La langue française

Conseilleur, conseilleuse

Définitions du mot « conseilleur, conseilleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

CONSEILLEUR, EUSE, subst.

Vx ou littér. Conseiller, personne qui donne des conseils :
1. Chacun d'eux [nos deux poètes] donne bien conseil à l'autre, et cela revient à dire : « Voilà comment j'aurais fait. » Mais en même temps chacun sait bien dire que ce qu'il conseille à l'autre est comme nul pour l'autre. Et l'autre, en réponse, renvoie fortement le conseil au conseilleur, résolu à chercher par ses propres voies. Alain, Propos,1923, p. 528.
[En constr. d'appos., avec valeur d'adj.] Le professeur, grand frère conseilleur (G. Antoine, J.-C. Passeron, La Réforme de l'Université,1966, p. 212).
Péj. Personne qui donne des conseils hors de propos et qui n'engagent pas, qui a la manie de donner de tels conseils. Synon. fam. donneur, -euse de conseils :
2. Le temps n'est plus où le monde nous passait tout. Soyez assurés qu'il ne nous passera plus rien. Le dénuement d'un homme ou d'un pays change ses amis en conseilleurs, en critiques et en juges. Mauriac, Le Bâillon dénoué,1945, p. 416.
Loc. proverbiale. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Ceux qui donnent des conseils qui ne les engagent pas ne partagent pas les mauvais résultats avec ceux qui les ont suivis. Faut-il croire que le nouveau résident général ait cédé, (...) à ces mauvais conseilleurs qui ne sont jamais les payeurs! (Le Monde,19 janv. 1952, p. 2, col. 2).
P. plaisant. :
3. ... ses conseils avaient été reçus froidement, (...) − cela les regarde, après tout, avait-elle [la tante Lénette] dit un soir à Hyacinthe; les conseilleurs ne sont pas les payeurs, et on ne me prendra plus à me mêler des affaires des autres... Theuriet, La Maison des deux barbeaux,1879, p. 40.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃sεjœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Land. 1834 est le seul dict. à transcrire la 2esyll. par [e] fermé (à comparer avec conseiller). Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. 1. Ca 1200 consilleors « conseiller » (Jean Bodel, Saisnes, éd. F. Menzel et E. Stengel, 618); 2. 1807 (J.-F. Michel, Dict. des expr. vicieuses, p. 51 : ce proverbe très-usité, les Conseilleurs ne sont pas les payeurs, n'est pas français). Dér. de conseiller*; suff. -eur2*. Fréq. abs. littér. : 13. Bbg. Goug. Lang. pop. 1929, p. 102, 138.

Wiktionnaire

Nom commun

conseilleur \kɔ̃.sɛ.jœʁ\ masculin (pour une femme on dit : conseilleuse)

  1. Celui, celle qui donne des conseils hors de propos.
    • C’est un ennuyeux conseilleur.
    • Le conseilleur idéal reste à inventer. — (Vincent Boggio, Que faire ? Mon enfant est trop gros, 2002)
    • (Proverbial) Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Nom commun

conseilleuse \kɔ̃.sɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : conseilleur)

  1. Celle qui donne des conseils hors de propos.
    • Pour la conseilleuse, la voie à suivre est évidente : il faut corriger le comportement de ce jeune homme, «sa façon d’être en entretien». — (Sophie Divay, L’aide à la recherche d’emploi: Des conseils pour sauver la face, 1999)

Nom commun

conseilleuse \kɔ̃.sɛ.jøz\ féminin (pour un homme on dit : conseilleur)

  1. Celle qui donne des conseils hors de propos.
    • Pour la conseilleuse, la voie à suivre est évidente : il faut corriger le comportement de ce jeune homme, «sa façon d’être en entretien». — (Sophie Divay, L’aide à la recherche d’emploi: Des conseils pour sauver la face, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONSEILLEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui donne des conseils hors de propos. C'est un ennuyeux conseilleur. Prov., Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Littré (1872-1877)

CONSEILLEUR (kon-sè-lleur, ll mouillées, et non kon-sè-yeur) s. m.
  • Celui qui donne des conseils.

    PROVERBE

    Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, c'est-à-dire celui qui donne un conseil n'a pas la responsabilité de la chose qu'il conseille.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais se je ai le los [l'avis] de mes consoilleors, Sax. XXVII.

XIIIe s. Qu'il soit de ceste chose et maistre et conseillere, Berte, XI. Nus baillix, en sa baillie, de coze qui puist revenir par devant li en jugement, ne doit estre advocas ne conseilliere, Beaumanoir, 35.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « conseilleur »

(Date à préciser) Dérivé de conseiller avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. cosselhaire, cosselhador ; anc. espagn. consejador ; ital. consigliatore. Dans le provençal et l'ancien français, au singulier nominatif cosselhaire, conseillere, du bas-latin consiliátor, avec l'accent sur a ; régime cosselhador, conseilleor, de consiliatórem, avec l'accent sur to. Voy. CONSEILLER 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « conseilleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
conseilleur kɔ̃sɛjœr

Évolution historique de l’usage du mot « conseilleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « conseilleur »

  • Les conseilleurs ne sont pas les payeurs. De Gabriel Meurier / Trésor des sentences
  • Un travailleur social peut accompagner une personne âgée dans son quotidien ou faire différentes animations. Il peut également porter secours aux personnes handicapées et être un conseilleur d’insertion ou d’approbation. Bref, nombreuses sont les activités qu’il peut faire. Sinon, il peut également prêter oreilles aux personnes en détresses, tenir compagnie ou aider les gens sur tous les niveaux : violence familiale, pauvreté. Magazine Etudiant : news, orientation, vie étudiante, Les métiers du social : des métiers en constantes évolution
  • À noter que Klaus Mäkelä fera son entrée à la Philharmonie de Paris - à laquelle l’Orchestre du même nom est intégré - comme « conseilleur musical » du 1er septembre 2020 au 31 août 2022. Il ne prendra le titre de « directeur musical » qu’à compter du 1er septembre 2022. Son mandat sera alors d’une durée de cinq ans. La Croix, Klaus Mäkelä, futur directeur musical de l’Orchestre de Paris
  • Son compte créé en 2016, pour « ajouter de la douceur au quotidien », s’inscrit dans le créneau du « lifestyle ». Comprendre : mettre en valeur sa manière de penser, les produits qu’elle utilise et vendre les lieux où elle se rend. Ses partenariats sont divers : hôtels, maquillage, vêtements, voyages… Léa-Marie se décrit comme une « conseilleuse » qui s’adresse à ses plus de 43 000 abonnés comme elle le ferait à une bonne copine. Rue89 Strasbourg, Écologie, lifestyle, sport, cuisine : qui sont les instagrameurs de Strasbourg ?
  • Il a été de toutes mes balades en vallée du Rhône et le meilleur conseilleur de jolis crus à table, chez Pic, assurant, à Valence, comme un passeur, la transition entre Jacques le père, Alain le fils, puis Anne-Sophie, la fille discrète et conquérante. Chez Jaboulet et Chapoutier, Stéphane Ogier et Alain Voge, Stéphane Montez ou Pierre Gaillard, avec ou sans Jean-Luc Colombo, Denis Bertrand aura été le plus fervent défenseur, connaisseur, professeur, pédagogue des grands vins de la vallée du Rhône côté Nord, mais aussi et surtout à table dans le beau trois étoiles porté à bout de bras par la famille Pic, à travers les générations. Le sérieux et la rigueur l’habitent comme la justesse du jugement et la pondération… Gloire, donc, à Denis Bertrand! Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat, Valence : l’hommage à Denis Bertrand de Maurice Rougemont | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat
  • C'est le cousin de journi, @tamialynn2x qui a avancé peu après que le brouillon avait fuité avant de conseilleur aux autres utilisateurs de supprimer dans le doute leurs brouillons. Dexerto.fr, Comment protéger ses vidéos face à une potentielle fuite sur TikTok | Dexerto
  • On ne "s'en fout » pas puisqu'on a cliqué sur ce lien - juste pour voir, hein. Et encore moins tant l'image ou l'emballage sont importants jusque dans la vie politique. Pour les looks proposés ici : 1) Classique, années 1990 : RAS. Elle était juste prof de province avec un mini collier BCBG de jour. On voit qu'elle ne prend pas particulièrement soin de son apparence générale. 2) Libérée délivrée, 2007 : Pourquoi ce sous-titre qui n'a aucun rapport avec la photo ou le look du jour de son mariage ? Certes, elle se marie enfin avec son bien-aimé mais ici, on parle de looks. Justement, son look ce jour-là n'a rien de libéré. C'est celui d'une petite bourgeoise dynamique et pétillante mais provinciale, sans originalité particulière ou personnalisation. 3) Griffée, 2017 : Tout-à-fait d'accord, les deux gris ou bleus jurent ensemble. Sa/on conseilleuse/eur aurait dû lui apprendre qu'on n'associe jamais 2 couleurs semblant identiques, ni 2 bleus, ni 2 gris, ni 2 noirs ensemble, sauf même collection. 4) Bleu toujours, 2015 : Chronologie bizarre. Mais pour le reste, tout-à-fait d’accord. Le bleu fait écho à ses yeux et peut-être à la couleur toujours printanière de son coeur (subjectivité). 5) En marche cool, 2017 ? : Evidemment, si on prête des vêtements de luxe et qu'on doit faire des photos dans la nature, on va les mixer avec des "runnings", pas des escarpins. Donc, mariage heureux et pas choquant. 6) Le fashion faux-pas, 2016 : Encore une O, 10 looks de Brigitte Macron : le coup d'éclat permanent

Traductions du mot « conseilleur »

Langue Traduction
Anglais adviser
Espagnol asesor
Italien consigliere
Allemand berater
Chinois 顾问
Arabe مستشار
Portugais conselheiro
Russe консультант
Japonais 顧問
Basque aholkulari
Corse cunsiglieru
Source : Google Translate API

Synonymes de « conseilleur »

Source : synonymes de conseilleur sur lebonsynonyme.fr

Conseilleur

Retour au sommaire ➦

Partager