La langue française

Commercial

Définitions du mot « commercial »

Trésor de la Langue Française informatisé

COMMERCIAL, ALE, AUX, adj.

A.− Relatif au commerce des biens. Il reçoit le contrecoup des crises commerciales (Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 40):
1. Les nécessités de la grande industrie se sont traduites par un accroissement en proportions inouïes des forces de transport, de sorte que le mouvement commercial n'a pas cessé et ne cesse pas de s'étendre. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 80.
SYNT. Actes, effets commerciaux (cf. commerce I A). Balance, liberté, maison, opération commerciale (cf. commerce I A). Affaire, publicité commerciale; l'activité commerciale d'un pays; les relations commerciales entre deux nations; le système commercial d'un état; entreprise, société commerciale.
En partic.
1. En vente dans le commerce :
2. Les savons usuels ont l'inconvénient d'être souvent trop alcalins; (...) les shampooings commerciaux (...) sont plutôt acides. Quillet Méd.1965, p. 317.
2. Qui a cours ou est en usage dans le commerce. La présente (style commercial) n'est que pour vous remercier relativement aux traductions (Flaubert, Correspondance,1876, p. 297).Toute la journée, (...) je fais de l'anglais commercial effroyablement rapide (J. Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1905, p. 18).
Valeur commerciale. Prix de vente d'un produit dans le commerce. Cf. valeur marchande.La valeur commerciale élevée de ces poissons (J. M. Pérès, La Vie dans l'océan,1966, p. 180).
Format commercial. Cf. format.C'était une enveloppe blanche, de format commercial (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Le Notaire du Havre, 1933, p. 139).Des fiches de tous formats ou de documents atteignant au maximum le format commercial (L'Hist. et ses méthodes,1961, p. 785).
3. DR. (instit.). Qui a pour objet la réglementation ou l'enseignement de la pratique commerciale. Droit commercial, législation commerciale; école commerciale, institut commercial, École des hautes études commerciales (H.E.C.).
B.− P. méton. Dont le commerce des biens est l'occupation ou la destination.
1. [En parlant de pers.] Qui travaille dans le commerce. Agent* commercial, attaché* commercial, directeur* commercial.
[En parlant d'une qualité ou d'une qualification] Qui manifeste un don pour le commerce :
3. Dénué de tout esprit commercial, il [mon père] était plus propre à lire ses livres qu'à les vendre. A. France, La Vie en fleur,1932, p. 562.
2. [En parlant d'un lieu] Centre* commercial, quartier commercial, rue commerciale. Qui groupe tous les magasins et boutiques propres au commerce. La rua del villar, qui est le centre commercial (T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1963, p. 272):
4. ... il apparaît qu'un complexe de 8 000 à 10 000 logements, (...) peut comprendre : − un équipement commercial complet où peuvent être représentées toutes les catégories de commerces : grands magasins de formule moderne, restaurants, cinémas et commerces spécialisés ... Les Gds ensembles d'habitation,1963, p. 12.
3. [En parlant d'objets, de productions, de manière de produire]
Péj. [Dans le domaine artistique ou littér.] Souci visant à attirer le plus large public possible sans se soucier d'abord de la qualité (v. Tenot 1967). Disque, film, livre commercial. Il fut scénariste et assistant avant de diriger des films commerciaux (G. Sadoul, Hist. d'un art,1949, p. 196):
5. Quant à la littérature, je crois qu'elle pourrait te rapporter suffisamment, mais (...) en travaillant d'une manière hâtive et commerciale où tu finirais bientôt par perdre ton talent. Flaubert, Correspondance,1859, p. 342.
Voiture commerciale et p. ell. une commerciale. Voiture automobile aménagée en petite fourgonnette pour le transport de marchandises.
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le subst. fém. commercialité. Qualité de ce qui est commercial. Commercialité d'un effet (Lar. 19e-Nouv. Lar. ill.), d'une dette (Lar. 20e, Lar. Lang. fr.), d'une rente (Rob.).
Prononc. et Orth. : [kɔmε ʀsjal]. Ds Ac. 1798-1932. Étymol. et Hist. 1749 actions commerciales (D'Argenson, Journ. ds Brunot t. 6, p. 309); 1927-30 péj. art commercial (Ch. Koechlin, Traité de l'harmonie, t. 2, p. 268). Dér. de commerce*; suff. -(i)al*. Fréq. abs. littér. : 704. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 330, b) 722; xxes. : a) 1 060, b) 833.
DÉR. 1.
Commercialement, adv.En ce qui concerne le commerce, sur le plan du commerce. Ils [Les chimistes allemands] s'efforçaient de modifier certaines molécules afin d'en tirer des produits commercialement rentables (Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 438).Péj. En cherchant à attirer le plus large public possible sans se soucier d'abord de la qualité. Son récent livre [à Chaudesaigues] « Sancho Pança sur les Pyrénées », conçu commercialement, en forme de guide cocasse ... est, au point de vue de l'art, une honte indicible (Bloy, Le Désespéré,1886, p. 256).[kɔmε ʀsjalmɑ ̃]. Ds Ac. 1932. 1reattest. 1829 (Boiste); de commercial, suff. -ment2*. Fréq. abs. littér. : 29.
2.
Commercialisme, subst. masc.,rare, péj. Action de commercialiser qqc.; résultat de cette action. Synon. plus courant : commercialisation.À propos du ,,commercialisme`` des artistes contemporains, Lefebvre, le portraitiste du Prince Impérial, racontait que Vibert avait des croquis de toutes ses compositions, passées et futures (E. et J. de Goncourt, Journal,1875, p. 1054).De même que le Mont Saint-Michel, Paris lui-même et la plupart des villes et villages de France ont été déshonorés par un hideux commercialisme (Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 156). 1reattest. 1875 (E. et J. de Goncourt, loc. cit.); de commercial, suff. -isme*. Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Gohin 1903, p. 275. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 87. − Uren (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t. 20, p. 206.

