La langue française

Chaumine

Définitions du mot « chaumine »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAUMINE, subst. fém.

Vieilli, littér. Petite chaumière :
Je ne sais si la chaumine du vieux Caton, dans le pays des Sabins, étoit beaucoup plus propre que la hutte d'un Iroquois. Chateaubriand, Voyages en Amérique, en France et en Italie,1827, p. 142.
Rem. 1. Le mot est employé plusieurs fois comme synon. de chaume par Quinet, Ahasvérus, 1833, 3ejournée, p. 208 : brin de chaumine. 2. On rencontre ds la docum. un emploi adj. au sens de « couvert de chaume ». Cabanes chaumines (Balzac, Jésus-Christ en Flandre, 1831, p. 297).
Prononc. et Orth. : [ʃomin]. Ds Ac. 1718-1932. Lar. 19ementionne l'anc. forme chaulmine. Étymol. et Hist. 1. 1486 adj. maison chaumine (Jean Michel, Mystère de la Passion, éd. O. Jodogne, 12776); 1546 (Rabelais, Tiers Livre, éd. Marty-Laveaux, XVII); 2. 1606 subst. (Trad. de Folengo, Merlin Coccaie, L. 11 [I, 38] ds Hug.). Dér. de chaume*; suff. -in(e)*. Fréq. abs. littér. : 40. Bbg. Bourguignon (J.). QQ. arch. ds Les Fables de La Fontaine. In : [Mél. Gamillscheg (E.)]. München, 1968, p. 91.

Wiktionnaire

Nom commun

chaumine \ʃo.min\ féminin

  1. (Vieilli) (Littéraire) Chaumière.
    • Un pauvre bûcheron, tout couvert de ramée,
      Sous le faix du fagot aussi bien que des ans
      Gémissant et courbé, marchait à pas pesants,
      Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée.
      — (Jean de La Fontaine, Fables, La Mort et le Bûcheron, 1668)
    • Ah ! si le roi nous lisait dans son Louvre, — […]— le seigneur suzerain de tant de fiefs qu’il ignore le nombre de ses châteaux, ne nous marchanderait pas une chaumine ! — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Chaque fois que quelqu’un s’approchait de la chaumine, Faro aboyait avec colère, croyant que c’étaient les petits maraudeurs. — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Contes du roi Cambrinus, 1874)
    • Il est vrai qu’un tourneur de rouet, bien enclos dans sa chaumine, qu’un rempailleur de chaises, à l’étroit dans sa cabane de roseaux, lui inspiraient la même envie : « Est il heureux, celui-là !… Voilà ce qui s’appelle un homme heureux ! » — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chap. 2, 1910)
    • Lattes et bardeaux paraissaient avoir été enlevés par les habitants eux-mêmes, estimant à juste titre qu’en temps de pluie, pareille chaumine ne saurait leur servir d’abri et que, par beau temps, il n’y a pas lieu de craindre la pluie ; à quoi bon, d’ailleurs, s’acagnarder au logis, quand on a ses coudées franches au cabaret, sur la grande route, où bon vous semble ? — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 135)

Adjectif

chaumine \ʃo.min\ féminin

  1. Couverte de chaume.
    • petite maison chaumine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAUMINE. n. f.
Petite chaumière. Il est peu usité.

Littré (1872-1877)

CHAUMINE (chô-mi-n') s. f.
  • Chétive maison de paysan. Un pauvre bûcheron tout couvert de ramée… Marchait à pas pesants… Et tâchait de gagner sa chaumine enfumée, La Fontaine, Fabl. I, 16. Quintius fut contraint de se retirer dans une méchante chaumine qui était auprès du Tibre, Vertot, Révol. rom. liv. IV, p. 311. Au détour d'une eau qui chemine à flots purs, sous de frais lilas, Vous avez vu notre chaumine, Béranger, Hirond.

HISTORIQUE

XVIe s. Chaumin [qui a rapport au chaume], Cotgrave Chaumine [cabane], Cotgrave Sans difficulté ils entrent en la case chaulmine, mal bastie, mal meublée, toute enfumée, Rabelais, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chaumine »

Chaumin, adj. formé de chaume ; case chaumine, puis absolument, chaumine.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’ancien français chaumine.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De chaume avec le suffixe -in.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chaumine »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chaumine ʃomin

Évolution historique de l’usage du mot « chaumine »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « chaumine »

Langue Traduction
Anglais small cottage
Source : Google Translate API

Synonymes de « chaumine »

Source : synonymes de chaumine sur lebonsynonyme.fr

Chaumine

Retour au sommaire ➦

Partager