La langue française

Coupement

Sommaire

  • Définitions du mot coupement
  • Étymologie de « coupement »
  • Phonétique de « coupement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « coupement »
  • Citations contenant le mot « coupement »
  • Images d'illustration du mot « coupement »
  • Traductions du mot « coupement »
  • Synonymes de « coupement »

Définitions du mot coupement

Trésor de la Langue Française informatisé

COUPEMENT, subst. masc.

Action de couper; résultat de cette action. On procédait [pour l'exploitation] (...) au coupement d'une rigole (Haton de La Goupillière, Exploitation mines,1905, p. 438).
Rem. 1. Mot exclusivement technique; n'est pas attesté ds Ac. 2. Lar. 19e-20e, Rob. et Quillet 1965 attestent un emploi partic. dans le lang. des ch. de fer : « intersection de deux voies à angle aigu ».
Prononc. Seule transcr. ds Littré : kou-pe-man. Étymol. et Hist. Mil. xives. [ms.] (Gloss. Bibl. nat. lat. 7692, 6640, éd. M. Roques, I, p. 437). Dér. de couper*; suff. -ment1*. Bbg. Lew. 1960, p. 72.

Wiktionnaire

Nom commun

coupement \kup.mɑ̃\ masculin

  1. (Technique) Action de couper un bois de menuiserie à l’aide d'une scie.
  2. (Par extension) Action de couper.
    • En fait, pour l’alignement de la rue du Saint-Sépulcre, il suffisait de faire un coupement à chacun de ces deux immeubles, et c’est dans ce sens que l’affaire fut engagée. — (Augustin Fabre, Les rues de Marseille, Volume 5, 1869)
  3. (Chemin de fer) intersection à angle aigu de deux voies ferrées.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

COUPEMENT (kou-pe-man) s. m.
  • Terme de charpentier. Action de couper une pièce avec la scie.

HISTORIQUE

XVIe s. Coupement [action de couper], Cotgrave

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

COUPEMENT. Ajoutez :
2Il se dit aussi de toute action de couper. La bande d'ardoises, fouillée par les exploitations, ou reconnue par des coupements perpendiculaires à la direction des veines, Blavier, Presse scientif. 1864, t. I, p. 115.
3Action de couper un chemin, un pont. Il faut continuer tous les travaux nécessaires, tant par abatis de bois, lignes nécessaires en certains lieux que coupement de chemins, Richelieu, Lettres, etc. t. VI, p. 394 (1639).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « coupement »

De couper et du suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « coupement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
coupement kupœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « coupement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « coupement »

  • Des travaux furent lancés en janvier 1807. En août, les "Allées d’Azémar" étaient déjà très fréquentées. Azémar précurseur Fin 1807, il invite le maire de Draguignan à faire dresser un plan sur lequel les projets d’alignement, de coupement et d’élargissement lui seraient soumis. Var-Matin, Le baron d’Azémar: un visionnaire qui a marqué la cité - Var-Matin

Images d'illustration du mot « coupement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « coupement »

Langue Traduction
Anglais cut
Espagnol cortar
Italien tagliare
Allemand schnitt
Chinois
Arabe يقطع
Portugais cortar
Russe резать
Japonais 切る
Basque ebaki
Corse tagliata
Source : Google Translate API

Synonymes de « coupement »

Source : synonymes de coupement sur lebonsynonyme.fr
Partager