La langue française

Compromission

Sommaire

  • Définitions du mot compromission
  • Étymologie de « compromission »
  • Phonétique de « compromission »
  • Évolution historique de l’usage du mot « compromission »
  • Citations contenant le mot « compromission »
  • Images d'illustration du mot « compromission »
  • Traductions du mot « compromission »
  • Synonymes de « compromission »

Définitions du mot « compromission »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMPROMISSION, subst. fém.

Surtout au plur. Action de compromettre quelqu'un, de se compromettre soi-même avec quelqu'un, dans une affaire; accord résultant de cette action. Des compromissions louches avec les partis; n'accepter aucune compromission; consentir à toutes les compromissions :
1. Si elle [la politique] m'intéresse, c'est à la manière d'un roman de Balzac, avec ses passions, ses petitesses, ses mensonges, ses compromissions. Tout s'avilit et même les causes les plus nobles, dès qu'elle s'en mêle et les prend en main. Gide, Journal,1933, p. 1175.
Spéc., péj. Action de transiger avec sa conscience ou ses principes en acceptant certains accommodements avec d'autres personnes pour son intérêt personnel (son ambition, ses passions ou sa tranquillité). Lâches compromissions, compromissions dégradantes, compromissions de conscience. Compromissions d'idées (Bernanos, Lettres inédites,Lettres à l'abbé Lagrange, 1906, p. 1736).Consciences pures qui ont horreur des compromis et des compromissions et préfèrent le désastre de la cité à une injustice (Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 165):
2. Vous m'avez trompée en me cachant vos compromissions dans leurs misérables intrigues, votre consentement aux basses tentations du pouvoir : de ce qu'ils appellent le pouvoir, ces niais! Un de leurs ministres, un de leurs valets, vous, l'apôtre et le libérateur que j'avais mis si haut. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 351.
PARAD. Bassesses, complaisances, complicités, concessions, faux-fuyants, manigances, ménagements, reculades, transigeances, etc.
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃pʀ ɔmisjɔ ̃]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. I. 1262 « compromis » (Cart. de St Denis, Richel. 1. 5415, p. 332ads Gdf.) − 1544 ds Hug.; répertorié comme ancien par DG et Guérin 1892. II. 1. 1787 « action de transiger avec ses principes » (Fér. Crit. qui remarque ,,ce mot n'a pas l'air de faire fortune``); à nouv. en 1842 (J.-B. Richard de Radonvilliers, Enrichissement de la lang. fr., Dict. des mots nouveaux, Paris, Pilout); 2. 1860 « action, parole par laquelle on se compromet » (Revue des Deux-Mondes, t. XXV, p. 483 ds Littré). I empr. au lat. médiév. compromissio, -onis « convention d'arbitrage » (1178 ds Nierm.). II dér. de compromettre* d'apr. la forme du part. passé compromis; suff. -ion*. Fréq. abs. littér. : 79.

Wiktionnaire

Nom commun

compromission \kɔ̃.pʁɔ.mi.sjɔ̃\ féminin

  1. (Péjoratif) Acte par lequel on transige avec ses opinions, ses principes, sa conscience.
    • Nous sommes réunis pour rappeler quelques vérités élémentaires mais fondamentales et qui ne doivent jamais tolérer aucune compromission. — (Simone Veil, discours prononcé à la remise du prix Anetje Fels-Kupferschmidt, Amsterdam, le 26 janvier 2006, dans Simone Veil, Mes combats, Bayard, 2016, p. 97)
    • Je ne perds aucune occasion de me délecter des saillies tragi-comiques de son journal étonnant qui […] ne manque aucune hilarante compromission avec la modernité, dont il s'émerveille avec une candeur de midinette pré-adolescente amoureuse d'Olivier Besançenot. — (François-Xavier Ajavon, Comment se libérer de ce foutu... Libé !, sur RING : News, culture & société (www.surlering.com), le 27 mars 2010)
  2. (Informatique) (Médecine) Action de compromettre, de corrompre, d’empêcher le bon fonctionnement de quelque chose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMPROMISSION. n. f.
Acte par lequel on transige avec ses opinions, ses principes.

Littré (1872-1877)

COMPROMISSION (kon-pro-mi-sion) s. f.
  • Action, parole par laquelle on se compromet. La politique actuelle n'affranchit pas suffisamment la France des compromissions auxquelles nous sommes exposés dans le maniement des affaires italiennes, Revue des Deux-Mondes, t. XXV (1860), p. 483.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « compromission »

Composé de compromis avec le suffixe -ion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « compromission »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
compromission kɔ̃prɔmisjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « compromission »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « compromission »

  • C’est peut-être ça la politique, le compromis perpétuel : entre compromis et compromission. De Cabu / ITV - 2001
  • Le compromis, ça n'est pas la compromission, c'est l'envers du fanatisme. La compromission c'est la lâcheté. Le compromis, c'est le courage. De Adam Michnik
  • Face à l'intolérance et à la haine, il n'y a pas de transaction possible, pas de compromission possible, pas de débat possible. De Jacques Chirac / Rennes - 23 Avril 2002
  • Le mot comprendre n'existe pas au théâtre. Le bonheur est que le vrai public ne comprend pas, il ressent. On peut donc tout lui montrer sans compromission et sans réticence. De Jean Giraudoux
  • Le marché de Fxmsp se développe si rapidement en 2018 que le hacker décide d’engager un directeur commercial. A partir d’avril, il commence à collaborer avec Lampeduza, lui-même cybercriminel et jusqu’alors connu pour des ventes d’informations bancaires et d’accès à des comptes Facebook et Snapchat. Lampeduza assure dès lors la publication des offres et la négociation avec les potentiels clients, laissant ainsi Fxmsp se concentrer sur la seule compromission des réseaux. Novastan, Cybersécurité : un hacker kazakh serait responsable de la compromission de 135 organisations dans le monde
  • Le candidat, qui se présente « sans compromission », espère créer la surprise face à ses adversaires qui ont, eux, préféré le jeu des alliances. Parmi elles, le rapprochement opéré par la liste Collomb avec Les Républicains ne passe pas. Il y voit un deal entre l’ancien ministre de l’intérieur et le président LR de la Région Laurent Wauquiez pour garder le pouvoir sur la région lyonnaise. , Municipales 2020 à Lyon : « On commence à se dire qu'il y a aura peut-être une vraie triangulaire », estime Georges Képénékian
  • Dans le cadre de la lutte contre les ransomwares, l'une des premières règles est de ne jamais payer de rançon. Pour deux raisons : ne pas conforter les pirates dans leurs actions et aussi parce qu'il n'existe aucune garantie de retrouver les données volées. Pourtant, certains organismes acculés sont prêts à prendre ce risque comme cela a été le cas avec l'Université de San Francisco (UCSF). Frappée le 1er juin par le rançongiciel Netwalker, cette dernière a en effet accepté de verser 116,4 bitcoins, soit l'équivalent d'un peu plus de 1,14 million de dollars, pour recouvrer les données chiffrées relatives à son école de médecine suite à la compromission de certains serveurs. LeMondeInformatique, Ransomware : L'Université de San Francisco cède et verse 1,14M$ - Le Monde Informatique
  • La compromission d'identités machine peut avoir des répercussions financières majeures. Une récente étude AIR Worldwide a estimé que l'économie mondiale pourrait éviter des pertes financières comprises entre 51 et 72 milliards de dollars en protégeant convenablement les identités machine. Programmez!, A l'échelle mondiale, 75 % des DSI déclarent que les certificats TLS constituent leur principale préoccupation

Images d'illustration du mot « compromission »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « compromission »

Langue Traduction
Anglais compromise
Espagnol compromiso
Italien compromesso
Allemand kompromiss
Chinois 妥协
Arabe مرونة
Portugais compromisso
Russe компромисс
Japonais 妥協
Basque konpromiso
Corse cumprumissu
Source : Google Translate API

Synonymes de « compromission »

Source : synonymes de compromission sur lebonsynonyme.fr
Partager