La langue française

Catogan

Sommaire

  • Définitions du mot catogan
  • Étymologie de « catogan »
  • Phonétique de « catogan »
  • Évolution historique de l’usage du mot « catogan »
  • Citations contenant le mot « catogan »
  • Traductions du mot « catogan »

Définitions du mot catogan

Trésor de la Langue Française informatisé

CATOGAN, subst. masc.

Coiffure portée par les soldats d'infanterie au dix-huitième siècle puis par les femmes, et qui consiste en une pelote de cheveux roulés et attachés par un nœud sur la nuque. Cheveux noués en catogan; perruque à catogan; porter le catogan. Madeleine Cazavieilh paraissait épaisse! Un gros nœud de ruban s'épanouissait sur ses cheveux relevés en « catogan » (Mauriac, Le Mystère Frontenac,1933, p. 68).
P. ext. Manière de couper la queue à un cheval.
Prononc. et Orth. : [katɔgɑ ̃]. Ds Ac. 1835-1878. Ac. 1798 : cadogan, ,,plusieurs prononcent catogan``. Mais Ac. 1835 et 1878, s.v. cadogan, renvoient à catogan. La majorité des dict. admet les 2 formes : cf. Besch. 1845, Littré, Guérin 1892, Rob. et Quillet 1965; cf. encore Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Pt Lar. 1906, Lar. encyclop. Pour DG et Lar. 20e, c'est par altération que quelques-uns disent catogan. Lar. Lang. fr. donne uniquement catogan. Étymol. et Hist. 1768 en catogan (Lettre à M. Legoux-Gerland, de l'Académie de Dijon, publ. ds les Œuvres inédites de Piron, éd. H. Bonhomme, Paris, 1859, pp. 270-271 d'apr. Proschwitz ds St. Neophilol., t. 36, p. 319 : Vous verriez, monsieur, qu'en fait de coiffure, de vêtements et de manières, les deux sexes, pour le ridicule, ne s'en doivent guère l'un à l'autre... Il y a trois sortes de coiffures : 1oen catogan [...] Du primo, je n'en sais que dire, faute de le comprendre : Catogan! quel diable de nouveau mot est-ce là?); [1778 c'hatogan (Le Lae, Ar c'hy, poème breton inédit, v. 518 d'apr. Esnault ds Fr. mod., t. 11, p. 208)]; 1780 en cadogan (Descrip. des Arts et Mét., XIV, 10 ds Bonn.). Empr. à l'angl. cadogan « id. » attesté seulement ca 1780 (B'ness D'Oberkirch, Mem., II, ix ds NED) qui tirerait son orig. du nom du général comte Cadogan qui cependant mourut dès 1726, NED. Fréq. abs. littér. : 16. Bbg. Behrens Engl. 1927, p. 151, 180. − Bonn. 1920, p. 25. − Migl. 1968 [1927], p. 187.

Wiktionnaire

Nom commun

catogan \ka.tɔ.ɡɑ̃\ masculin

  1. (Coiffure) Ruban utilisé pour rassembler les cheveux longs sur la nuque.
    • Parvenu en haut de l’escalier le long duquel l’avait suivi un domestique à face blême, avec une petite queue de cheveux noués d’un catogan derrière la tête, comme un sacristain de Goya ou un tabellion du répertoire, Swann passa devant un bureau où des valets, assis comme des notaires devant de grands registres, se levèrent et inscrivirent son nom. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 178)
    • Casquette prolétarienne pour beaucoup, catogan ou fichu pour les femmes, parfois légèrement maquillées, non sans un brin de coquetterie pour certaines [...] — (Philippe Pons, Corée du Nord, un État-guérilla en mutation, Gallimard, coll. « La Suite des temps », avril 2016, page 422 ISBN 9782070142491)
  2. (Coiffure) La chevelure ainsi rassemblée.
    • Sur le sommet de la tête reposait une imperceptible casquette empanachée et enrubannée, laissant échapper jusque sur le milieu du dos des cascades de cheveux réunis en un immense catogan. — (Émile Villars, La question des biches, V ; E. Dentu libraire-éditeur, Paris, 1865, page 33)
    • La jeune personne de quinze ans […] portait des cheveux très noirs noués en catogan, une chemisette agitée, une jupe de son âge, une ceinture de cuir. — (Pierre Louÿs, Trois filles de leur mère, René Bonnel, Paris, 1926, chapitre I)
    • Ils portaient ce genre de tenues, expliqua-t-il. C'était l'un des premiers groupes à avoir les cheveux longs. Pas des coupes au bol comme les Beatles, mais carrément des catogans. — (Rowan Speedwell, Illumination, traduit de l'anglais par Claire Allouch, éd. Milady Romance, 2015, chapitre 3)
  3. (Hippologie) Sorte d'arrangement de la queue du cheval, de l'âne ou du mulet.
    • Le marchand de mules […] coupe les poils garnissant l’origine de la queue, et fait le catogan pour élargir l’arrière train des bêtes dégingandées ; les brosse à contre-poil pour donner plus d’ampleur. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

CATOGAN (ka-to-gan ou ka-do-gan) s. m.
  • Nœud qui retrousse les cheveux et les attache près de la tête. Le catogan n'est plus de mode.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « catogan »

(Vers 1710) De l’anglais cadogan qui viendrait de la façon dont les palefreniers arrangeaient la queue des chevaux du général anglais Lord William Cadogan, premier comte du nom. On trouve d'ailleurs la variante cadogan entrée en désuétude. Le nom de famille Cadogan lui-même est probablement une anglicisation du gallois Cadwgan, « la gloire dans la bataille » (de cad, « bataille », et gwogawn, « gloire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cette dénomination, qui ne se trouve pas dans les anciens dictionnaires, est dérivée de Cadoghan, général anglais au service de la reine Anne, mort en 1726.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « catogan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
catogan katɔgɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « catogan »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « catogan »

  • Aujourd'hui la coupe catogan est unisexe. Cette queue de cheval accessoirisée a été pendant longtemps la panache des hommes. Elle est l'une des seules coiffures pour cheveux longs à être typiquement masculine, au même titre que le chignon des samouraïs. RTL.fr, D'où vient le catogan, cette coupe qui a traversé les époques ?
  • PHOTO – Jean-Luc Mélenchon coiffé d'un catogan : sa réponse au buzz sur ses cheveux trop longs Gala.fr, PHOTO – Jean-Luc Mélenchon coiffé d'un catogan : sa réponse au buzz sur ses cheveux trop longs - Gala
  • On y découvre aussi un peu mieux le tableau du Chevalier du catogan qui protège la salle commune des Gryffondor. On peut aussi voir un clin d'oeil au film culte Titanic, lors du bal dans la Coupe de Feu, quand des élèves sont dans une calèche en plein ébat. Cosmopolitan.fr, Toutes les scènes coupées de la saga Harry Potter réunies dans une vidéo - Cosmopolitan.fr
  • L’immense couturier décédé ce mardi 19 février à Paris portait depuis des années un catogan. Une queue-de-cheval basse et courte pour homme dont il ne pouvait se séparer. Dans M (Fairchild Magazine), Karl Lagerfeld racontait les origines de sa légendaire coiffure : « Lorsque j’en ai eu assez de la mode des longs cheveux bouclés – car j’avais les cheveux bouclés – j’ai commencé à les attacher. C’était en 1976. » L’homme qui n’aimait pas particulièrement se coiffer trouvait bien des avantages au catogan. Comme il le racontait dans notre interview vanity il y a quelques années, le directeur artistique de la maison Chanel utilisait un même produit au quotidien afin de poudrer et d’avoir les cheveux bien blancs. « C’est parce que je ne suis pas très doué que je me coiffe toujours de la même façon. Je blanchis mes cheveux avec le shampooing sec Klorane (du coup, ils ne sont jamais sales !) et je les attache. » Une question de praticité qui fait écho à l’origine même du catogan. , Pourquoi Karl Lagerfeld portait-il un catogan depuis 1976 ? - Elle
  • Emmanuel Petit. Depuis 2005, l'homme au catogan et au franc-parler, 49 ans, s'est fait sa place dans le monde des médias. Il est l'une des voix de RMC et RMC Sport, où, malgré le récent plan d'économie annoncé, il sera présent pour la reprise de la Premier League. L'Équipe, FFF : Luis Fernandez attaque en bande - Foot - L'Équipe
  •      Son ex-mari ne partage pas la colère de leurs enfants. «Moi aussi, les cheveux se font la malle, le petit ventre, tout ça, c’est vraiment emmerdant. Surtout la peau flasque des bras. Je n’enlève plus le haut pour faire l’amour. C’est la vie. J’ai pas mal de copains qui passent sur le billard pour se refaire le corps. Chacun fait ce qui peut et veut avec son vieillissement. Pas tous égaux dans ce combat à rides. ». Il pouffe comme à chacun de ses jeux de mots. Un vieux gosse avec son catogan. L’un des rares avec qui elle pouvait en parler librement. De ça et de quasiment tous les sujets. Sans jamais se sentir jugée. « Je sais que mon corps part en capilotade. Mais je suis heureux, car je garde un truc encore intact. Celui de tous les combats et manifs. J’en suis encore. Je bande de moins en moins, mais… Ça ce n'est pas prêt d’être en berne. ». Il a levé le poing. « C’est le privilège de la rage. ». Duo de rires complices. Club de Mediapart, Brouillard de miroir | Le Club de Mediapart
  • Si la mode de la petite queue de rat partant de la racine des cheveux et tombant sur la nuque apparaît totalement achevée, au point que seuls quelques malheureux enfants, sans doute victimes de maltraitances parentales, en sont désormais affublés, l'homme moderne n'a pas, loin s'en faut, renoncé à faire pendre sur l'arrière de son crâne un attribut capillaire. De fait, le catogan reste de nos jours une valeur tristement sûre. Au-delà de toutes considérations d'ordre esthétique, ce constat établit d'abord l'incapacité de l'homme moderne à retenir ses erreurs et à en tirer les leçons qui s'imposent. Car le catogan ne date pas d'hier. Aperçu au XIIe siècle sur Gengis Khan, l'illustre combattant mongol, puis formalisé au début du XVIIIe siècle par le comte et général de l'armée anglaise Guillaume de Cadhogan, qui lui donna son nom, le catogan a ainsi traversé les siècles sur la base d'une qualité incontestable, mais fort relative. Le Monde.fr, Est-ce bien raisonnable d'arborer un catogan ?
  • Mais c'est loin d'être l'essentiel. Au quotidien, le jeune leader de Podemos affiche en effet un catogan lui permettant de tenir en ordre une chevelure des plus épaisse et grossière. Si cette coupe ne peut décemment relever d'un choix esthétique, elle fait en revanche parfaitement sens au regard de la conception guerrière de la politique de Pablo Iglesias. Le catogan a en effet des origines militaires. Au XVIIIe siècle, le général anglais Cadogan, observant que ses soldats peinaient à voir à travers leurs longs cheveux hirsutes et sales, ordonna à ceux-ci de les attacher en une queue-de-cheval salvatrice. Plus tard, ledit général serait même, selon la légende, arrivé à la conclusion qu'un catogan épais et volumineux pouvait atténuer l'impact d'un coup d'épée mollasson sur le crâne d'un soldat, et ainsi lui sauver la vie. Le Monde.fr, Pablo Iglesias et son catogan

Traductions du mot « catogan »

Langue Traduction
Anglais ponytail
Espagnol coleta
Italien mister delicatezza con codino
Portugais rabo-de-cavalo
Source : Google Translate API
Partager