Craqueter : définition de craqueter


Craqueter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CRAQUETER, verbe intrans.

Produire des craquements répétés et peu sonores. Mon compagnon fit craqueter un cigare entre ses doigts (A. Arnoux, Écoute s'il pleut,1923, p. 64).M. Robert toisa la salle en faisant craqueter ses bottes (Pourrat, Gaspard,1925, p. 69).
Spéc. [Le suj. désigne un oiseau (cigogne, grue, etc.)] Crier. Cf. craquer1A 3 et craquètement.
P. anal. La cigale craquette (Les Omnibus du lang.,1835).
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi du part. prés. adj. La grosse femme boiteuse s'en allait (...) et se comprimant la poitrine, comme si elle avait voulu l'enfoncer en elle-même cette bête craquetante et pouffante (La Varende, Am. sacré et am. prof., 1959, p. 377).
Prononc. et Orth. : [kʀakte], (je) craquette [kʀakεt]. Ds Ac. 1694-1932. Fait partie des verbes qui changent [ə] muet en [ε] ouvert devant syll. muette. Ac. 1932 : craquette, cf. aussi Nouv. Lar. ill.-Lar. Lang. fr. et Rob.; craquète ds Besch. 1845, Lar. 19e, Littré (à cause de craquètement), DG et Guérin 1892. Étymol. et Hist. 1. 1538 « faire un bruit sec et répété » (Est., s.v. crepo); 2. mil. xvies. en parlant d'un oiseau (Du Bellay Œuvres, éd. H. Chamard, IV, 142 ds IGLF). Dér. de craquer1*; suff. -eter*. Fréq. abs. littér. : 8.

craqueter*. -

Craqueter : définition du Wiktionnaire

Verbe

craqueter \kʁa.kə.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Craquer souvent et avec petit bruit.
    • Le sel craquette quand on le jette dans le feu.
  2. Pousser le cri particulier à son espèce, en parlant de la cigogne, de la grue, de la cigale, du grillon.
    • Magali s’éclipse et, sur le chemin du retour, écoute les cigales qui craquettent allègrement dans toute la garrigue. — (Jean-Pierre Foucault, Les cigales sont de retour, Le Livre de Poche, p. 261)
  3. Faire craquer ses dents par une convulsion des muscles des mâchoires.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Craqueter : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CRAQUETER. (Il craquette. Il craquetait.) v. intr.
Craquer souvent et avec petit bruit Le sel craquette quand on le jette dans le feu. Il signifie aussi Pousser le cri particulier à son espèce, en parlant de la Cigogne, de la grue.

Craqueter : définition du Littré (1872-1877)

CRAQUETER (kra-ke-té. L'Académie ne conjugue pas craqueter ; mais comme elle écrit craquètement, il faut, par analogie, employer aussi l'accent dans le verbe : je craquète ; je craquetais ; je craquèterai, craquetant) v. n.
  • 1Produire un craquement fréquemment répété ; produire un petit craquement. Le sel craquète dans le feu.
  • 2Il se dit aussi du cri de certains oiseaux. On entend craqueter les cigognes.
  • 3 Fig. et familièrement, mais dans un sens qui n'est plus en usage. Quand on l'avait [la princesse d'Harcourt] bien fait craqueter [demander grâce], Mme la duchesse de Bourgogne se laissait toucher, Saint-Simon, 113, 234.

HISTORIQUE

XVIe s. …de là s'entend le bruit Des gemissans sous le fouet esclattant, Et des gros fers tirez en cracquetant, Du Bellay, J. IV, 55, recto. Quand j'oy les Muses cacqueter, Enflant leurs mots d'un vain langage, Il me semble ouyr cracqueter Un perroquet dedans sa cage, Du Bellay, J. III, 91, recto. Il faisoit craqueter un fouet aussi bien que charretier de France, Montaigne, I, 109. Elle se donnoit dans le bras des coups de poinçon, qui luy faisoient craqueter la peau et la saignoient bien en bon escient, Montaigne, I, 309. Comme ce poil craquette, Ce disoit-elle, et brule tout en soy, Ainsi Francus puisse brusler de moi, Ronsard, 624. L'advertissant s'il ne sent point quelque os craqueter ; car si les os de la teste sont rompus, ils ne faudront point lors à faire bruit et craquetis, Paré, VIII, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Craqueter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CRAQUETER, (Chasse.) terme par lequel on désigne le cri de la cicogne.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « craqueter »

Étymologie de craqueter - Littré

Craquer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de craqueter - Wiktionnaire

(1538) Diminutif de craquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « craqueter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
craqueter krakœte play_arrow

Conjugaison du verbe « craqueter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe craqueter

Évolution historique de l’usage du mot « craqueter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « craqueter »

  • Nous louions une maison en bois à deux étages (elle se loue toujours), avec des planchers qui craquent et une immense galerie grillagée qui en faisait le tour. Le soir, on s’y berçait en écoutant les grenouilles coasser et les cigales craqueter avec ferveur. Le Devoir, Les plages temporelles d’Old Orchard Beach | Le Devoir
  • D’ici la mi-septembre, des dizaines et des dizaines de cigognes, installées depuis le printemps sur la région de Guessling-Hémering et la plaine du Bischwald, vont s’en aller à tire-d’aile vers l’Espagne, le Portugal puis l’Afrique. Cette migration, devenue coutumière pour la population locale, est pourtant récente. Une dizaine d’années pas plus. Bernard Cuvillier, ancien maire de Guessling, passionné de nature « mais pas écolo ! », nous conduits vers la lagune et le ruisseau des pêcheurs (Fischereibach) en passant par la rue des Cigognes. « L’appellation de cette rue de Guessling-Hémering remonte à au moins cinquante ans, lorsqu’un couple de cigognes avait construit son nid ici et y revenait chaque année. » Puis le grand échassier a disparu du décor pendant trois à quatre décennies. « C’est lorsque le syndicat intercommunal d’assainissement de la Nied du Bischwald a creusé la lagune, en 2004, que sont réapparues les premières cigognes. Sur le site et à proximité, on en dénombre aujourd’hui plus d’une centaine. Elles sont toujours plus nombreuses d’année en année. Une quinzaine de nids se trouvent dans les saules et arbres morts qui longent le ruisseau. » L’oiseau migrateur y a trouvé là un garde-manger conséquent, dans un espace naturel, humide, calme, loin de toute vie urbaine et routière. « Il se nourrit de grenouilles, d’insectes, canetons… » La lagune mais aussi le marais naturel du Bruch, situé sur les bans de Guessling et Lelling, sont particulièrement riches en faune et flore. Le centre d’enfouissement des ordures ménagères de Téting-sur-Nied est aussi propice à faire craqueter ces grands oiseaux blancs aux ailes noires. , Edition Saint Avold - Creutzwald | Guessling-Hémering : La cigogne à tire-d’aile
  • Les premiers essais de thérapie génique sur cobayes humains, dans le but de vaincre la surdité, ont eu lieu à l’Emory University de Kansas City (États-Unis) en octobre 2014. Où en est-on aujourd’hui ? C’est ce que nous avons demandé au Pr Philippe Lefèbvre, chef du service ORL (ULg-Sart Tilman), qui travaille sur le sujet en collaboration avec le centre de recherche GIGA-Neurosciences. Mais avant de répondre à la question, revenons à la genèse de ce projet incroyable qui, le jour où il sera parfaitement au point, pourrait permettre à 360 millions de personnes malentendantes dans le monde (dont 30 millions d’Européens) de réentendre craqueter les cigales et grésiller la sonnette de leur porte d’entrée. Un défi majeur… La thérapie génique a en effet pour objectif non seulement de régénérer les cellules cillées sensorielles présentes dans la cochlée (partie de l’oreille interne servant à l’audition) mais aussi d’induire la formation de nouvelles cellules cillées. Celles-ci (qui ressemblent à de longs cils, d’où leur qualificatif) servent à produire, dans l’oreille interne, les signaux électriques en réponse aux vibrations. Autrement dit : pas de cellules cillées, pas d’audition. Pour ce faire, les chercheurs ont imaginé l’introduction dans la cochlée d’un gène appelé Atoh 1 propice à induire la régénération de ces cellules cillées. Et le résultat fut concluant chez le cobaye. L’étude américaine fut ensuite reportée sur le singe, passage obligé avant l’humain. Et, là aussi, la faisabilité de la thérapie génique fut démontrée, de même que son absence de toxicité. « L’expérience chez l’animal s’est montrée intéressante car on y a observé les cellules se reconnecter par elles-mêmes aux neurones », nous explique le Pr Philippe Lefèbvre. Le Soir, Ouïe: la thérapie génique, un espoir fou - Le Soir
  • «J’ai vu qu’il existait à Pully (VD) une formation de sommelier de la bière, donnée par GastroSuisse. Je l’ai suivie: à 32 ans, un univers nouveau, inconnu s’ouvrait à moi. J’aime la dégustation, l’analyse. C’est un exercice qui fait intervenir les cinq sens: la vue, bien sûr, puisqu’on trouve dans la bière une infinité de nuances de couleur; l’odorat, ça va de soi quand on approche le nez du verre; le goût, puisque certains l’aiment amère, d’autres acide, d’autres encore légèrement sucrée.» Mais l’ouïe? le toucher? «Je vais verser un peu de bière: écoutez la mousse craqueter! Et le toucher est indispensable pour jauger la température: certaines bières se boivent à 6 degrés, d’autres chambrées à 16 degrés.» Question gradation alcoolique, Cyril Hubert indique que la plus légère qu’il ait bue faisait 1,9 degré, tandis que la plus forte, l’écossaise Snake Venom, de Brewmeister, titre 67,5 degrés. Nettement plus musclée qu’un whisky non réduit! Le Temps, Cyril Hubert, la première gorgée de bière - Le Temps
  • C’est un site de nidification remarquable pour les canards et autres oiseaux, telles les cigognes qu’on y entend craqueter (ou claqueter…) aux beaux jours. SudOuest.fr, Biron (64) : les chasseurs à la rescousse du marais de la Saligue-aux-Oiseaux

Images d'illustration du mot « craqueter »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « craqueter »

Langue Traduction
Corse crackle
Basque desarraldi
Japonais クラックル
Russe потрескивание
Portugais crepitar
Arabe فرقعة
Chinois 裂纹
Allemand knistern
Italien crepitio
Espagnol crepitar
Anglais crackle
Source : Google Translate API

Synonymes de « craqueter »

Source : synonymes de craqueter sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires