La langue française

Chantant

Définitions du mot « chantant »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHANTANT, ANTE, part. prés. et adj.

I.− Part. prés. de chanter*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant de pers.] Qui chante volontiers, qui aime à chanter. Une troupe chantante; le fou chantant (surnom donné à Ch. Trénet) :
1. ... ce peuple [de Venise] si gai, si insouciant, si chantant, si spirituel; ces gondoles, ces églises (...) que veux-tu de mieux? G. Sand, Correspondance,t. 1, 1812-76, p. 260.
P. méton. [En parlant d'un lieu] Où l'on chante. Les petits théâtres chantants du boulevard. Le « café-concert », successeur du « café-chantant » qui s'était répandu à Paris vers le milieu du siècle dernier, a connu une période florissante de 1865 à 1900 (Arts et litt. dans la société contemp.,1935, p. 7802).
B.− [En parlant d'une chose]
1. Qui chante d'une voix mélodieuse, qui est mélodieuse comme un chant.
a) Domaine du chant.Basse chantante. La basse chantante ou basse-taille plus souple que la précédente, possède au contraire [de la basse profonde] un timbre rond, clair et chaud dans les notes élevées (J. Arger, Initiation à l'art du chant,1924, p. 81):
2. ... c'était avec la tristesse et le vague de Maeterlinck, musicalement transposés par Debussy, que le marchand d'escargots, (...) ajoutait avec une chantante mélancolie : « On les vend six sous la douzaine... » Proust, La Prisonnière,1922, p. 117.
P. méton. Mon père était 1ère basse chantante à l'opéra Impérial de St Petersbourg (I. Stravinsky, Chroniques de ma vie,1931, p. 13).
b) P. ext.
− Domaine de la mus.L'aigu chantant des violoncelles :
3. L'effet harmonique dépend beaucoup de la marche mélodique des parties. En conséquence il faut attacher la plus grande importance à ce que chaque partie soit bien naturelle, bien mélodique, c'est-à-dire bien chantante. E. Durand, Traité d'harmonie,s.d., p. 504.
− Domaine de la parole.Qui parle ou qui est prononcé avec des intonations qui se rapprochent du chant. Un accent chantant, des syllabes chantantes; la voix un peu chantante des Anglais (légèrement péj.). Mais la voix [de Iaokanann] se fit douce, harmonieuse, chantante (Flaubert, Trois contes,Hérodias, 1877, p. 117):
4. ... Gringoire, que la Comédie-Française tire de temps en temps de son répertoire pour montrer aux gens soi-disant « du métier » de la prose de poète, ailée, colorée, chantante... A. Daudet, Pages inédites de critique dramatique,1897, p. 343.
THÉÂTRE. Une déclamation chantante. Qui manque de naturel.
c) P. anal. ou p. métaph. La nuit, la montagne chantante; la ramure chantante des pins; les roseaux chantants; la gaieté chantante des couleurs; les échos chantants de la mémoire. Des routes qui fuient avec les longs peupliers chantants (Barrès, Le Voyage de Sparte,1906, p. 246).Une immense et chantante joie n'a pas cessé de m'habiter (Gide, Journal,1917, p. 640):
5. Il fait beau, les champs sont des merveilles de fleurs et de joie, le ciel n'est qu'un rayonnement, la mer est chantante et superbe. Hugo, Correspondance,1856, p. 252.
2. Qui se chante agréablement et se retient aisément. Air, rythme, thème chantant; musique chantante.
Spéc., PHYS. Flammes chantantes. Becs de gaz enfermés dans des tubes de verre de longueur différente, qui produisent, par leurs vibrations, des sons distincts. Le Docteur Irvine a construit une lampe indicatrice fondée sur le principe des flammes chantantes (J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 1165).
Rem. Attesté ds Littré, Lar. 19eSuppl. 1878, Lar. encyclop., Guérin 1892.
Prononc. et Orth. : [ʃ ɑ ̃tɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Ds Ac. 1740-1932. Fréq. abs. littér. : 1 429. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 923, b) 2 524; xxes. : a) 2 410, b) 1 633. Bbg. Lyer (S.). Part. prés. actif avec le sens passif. Archivum Romanicum 1932, t. 16, p. 283, 312-313.

Wiktionnaire

Adjectif

chantant masculin

  1. Qui a des intonations mélodieuses, musicales.
    • Je trouve sa voix chantante plutôt agréable.
    • À l’oral, l’espéranto fait penser à l’espagnol ou à l’italien, à cause de son ton mélodique chantant et de ses très nombreuses terminaisons en a et en o. À l’écrit, avec ses accents circonflexes, il fait un peu penser au tchèque ou au serbo-croate. — (Foire aux questions de www.esperanto.qc.ca)
  2. Qui se chante facilement.
    • Air chantant. Musique chantante.
  3. Qui est propre à être mis en chant.
    • Vers chantants, paroles chantantes
  4. Qui manque de naturel, car les intonations se rapprochent du chant, en parlant d’une déclamation au théâtre.
  5. Où l’on chante, qui comporte des chansons, en parlant d’une manifestation.
    • Ils vous diront aussi qu'on appelle « Montmartre » dans la conversation courante un boulevard extérieur semé de cafés chantants. — (Pierre Louÿs, La ville plus belle que le monument, dans Archipel, 1932)
    • De nombreuses animations chantantes et dansantes auront lieu en marge du marathon pour soutenir les sportifs courageux. (Journal Metro, édition Paris, n° 928 du 7 avril 2006).
  6. (Héraldique) Se dit du coq qui est représenté le bec ouvert, la tête légèrement relevée comme s'il chantait.
    • D’azur, semé de fleurs de lys d’or, au coq chantant et hardi d’argent couronné et membré de gueules, brochant sur le tout, qui est de Dormans → voir illustration « coq chantant »

Forme de verbe

chantant \ʃɑ̃.tɑ̃\

  1. Participe présent de chanter.
    • Il la regarda s’éloigner en chantant.

Adjectif

chantant \ʧãn.tãnt\

  1. Qui chante.

Forme de verbe

chantant \ʧãn.tãnt\

  1. Participe présent de chanter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHANTANT, ANTE. adj.
Qui se chante aisément. Air chantant. Musique chantante. Vers chantants, paroles chantantes, Vers, paroles qui sont propres à être mis en chant. Cette langue est chantante, a quelque chose de chantant, se dit d'une Langue fort accentuée, dont la prosodie a quelque chose de musical. En termes de Théâtre, Déclamation chantante, Déclamation qui manque de naturel, parce que les intonations se rapprochent du chant.

Littré (1872-1877)

CHANTANT (chan-tan, tan-t') adj.
  • 1Qui chante. Le phénix de la poésie chantante [Quinault] renaît de ses cendres ; il a vu mourir et revivre sa réputation dans un même jour, La Bruyère, XII.
  • 2Qui se chante aisément ; qui est propre à être chanté, à être mis en chant. Air chantant. Musique chantante. Vers chantants. Paroles chantantes. Sur un air aussi simple qu'elle Mettons des couplets bien chantants, Béranger, Bouquet.
  • 3Au théâtre, déclamation chantante, déclamation dont les intonations se rapprochent trop du chant.

    Langue chantante, une langue accentuée et musicale ; l'italien est une langue chantante.

  • 4 Terme de musique. Composition chantante, composition dans laquelle l'auteur s'est attaché principalement aux effets de la mélodie. Cette sonate est chantante.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CHANTANT. Ajoutez :
5Flammes chantantes, becs de gaz enfermés dans des tubes de verre de longueur différente, qui produisent, par leurs vibrations, des sons distincts.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chantant »

Du participe présent du verbe chanter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chantant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chantant ʃɑ̃tɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « chantant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chantant »

  • Le voyageur qui n'a rien passera en chantant devant les voleurs. De Juvénal / Satires
  • L'espace d'une vie est le même, qu'on le passe en chantant ou en pleurant. De Proverbe japonais
  • L'Amour n'est pas l'amour... C'est un carrefour Où les filles entrent en chantant En ressortent en pleurant... De Félix Leclerc / La mer n'est pas la mer
  • L'amour, l'amour qu'on aime tant Est comme une montagne haute : On la monte tout en chantant. On pleure en descendant la côte. De André Theuriet / Le Chemin des bois
  • Voir le public qui s’en va en chantant et en dansant après un concert alors que la musique est arrêtée me rend fier. Fier de les avoir rendu heureux. De Michel Polnareff / M6
  • Ce dimanche 28 juin, elle a posté plusieurs vidéos en Story de son compte Instagram. Elle a décidé d’apprendre l’anglais à son fils, le tout en chantant. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’a pas manqué de faire rire Milann. MCE TV, Nabilla apprend l'anglais à Milann en chantant !
  • Sylvie et Norbert Bouschet, accompagnés par leur ami, Jean-Pierre Sassi, viennent de créer leur association JPS En chantant sur Cardet. midilibre.fr, Création de JPS en chantant - midilibre.fr
  • "Mille mercès" en chantant ladepeche.fr, Muret. "Mille mercès" en chantant avec Joanda - ladepeche.fr

Traductions du mot « chantant »

Langue Traduction
Anglais singing
Espagnol cantando
Italien cantando
Allemand singen
Portugais cantando
Source : Google Translate API

Synonymes de « chantant »

Source : synonymes de chantant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « chantant »

Chantant

Retour au sommaire ➦

Partager