La langue française

Chamaille

Définitions du mot « chamaille »

Trésor de la Langue Française informatisé

CHAMAILLE, subst. fém.

Rare et littér. Dispute, querelle bruyante sans motif sérieux. Synon. vieilli de chamaillerie*.Une violente rumeur de chamaille (G. Duhamel, Chronique des Pasquier, Le Notaire du Havre,1933, p. 82);une grande chamaille politique (G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Vue de la Terre promise,1934, p. 126);âpre et sourde chamaille (A. Arnoux, Roi d'un jour,1956, p. 336):
Était-ce ainsi, par ces chamailles, ces petits comptes, ces chipotages, qu'il convenait de célébrer notre entrée dans la Terre promise? G. Duhamel, Chronique des Pasquier,Vue de la Terre promise, 1934, p. 40.
En chamaille. Une curée d'appétits en chamaille (J. Richepin, Le Pavé,1883, p. 216).
Prononc. : [ʃamɑ:j]. Lar. Lang. fr. transcrit la finale avec [a] ant. Cf. -aille. Étymol. et Hist. xvies. « combat » (Don Flores de Grece, fol. 157 ds La Curne, p. 338, note 4 : Recommençans leurs chamailles, tant plus le centaure s'efforçoit de fraper celuy du dragon, et tant plus se sçavoit dextrement desmarcher et eviter ses pesans et horribles coups) − 1606 (Merl. Cocaie, t. II, p. 405, ibid.); repris au xixes. 1866 au sens de « dispute » (Lar. 19e). Déverbal de chamailler*. Fréq. abs. littér. : 43.

Wiktionnaire

Nom commun

chamaille féminin

  1. (Rare) Chamaillerie, querelle où l'on se chamaille.
    • À l'intérieur de la Section, en revanche, on vivait « en famille ». Bien sûr cela n'empêchait ni les jalousies ni les chamailles, mais contre l'extérieur le service faisait aussitôt bloc. — (Marcel Thomas, L'Affaire sans Dreyfus, première partie, chapitre II, § 2 ; Édito-Service S.A., Genève, 1971, p. 62)

Forme de verbe

chamaille \ʃa.mɑj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe chamailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe chamailler.
    • Ici on se chamaille — on s’est chamaillé pour les lettres de Zola, on s’est chamaillé pour le ministère Dufaure, on se chamaille pour la présidence Grévy, on ne déchamaille pas ; je m’abstiens complètement de ces sortes de choses et lorsque, le jeudi soir, les discussions deviennent un peu vives, je rentre paisiblement me coucher, trouvant mon lit supérieur à toutes les dissertations imaginables. — (Gustave Flaubert, Correspondance, Gallimard, volume 5 (janvier 1876 - mai 1880), 1973, page 905)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe chamailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe chamailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe chamailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CHAMAILLER (SE). v. pron.
Se disputer avec beaucoup de bruit. Ils se chamaillèrent deux heures durant. Nous nous chamaillerons comme il faut. Ils se sont bien chamaillés. Ces deux femmes ne cessent de se chamailler.

Littré (1872-1877)

CHAMAILLE (cha-mâ-ll', ll mouillées) s. f.
  • Dispute où l'on se chamaille.

HISTORIQUE

XVIe s. Recommençans leurs chamailles, tant plus le centaure s'efforçoit de fraper celuy du dragon, et tant plus se sçavoit dextrement desmarcher et eviter ses pesans et horribles coups, Don Flores de Grece, f° CLVII, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « chamaille »

Voy. CHAMAILLER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déverbal du verbe se chamailler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « chamaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
chamaille ʃamaj

Évolution historique de l’usage du mot « chamaille »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « chamaille »

  • Il partait pendant des heures. Il n’avait pas conscience de la frustration qu’il avait pu engendrer. J’ai passé ma vie à l’attendre. Il faut accepter que l’autre soit différent et qu’il ait un autre mode de pensée que soi. On ne peut pas forcer quelqu’un à être ce qu’il n’est pas. J’aime mon mari parce que je sais ce qu’il vaut intérieurement. Malgré ces choses qui m’énervent, il y a beaucoup d’amour et de patience. On se chamaille tous les jours, mais on a beaucoup d’autodérision. L’essentiel, c’est que l’on continue notre route à deux. Europe 1, Depuis 27 ans, Anne et son mari forment un couple mixte et ont 19 ans d’écart
  • Au fur et à mesure de ses apparitions, le lapin a changé de taille, puis de couleur. Des gants jaunes, puis blancs, ont couvert ses doigts. Bugs Bunny possède une personnalité bien définie : "Ce n’est pas son genre d’aller embêter tout le monde pour le simple plaisir de les faire enrager", écrit Chuck Jones dans son autobiographie. Les personnages animés ont pour objectif de faire rire par n’importe quel moyen, et le plus souvent en se frappant mutuellement, c'est pourquoi dans de nombreux films de Bugs Bunny, celui-ci se chamaille toujours avec un rival. ladepeche.fr, Bugs Bunny fête ses 80 ans : retour sur son succès - ladepeche.fr
  • La douleur pourrait bientôt s’intensifier : un supplément de 600 dollars d’allocations de chômage fédérales hebdomadaires arrive à expiration, et le Congrès se chamaille pour prolonger l’aide, ce qui se ferait probablement à un niveau réduit. Yourtopia : Actualités du monde, 1,4 million d'euros demandés la semaine dernière pour l'aide aux chômeurs américains, soulignant la dévastation du Covid-19

Traductions du mot « chamaille »

Langue Traduction
Anglais bicker
Espagnol tambalea
Italien un battibecco
Allemand streiten
Source : Google Translate API

Synonymes de « chamaille »

Source : synonymes de chamaille sur lebonsynonyme.fr

Chamaille

Retour au sommaire ➦

Partager