Contrepèterie : définition de contrepèterie


Contrepèterie : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

CONTREPÈTERIE, subst. fém.

Permutation de sons, lettres ou syllabes dans un énoncé de manière à obtenir un autre énoncé de sens cocasse et souvent obscène.
Rem. 1. P. ex., les couples de mots amas/appas et patentes/ma tante servent en quelque sorte de pivot ou de plaque tournante pour passer d'un premier énoncé appelé « sujet » : mon oncle perd courage devant les amas de patentes à un second énoncé appelé « réponse » : mon oncle perd courage devant les appas de ma tante (d'apr. L. Étienne, L'Art du contrepet, Paris, éd. J.-J. Pauvert, 1957 cité par D. François, Le Contrepet ds Linguistique, 1966, 2, pp. 31-52). 2. Noter supra le subst. masc. contrepet; il existe aussi un verbe contrepéter, attesté par son part. passé chez Gautier (Les Grotesques, 1859, p. 145 ds Mat. Louis Philippe 1951, p. 285).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ əpεtʀi]. Rob. admet également [-petʀi] par harmonis. vocalique. Contrepetterie ds Ac. Compl. 1842, Lar. 19e-Lar. Lang. fr. et Dub. Contre-petterie ds Besch. 1845, Littré et Quillet 1965. Contre-pèterie ds Lar. 20e, DG et Quillet 1965. Contrepèterie ds Nouv. Lar. ill., Lar. Lang. fr., Rob. et Dub. Étymol. et Hist. Ca 1582 (Tabourot des Accords, Les Bigarrures, I, 8 ds Hug.). Dér. du m. fr. contrepeter « équivoquer » (1466, Pierre Michault, Doctrinal de court, fo87 vo, éd. Genève ds Gdf.), d'où le sens de « imiter, contrefaire » au xvies. (v. Hug.) répertorié dans la lexicogr. dep. Trév. 1752, ce verbe étant composé de contre-* et de péter*; suff. -erie*.
DÉR.
Contrapétiste, subst. et adj. :Rabelais fait œuvre de contrapétiste quand (L. Étienne, op. cit., p. 119)l'invention contrapétiste (D. François, op. cit., p. 47). 1reattest. 1957 (L. Étienne, loc. cit.); de contrepet (supra rem. 2) pour contrepèterie, suff. -iste*.
BBG. − Mat. Louis-Philippe. 1951, p. 285 [s.v. contrepèterie].

Contrepèterie : définition du Wiktionnaire

Nom commun

contrepèterie \kɔ̃.tʁə.pɛ.tʁi\ féminin

  1. (Linguistique) Jeu de mots consistant à permuter des lettres, des syllabes, ou des phonèmes dans un énoncé pour en créer un autre plus comique (généralement grivois ou irrévérencieux).
    • La « femme folle de la messe » transformé par Rabelais en « femme molle de la fesse » est le prototype de la contrepèterie.
    • Le Canard enchainé est célèbre pour sa rubrique hebdomadaire de contrepèteries intitulée Sur l’album de la Comtesse.
    • Avec l’expression « femme déçue », on peut faire la contrepèterie « dame fessue ».
    • « Bicyclette » a pour contrepèterie « cybiclette ».
    • Contrairement à son habitude, Marc ne plaisanta pas, ne fit pas de mauvais jeu de mots, ne déguisa pas sa voix, ne commença pas la conversation par une contrepèterie. — (Bernard Fauconnier, Kaïros, 1997)
    • Quant aux esprits chagrins, nous nous bornons à les renvoyer à cette contrepèterie belge qui les rassurera : « Il fait beau et chaud… » — (Claude Gagnière, Le grand bêtisier des mots, Robert Laffont, Paris, 1996 (réimpr. 2009), page 160)

Note :

La contrepèterie est proche de l’anagramme, sauf qu’elle consiste généralement à permuter non pas l’ensemble des lettres mais des phonèmes ou syllabes. Il est habituel de ne pas révéler la « solution » et de la laisser plutôt deviner par l’interlocuteur, dans un but ludique. Explications d’un orfèvre en la matière : [1]
Exemple de contrepèterie par permutation de syllabes : « Au Zambèze, les filles sont belles et gentilles. »
Dans le même genre, la définition elle-même d'une contrepèterie : « L'art de décaler les sons que débite notre bouche. » (Joël Martin)
Exemple de contrepèterie québécoise (vocabulaire et prononciation) : « La flotte de la reine est prête. »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « contrepèterie »

Étymologie de contrepèterie - Wiktionnaire

(1582) Moyen français contrepéter « rendre un son pour un autre, contrefaire, équivoquer », de contre et péter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « contrepèterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contrepèterie kɔ̃trœpɛtœri play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « contrepèterie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contrepèterie »

  • Il a pas saisi la contrepèterie... iGeneration, iOS 14 : Apple abandonne ses fameux sélecteurs rotatifs de date | iGeneration
  • Joël Martin est décidément très fréquentable. Depuis des années, ce physicien du Commissariat à l'énergie atomique cultive une monomanie qui lui a fait commettre plusieurs ouvrages : Manuel du contrepet, Le Contrepêtisier, Contrepétarades, Contrepétines, Le Dico de la contrepèterie, La Bible du contrepet... Le Monde.fr, Les joies de la contrepèterie
  • Le titre de cette chronique a certainement dû vous interloquer. Comment diable un livre pourrait-il en effet conjuguer l'art grivois de la contrepèterie à celui de la fable enfantine? Impossible penserez-vous et pourtant, Joël Martin l'a fait! L'écrivain et humoriste français a, en fin cuisinier, composé une tendre et savoureuse macédoine de lettres. Intitulé Voyage en contrepèteries pour enfants rêveurs (Leduc.s Jeunesse), le recueil, nourri d'illustrations tout en rondeurs, offre un merveilleux cabinet de curiosités pour les petits comme les plus grands. Le Figaro.fr, Des contrepèteries candides et taquines
  • Appelée antistrophe ou équivoque au XVIe siècle, la contrepèterie est un jeu de mots, une figure de style qui consiste à permuter des lettres ou des syllabes dans une phrase, afin d’obtenir un nouveau sens comique. On a coutume d’attribuer la première contrepèterie à Rabelais (1494-1553), qui en 1532 dans le chapitre XVI de « Pantagruel » écrit ceci : « […] Panurge disoit qu’il n’y avoit qu’un antistrophe entre femme folle à la messe, & femme molle à la fesse. » TV5MONDE - Langue Française, Les contrepèteries | TV5MONDE - Langue Française
  • Ce cabaret créé en 1952 par Jean Lannelongue devient, par contrepèterie, la Droguerie des Tourneurs. Le photographe Jean Dieuzaide ou encore le comédien Maurice Sarrazin viennent y applaudir les brillants locaux Guy Laffite et Charles Barrié et les stars Bill Coleman et Mezz Mezrow. , Toulouse. Plongée dans l'époque où la Ville rose vibrait au rythme des notes de jazz | Actu Toulouse
  • De nombreux fans ont aperçu un peu partout ces derniers jours des affiches postées avec la vieille dame. Accompagnée de la contrepèterie "vivre rire ou moulibre" (au lieu de "vivre libre ou mourir"). LaProvence.com, France - Monde | Ella et Pitr, des street artists qui bousculent les conformismes | La Provence

Images d'illustration du mot « contrepèterie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contrepèterie »

Langue Traduction
Corse backsplash
Basque backsplash
Japonais バックスプラッシュ
Russe плинтус
Portugais backsplash
Arabe باكسبلاش
Chinois 后飞溅
Allemand backsplash
Italien alzatina
Espagnol protector contra salpicaduras
Anglais backsplash
Source : Google Translate API

Synonymes de « contrepèterie »

Source : synonymes de contrepèterie sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires