La langue française

Sulfate

Sommaire

  • Définitions du mot sulfate
  • Étymologie de « sulfate »
  • Phonétique de « sulfate »
  • Citations contenant le mot « sulfate »
  • Traductions du mot « sulfate »

Définitions du mot « sulfate »

Trésor de la Langue Française informatisé

SULFATE, subst. masc.

CHIM., MINÉR. Tout sel ou ester de l'acide sulfurique. Sulfates naturels, organiques; préparation des sulfates; emploi des sulfates en agriculture, dans l'industrie, en thérapeutique. Les réactions chimiques provoquées par les bactéries souterraines peuvent avoir une grande importance dans la genèse de certains types de gisements de fer ou de manganèse (...), ainsi d'ailleurs que de sulfates (Geze, Spéléol. sc., 1965, p. 150).Dans la nature, le groupe des sulfates compte de nombreuses espèces minéralogiques (plus de 200), parmi lesquelles un peu plus d'une vingtaine (...) ont une réelle importance géologique et économique (Encyclop. univ.t. 151973, p. 529).
Ion sulfate. Anion SO4-. La saveur salée, limitée aux corps inorganiques, appartient généralement aux chlorures, mais l'ion chlore peut être remplacé par le brome, un peu moins par l'iode, et par les ions sulfate et nitrate (Piéron, Sensation, 1945, p. 200).
[Avec déterm. pour désigner]
[un type de ces corps]
Sulfate (neutre). Sulfates. On rapporte ces sels à deux types, les sulfates neutres M2SO4et les hydrogénosulfates ou sulfates acides MHSO4, mais comme il existe plusieurs acides sulfuriques, les types sont beaucoup plus nombreux et les aluns, par exemple, sont des dérivés de l'acide orthosulfurique H6SO6(...). On connaît aussi divers sulfates basiques, surtout chez les métaux de transition (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 207).
Sulfate acide. Synon. bisulfate (s.v. bi- I B 2), hydrogénosulfate (infra rem. 1 a), sursulfate (s.v. sur-).V. supra ex. de Encyclop. Sc. Techn.
Sulfate basique. ,,Sulfate contenant un excès de groupements hydroxyles basiques, neutralisables par un acide`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Synon. sous-sulfate (s.v. sous- C 1 b).La solution d'alun de chrome, dont la basicité est nulle (...), n'a qu'un faible pouvoir tannant, mais ce pouvoir croît en même temps que le sulfate de chrome normal (...) est transformé en sulfates basiques (Bérard, Gobilliard, Cuirs et peaux, 1947, p. 85).
Sulfate anhydre/sulfate hydraté. Sulfate qui n'est pas ou qui est combiné avec l'eau. V. hydraté ex.
[un corps partic., un groupe de ces corps]
[Avec compl. prép. désignant un élément; certains sels du comm. et les sels naturels ont une dénom. partic.] De trois heures en trois heures environ, le sulfate de quinine fut administré à Harbert. Harbert, dès le lendemain, éprouvait une certaine amélioration (Verne, Île myst., 1874, p. 510).H. Becquerel (...) obtint des impressions photographiques au travers du papier noir avec le sulfate double d'uranyle et de potassium (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 334).Arg., vx. Sulfate de cuivre. ,,Absinthe`` (France 1907).
SYNT. Sulfate(s) d'alumine ou d'aluminium, d'ammoniaque, d'ammonium, d'antimoine, de baryte ou de baryum (barytine), de calcium ou de chaux (gypse), de cuivre (vx: couperose bleue, vitriol bleu), d'éthyle, de fer (vx: couperose verte, vitriol vert), de magnésie (vx: sel d'Epsom ou sel de Sedlitz), de magnésium, de manganèse, de mercure, de plomb neutre/acide/basique, de potasse, de potassium, de sodium ou de soude (vx: sel de Glauber), de strontium (célestine), de zinc (vx: couperose blanche, vitriol blanc); collyre au sulfate de zinc; pommade au sulfate de fer.
[Suivi d'un adj.] Sulfate manganeux, mercureux, mercurique, disodique; sulfate aluminico-potassique; sulfates alcalins, alcalino-terreux. Une solution aqueuse (...) de sulfate cuprique, donnant des tons brun-rouge (P. Rousset, Trav. pts matér., 1928, p. 97).Les sulfates d'altérations proviennent surtout de l'oxydation des sulfures dans la frange supérieure de l'écorce terrestre (...). C'est ainsi que la pyrite (FeS2) donne d'abord du sulfate ferreux FeSO4, puis du sulfate ferrique Fe2(SO4)3, instable dans les conditions habituelles (Encyclop. univ.t. 151973, p. 529).
[Sans compl. mais faisant réf. à un sel partic.]
Sulfate de cuivre utilisé contre le mildiou. C'est dur, une journée entière à pomper. À cinq francs l'arpent que ça me coûte de sulfate, j'aurai perdu dix francs et mon temps si l'eau tombe (Hamp, Champagne, 1909, p. 118).
PAPET. Sulfate de sodium utilisé dans la fabrication du papier. Pâte au sulfate. ,,Pâte chimique obtenue par cuisson de la matière première dans une liqueur contenant de la soude caustique, des sulfures de sodium et d'autres composés (...). (Le terme « sulfate » provient de l'utilisation de sulfate de sodium comme source des sulfures (...))`` (GDEL). Méthode au sulfate. V. sulfure A 2 ex. de Encyclop. univ. t. 15 1973.
REM. 1.
-sulfate, élém. de compos.V. bisulfate (s.v. bi- I B 2), hydrosulfate, hyposulfate, persulfate (s.v. per-), protosulfate (s.v. prot(o)- C), thiosulfate (s.v. thi(o)-) et aussi:a)
Hydrogénosulfate, subst. masc.Synon. de sulfate acide.V. supra ex. de Encyclop. Sc. Techn.Ion hydrogénosulfate ou bisulfate. Anion HSO4-(d'apr. R. Didier, R. Vento, Chim., Première S et E, 1982, p. 160).
b)
Pyrosulfate, subst. masc.Les pyrosulfates M2S2O7s'obtiennent, en général, par action d'un sulfate sur l'anhydride SO3ou sur l'oléum (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 208).
2.
Sulfato-, élém. de compos.
Sulfatoréducteur, -trice, sulfato-réducteur, -trice, adj.Qui réduit des composés du soufre. Il existe, dans les milieux océaniques, des phénomènes d'antibiose encore mal connus, mais certainement très importants (...) les bactéries sulfato-réductrices associées aux algues brunes et aux débris qui en proviennent empêchent la minéralisation par les germes de putréfaction associés aux populations de mollusques (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p. 96).Les bactéries sulfatoréductrices réduisent les formes oxydées du soufre minéral en sulfures (Encyclop. univ.t. 151973, p. 197).
Prononc. et Orth.: [sylfat]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1787 (Guyton de Morveau, Méth. d'une nomencl. chim...., Paris, Cruchet, p. 225). Comp. de l'élém. sulf(o)-, v. sulfamide et du suff. -ate*. Fréq. abs. littér.: 82. Bbg. Storost (J.). Zur Herausbildung der Grundsätze der modernen frz. Fachsprache der Chemie... Beitr. rom. Philol. 1972, t. 11, p. 307.

Wiktionnaire

Nom commun

sulfate \syl.fat\ masculin

  1. (Chimie) Sel formé par la combinaison de l’acide sulfurique avec une base.
    • L'eau de mer, solidifiée par la congélation, se libère du chlorure de sodium, mais conserve les sulfates ; les embruns peuvent la saupoudrer de sels, et un peu de saumure reste emprisonnée. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Un anneau composé de soluble dans la pyridine pour 64 % en poids, de silice (sable, diatomées, foraminifères) pour 18 % et de sulfate de calcium pour 12 %, et datant de 3500 avant J.C. a été découvert à Ur en Irak du Sud. — (Georges Aussedat, Utilisation des ultrafines naturelles dans les enrobés fillerisés, CEBTP, février 1996)

Forme de verbe

sulfate \syl.fat\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de sulfater.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de sulfater.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sulfater.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sulfater.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sulfater.

Nom commun

sulfate \Prononciation ?\

  1. (Chimie) Sulfate.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SULFATE. n. m.
T. de Chimie. Sel formé par la combinaison de l'acide sulfurique avec une base. Sulfate de magnésium. Sulfate de cuivre.

Littré (1872-1877)

SULFATE (sul-fa-t') s. m.
  • Terme de chimie. Nom des sels produits par la combinaison de l'acide sulfurique avec les bases salifiables.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sulfate »

(1787)[1] Apparait sous la plume de Louis-Bernard Guyton-Morveau, dérivé du latin sulfur (« soufre ») avec le suffixe -ate.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

(1790) Du français sulfate.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sulfate »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sulfate sylfat

Citations contenant le mot « sulfate »

  • Différents facteurs sont responsables de la trajectoire de croissance du marché, qui sont étudiés en détail dans le rapport. En outre, le rapport répertorie les restrictions qui constituent une menace pour le marché mondial du sulfate d’hydroxylamine. Il évalue également le pouvoir de négociation des fournisseurs et des acheteurs, la menace des nouveaux entrants et des substituts de produits et le degré de concurrence qui prévaut sur le marché. L’influence des dernières directives gouvernementales est également analysée en détail dans le rapport. Il étudie la trajectoire du marché du sulfate d’hydroxylamine entre les périodes de prévision. , Rapport complet sur le marché du sulfate d’hydroxylamine 2021 | Taille, croissance, demande, opportunités et prévisions jusqu’en 2027 | Jarchem Industries Inc., Aqua Solutions, Inc., Spectrochem, UBE INDUSTRIES – Bigouden.Tv

Traductions du mot « sulfate »

Langue Traduction
Anglais sulfate
Espagnol sulfato
Italien solfato
Allemand sulfat
Chinois 硫酸盐
Arabe كبريتات
Portugais sulfato
Russe сульфат
Japonais 硫酸塩
Basque sulfatoa
Corse sulfate
Source : Google Translate API
Partager