Décommander : définition de décommander


Décommander : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCOMMANDER, verbe trans.

I.− Usuel
A.− [Correspond à commander III et commande III; le compl. d'obj. désigne une marchandise, un service ou un travail que l'on a commandé] Annuler la commande* de... Synon. vieilli contremander*.Il écrivit à des fournisseurs pour décommander plusieurs emplettes relatives à son mariage (Flaub.Éduc. sentim.,t. 2, 1869, p. 273).Mais (...) j'ai retenu notre table, dit-elle. − C'est facile de la décommander (Beauvoir, Mandarins,1954, p. 291):
1. champein. − À table! (...) Ah diable! c'est que j'ai commandé mon souper! ... potfleury. − Ça ne fait rien (...) Je l'ai décommandé. E. Labiche, L'Avare en gants jaunes,1858, I, 4, p. 219.
B.− P. ext. [Le compl. d'obj. désigne une invitation ou l'objet d'une invitation] Décommander un dîner, une réception, un rendez-vous, une invitation, etc. Annuler, ou reporter à une date ultérieure, un dîner, une réception, etc. Une grippe féroce m'a retenu au lit (...), je n'ai pu décommander cependant le rendez-vous (...) de ceux de la N.R.F. (Gide, Journal,1910, p. 325).Un coup de téléphone du colonel Pénelon m'avertit que la cérémonie était décommandée (Joffre, Mém.,t. 2, 1931, p. 268).
P. méton. Décommander (un invité, une personne avec qui l'on a rendez-vous). Prévenir cet invité, cette personne de l'annulation ou du report de l'invitation, du rendez-vous. Décommander qqn au dernier moment. Et Blanche! Il faut la décommander pour ce soir. Comment prendra-t-elle la chose? Fort mal, sans aucun doute (Augier, Thommeray,1874, p. 377).Aussi avait-elle décommandé, pour venir à cette fête, une danseuse (...) qui devait l'initier aux mystères de la chorégraphie russe (Proust, Sodome,1922, p. 687).
Emploi pronom. réfl. Prévenir que l'on ne pourra pas se rendre à l'invitation acceptée ou au rendez-vous convenu. Téléphoner pour se décommander. Elle avait accepté un pique-nique à dix lieues d'ici (...) et elle ne pouvait plus se décommander (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 886).Lartois devait venir. Il s'est décommandé. Il avait une urgence (Druon, Gdes fam.,t. 1, 1948, p. 151).
Se décommander de...Elles s'étaient décommandées du dîner où allait le duc (Proust, Guermantes 2,1921, p. 575).
II.− Vx et rare. [Correspond à commander I B 3 in fine, à commande I A et à commandement I A; le compl. d'obj. désigne un ordre que l'on a donné] Décommander (un ordre). L'annuler. Synon. vieilli contremander*.Un jeune homme insouciant faisant la loi d'un ménage (...) y commandant, y décommandant les résolutions les plus graves (Balzac, Prince Bohême,1840, p. 397):
2. jeanne (au frère Vincent Claridel). − Mon père, tant que Dieu ne m'aura pas décommandé ce qu'il m'a commandé (...) je m'efforcerai à faire la bataille. Péguy, La Tapisserie de Sainte Geneviève et de Jeanne d'Arc,1913, p. 454.
Rem. 1. À noter, un emploi isolé de décommander (qqc. à qqn), p. oppos. à recommander et pour signifier « déconseiller ». On nous décommande les bains de mer pour cette année (Sand, Corresp., t. 6, 1812-76, p. 351). 2. ,,Décommander (...) s'entend constamment, en particulier quand il s'agit de choses. Il est peu élégant pour les personnes, pour lesquelles existe le verbe déprier (à peu près inusité). On ne commande pas des invités, donc on ne les décommande pas. Cependant, cet emploi, avalisé par l'Académie, ne peut être absolument condamné. Contremander peut paraître pédant et cependant ne peut-on regarder comme un modèle de langue l'exemple suivant : Je vais contremander le souper et déprier nos gens? (Boissy, Français à Londres, sc. 6 cité par Littré)`` (Dupré 1972).
Prononc. et Orth. : [dekɔmɑ ̃de]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1330 « annuler » (Guillaume de Digulleville, Pèlerinage de la vie humaine, 5521 ds T.-L.), rare av. le xixes.; 2. 1832 « annuler une commande » (Raymond). Dér. de commander*; préf. dé-*; dès le milieu du xiiies. descommandé « désavoué, discrédité » (Philippe Mousket, Chronique rimée, 14356 ds T.-L.) dér. de l'a. fr. comander au sens de « recommander ». Fréq. abs. littér. : 63.

Décommander : définition du Wiktionnaire

Verbe

décommander transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Annuler une commande.
    • Décommander une voiture.
  2. Remettre à une autre date ou supprimer une fête, une réunion à laquelle on avait invité.
    • Décommander un bal.
    • (Par extension)Décommander des invités.
    • […] qui avons-nous décidé d’accompagner, et comment allons-nous faire pour décommander les autres jeunes gens qui nous ont fait des propositions sans toutefois compromettre nos bonnes relations avec chacune de leurs familles ? — (Philippe Labro, L’étudiant étranger, Gallimard, 1986, page 218)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Décommander : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCOMMANDER. v. tr.
Annuler une commande. Décommander une voiture. Il signifie aussi Remettre à une autre date ou supprimer une fête, une réunion à laquelle on avait invité. Décommander un bal. Par extension, Décommander des invités.

Décommander : définition du Littré (1872-1877)

DÉCOMMANDER (dé-ko-man-dé) v. a.
  • Contremander une demande.

    Annuler un ordre, une invitation, par un ordre, une invitation contraire. Le dîner, le bal fut décommandé.

HISTORIQUE

XIIIe s. Mais li rois en fu moult blasmés [de l'assassinat du duc de Normandie], Li quens Ernous [l'assassin] descommandés [désavoué], Ph. Mouskes, Ms. p. 370, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « décommander »

Étymologie de décommander - Littré

Dé… préfixe, et commander.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de décommander - Wiktionnaire

 Dérivé de commander avec le préfixe dé-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « décommander »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décommander dekɔmɑ̃de play_arrow

Conjugaison du verbe « décommander »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe décommander

Évolution historique de l’usage du mot « décommander »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décommander »

  • Du 4 septembre au 9 septembre prochain, l’IFA 2020 aura bien lieu, toutefois un participant de taille vient de décommander. Il s’agit du géant coréen Samsung qui a annoncé son absence du salon. Par ailleurs, Samsung a confié à TechCrunch qu’un événement virtuel organisé par la marque aura bien lieu entre le 3 et le 5 septembre. Pas très fair-play de la part de Samsung ? Un porte-parole de l’enseigne a déclaré : Presse-citron, Samsung ne participera pas à l'IFA 2020, mais officialise les dates d'un événement virtuel

Images d'illustration du mot « décommander »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « décommander »

Langue Traduction
Corse annullà
Basque bertan behera
Japonais キャンセル
Russe отмена
Portugais cancelar
Arabe إلغاء
Chinois 取消
Allemand stornieren
Italien annulla
Espagnol cancelar
Anglais cancel
Source : Google Translate API

Synonymes de « décommander »

Source : synonymes de décommander sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « décommander »


Mots similaires