Corroi : définition de corroi


Corroi : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CORROI, subst. masc.

TECHNOLOGIE
A.− Préparation donnée à une matière par battage, étirage et foulage. Synon. apprêt.
Spéc., PEAUSS. Façon donnée au cuir (cf. corroyer, corroyage).
B.− Enduit obtenu par corroyage*. Synon. lut, mortier.Faire un corroi. Il chauffait l'argile du corroi comme on chauffe les briques d'un four, au point qu'on en recevait au passage la cuisson (Zola, Germinal,1885, p. 1398).
Spéc., CONSTR. Lit de terre glaise ou béton pilonné dont on revêt le fond et les parois d'un réservoir, d'un bassin, d'un canal, etc. pour assurer l'étanchéité. Les corrois argileux et les revêtements; un corroi homogène et imperméable; la résistance du corroi :
On côtoyait d'anciens travaux, une galerie abandonnée de Gaston-Marie, très profonde, où un coup de grisou, dix ans plus tôt, avait incendié la veine, qui brûlait toujours, derrière le « corroi », le mur d'argile bâti là et réparé continuellement, afin de limiter le désastre. Zola, Germinal,1885, p. 1398.
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀwa]. Fér. Crit. t. 1 1787 et Gattel 1841 indiquent r forte. Ds Ac. depuis 1694. Ac. 1694 et 1718 : conroy. Pour le terme de mar. var. courai, courée ds Lar. 19eet Quillet 1965. Couray ds Nouv. Lar. ill. et Lar. 20e(pour ce dernier dict. couray s'emploie en fonderie). Pour le terme milit. var. corrois, coroi ds Ac. Compl. 1842 et Lar. 19e. Étymol. et Hist. 1. 1130-40 prendre conrei de (qqn) « prendre soin de » (Wace, Conception ND, 442 ds Keller, p. 143a); 2. 1290-1300 metre en conroi « préparer (une peau) » (G. de Paris, Dit des rues de Paris ds Barbazan et Méon, Fabliaux, II, 267, 429); 3. début xvies. « préparation imperméable à base de glaise » conroy (Lemaire de Belges, Lettres [IV, 401] ds Hug.); 4. 1678 mar. couroy, v. courée. Déverbal de corroyer*. Fréq. abs. littér. : 3. Bbg. Goug. Mots. t. 2 1966, p. 123. − Soyer (J.). Qq. mots du fr. mod. rares ou inéd. trouvés dans les doc. orléanais... Fr. mod. 1944, t. 12, pp. 179-193.

Corroi : définition du Wiktionnaire

Nom commun

corroi \kɔ.ʁwa\ masculin

  1. (Arts) Façon que le corroyeur donne au cuir.
  2. Masse de terre glaise dont on garnit le fond et les côtés des bassins, des fontaines, etc., pour empêcher l’infiltration des eaux, ainsi que pour luter les tuyaux.
    • Faire un corroi.
    • Le meilleur corroi est de l’argile plastique; à défaut on prend de la terre à briques, qui est un mélange d’argile plastique et de sable siliceux. — (Journal d’agriculture pratique, Volume 77, Numéro 1, 1913)
  3. (Marine) Espalme.

Nom commun

corroi \Prononciation ?\ masculin

  1. Courroie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Corroi : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORROI. n. m.
T. d'Arts. Façon que le corroyeur donne au cuir. Il désigne aussi la Masse de terre glaise dont on garnit le fond et les côtés des bassins, des fontaines, etc., pour empêcher l'infiltration des eaux. Faire un corroi. Il s'emploie aussi en termes de Marine. Voyez ESPALME.

Corroi : définition du Littré (1872-1877)

CORROI (ko-roi) s. m.
  • Façon que le corroyeur donne au cuir.

    Étendoir sur lequel l'apprêteur déplisse et étend les étoffes.

    Épaisseur de terre, surtout de terre glaise, qui sert à retenir les eaux des fontaines, des réservoirs, etc.

    Terme de marine. Enduit gras dit aussi courée et courai qu'on emploie pour les navires.

HISTORIQUE

XIIIe s. Des ci qu'il voit venir le roi, Deux mil armés en son conroi, Partonop. V. 2167. Si prist grant cure et grant conroi De moi afaitier et garnir, ib. V. 4572. L'autre corroi sont à cent mile nombre, Agolant, V. 704. Le conroi de nos et de no maisnie, Du Cange, conredium.

XIVe s. Les conrois qui sont appellé repas, Du Cange, ib.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Corroi : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

CORROI, s. m. (Architect. Mass. Hydraul.) est un massif de terre franche ou de glaise que l’on pétrit entre les deux murs d’un canal ou d’un bassin, pour retenir l’eau à une certaine hauteur ; ou entre le contre-mur d’une fosse d’aisance ou un puits, pour empêcher qu’elle ne le corrompe : il doit se lier avec celui du plafond, qui doit regner de la même épaisseur dans toute son étendue.

On ne dit point un corroi de ciment, mais un massif ou une chemise de ciment. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « corroi »

Étymologie de corroi - Littré

Provenç. conre, conrei, équipage, nourriture ; catal. conreu ; espagn. correo ; ital. corredo ; bas-lat. conredium (et conredum, dans un texte du IXe siècle) ; mot hybride de cum, avec, et du flamand rêden, préparer, qui correspond au moyen haut allemand ge-reiten, anglo-saxon ge-roedian, goth. raidjan. Conroi était un mot très usité et ayant toute sorte de sens dérivés du sens primitif, qui est préparation.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de corroi - Wiktionnaire

Déverbal de corroyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « corroi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
corroi kɔrwa play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « corroi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « corroi »

  • En matière de réfection des berges, VNF privilégie la technique végétale, qui consiste à utiliser comme rempart naturel le système racinaire des plantes hélophytes (phragmites, carex, joncs). Mais la nature de la fuite et son avancée peuvent conduire à d’autres méthodes : une barrière étanche de corroi d’argile, l’enrochement et donc les palplanches, dont la hauteur varie entre 2 m et 10 m selon la hauteur de la digue. , Edition Bar le Duc | Des berges sous pression
  • Le projet a permis de préserver ce patrimoine qui date du XVIIe siècle et qui a été en eaux jusqu'en 2006 avant d'être asséché. Il s'agit également d'une nouvelle vie. « Ça a été l'occasion de restaurer les murs et de conserver le corroi de glaise, qui protège le bassin », précise Véronique Ciampini, conductrice d'opération jardins pour le château de Versailles. Catherine Pégard, la présidente de l'établissement public du château de Versailles, y voit un « ajout » au Potager du Roi : « On veut développer l'économie verte. C'est la force de Versailles », ajoute-t-elle. leparisien.fr, A Versailles, un ancien bassin royal transformé en ferme de permaculture - Le Parisien

Traductions du mot « corroi »

Langue Traduction
Corse corroi
Basque corroi
Japonais コロイ
Russe corroi
Portugais corroi
Arabe كوروي
Chinois 科罗伊
Allemand corroi
Italien corroi
Espagnol corroi
Anglais corroi
Source : Google Translate API

Synonymes de « corroi »

Source : synonymes de corroi sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires