La langue française

Chanterelle

Définitions du mot « chanterelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHANTERELLE1, subst. fém.

MUS. Première corde, la plus fine et la plus aiguë dans un instrument à manche. La chanterelle d'une guitare, d'un luth, d'un violon. Voix de chanterelle. Voix très haute. Dans le fond, un violon accordait sa chanterelle, qui jetait de petits cris plaintifs (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 152):
C'est divin quand il y a l'harmonie, le chant juste, si haut qu'il s'élève, la fugue exacte et toujours plus élancée sur la divine chanterelle. Barrès, Mes cahiers,t. 11, 1917-1918, p. 356.
Région. (Canada). Frotter la chanterelle. Jouer du violon.
Au fig. Appuyer sur la chanterelle. Insister vivement sur un point sensible ou important pour convaincre quelqu'un. D'aucuns appuyaient encore, après deux ans, sur la chanterelle historique (Ambrière, Les Grandes vacances,1946, p. 154).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ̃tʀ εl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1552 mus. (Pontus de Tyard, Solitaire premier dans ses Discours philosophiques, 14b, éd. 1587 cité par Vaganay ds Rom. Forsch., t. 32, p. 29); 1808 arg. appuyer sur la chanterelle (Hautel). Dér. de chanter*; suff. -erelle, forme allongée de -elle*. Fréq. abs. littér. : 16.

CHANTERELLE2, subst. fém.

CHASSE. Oiseau femelle, surtout caille ou perdrix, que l'on met en cage, afin que par son chant il attire les autres oiseaux dans les filets. Grétry offrait un louis pour une chanterelle, je donnerais vingt francs pour un merle (Nerval, Bohème galante,1853, p. 184).On se sert de la femelle de la perdrix pour prendre le mâle. Cela s'appelle chasser à la chanterelle (A. France, La Vie littér.,t. 3, 1891, p. 327).
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ̃tʀ εl]. Ds Ac. 1718-1932. Étymol. et Hist. 1690 terme d'oiseleur (Fur.). Dér. de chanter*; suff. -erelle, forme allongée de -elle*. Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 339.

CHANTERELLE3, subst. fém.

BOT. Champignon comestible. Synon. girolle.Chanterelles bonne femme, chanterelles à la crème (cf. Lasnet 1970) :
La chanterelle est un excellent champignon de couleur jaune d'œuf, à senteur forestière, qu'on se plaît d'ordinaire à consommer frais cueilli sauté à la poêle. Ac. Gastr.1962, p. 228.
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ̃tʀ εl]. Ds Ac. 1932. Étymol. et Hist. 1752 (Trév. Suppl.). Adaptation du lat. des botanistes cantharellus (agaric), (dér. de cantharus « sorte de coupe », du gr. κ α ́ ν θ α ρ ο ς), Nomencl. de Linné ds Roll. Flore t. 11, p. 140.

chanterelle. « Corde la plus fine, ayant le son le plus aigu, dans un instrument à corde et à manche »

Wiktionnaire

Nom commun 1

chanterelle \ʃɑ̃.tʁɛl\ féminin

  1. (Musique) Corde d’un violon, d’une basse, etc., qui est la plus déliée et qui a le son le plus aigu.
    • Appuyer sur la chanterelle, insister sur un point délicat, par exemple, pour convaincre des personnes qui résistent.
    • La chanterelle de mon luth, appendu à la cloison, éclata. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Nous vîmes apparaître […] deux ou trois camarades de l'autre batterie ; l'un portait un violon emprunté au 18e d'artillerie et dont la chanterelle était remplacée par un fil d'acier. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 196, Hartmann, 1937)
  2. (Par extension) Bouteille de verre mince, dont on tire des sons en soufflant dessus.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. Son donné par cette corde ou cette bouteille.
    • Par intervalles, un hibou ricanait et, continus, en sourdine, susurraient le glouglou des ruisselets, la chanterelle des pisselottes, le chuchotis des goutelles. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  4. (Chasse) Oiseau que l’on met dans une cage au milieu d’un bois ou d’une campagne, afin que par son chant il attire les autres oiseaux dans les filets tendus pour les prendre.
  5. (Technique) Partie de l’arçon du chapelier.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
    1. (Technique) Petite bobine des tireurs d’or.

Nom commun 2

chanterelle \ʃɑ̃.tʁɛl\ féminin

  1. (Mycologie) Girolle.
    • La chanterelle est un excellent champignon de couleur jaune d'œuf, à senteur forestière, qu'on se plaît d'ordinaire à consommer frais cueilli sauté à la poêle. — (Ac. Gastr. 1962)
  2. (Mycologie) Espèce de champignons à plis lamelliformes, au chapeau en forme de coupe ou d'entonnoir, et au pied sans anneau.
    • Les chanterelles sont souvent comestibles mais peuvent être indigestes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHANTERELLE. n. f.
Corde d'un violon, d'une basse, etc., qui est la plus déliée et qui a le son le plus aigu. Mettre une chanterelle. Hausser la chanterelle. Baisser la chanterelle. La chanterelle s'est rompue. Fig., Appuyer sur la chanterelle, Insister sur un point délicat, par exemple, pour convaincre des personnes qui résistent. Il se dit, par extension, d'une Bouteille de verre fort mince, dont on tire des sons en soufflant dessus. En termes de Chasse, il se dit d'un Oiseau que l'on met dans une cage au milieu d'un bois ou d'une campagne, afin que par son chant il attire les autres oiseaux dans les filets tendus pour les prendre.

Littré (1872-1877)

CHANTERELLE (chan-te-rè-l') s. f.
  • 1La corde d'un instrument à manche qui a le son le plus aigu. Mettre une chanterelle à un violon. Si le son est tiré de la chanterelle ou du bourdon, Rousseau, Ém. II.

    Appuyer sur la chanterelle, faire ressortir la partie qu'on exécute sur la chanterelle, la partie du chant qui est la plus intéressante ; et fig. appeler l'attention sur ce qu'il y a de plus important en une affaire.

    Fig. et familièrement. Ne haussez pas tant la chanterelle ; je vous ferai baisser la chanterelle, c'est-à-dire ne le prenez pas si haut, je vous ferai baisser le ton, je vous rabattrai le caquet.

  • 2Bouteille de verre fort mince, dont on tire des sons en soufflant dessus.
  • 3 Terme de chasse. Oiseau qu'on met dans une cage, pour en attirer d'autres dans les piéges qu'on leur tend.

    Femelle de perdrix dont on se sert pour attirer les mâles.

HISTORIQUE

XVIe s. Neanmoins, elles ne dedaigneront les petits fredons de ma chanterelle, touchée d'un pouce tant affectionné à votre benin service, Yver, 519.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* CHANTERELLE, s. f. (Luth. & musiq. instr.) c’est ainsi qu’on appelle la corde la plus aigue du violon & autres instrumens à corde.

Chanterelle, (Chapel.) c’est dans l’arçon des Chapeliers la partie qui sert à faire resonner la corde, dont le son indique à l’ouvrier qu’elle est assez bandée pour battre & voguer. Voyez les articles Arçon & Chapeau.

Chanterelle, en terme de Tireur d’or, est une petite bobine sous laquelle passe le battu en sortant des roues du moulin. On la nomme ainsi à cause du bruit qu’elle fait.

* Chanterelle, (Chasse.) c’est ainsi qu’on appelle les oiseaux qu’on a mis en cage, pour servir d’appeaux à ceux à qui on a tendu quelques piéges. On met la perdrix femelle au bout des sillons où l’on a placé des passées & des lacets, & elle y fait donner les mâles en les appellant par son chant.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « chanterelle »

Chanter, ainsi dite, parce que c'est sur cette corde que se joue ordinairement le chant. Ital. cantarella, oiseau servant d'appeau.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Nom commun 1) Composé de chanter, chanteur et -elle[1].
(Nom commun 2) Du grec ancien κάνθαρος, kantharos (« coupe à boire ») par le latin savant cantharella (« petite coupe »), car le chapeau du champignon ressemble à une coupe.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chanterelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chanterelle ʃɑ̃trɛl

Évolution historique de l’usage du mot « chanterelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chanterelle »

  • Recette allant aussi bien avec les « pied jaune » que les « tube » qui nous avait été transmise, il y a quelques années, au pied du marbre de « Sud Ouest » par Christian Desbrosses, metteur en pages, fin chercheur et goûteur. Aucun reproche reçu de la part des amis avec qui nous avons partagé, à notre table, ces "chanterelles à la crème". Notre préférence va toutefois aux Craterellus lutescens à la texture plus souple et fondante mais avec les Craterellus tubaeformis (photos ci-dessous) c’est pas mal non plus. SudOuest.fr, Champignons : délicieuses chanterelles
  • Les girolles se ramassent de juin à novembre, selon les conditions météorologiques, dans les bois sous les feuillus ou les conifères, et poussent en groupes, c'est à dire qu'il est bien rare de ne trouver qu'une chanterelle : elles sont souvent nombreuses sur une petite zone, dès lors que le sol est chaud et humide. Les régions de prédilection des girolles sont la Sologne, le sud-ouest, le massif central, les Vosges. Binette & Jardin, Les girolles ou chanterelles, des champignons raffinés
  • Plusieurs espèces, à plis sous le chapeau, de plusieurs nuances de … jaune, apparaissant tôt ou plus tard dans l’année et appartenant au genre Cantharellus sont appelées Girolles. Celles et ceux qui les consomment fréquemment les apprécient et estiment, peut-être, qu’il est difficile de se tromper pour les identifier. Il n’en demeure pas moins que tous les ans figurent sur des cas d’intoxications avec le Clitocybe dit de l’olivier (Omphalotus olearius) ou le Faux clitocybe lumineux (Omphalotus illudens) « pris pour » des Girolles. En revanche la confusion avec La fausse girolle (Hygrophoropsis aurantiaca), appelée aussi Fausse chanterelle, est sans conséquence car elle est comestible mais bien moins goûteuse que les « vraies » Girolles.  SudOuest.fr, Champignons : tout savoir sur les girolles (et où les trouver), ces délicieuses jaunettes

Images d'illustration du mot « chanterelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « chanterelle »

Langue Traduction
Anglais chanterelle
Italien galletto
Allemand pfifferling
Portugais cantarelo
Source : Google Translate API

Synonymes de « chanterelle »

Source : synonymes de chanterelle sur lebonsynonyme.fr

Chanterelle

Retour au sommaire ➦

Partager