La langue française

Carogne

Sommaire

  • Définitions du mot carogne
  • Étymologie de « carogne »
  • Phonétique de « carogne »
  • Évolution historique de l’usage du mot « carogne »
  • Traductions du mot « carogne »
  • Synonymes de « carogne »

Définitions du mot carogne

Trésor de la Langue Française informatisé

CAROGNE, subst. fém.

Vieilli, pop. ou trivial. Femme débauchée, méchante ou simplement hargneuse. Var. de charogne. Quelle carogne!, vieille carogne (Ac. 1798-1878); ma carogne de femme. Ô femme, adorable carogne (E. Rostand, Cyrano de Bergerac,1898, II, 7, p. 88):
... une femme, gaillarde à ses bons moments, carogne à d'autres. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 34.
Terme d'injure (adressé à un homme, une femme, un animal : chien, mauvais cheval, etc.). Il souffletait énergiquement ses domestiques et disait : ah! carogne! (Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 713).
Prononc. et Orth. : [kaʀ ɔ ɳ]. Passy 1914 donne également. la possibilité de prononcer [ɑ] post. à l'initiale. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Début xiiies. pic. caronge (Aiol, éd. J. Normand et G. Raynaud, vers 2766); xives. (E. Deschamps, III, 63 ds Gdf. Compl. : sote caroingne). Forme normanno-picarde de charogne*. Fréq. abs. littér. : 11. Bbg. Duch. 1967, § 14. 5.

Wiktionnaire

Nom commun

carogne \ka.ʁɔɲ\ féminin

  1. (Vieilli) Mauvais cheval.
  2. (Péjoratif) (Vieilli) Mégère, femme débauchée ou méchante.
    • Carogne, à tous les diables ! Est-il possible qu’on laisse comme cela un pauvre malade tout seul ? — (Molière, Le Malade imaginaire, I, 1. Texte en ligne procuré par Wikisource : s:Le Malade imaginaire#Scène 1 : voir le dernier paragraphe de I, 1.)
    • Épouse-la donc, ta carogne, et que ça finisse !  — (Émile Gaboriau, La Corde au cou, 1866)
    • Ah ! il y en avait des putois en ce monde et des putasses de putains. Sang de Dieu ! des charognards et des carognes. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAROGNE. n. f.
Femme débauchée ou méchante femme. Il est vieux et bas.

Littré (1872-1877)

CAROGNE (ka-ro-gn') s. f.
  • Femme hargneuse, méchante femme. Il n'est jour… Que ces carognes-là ne me rompent la teste, Régnier, Sat. X. Madame la carogne, Molière, Sgan. 6. Voilà nos carognes de femmes ! Molière, George D. III, 5.

    Mot bas.

HISTORIQUE

XIVe s. Et no nature est telle qu'elle s'acordera à che que le [la] carongne de nos corps desirra, Baud. de Seb. VIII, 1071.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « carogne »

Prononciation picarde de charogne (voy. ce mot) ; wallon, coronie ; anc. wallon, corongne ; bourguign. cairogne ; Berry, carne, vieille carne, terme d'injure.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Variante normanno-picarde de charogne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « carogne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carogne karɔnj

Évolution historique de l’usage du mot « carogne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « carogne »

Langue Traduction
Anglais 500-year-old crone
Source : Google Translate API

Synonymes de « carogne »

Source : synonymes de carogne sur lebonsynonyme.fr
Partager