Complanter : définition de complanter


Complanter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

COMPLANTER, verbe trans.

Planter ensemble des espèces différentes. De vastes surfaces complantées d'un faible nombre de variétés. (H. Boulay, Arboric, et production fruitière,1961, p. 67).En partic. Couvrir d'arbres, de plantations. Des pâtures complantées de pommiers (Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 180).
Au fig. Ce hasard a voulu que je naisse sur l'extrême branche d'un arbre généalogique épuisé, d'un olivier stérile complanté dans les derniers jardins de la foi (H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 19).
Prononc. : [kɔ ̃plɑ ̃te], (je) complante [kɔ ̃plɑ ̃:t]. Étymol. et Hist. xiiies. (d'apr. Berger) « planter de [ici : couvrir de] » (Bible, Richel. 901, fo39c ds Gdf. [via complantata lapidibus]), latinisme isolé; à nouv. au xvies. 1551 (Cottereau, trad. de Columelle, II, 2 ds Hug.), qualifié de ,,terme de coutume`` par Trév. 1732 et de ,,peu usité`` par Trév. 1771. Empr. au b. lat. complantare littéralement « planter ensemble ». Fréq. abs. littér. Complanté : 3.

Complanter : définition du Wiktionnaire

Verbe

complanter \kɔ̃.plɑ̃.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en plantation.
    • On notera, en suivant la petite route qui mène en corniche (avec tunnels), allant de Vallon à Chames qui est le terminus qu’elle suit, aux abords de l’arcade naturelle, le lit « fossile » de l’Ardèche complanté d’une végétation aberrante (Châtaigniers) pour cette région. — (R. de Joly, L’Aven d’Orgnac, 1960)
    • A défaut d’accord amiable, à la demande, soit du propriétaire du domaine soumis à ce régime, soit à la majorité des complanteurs exploitant au moins les deux tiers de la superficie complantée dans ce domaine, il peut être procédé à un aménagement entre propriétaires et complanteurs des terres soumises au régime des vignes à complant. (Article L441-4 du Code rural français)
  2. (Viticulture) Planter des pieds aux endroits libres seulement.
    • Ce n’est pas un travail d’assemblage, mais une parcelle de vieilles vignes complantées en chardonnay et savagnin, véritable reflet d’un terroir ainsi que d’une pratique séculaire jurassienne. — (site bicephale-buveur.over-blog.com, 2010)
  3. (Droit féodal) Percevoir le complant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Complanter : définition du Littré (1872-1877)

COMPLANTER (kon-plan-té)
  • 1 V. a. Planter ensemble de la vigne et des arbres.
  • 2 V. n. Terme de féodalité. Percevoir le droit de complant.

HISTORIQUE

XVIe s. Des vignes toutes entieres, complantées des plus exquises especes de raisins, De Serres, 145. Autant couste de cultiver la vigne rarement complantée que celle qui est toute occupée de ceps, De Serres, 177.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Complanter : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

COMPLANTER, v. neut. (Jurisp.) signifie percevoir le droit de complant : il n’est pas permis d’enlever les fruits sujets à ce droit avant que le seigneur ait complanté. Voyez la coûtume de Poitou, art. 82. & ci-devant Complant. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « complanter »

Étymologie de complanter - Littré

Complant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de complanter - Wiktionnaire

De planter
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « complanter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
complanter kɔmplɑ̃te play_arrow

Conjugaison du verbe « complanter »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe complanter

Évolution historique de l’usage du mot « complanter »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « complanter »

  • L’essor des maladies du bois est à l’origine d’une augmentation de la mortalité des ceps. Dans un contexte d’augmentation des tailles d’exploitation, la mécanisation de la complantation devient incontournable. Pour limiter la perte de production d’une parcelle, il est important que le jeune plant ait les meilleures conditions pour se développer. Cela passe par le choix de plants avec ses racines, dont la mise en place doit être effectuée avec soin (racines orientées en bas), mais aussi par la préparation du sol. Comme dans la mise en place d’une nouvelle plantation, il est important d’avoir un sol débarrassé de toutes racines. L’idéal est de réaliser les deux opérations (enlèvement des racines et travail du sol) avec le même outil. Cependant, tous les viticulteurs ne complantent pas tous les ans et préfèrent enlever le bois mort en perturbant au minimum le sol. Ce dernier reste ferme sur l’interrang et donc stable pour circuler avec des engins. Néanmoins, s’il n’est pas nécessaire de complanter tous les ans, il est recommandé d’enlever les bois malades ou morts le plus tôt possible. Cela évite la propagation de la maladie aux pieds voisins. Réussir machinisme, Arracher et complanter sans se planter | Réussir machinisme

Traductions du mot « complanter »

Langue Traduction
Corse cumpiacente
Basque complant
Japonais 植栽
Russe complant
Portugais complacente
Arabe شكوى
Chinois 组合
Allemand konform
Italien complant
Espagnol complaciente
Anglais complant
Source : Google Translate API

Synonymes de « complanter »

Source : synonymes de complanter sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires