La langue française

Désoccuper

Définitions du mot « désoccuper »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSOCCUPER, verbe trans.

Rare
A.− [Le compl. d'obj. désigne une valeur concr. exploitable] Cesser de soumettre à une activité d'exploitation.
[En usage seulement au part. passé passif] Et si son [du nègre] travail n'est pas soutenu, la terre et le capital désoccupés pendant une partie du temps, rendent la production onéreuse (Say, Écon. pol.,1832, p. 229).
B.− Vieilli. [Le compl. d'obj. désigne une pers. ou une fonction qui la caractérise] Désoccuper la pensée de qqn. Cesser de la soumettre à une préoccupation, à un souci. Madame Alberti cherchoit à désoccuper sa pensée du sentiment qui paroissoit la remplir (Nodier, J. Sbogar,1818, p. 105).
Vx, emploi pronom. réfl. Se désoccuper de qqc.Désoccuper sa pensée de quelque chose (préoccupation, souci). ,,Se débarrasser, se défaire de ce qui occupoit`` (Ac. 1798).
Rem. Ne figure plus ds Ac. après l'éd. de 1798, qui ajoute ,,Il est plus usité au participe``.
Prononc. et Orth. : [dezɔkype]. Ds Ac. 1718-1798. Étymol. et Hist. xives. trans. « relâcher » (Chron. des quatre premiers Valois, éd. S. Luce, p. 243 ds Gdf.); xives. réfl. « se décharger » (ibid., p. 184, ibid.), attest. isolées; 1640 trans. « décharger (de), libérer (de) » (Oudin, Recherches ital. et françoises, Paris : disocupare, desoccuper); 1663 réfl. (P. du Fossé, La Vie de Dom Barthelémy des Martyrs, Pierre Le Petit, livre 3, chap. 20, p. 492). Dér. de occuper*; préf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 3.

Wiktionnaire

Verbe

désoccuper \de.zɔ.ky.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se désoccuper)

  1. Débarrasser, défaire de ce qui occupait.
    • Dieu entraîne l’âme et la désoccupe d'elle-même en l’occupant de lui (FÉN. t. XVIII, p. 447)
  2. (Pronominal) Cesser de s’occuper.
    • Son principal soin était de se désoccuper (Vie de dom Barthélemy des Martyrs, liv. III, ch. 20, dans RICHELET)
    • Ils s’appliquaient avec toute leur attention à ce qu’ils devaient à Dieu, et se désoccupaient de tout autre soin (Port-Royal, Catéchisme de jubilé, p. 203, dans RICHELET)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

DÉSOCCUPER (dé-zo-ku-pé) v. a.
  • 1Débarrasser, défaire de ce qui occupait. Dieu entraîne l'âme et la désoccupe d'elle-même en l'occupant de lui, Fénelon, t. XVIII, p. 447.
  • 2Se désoccuper, v. réfl. Il faut se désoccuper de tout autre soin que de… Son principal soin était de se désoccuper, Vie de dom Barthélemy des Martyrs, liv. III, ch. 20, dans RICHELET. Ils s'appliquaient avec toute leur attention à ce qu'ils devaient à Dieu, et se désoccupaient de tout autre soin, Port-Royal, Catéchisme de jubilé, p. 203, dans RICHELET.

    Cesser de s'occuper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désoccuper »

De occuper, avec le préfixe dés-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désoccuper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désoccuper desɔkkype

Évolution historique de l’usage du mot « désoccuper »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désoccuper »

  • Il nous faut revenir au bon sens : de bons livres et de bonnes images qui ne soient pas un leurre ! Pour moi, la famille est la première éducatrice. L’école, elle, a pour objectif de transmettre un savoir, de cultiver l’intelligence et la mémoire, de stimuler l’imagination, de rendre apte à vivre en société. Est-elle possible avec des enfants exposés dans ce que j’appelle la « piscine médiatique » ? L’objectif de l’éducation n’est-il pas en contradiction avec le monde de fiction en miettes dont le but est d’occuper et de désoccuper les enfants ? , Mort de Marc Fumaroli : « Il nous faut revenir au bon sens : de bons livres et de bonnes images » confiait-il - Littérature - Culture - Loisirs - famillechretienne.fr
  • Réputé « grande gueule », mais non syndiqué, il assure « dire tout haut ce que beaucoup de médecins pensent tout bas : l'hôpital est en train de se désoccuper de ses patients ». Pourquoi maintenant ? « Parce que les effets pervers du système en place commencent à se faire sentir », lâche-t-il dans son bureau. « Ce n'est pas Cochin que je vise, insiste-t-il. La réforme de l'hôpital public (NDLR : inscrite dans la loi Santé adoptée en décembre 2015) impose une mutualisation à tout-va, une rentabilisation systématique des soins, tout en faisant perdre toute autonomie aux médecins. Le sort des patients est décidé par des cadres administratifs. Chaque jour devient un calvaire. Je passe mon temps à gérer les restrictions plutôt qu'à mettre en place le projet santé pour lequel j'ai été élu », tonne le quadra aux lunettes rondes. leparisien.fr, « Un bloc fermé pendant les vacances de la Toussaint » - Le Parisien

Images d'illustration du mot « désoccuper »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désoccuper »

Langue Traduction
Anglais to care
Espagnol importar
Italien curare
Allemand sich kümmern
Chinois 照顾
Arabe يعتني
Portugais importar-se
Russe заботиться
Japonais 気にする
Basque zaindu
Corse per a cura
Source : Google Translate API

Désoccuper

Retour au sommaire ➦

Partager