La langue française

Désoccupé

Sommaire

  • Définitions du mot désoccupé
  • Étymologie de « désoccupé »
  • Phonétique de « désoccupé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « désoccupé »
  • Citations contenant le mot « désoccupé »
  • Images d'illustration du mot « désoccupé »
  • Traductions du mot « désoccupé »
  • Synonymes de « désoccupé »
  • Antonymes de « désoccupé »

Définitions du mot désoccupé

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSOCCUPÉ, ÉE, adj.

Gén. en emploi abs., vieilli
A.− Qui a cessé d'être soumis à une activité préoccupante ou accaparante. (Quasi-)synon. libre.
1. [En parlant d'une pers.] L'artisan est plus heureux que le riche désoccupé (Chateaubr., Génie,t. 2, 1803, p. 387).Les riches sont plus désoccupés que les autres, et, par là, en apparence, plus méchants (Stendhal, L. Leuwen, t. 1, 1836, p. 245).
Rare. Désoccupé de qqc.Nous sommes plus désoccupés de sentiments sérieux ou de solides pensées (Joubert, Pensées,t. 1, 1824, p. 416).
2. [En parlant d'une fonction de la pers.]
a) [De la pensée] Une intelligence désoccupée, qui vole au hasard, comme l'abeille (Joubert, Pensées,t. 1, 1824p. 26).Choses qui vous laissent assez de pensée libre et désoccupée pour vous tourmenter et vous ronger (Barb. d'Aurev., Mémor. 1,1836, p. 13).
b) [De la sensibilité] Le caprice d'une âme désoccupée (Michelet, Journal,1835, p. 176):
On n'aime rien dans le monde, le cœur est désoccupé comme l'esprit. Je n'ai jamais été plus désintéressé, plus désaffectionné de tout ce qui est sensible, y compris mon corps qui me pèse et me déplaît, et pourtant je n'ai jamais été plus soumis à ces liens, quelque indifférents, quelque durs même qu'ils me paraissent... Maine de Biran, Journal,1821, p. 307.
B.− Qui a cessé de porter quelque intérêt à une activité sérieuse ou suivie. (Quasi-)synon. blasé, dilettante.Les autres élégants, visiblement ennuyés, désoccupés (Michelet, Journal,1844, p. 563).
Air désoccupé. L'air désoccupé, le sourire à la bouche, le front libre, et point de ces rides de conspirateur (Lemercier, Pinto,1800, I, 13, p. 42).
Étymol. et Hist. 1579 (Turquet de Mayerne d'apr. Delboulle ds DG). Dér. de occupé, part. passé de occuper*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 17.

Wiktionnaire

Adjectif

désoccupé masculin

  1. Qui n’est plus occupé.
    • Le voilà désoccupé, il ne le supportera pas longtemps, tant il est actif.

Forme de verbe

désoccupé \de.zɔ.ky.pe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe désoccuper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSOCCUPÉ, ÉE. adj.
Qui n'est plus occupé. Le voilà désoccupé, il ne le supportera pas longtemps, tant il est actif.

Littré (1872-1877)

DÉSOCCUPÉ (dé-zo-ku-pé, pée) adj.
  • Qui n'a rien à faire, qui ne s'occupe à rien. Ce premier jour nous toucha ; il [M. de Pomponne, après sa disgrâce] était désoccupé, et commençait à sentir la vie et la véritable longueur des jours, Sévigné, 388. Le prêtre mondain, seul au milieu du monde, est l'homme le plus inutile et le plus désoccupé qui soit sur la terre, Massillon, Confér. Fuite du monde. Votre cœur désoccupé de ses passions, Massillon, Car. Inconst. Que n'employez-vous aux édifices publics, pendant cent jours, les artistes désoccupés ? Voltaire, Dial. 1. L'artisan est plus heureux que le riche désoccupé, Chateaubriand, Génie, IV, III, 4.

    Par extension. On croit qu'une vie désoccupée ne peut presque être innocente, Massillon, Av. Concept.

    Substantivement. Ils [les Romains] comptent leur argent, courent au spectacle ou chez leurs maîtresses ; c'est la vie des désoccupés, Voltaire, Memmius, XII.

SYNONYME

1. DÉSOCCUPÉ, INOCCUPÉ., Dans la rigueur étymologique, inoccupé veut dire qui n'est pas occupé, et désoccupé veut dire qui a cessé de l'être. Mais, dans l'usage, cette petite différence disparaît, et ces deux mots sont le plus souvent identiques.

2. DÉSOCCUPÉ, DÉSŒUVRÉ., L'homme désoccupé n'a point d'occupations ; l'homme désœuvré n'a point d'œuvre qu'il fasse. Un homme désœuvré est donc un paresseux aimant à ne rien faire. Un homme désoccupé est simplement celui qui n'a pas d'occupation actuelle, et qui, quand il en aura, pourra montrer activité et zèle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désoccupé »

→ voir désoccuper
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désoccupé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désoccupé desɔkkype

Évolution historique de l’usage du mot « désoccupé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désoccupé »

  • Trois semaines plus tard, tout aussi facilement et frivolement que nous l’avions «occupé», le Collège d’ Espagne de la Cité Universitaire fut «désoccupé» par la police, la négligence et la nonchalance. Toutes les girouettes égocentriques sont sûres de faire tourner le vent. La Règle du Jeu, Fernando Arrabal, La semaine tragique catalane - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • « La société est menacée par les bras condamnés au repos en raison de la multiplicité et de la variété des machines ; que ferez-vous du genre humain désoccupé ? Que ferez-vous des passions oisives en même temps que l’intelligence ? La vigueur du corps s’entretient par l’occupation physique ; le labeur cessant, la force disparaît. Ainsi la liberté ne se conserve que par le travail, parce que le travail produit la force : retirez la malédiction prononcée contre les fils d’Adam, et ils périront dans la servitude : In sudore vultûs tui, vesceris pane (tu gagneras ton pain à la sueur de ton front). La malédiction divine entre donc dans le mystère de notre sort ; l’homme est moins l’esclave de ses sueurs que de ses pensées : voilà comme, après avoir fait le tour de la société, après avoir passé par les diverses civilisations, après avoir supposé des perfectionnements inconnus, on se retrouve au point de départ en présence des vérités de l’Écriture. » Contrepoints, Liberté, égalité, travail selon Chateaubriand | Contrepoints
  • Avec une pointe d'humour, de dérision même parfois, Jacques Limouzy présente et commente une douzaine de morceaux choisis dans un monde de la politique qui le passionne toujours autant. Le mesclum (mélange) qu'il a ainsi concocté le demontre une fois encore. Un Jacques Limouzy dont on peut lire sur la couverture cette description : «Il est donc l'exemple, dénoncé aujourd'hui, des carrières politiques longues et de la pluralité de mandats qu'il a pratiqués avec excès mais sans état d'âme. Craignant toujours d'être désoccupé, il s'est mis à écrire depuis une bonne quarantaine d'années, jamais à tord mais souvent à travers.» ladepeche.fr, Castres. Le «mesclum» de Jacques Limouzy - ladepeche.fr
  • Mais trois semaines plus tard, avec les mêmes facilité et frivolité avec les quelles nous l’avions «occupé», le Collège d’ Espagne de Paris de la Cité Universitaire fut «désoccupé» par la police, la négligence et la nonchalance. Toutes les girouettes égocentriques sont sûres de faire tourner le vent. Ceci n’est pas un blog, Fernando Arrabal, Xavier Valls, le père de Manuel Valls | Ceci n’est pas un blog |

Images d'illustration du mot « désoccupé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désoccupé »

Langue Traduction
Anglais unoccupied
Espagnol desocupado
Italien disoccupato
Allemand unbesetzt
Chinois 空无一人
Arabe غير مشغول
Portugais desocupado
Russe незанятый
Japonais 空席
Basque hutsen
Corse impiantatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « désoccupé »

Source : synonymes de désoccupé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désoccupé »

Partager