commercial « relatif au commerce »

Wiktionnaire

Adjectif

commercial \kɔ.mɛʁ.sjal\ masculin

  1. Qui a rapport au commerce, à la vente comme à l’achat.
    • Eh bien, maître René ! dit-il, comment vont les affaires commerciales ? — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VI)
    • Mais ces belles futaies représentent une valeur commerciale qui a mis en appétit la convoitise du spéculateur, déjà riche de capital, plus riche encore en audace et en influence. — (Thomas Couët, Le bois, voilà l’ennemi !, Revue Franco-Américaine, 1909)
    • En outre la réclame commerciale et industrielle, voire même la propagande politique, se sont emparées de l’image et de ses dérivés, les considérant comme des moyens puissants autant qu’avantageux. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • Pour que le vol transatlantique soit un succès commercial, il faudra développer à la fois la vitesse et la sécurité. Seul l’avenir pourra résoudre ce problème. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Plus de la moitié de ces hauts salaires sont des cadres administratifs ou commerciaux : leur poids parmi les très hauts salaires s’est accru de 8 points en 10 ans. — (INSEE, Partage de la valeur ajoutée, partage des profits et écarts de rémunérations en France, mai 2009)
    • C'est ce qui explique à la fois le caractère rachitique du secteur commercial créé par les petits colporteurs et boutiquiers chinois, et son développement à pas de tortue. — (Hai Quang Ho, Histoire économique de l'île de la Réunion (1849-1881), page 288, L'Harmattan, 2004)

Nom commun 1

commercial \kɔ.mɛʁ.sjal\ masculin (pour une femme on dit : commerciale)

  1. Personne chargée de la clientèle.
    • La justice française vient de trancher : des commerciaux de la société Ricard ont le droit de se plaindre de l’alcoolisme consubstantiel à l’exercice de leur métier. — (Renaud Lecadre, Chez Ricard, la révolte des saouls fifres, dans Libération (journal) du 18 juillet 2011, p. 15)

Nom commun 2

commercial \kɔ.mɛʁ.sjal\ masculin

  1. (Québec) Pause publicitaire.
    • J'irai nous chercher une collation pendant les commerciaux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

COMMERCIAL, ALE. adj.
Qui a rapport au commerce. Règlements, statuts commerciaux. Affaires, matières commerciales. Opérations, entreprises commerciales. Agents commerciaux. Les transactions sur les immeubles ne sont pas considérées par la loi française comme des opérations commerciales. Liberté commerciale, Liberté des échanges entre les différents pays.

Littré (1872-1877)

COMMERCIAL (ko-mèr-si-al, a-l') adj.
  • Qui appartient au commerce, Affaires commerciales. Règlements commerciaux. La production commerciale.

    La liberté commerciale, liberté des échanges entre les différents pays.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « commercial »

Du latin commercialis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « commercial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
commercial kɔmɛrsjal

Évolution historique de l’usage du mot « commercial »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « commercial »

  • Le projet concerne une friche commerciale située à l'entrée de la Picon-Busserine dans le 14ème arrondissement de Marseille (Crédit Logirem) Gomet, [Urbanisme] Sportimmo remporte le projet commercial de Logirem à Picon - Gomet
  • Aucun problème n’est insurmontable pour un commercial bien motivé. De Scott Adams / Le Principe de Dilbert
  • Le troisième millénaire n'est qu'un concept romantique et commercial dont le temps se fiche éperdument. De Monique Proulx
  • Quand on traite de vaurien quelqu'un qui ne vaut pas grand-chose, on lui cause un préjudice commercial. De Yvan Audouard
  • Le succès commercial, le seul qui vaille. Les succès d’estime ne conduisent jamais leur bénéficiaire qu’aux épinards sans beurre. De Pierre Desproges / Fonds de tiroir
  • Le Parrain III, c’était purement commercial, je n’avais plus un sou, j’étais complètement dépressif, frustré, découragé. De Francis Ford Coppola / Le Figaro, 29 janvier 2015
  • "Destinée" est une chanson populaire, que Guy Marchand a bêtement reniée. Mais elle reste à ce jour son plus grand succès commercial. De Vladimir Cosma / Figaro du 10 juin 2016
  • Négociant. Personne engagée dans une démarche commerciale. Une démarche commerciale est une action dans laquelle la chose démarchée est un dollar. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • On a soif d'idéal Attiré par les étoiles, les voiles, Que des choses pas commerciales. De Alain Souchon / Foule sentimentale
  • Le service public ne se distingue plus des chaînes commerciales, pire il les imite. De Jacques Toubon / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • L'érotisme, commercialement, est une chose ambiguë car si tout le monde convoite la vie érotique, tout le monde aussi la hait comme la cause de ses malheurs, de ses frustrations, de ses envies, de ses complexes, de ses souffrances. De Milan Kundera / L’Identité
  • Télévisions et radios publiques sont de plus en plus confrontées à une double concurrence, celle de l'audience et celle de l'accès aux recettes commerciales par la publicité ou la vente de programmes. De Catherine Trautmann / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • Dans un monde où l'acquisition client est plus difficile, les directions commerciales doivent redoubler d'effort, tout en orientant leurs commerciaux vers les clients avec le meilleur potentiel pour ne pas perdre de temps. Un seul moyen : automatiser les tâches du commercial et rythmer son quotidien grâce aux nouvelles technologies. https://www.actionco.fr/, Le commercial de demain est-il un geek ?
  • Afin de rendre plus supportable la hausse du loyer lors du renouvellement du bail commercial, un mécanisme de lissage par paliers de 10 % annuels a été mis en place en 2014 (art. L.145-34 al. 4 du code de commerce). D’aucuns se sont interrogés : est-ce bien conforme au droit de propriété garanti par la Constitution ? , Bail commercial : quand l’intérêt général prévaut 
  • C’est l’expertise forte en alimentaire de Solina, la créativité culinaire de l’entreprise, son agilité et sa proximité avec les clients qui ont séduit Thomas Decroix qui vient d’être nommé à la tête du commercial et de la Transformation à compter du 1er juillet. Son expertise à la tête de la direction commerciale, chez PepsiCo France et au marketing chez Mondelez et Danone, sont de sérieux atouts face aux nouvelles missions internationales qui lui ont été confiées par le PDG de l’entreprise, Anthony Francheterre. Il a été nommé responsable du développement Commercial, du Marketing, des bonnes pratiques de la chaîne d'approvisionnement, de la transformation digitale et des fusions et acquisitions. Pour Thomas Decroix, l’approche orientée service de Solina ainsi que la politique de sourcing inscrite dans le développement durable, constituent de véritables atouts pour cette entreprise au portefeuille de clients large et diversifié. Snacking.fr, Thomas Decroix aux commandes du commercial, des mutations digitales et des fusions chez Solina
  • Panique ce mardi matin du côté de la Défense. Suite à un appel au 17, un homme a signalé avoir repéré un individu armé aux abords du centre commercial des 4 temps sur l'esplanade. Plusieurs personnes informées des événements via les sources officielles ou les réseaux se sont mises à paniquer. Certaines ont couru dans tous les sens tandis que d'autres ont crié.Le centre commercial a dû être évacué. Les personnes dans les bâtiments ou les boutiques sont elles restées enfermées à l'intérieur.  LCI, La Défense : après une alerte au centre commercial Les 4 Temps, "aucun individu suspect repéré" | LCI
  • "Le dispositif va être levé", a annoncé la préfecture de police de Paris sur Twitter, peu avant 13h00. "A ce stade aucun individu suspect n'a été repéré par les forces de l'ordre sur place venant corroborer le signalement fait à Police Secours 17." Le premier quartier d'affaires d'Europe avait été mis à l'arrêt depuis le milieu de matinée à cause d'un appel à la police signalant un individu armé aux abords d'un centre commercial, au cœur de l'esplanade. L'Orient-Le Jour, Le quartier de la Défense bouclé après un appel inquiétant - L'Orient-Le Jour
  • Dans ce quartier de 4000 habitants, les habitudes des usagers du centre commercial ont été observées, afin de redéfinir les espaces extérieurs. « On s’est aperçu que de nombreuses personnes traversaient la pelouse, nous avons donc créé un cheminement piéton à cet endroit ». , Travaux. Un nouveau visage pour le centre commercial de la Grande Delle à Hérouville | Liberté Caen
  • Les 27 cœurs de villes étudiés, « rassemblent encore en moyenne 30 % des emplois commerciaux » en 2015, malgré une perte de 3 points depuis 2009. Cela représente 7.100 établissements pour 26.300 emplois, concentrés sur 2 % de la surface de l’agglomération. Si la restauration et les débits de boissons (22,3 % du total), les services corporels (8,4 %) et les agences bancaires (13,1 %) y sont encore plus représentés que dans les zones commerciales périphériques, celles-ci, avec 32.800 établissements ont pris la main sur le commerce de détail alimentaire (35,9 % du total) et non alimentaire (48,8 %), notamment l’équipement de la maison (23,4 % contre 9,4 % au centre-ville), l’équipement de la personne restant légèrement à l’avantage des centres-villes avec 23,4 % et 13,8 % en zone commerciale soit respectivement 6.154 contre 4.526 commerces. , Economie | La migration de l’emploi commercial vers l’extérieur des villes
  • Pour mieux défendre ses intérêts, l’Union européenne va renforcer son dispositif de contrôle des investissements étrangers et revoir sa politique commerciale. Même si l’Europe veut rester « ouverte », elle entend défendre son « autonomie stratégique ». La Croix, L’Europe va se doter d’un procureur commercial

Images d'illustration du mot « commercial »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « commercial »

Langue Traduction
Anglais commercial
Espagnol comercial
Italien commerciale
Allemand kommerziell
Chinois 商业的
Arabe تجاري
Portugais comercial
Russe коммерческая
Japonais 商業の
Basque komertziala
Corse cumerciali
Source : Google Translate API

Synonymes de « commercial »

Source : synonymes de commercial sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « commercial »

Commercial

Retour au sommaire ➦

Partager