La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « couperose »

Couperose

Variantes Singulier Pluriel
Féminin couperose couperoses

Définitions de « couperose »

Trésor de la Langue Française informatisé

COUPEROSE, subst. fém.

A.− Vx, CHIM. Sel de l'acide sulfurique. Couperose blanche. Sulfate de zinc. Couperose bleue. Sulfate de cuivre. La cyanose ou « couperose bleue » se rencontre dans les galeries des mines de cuivre (Lapparent, Minér.,1899, p. 605).Couperose verte. Sulfate de fer. Le plus important [des sulfates de fer] est la mélantérie ou « coupe-rose verte » (Lapparent, Minér.,1899p. 568).
B.− MÉD. Affection cutanée d'origine circulatoire, localisée au visage, principalement aux pommettes et aux ailes du nez, et caractérisée par des taches rougeâtres dues à une dilatation des vaisseaux capillaires. Synon. rosacée.De grandes plaques de couperose marbrent son teint pâle (Barb. d'Aurev., Mémor. A... B...,1864, p. 425).Bonne tête en pomme, couperose de vigneron, moustaches grises à la gauloise (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 291):
Et si vous aviez vu la femme, ses quarante ans de blonde esquintée, marqués en couperose sur une tête aux lèvres minces, aux paupières fripées comme une peau de vieux gant... A. Daudet, Numa Roumestan,1881, p. 48.
Rem. Except. on rencontre couperose au plur. avec le sens de « plaques de couperose ». Les couperoses de ses joues passèrent du rouge au violet (Mauriac, Myst. Frontenac, 1933, p. 29).
Prononc. et Orth. : [kupʀo:z]. Ds Ac. depuis 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1280 chim. (Clef d'amors, 3068 ds T.-L.); 2. 1530 pathol. (J. Gœurot, Summaire... ds Quem. Fichier). Orig. obsc. Peut-être adaptation du lat. médiév. : ca 1215 cuperosum, av. 1250 cuprosa et cuperosa (domaine angl., Latham), coporosa, cupurosa (domaine germ., Diefenbach, Novum glossarium latino-germanicum), soit composé du lat. cuprum « cuivre » et de rosa « rose » [la buée s'élevant du cuivre en fusion, rappelant par ses couleurs le chatoiement d'une fleur] d'apr. le gr. χ α ́ λ κ α ν θ ο ν « couperose » proprement « fleur de cuivre », soit, moins prob., issu par altération d'apr. rosa, de coprosa [s.-ent. p. ex. aqua] dér. en -osus de cuprum. Les rapports du fr. avec les correspondants germ. sont difficiles à établir : le m. néerl. coperrose, Verdam (coperose, 1577 ds de Vries Nederl.) est, prob. pour des raisons chronol., considéré par De Vries comme empr. au fr. (cf. l'opinion inverse de Barb. Misc. 8, no12 et de FEW t. 16, p. 344), mais le m. fr. de type coperos(t), masc. (xive-xvies. ds Gdf. Compl., v. aussi Barb., loc. cit.) ne peut qu'être empr. au m. néerl. coperroot, copperrost (Verdam, Barb. Misc.). Le vieil angl. coperose (ca 1440, NED) de même que l'esp. caparrosa (1495, Cor.), l'ital. copparrosa (xvies., DEI) sont prob. empr. au français. 2 prob. issu de 1 p. anal.; l'angl. coppernose pathol. ne date que de 1606. Fréq. abs. littér. : 24. Bbg. Arveiller (R.). Méd. et matière méd. R. Ling. rom. 1970, t. 34, no133/134, pp. 179-185. − Kidman (J.). Les Empr. lexicol. du fr. à l'esp. des orig. jusqu'à la fin du 1es. Paris, 1969, pp. 74-78. − Quem. 2es. t. 3 1972, p. 45.

Wiktionnaire

Nom commun - français

couperose \kup.ʁoz\ féminin

  1. (Chimie) (Désuet) Nom donné autrefois à différents sulfates.
    • Couperose verte, sulfate de fer.
    • Couperose blanche, sulfate de zinc ou parfois sulfate de cuivre anhydre.
    • Couperose bleue, sulfate de cuivre hydraté.
  2. (Médecine) Maladie dont le siège principal est le visage, et qui est caractérisée par des pustules peu étendues, plus ou moins dures, et entourées d’une aréole rose.
    • Quand le cercueil roula doucement, des joues éraflées de couperose pâlirent. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Mme Berthier d’Eyzelles, raide sous ses bandeaux gris de fer chargés de diamants. La couperose de son visage rehaussait la dignité de son attitude. Elle était très regardée. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 340)
    • Elle avait réussi à le mettre hors de lui. Les couperoses de ses joues passèrent du rouge au violet. — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • [...] elle n'aurait pas toléré qu'un duvet à la lèvre supérieure gâte son visage lisse et plein, presque sans rides – un dermatologue le lui aurait enlevé en même temps que cette touche de couperose aux pommettes. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, page 253)
    • Le reproche de couperose était peut-être plus fondé. La mal était fréquent, comme le prouvent les annonces de spécialités pharmaceutiques des journaux du temps. L’œil hostile du collégien a pu le déceler sous la poudre de riz. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 339)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COUPEROSE. n. f.
Ancien terme de Chimie. Nom donné à différents sulfates métalliques. Couperose verte, Sulfate de fer. Couperose blanche, Sulfate de zinc. Couperose bleue, Sulfate de cuivre. Il signifie, en termes de Médecine, Maladie dont le siège principal est le visage, et qui est caractérisée par des pustules peu étendues, plus ou moins dures, et entourées d'une aréole rose.

Littré (1872-1877)

COUPEROSE (kou-pe-ro-z') s. f.
  • Nom ancien de divers sulfates : couperose verte, sulfate de fer ; couperose blanche, sulfate de zinc ; couperose bleue, sulfate de cuivre.

REMARQUE

Dans une Déclaration du roi, nov. 1640, il est masculin : couperose blanc, couperose vert. Et un peu plus loin il est écrit : compros vert, compros blanc.

HISTORIQUE

XIVe s. Lors le convient oster du feu et mettre la couperose et gomme, Ménagier, II, 5.

XVIe s. Matthiole conseille de donner de la coupperose dissoute en eau rose, parce qu'elle fait vomir et suer et asseller, Paré, XXIV, 27. La cataracte ou taie des yeux se fond par la subtile poudre de sucre candi, de tuthie, de couperoze blanche, De Serres, 897.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. COUPEROSE. - ÉTYM. Ajoutez : Diefenbach (Glossarium latino-germanicum mediae et infimae aetatis) rapporte trois formes germaniques, coperock, kupfferrauch, copperrait, et l'anc. angl. coporouse. Diez, au mot copparosa, le dérive de cupri rosa. Néanmoins le mot reste obscur ; car, sans parler des formes germaniques citées par Diefenbach, on ne voit pas jusqu'à présent comment rosa aurait été appliqué à une substance qui n'est ni rouge ni rose.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

COUPEROSE, s. f. (Minéralog.) espece de vitriol. Voyez Vitriol.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « couperose »

Espagn. caparrosa ; ital. copparosa ; angl. copperas. La forme anglaise paraît indiquer que ce mot, d'origine allemande, représente Kupfer-asche, cendre de cuivre, chaux de cuivre, de Kupfer, cuivre, et Asche, cendre ; bien qu'on ne trouve pas dans les dictionnaires Kupferasche (on y trouve Bleiasche, chaux de plomb), le mot a pu venir en France d'un dialecte allemand des pays limitrophes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1280) Peut-être du latin cupri rosa[1], « rose de cuivre », (1215) cuperosum. Le produit chimique n’est pas rose, le mot est le calque de chalcanthe, en latin chalcanthon, en grec χάλκανθον, khalkanthon (« fleur de cuivre »).
(1530) Littré[2] commente : « La couperose médicale est rouge ; comment a-t-elle pris son nom de la couperose minérale, qui est bleue ou verte ? Est-ce par une méprise sur la finale rose et par l'idée de cuivré qui est dans couperose ? Est-ce par une corruption de goutte-rose en couperose ? Couperose, au sens médical, tient-il à coprose (voy. ce mot), un des noms vulgaires du coquelicot ? Ces questions restent non résolues. »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « couperose »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
couperose kuproz

Évolution historique de l’usage du mot « couperose »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « couperose »

  • Une Anglaise est la lutte de la chlorose et de la couperose. De Edmond et Jules de Goncourt / Journal
  • Maladie de peau très fréquente, la couperose retentit sur la vie sociale et affective car elle est affichante. Que connait-on de la couperose et comment l’atténuer ? ConsoGlobe, Qu'est-ce que la couperose et comment la soulager ?
  • L’huile de la circulation sanguine et de la cicatrisation. On la retrouve dans de nombreuses formules contre couperose, vergetures et jambes lourdes surtout. Elle est aussi appréciée en massage ayurvédique ou californien pour assouplir les articulations et utilisée pour le massage draînage lymphatique. ConsoGlobe, Couperose, rosacée traitement naturel
  • Rougeurs, couperose, boutons semblables à de l’acné… La rosacée, c’est avant tout un véritable préjudice esthétique. « C’est une maladie chronique inflammatoire qui touche le visage avec des lésions rouges et inflammatoires », explique le Dr Philippe Beaulieu, dermatologue à Pontoise (95). , Magazine Santé | Contre la rosacée, quelle prise en charge ?
  • Effacer les rides et ridules, retendre la peau, traiter les taches de vieillesse, la couperose… De nouvelles générations d’équipements utilisant différentes sources d’énergie peuvent donner des résultats spectaculaires. , Les champs énergétiques : pour un coup d’éclat 
  • Auteurs : Jean-no/Karl Udo Gerth/wikipedia. Travail artistique libre et gratuit : Free Art License 1.3 - https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rasacee_couperose_zones.svg Medisite, Couperose ou rosacée (nez, visage) : causes, traitements (laser, crèmes) ?
  • Cette « Folle Aventure » met aussi l'accent sur ses débuts, sa démobilisation, ses nuits entières à jouer du piano dans les cabarets (« interdit de faire pipi »), ou l'importance de Jeanne, sa deuxième épouse devenue son agente, finissant par avoir aussi mauvaise réputation que son mari. On y découvre la rage retenue de Jean Gabin, avec lequel rien ne s'est bien passé sur le tournage du « Tatoué ». En témoigne l'anecdote sur les yeux bleus du premier et la couperose du second. On y apprend une surprenante idylle naissante avec Macha Béranger. Enfin, on y croise d'un bout à l'autre le farouche représentant de la « Vieille France » qu'était de Funès, furieux des événements de 1968. Bref : rien, décidément rien, d'une biographie aseptisée. leparisien.fr, Programme TV du vendredi 26 juin : notre sélection - Le Parisien
  • Le laser peut être utilisé lorsque la maladie entre dans sa deuxième phase, provoquant de la couperose lorsque les petits vaisseaux restent dilatés et deviennent visibles sous la surface de la peau. Les zones affectées sont souvent également gonflées et rouges, la peau devient rugueuse et desquame. Le laser permet de faire disparaître les petits vaisseaux apparents et les rougeurs pendant deux à trois ans: la rosacée est une maladie chronique dont les symptômes réapparaissent sous l’effet des éléments qui la provoquent. Ce traitement qui sensibilise la peau au soleil doit être fait pendant l’hiver et n’est pas remboursé. , Couperose, rosacée: d’où viennent ces rougeurs au visage? 
  • L’huile essentielle d’immortelle peut également être utile en cas de couperose ou de cernes. Pour ce faire, ajoutez deux gouttes de cette HE dans votre crème hydratante ou diluez-les dans une huile végétale et appliquez ce mélange matin et soir jusqu'à ce que vous constatiez une amélioration. Femme Actuelle, Huile essentielle d’immortelle : quels sont ses bienfaits et comment l’utiliser ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Laser, médicament antirougeurs, soins pour peaux sensibles, maquillage correcteur : plusieurs solutions peuvent atténuer une couperose sur les joues, le nez… Santé Magazine, Les différents traitements de la couperose | Santé Magazine

Images d'illustration du mot « couperose »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « couperose »

Langue Traduction
Anglais rosacea
Espagnol rosácea
Italien acne rosacea
Allemand rosazea
Chinois 红斑痤疮
Arabe العد الوردي
Portugais rosácea
Russe розацеа
Japonais 酒さ様皮膚炎
Basque rosacea
Corse rosacea
Source : Google Translate API

Synonymes de « couperose »

Source : synonymes de couperose sur lebonsynonyme.fr

Couperose

Retour au sommaire ➦

Partager