Désenfler : définition de désenfler


Désenfler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSENFLER, verbe.

A.− Emploi trans. Faire diminuer l'enflure et, p. ext., le volume de quelque chose. Un acte aussi absurde que de tirer sur un ballon quand il ne faut qu'un coup d'épingle pour le désenfler (Balzac, Chouans,1829, p. 249).Pour ces peuples ingénieux, le voyageur n'est qu'un sac d'écus qu'il s'agit de désenfler le plus vite possible (Hugo, Rhin,1842, p. 104).Nul ne sait mieux que lui saigner un cheval, désenfler d'un coup de trocart la bête bourrée de trèfle frais (Bernanos, M. Ouine,1943, p. 1376).
Au fig. Réduire l'importance. Ces chiffres allemands manquent de certitude. Selon que cela semble momentanément utile, les chancelleries auliques enflent ou désenflent le désastre (Hugo, Hist. crime,1877, p. 232).
B.− Emploi intrans. (avec l'auxiliaire avoir pour exprimer l'action, avec l'auxiliaire être pour exprimer le résultat de celle-ci) ou emploi pronom. à sens passif. Perdre son enflure, diminuer de volume. Son bras commence à désenfler (Ac.1835-1932).Ma fluxion est bien désenflée ce matin, et l'abcès diminue (Balzac, Corresp.,1819, p. 54).Une cornemuse qui se désenflait pleurnicha comme un marmot à qui perce une dent (Bertrand, Gaspard,1841, p. 153).
Rem. 1. On rencontre ds la docum. qq. emplois du part. passé adj. Quand mes pieds désenflés me permettront de continuer ma route (Ponson du Terr., Rocambole, t. 2, 1859, p. 17). Au fig. Quand Salvandy, après Hugo, a commencé de parler, lui, d'ordinaire si fastueux, a paru tout d'un coup désenflé et léger (Sainte-Beuve, Poisons, 1869, p. 45). 2. La plupart des dict. gén. du xixes. et Lar. 20e, Quillet 1965, enregistrent le subst. fém. désenflure. Diminution ou cessation d'enflure.
Prononc. et Orth. : [dezɑ ̃fle], (je) désenfle [dezɑ ̃:fl̥]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Fin xiies. part. passé desemflez (Guillaume de Berneville, La Vie de Saint Gilles, éd. G. Paris et A. Bos, 450). Dér. de enfler*; p réf. dé(s)-*. Fréq. abs. littér. : 8 (désenflé : 5).

Désenfler : définition du Wiktionnaire

Verbe

désenfler transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire qu’une chose enflée cesse de l’être, ou le soit moins.


désenfler intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Devenir moins enflé, ou cesser d’être enflé.
    • Le 18 février 1917, la jambe est complétement désenflée, la douleur et la démangeaison ont disparu, la plaie existe encore, mais elle n'est pas plus large qu'un petit pois […]. — (Émile Coué, La Maîtrise de Soi-même par l'autosuggestion consciente, 1922, éd. 1935, p.43)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Désenfler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSENFLER. v. tr.
Faire qu'une chose enflée cesse de l'être, ou le soit moins. Il est également intransitif et signifie Devenir moins enflé, ou cesser d'être enflé. Son bras commence à désenfler.

Désenfler : définition du Littré (1872-1877)

DÉSENFLER (dé-zan-flé) v. a.
  • 1Ôter ce qui enfle. Désenfler un ballon.

    fig. Ôter l'enflure morale. Désenfle-la si bien [la superbe et l'ambition], qu'elle soit toujours prête à voir que chacun sur ta tête Par un dernier mépris ose imprimer ses pas, Corneille, Imit. III, 13.

    Ôter l'enflure du langage. Les dieux, quand leur esprit est sage, Désenflent pour nous leur langage, Et veulent bien être entendus, Parny, Mélanges, à quelques poëtes.

  • 2 V. n. Devenir moins enflé. Son bras commence à désenfler.
  • 3Se désenfler, v. réfl. Cesser d'être enflé. Le ballon se désenfla.

    Fig. Insensiblement je croyais voir sa tête se désenfler du vent dont elle était remplie, Marmontel, Mém. II.

HISTORIQUE

XIIIe s. Emplaistre caut sur les mameles qui sont enflées par l'abundance de lait ; si les desenfle, Alebrand, f° 42.

XVIe s. Il se resjouissoit de veoir les eaux couler, et son ventre desenfler, Paré, VI, 12. Faut differer la reduction jusques à ce que la partie soit desenflée, Paré, XIII, 3. Et delà son ventre se desenfloit, Paré, XVIII, 89. Voyant les difficultés de parler à sa sainteté, et que sa bourse desenfloit, Noel du Faïl, Contes d'Eutrap. ch. 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désenfler »

Étymologie de désenfler - Littré

Dés… préfixe, et enfler ; provenç. desenflar, deseflar ; catal. desinflar.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de désenfler - Wiktionnaire

 Dérivé de enfler avec le préfixe dés-. (c. 1180) desemflez (participe passé, masculin pluriel).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désenfler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désenfler desɑ̃fle play_arrow

Conjugaison du verbe « désenfler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe désenfler

Évolution historique de l’usage du mot « désenfler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désenfler »

  • Selon la gravité de l’entorse le traitement fonctionnel consistera à combiner le repos, l’application de glace, 3 à 4 fois par jour et, une contention à l’aide d’une attelle pour empêcher tout mouvement latéral et élévation de l’articulation le soir pour désenfler. Et au bout du 4ème jour déjà : on peut commencer les séances de Kiné de façon à vite remettre de la mobilité qui favorisera la cicatrisation. Quant à L’homéopathie, elle a sa place en phase inflammatoire, en limitant le saignement. Ce qui aura pour bénéfice de soulager significativement la douleur. D’ailleurs je ne comprends toujours pas pourquoi certains médecins prescrivent encore des anti-inflammatoires pour une entorse. C’est un contresens total ! Dans la mesure où la phase inflammatoire est absolument nécessaire pour la cicatrisation des ligaments par les macrophages. 3bikes.fr, L'homéopathie au secours des sportifs ? - 3bikes.fr
  • Le ministre togolais en charge de la culture est en vedette ces derniers jours. Kossivi Egbetonyo a proposé aux acteurs de se reconvertir pour cause de la pandémie de la Covid-19. La polémique qui s’en est suivie commence à se désenfler à peine quand une guéguerre nait entre les artistes eux-mêmes. Un groupe d’artistes a entrepris une démarche visant à s’excuser auprès du ministre. Le SARIAC désapprouve et bien d’autres acteurs culturels ne se reconnaissent pas dans cette entreprise. , Togo: Déchirure entre les artistes après la polémique de reconversion - Togo Breaking News
  • Le rectorat de Poitiers a tenté de faire désenfler la polémique. « Ça s’inscrit dans une démarche de développement professionnel continu qui peut servir dans le cadre, par exemple, d’un entretien de carrière », a-t-il justifié auprès de 20 Minutes. , Coronavirus. Des badges pour récompenser les enseignants, l’initiative provoque un tollé - Saint-Brieuc.maville.com

Images d'illustration du mot « désenfler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désenfler »

Langue Traduction
Corse sbluccà
Basque deflate
Japonais しぼむ
Russe выкачивает
Portugais esvaziar
Arabe ينكمش
Chinois 放气
Allemand entleeren
Italien sgonfiare
Espagnol desinflar
Anglais deflate
Source : Google Translate API

Antonymes de « désenfler »


Mots similaires