La langue française

Cornemuse

Définitions du mot « cornemuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CORNEMUSE, subst. fém.

Instrument de musique à vent, composé d'une outre en peau de mouton que le joueur gonfle par un tuyau appelé porte-vent, l'air s'échappant par une pression de l'aisselle sur l'outre à travers deux tuyaux dont l'un percé de trous produit différents sons alors que l'autre produit seulement un son commun. Le son champêtre des flageolets et des cornemuses (Genlis, Chev. Cygne, t. 1, 1795, p. 78).Une cornemuse qui se désenflait, pleurnicha comme un marmot à qui perce une dent (Bertrand, Gaspard,1841, p. 153):
... on entend le bêlement du troupeau, le tintement de la cloche de la brebis, le bourdonnement de l'abeille; la cornemuse fait retentir les rochers, et se mêle au bruit sourd de l'Océan lointain qui bat ses rivages. Chateaubriand, Essai sur la litt. angl.,t. 2, 1836, p. 298.
SYNT. Le son de la cornemuse : le son rauque et criard de la cornemuse (Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 402); la musique lancinante des cornemuses (Serrière, T.N.P., 1959, p. 139); enfler, gonfler la cornemuse.
P. compar. L'âme pleine de discours, l'âme, comme une cornemuse, pleine d'un air joyeux (Renard, Journal,1897, p. 391).
Arg. [P. anal. de forme] Estomac. Quand la cornemuse est pleine, on en chante mieux (Rougnon1935, p. 293).
P. méton. Gosier. Se rincer la cornemuse (Rigaud, Dict. arg. mod.,1881, p. 112).
Prononc. et Orth. : [kɔ ʀnəmy:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1300 (Appolonius, 28, 4 ds T.-L.); av. 1313 (La Dame a la Licorne, éd. F. Gennrich, 82, note). Déverbal de cornemuser*. Fréq. abs. littér. : 77. Bbg. Brücker (F.). Die Blasinstrumente in der altfranzösischen Literatur. Giessen, 1926, pp. 51-52. − Lew. 1960, p. 47. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 12.

Wiktionnaire

Nom commun

cornemuse \kɔʁ.nə.myz\ féminin

  1. (Musique) instrument de musique à vent, composé de tuyaux et d’une outre formée d’une peau de mouton, qu’on enfle grâce au premier tuyau appelé porte-vent.
    • …et cette gaîté sauvage redoubla encore, lorsqu'une cornemuse qui se désenflait pleurnicha comme un marmot à qui perce une dent. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Il lui semblait entendre, à travers le brouillard, le son des cornemuses écossaises se répéter sur les bruyères. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)

Forme de verbe

cornemuse \kɔʁ.nə.myz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de cornemuser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de cornemuser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de cornemuser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de cornemuser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de cornemuser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CORNEMUSE. n. f.
Instrument de musique à vent, composé de tuyaux et d'une outre formée d'une peau de mouton, qu'on enfle par le moyen du premier tuyau appelé Porte-vent. La cornemuse est un instrument villageois. Jouer de la cornemuse. Enfler une cornemuse. Les sons de la cornemuse.

Littré (1872-1877)

CORNEMUSE (kor-ne-mu-z') s. f.
  • Instrument de musique champêtre formé d'une espèce de sac de cuir, qui est un réservoir d'air que l'on entretient avec la bouche, et qu'on place sous l'aisselle droite pour chasser l'air par la pression ; à ce réservoir sont adaptés deux tuyaux, l'un percé de trous sur lesquels on dispose les doigts pour produire les différents sons, l'autre ne donnant qu'un son qui forme comme une pédale d'accompagnement. Le berger… Enfle sa cornemuse en l'honneur de Henri, Régnier, Épît. I. Sans oublier la cornemuse, La Fontaine, Fabl. III, 3. Au-dessous du poumon est l'estomac, qui est un grand sac en forme d'une bourse ou d'une cornemuse, Bossuet, Conn. II, 3. Leurs cris, la cornemuse et le chant des bergères Vont apprendre leur joie aux échos solitaires, Saint-Lambert, Saisons, II.

    PROVERBE

    Quand la cornemuse est pleine, on en chante mieux, c'est-à-dire, quand on a fait bonne chère, on chante mieux, on cause mieux.

HISTORIQUE

XIVe s. Et tant qu'une fois entr'oÿ Cornemuses, trompes, naquaires Et d'instrumens plus de sept paires, Machaut, p. 76. Une cornemuse esmaillée, De Laborde, Émaux, p. 228.

XVe s. Si tourna pour tous remedes [dans une lutte] sa teste par dessous le bras de messire Jaques, et ainsi [son adversaire] le teint à la cornemuse [sous le bras comme une cornemuse], De la Marche, Mém. liv. I, p. 315, dans LACURNE.

XVIe s. La figure du ventricule est ronde et oblongue, semblable à une musette ou cornemuse, Paré, I, 14. Toutes les huiles sont tirées par un vaisseau appellé retorte, et cornemuse des François, Paré, XXVI, 14. S'en reviennent rapportans la cornemuse au sac, comme dit le proverbe [sans avoir rien fait], Merlin Cocaïe, t. I, p. 33, dans LACURNE.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CORNEMUSE. Ajoutez : - REM. M. Meunier, les Composés qui contiennent un verbe à un mode personnel, p. 138, fait observer que, dans cornemuse, à la vérité, en français, corne pourrait être le premier composant ; mais que l'italien cornamusa montre que ce composant est le verbe cornar, corner ; en effet, le substantif italien est non pas corna, mais corno, qui ferait cornemuse.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CORNEMUSE, s. f. (Lutherie & Musique.) instrument à anches. Il y a de ces anches de plusieurs sortes. La plus simple a (Planche VI. de Luth.) est un chalumeau ; l’autre b est un roseau. Les parties de la cornemuse sont la peau de mouton qu’on enfle comme un balon par le moyen du porte-vent, & les trois chalumeaux 2, 3, 4. Le chalumeau 2 est le bourdon ; le chalumeau 4 s’appelle le petit bourdon. Ces deux bourdons sont à l’unisson. Le porte-vent a une soûpape au-dedans de la peau qui permet au vent d’entrer, mais qui ne lui permet pas de sortir, tandis que le joüeur de cornemuse reprend haleine. Le vent n’a d’issue que par les chalumeaux. Ils ont chacun leur anche à leur partie inférieure ; ces anches sont prises dans des boîtes 5, 6, 7, sur lesquelles la peau est bien appliquée. Quand on joüe de la cornemuse, le grand bourdon passe sur l’épaule gauche ; on enfle la peau par le porte-vent ; la peau est pressée sous le bras gauche ; & les doigts sont sur les chalumeaux que le vent fait resonner.

Le gros bourdon est de deux piés & demi, en y comprenant son anche qui a deux pouces & demi, dont la languette ou fente est de deux pouces de long sur quatre lignes de large. Le petit bourdon a un pié, en y comprenant son anche qui a deux pouces de longueur. Le porte-vent a six pouces de long ; on lui en peut donner plus ou moins. Le chalumeau a treize pouces avec son anche & sa boîte qui sont de deux pouces & demi. Il a huit trous. Le premier est seul en-dessous, à la distance de trois pouces & un tiers du haut de l’anche ; il n’y a que de pouce de ce trou au second ; du second au troisieme il y a dix lignes ; autant du troisieme au quatrieme. Les autres sont éloignés d’un pouce : ils sont presque tous de même grandeur. La peau est d’un pié & demi de long sur dix pouces de large. Le gros bourdon rend l’octave au-dessous du petit ; & le petit l’octave au-dessous du chalumeau, quand tous les trous sont bouchés, & sa quinzieme, quand ils sont ouverts.

Ainsi la cornemuse a trois octaves d’étendue. On peut lui en donner davantage en forçant le vent. Tout ce qu’on auroit à dire sur cet instrument concerne particulierement les anches, dont le ton varie selon les ouvertures qu’on leur donne. On se ménage la commodité d’allonger ou de raccourcir les bourdons par le moyen des boîtes, & par conséquent celle de les rendre plus ou moins graves. Les chalumeaux de la cornemuse étant mobiles dans ces boîtés, on parvient à l’accorder. Voyez les articles Anche, Musette, &c.

Il y a une sorte de cornemuse qu’on appelle cornemuse de poictou. Elle ne differe de celle que nous venons de décrire, qu’en ce qu’elle n’a point de petit bourdon ; son chalumeau a huit trous, dont le premier s’ouvre & se ferme à clé.

La cornemuse s’appelle aussi chalemie. Cet instrument est principalement d’usage au Nord ; il n’y a guere que les paysans qui en joüent parmi nous.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « cornemuse »

De l’ancien français corner (« sonner de la corne ») et muser (« jouer de la musette »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Berry, cormeuse, cormuse, cormuette ; provenç. et ital. . cornamusa ; de corne, dans le sens de cor, et muse, musette (voy. MUSETTE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cornemuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cornemuse kɔrnœmyz

Évolution historique de l’usage du mot « cornemuse »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cornemuse »

