se pratiquoient chez les Grecs dans les solennités des jeux publics. Il consistoit à jetter un disque en haut ou en long, & celui qui le jettoit ou plus haut ou plus loin remportoit le prix.

On s’exerçoit à lancer le disque, non-seulement pour le plaisir, mais encore pour la santé. Galien & Aretée le conseillent pour prévenir ou guérir les vertiges, & faciliter la fluidité & la circulation du sang.

Ceux qui s’exerçoient à ce jeu s’appelloient discoboles, discoboli, c’est-à-dire jetteurs, lanceurs de disque ; & ils étoient à demi-nuds selon quelques-uns, & selon d’autres tout nuds, puisqu’ils se faisoient frotter d’huile comme les athletes. Voyez l’art. Discobole.

Hyacinthe favori d’Apollon, joüant au disque avec ce dieu, fut tué d’un coup de disque, que le Zéphire son rival détourna & poussa sur la tête d’Hyacinthe. (G)

Disque, terme d’Astronomie ; c’est le corps du soleil ou de la lune, tel qu’il paroît à nos yeux.

Le disque se divise en douze parties qu’on appelle doigts, & c’est par-là qu’on mesure la grandeur d’une éclipse, qu’on dit être de tant de doigts ou de tant de parties du disque du soleil ou de la lune. Ces doigts au reste ne sont autre chose que les parties du diametre du disque, & non de sa surface.

Dans l’éclipse totale de l’un ou l’autre de ces deux astres, tout le disque est caché ou obscurci ; au lieu que dans une éclipse partiale il n’y en a qu’une partie qui le soit. Voyez Eclipse.

Disque se dit aussi, en termes d’Optique, par quelque auteuis, de la grandeur des verres de lunettes, & de la largeur de leur ouverture, de quelque figure qu’ils soient, plans, convexes, menisques, ou autres. Ce mot n’est plus en usage ; on employe les mots d’ouverture ou de champ, sur-tout dans les ouvrages écrits en françois. (O)

Disque se dit encore, en termes de Botanique, de la partie des fleurs radiées qui en occupe le centre. Voyez l’article Fleur. On l’appelle quelquefois le bassin. Le disque est composé de plusieurs fleurons posés à-plomb.

Disque, terme de Liturgie. Le disque est la même chose chez les Grecs, que la patene chez les Latins. Le disque differe de la patene pour la figure, en ce qu’il est plus grand & plus profond ; il ressemble à un plat qui étoit la vraie signification du mot disque chez les anciens. Dictionn. de Trév. & Chambers. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « disque »

(XVIe siècle)[1] Du latin discus et, plus avant, du grec ancien δίσκος, dískos (« ce qui est lancé, palet »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. discus ; comparez l'allem. Tisch ; danois, disk ; angl. desk, table. Voy. DAIS, qui est le même mot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « disque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
disque disk

Citations contenant le mot « disque »

  • L’amour, comme un disque du destin qui n’en finit pas de passer... De Ludmila Oulitskaïa / Sincèrement vôtre, Chourik
  • Pour sortir un disque, il faut avoir quelque chose à dire. De Demis Roussos / Paru Vendu, 28 janvier 2010
  • Un disque, c'est sexuel. Tout sort du caleçon. Soit c'est propre, soit c'est sale. De Jacques Dutronc
  • Médaille. Petit disque de métal, donné en récompense pour des vertus, des talents ou des services plus ou moins authentiques. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du diable
  • Trouver un bon disque, c’est comme passer dans un village et trouver un vieux restaurant tenu par des gens qui ont conservé les recettes familiales. De Robert Crumb / Les Inrockuptibles - 22 janvier 2008
  • L’informaticien moyen est un épatant spécimen de ceux qui célèbrent la nouvelle année en défragmentant leurs disques durs. De Dave Barry / Chroniques déjantées d’internet
  • Etre producteur de disques, c'est aussi savoir écouter. Les artistes sont souvent des écorchés vifs qui préfèrent travailler avec des individus qu'avec des multinationales. De Eddie Barclay
  • Maintenant qu'il existe du matos pour faire de vrais disques, il suffit d'avoir un bon ordinateur. De Louis Bertignac / Rock Ur Life, 10 septembre 2014
  • Lorsqu'on a rendu autant de gens heureux avec des disques, on n'a pas le droit de prétendre qu'on a raté sa vie. De Demis Roussos / Paru Vendu, 28 janvier 2010
  • La musique devient un luxe. Les disques se vendent dans des magasins de fringues, parce que ça fait chic. De Christophe Miossec / Télérama, 4 février 2015
  • En deuxième partie de programme, nous écouterons le dernier disque de la soprano Raquel Camarinha, consacré à des mélodies de Frédéric Chopin et de Franz Schubert. France Musique, Nouveautés du disque, Vasily Petrenko dirige Elgar & Rimski-Korsakov
  • Avec ce disque dur conçu par Western Digital, vous pourrez stocker jusqu'à 2 To de données. Il peut s'agir de photos, de jeux vidéo ou de n'importe quel logiciel. Ce modèle externe profite aussi d'une vitesse de transfert maximale très élevée puisqu'il utilise une interface USB 3.0 (et rétrocompatible avec les ports USB 2.0). La vitesse d'écriture peut même grimper jusqu'à 625 Mo/s. Clubic.com, Nouvelle baisse de prix sur le disque dur externe Western Digital 2 To
  • Le WD Black P10 est un disque dur externe pourvu d'un espace de stockage de 4 To. Il pourra donc accueillir plusieurs dizaines de jeux vidéo sans broncher ainsi que tous vos fichiers personnels. Une fois connecté à votre machine en USB 3.0, le débit de transfert de données pourra grimper jusqu'à 5 Gb/s. Clubic.com, Le disque dur externe WD_Black P10 4To idéal pour stocker vos jeux encore en promo
  • Si vous êtes ici, nous supposons que vous recherchez le meilleur disque dur externe. Cependant, étant donné le nombre d’options disponibles sur le marché, il devient vraiment intimidant de choisir le bon produit qui correspond à vos besoins. Donc, après nous être épuisés pendant des jours et avoir testé des produits 652, nous l’avons finalement réduit et répertorié le meilleur disque dur externe ici. Informations Cameroun, 46 Meilleur disque dur externe en 2021 Basé sur 652 Revues
  • 15h45. Lancer de disque du décathlon : Kevin Mayer remporte l'épreuve en lançant le disque à 50 mètres 32. Il est suivi du l'Ukrainien, Oleksiy Kasyanov en 48m85, et de l'Estonien, Taavi Tsernjavski en 48m15. Réunion la 1ère, Lancer de disque, saut à la perche, 110m haies, 1500m : les résultats de ce
  • Enfin une bonne nouvelle dans le sombre tableau de la musique. Malgré une année 2020 sinistrée pour le spectacle - les projets repoussés ou annulés, et l’absence de revenus qui en a découlé -, le secteur continue d’embaucher, sur la lancée d’une embellie remarquée depuis environ cinq ans. Son cœur d’activité, celui dédié à l’enregistrement et à la production musicale, en profite tout particulièrement. Labels - autant majors du disque qu’indépendants -, éditeurs, distributeurs… tous ont besoin de bras, mais surtout de têtes et d’oreilles bien faites pour leurs fonctions vitales : repérage d’artistes, création, distribution, promotion et marketing des œuvres produites. Libération.fr, La mue des métiers du disque - Culture / Next

Traductions du mot « disque »

Langue Traduction
Anglais disk
Espagnol disco
Italien disco
Allemand scheibe
Chinois 磁碟
Arabe القرص
Portugais disco
Russe диск
Japonais ディスク
Basque diskoa
Corse discu
Source : Google Translate API

Synonymes de « disque »

Source : synonymes de disque sur lebonsynonyme.fr
Partager