  • Les Irlandais ont donné une cornemuse aux Ecossais pour leur faire une blague mais les Ecossais n’ont toujours pas compris que c’était une blague. De Oliver Herford
  • Ils m’ont toujours fait de la peine ceux qui écoutent une cornemuse... sans être écossais. De Hugo Pratt
  • Un gentleman, c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse et qui n'en joue pas. De Pierre Desproges / Le Tribunal des flagrants délires
  • La cornemuse sonne exactement de la même façon après dix ans de pratique que le premier jour où vous en avez joué. De Oliver Herford
  • Qui mange le vent de sa cornemuse n'a que musique en sa panse. Georges Mogin, dit Géo Norge, La Langue verte, Gallimard
  • Le neyanban est le biniou iranien , longtemps ignoré saeid shanbehzadeh remet cette cornemuse au goùt du jour dans des spectacles dans le monde entier . En 2010 Saied réunit plusieurs cornemuses européennes . Reconnaitrez vous Pascal L amour ..? France Bleu, la pépite celtique la cornemuse dans tous ses états avec l'iranien saeid shanbehzadeh .
  • La cornemuse écossaise figure très rarement en leader dans les groupes bretons , ici avec liamm c'est le répertoire écossais et breton qui nous est livré avec un trés beau son de cornemuse . La video qui suit fait un clin d'oeil à l'album précédent avec Jacques Pellen - in memoriam - France Bleu, la pépite celtique la cornemuse dans tous ses états avec Xavier boderiou .
  • en Ecosse on ne rigole pas avec la cornemuse , instrument qui montre la résistance face à Londres . le groupe CLANADONIA montre depuis 20 ans que l'on peut jouer sur ces 2 registres . du point de vie musical peu de chose à redire ; scéniquement remarquez le port traditionnel du KILT . France Bleu, la pépite celtique la cornemuse dans tous ses états : CLANADONIA en Ecosse .
  • on n'attend pas la cornemuse dans le répertoire du jazz ... dotée d'un humour certain et d'une propension a exceller au jeu de plusieurs instruments dont la Säckpipa le biniou suédois, Gunhild Carling , n'en est pas moins une jazz woman réputée . France Bleu, la pépite celtique la cornemuse dans tous ses états :Gunhild Carling
  • Comme de nombreuses autres associations, le bagad Osismi Speied a mis ses activités en suspens. L’école de musique, qui compte une dizaine de jeunes en bombarde encadrés par Steven Bodénes, trois en cornemuse avec Daniel Cariou et quatre en caisse claire avec Josselin Dubois, plus autant de confirmés, s’est arrêtée également. Durant le confinement, les riverains de la Route Bleue ont pu entendre les sonneurs de 20 h, parmi lesquels les jeunes Owen et Timéo, en hommage au personnel de santé. La fin de l’année étant proche et les contraintes assouplies, Fañch Le Clech, coprésident du bagad, a proposé de reprendre les cours les deux dernières semaines, pour garder le lien avant l’été et ne pas risquer de perdre les élèves. Ceux-ci ont répondu présent vendredi 26 et samedi 27 juin, heureux de retrouver leurs professeurs. Pour la suite, toutes les sorties d’été sont annulées mais Osismi Speied réfléchit à organiser quelque chose de festif d’ici le concert de Noël. Rendez-vous, si tout va bien, au mois de septembre pour les élèves, qui seront accueillis à partir de 8 ans. Le Telegramme, Les cours ont repris au bagad Osismi - Spézet - Le Télégramme
  • Concerts dans le cadre de la Fête de la Saint-Patrick. Places debout uniquement. Soldat Louis : 30 années de carrière, sans jamais quitter la scène. Ce prochain spectacle fera la part belle aux chansons du nouvel album et bien sûr aux standards. Après tant d’escales, les mercenaires et pirates du show-bise ou plus si affinités, ne semblent pas prêts à jeter l’ancre ... Avec Celkilt, Everyday’s Saint Patrick’s Day : En plus de 450 prestations scéniques survoltées, Celkilt est aujourd’hui largement reconnu comme l’un des meilleurs groupes live de la scène celtique mondiale avec un seul but : transmettre le pouvoir du Kilt !! Équipés d'un violon, d'une batterie, d'une basse, d'une guitare et d'une cornemuse, ils incarnent toute l'énergie du rock et de la musique celtique : une musique festive, positive et énergique ! , Saint Patrick : Celkilt et Soldat Louis : Concert Chanson variete a Bitche

Images d'illustration du mot « cornemuse »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cornemuse »

Langue Traduction
Anglais bagpipe
Espagnol cornamusa
Italien cornamusa
Allemand dudelsack
Chinois 风笛
Arabe مزمار القربة
Portugais gaita de foles
Russe волынка
Japonais バグパイプ
Basque gaita
Corse gaita
Source : Google Translate API

Synonymes de « cornemuse »

Source : synonymes de cornemuse sur lebonsynonyme.fr

Cornemuse

Retour au sommaire ➦

Partager