La langue française

Canicule

Sommaire

  • Définitions du mot canicule
  • Étymologie de « canicule »
  • Phonétique de « canicule »
  • Évolution historique de l’usage du mot « canicule »
  • Citations contenant le mot « canicule »
  • Images d'illustration du mot « canicule »
  • Traductions du mot « canicule »
  • Synonymes de « canicule »
  • Antonymes de « canicule »

Définitions du mot canicule

Trésor de la Langue Française informatisé

CANICULE, subst. fém.

A.− ASTRON. Étoile principale de la constellation du Grand Chien, appelée plus couramment Sirius (cf. Dupuis, Abr. de l'orig. de tous les cultes, 1796, p. 14 et infra ex. 1) :
P. méton. Période de grande chaleur pendant laquelle cette étoile se lève et se couche précisément avec le soleil. Ardeur, feux de la canicule; en pleine canicule; les grandes chaleurs de la canicule :
1. La croyance au caractère néfaste des jours dits de la canicule est courante au village. Déjà l'Antiquité attribuait à cette période, du 22 juillet au 23 août, où le soleil se lève et se couche avec la constellation du Grand Chien... P.-L. Menon, R. Lecotte, Au village de France,t. 2, 1954, p. 15.
B.− P. anal., cour. Très forte chaleur. Heure, jour, nuit, soir de canicule; ardente canicule. La canicule constante de la chambre de chauffe (A. Daudet, Jack, t. 2, 1876, p. 117):
2. Par la fenêtre ouverte de ma chambre de torture, pénètre la chaleur lourde, pâteuse, écrasante, d'une matinée de canicule. Coppée, La Bonne souffrance,1898, p. 114.
Prononc. et Orth. : [kanikyl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Fin xves. « chienne » (Molinet, Les faicts et dictz, éd. N. Dupire, t. 2, p. 510); 2. 1539 d'apr. Huguet constellation de la canicule (Gruget, Leç. de P. Messie [éd. 1610], 84 ds Hug.); 1550 (Ronsard, Ode 9 A la fontaine Bellerie ds Peter Rickard, La Lang. fr. au XVIes., Cambridge, 1968, p. 137 : L'ardeur de la Canicule); 3. 1660 « époque à laquelle le soleil et Sirius se lèvent en même temps [du 24 juillet au 24 août] » (Molière, Sganarelle ou Le Cocu Imaginaire, I, 2). Empr. au lat. canicula subst. fém., dimin. de canis, proprement « petite chienne » terme d'astron. (Varron ds TLL s.v., 250, 75), adaptation du gr. κ υ ́ ω ν subst. masc. désignant la même étoile, Sirius ou le chien d'Orion (v. Grimal, Dict. de myth. gr. et romaine, s.v. Maera et Orion). Fréq. abs. littér. : 86. Bbg. Bernelle (A.). Astronomie poétique. Sirius. Vie Lang. 1965, pp. 63-66. − Colonna (P.). Des Chiens. Vie Lang. 1953, pp. 328-329. − Hasselrot (B.). Et. sur la vitalité de la formation dimin. fr. au 20es. Uppsala, 1972, p. 85. − Rigaud (A.). Février le froidureux. Déf. Lang. fr. 1969, no47, pp. 8-11.

Wiktionnaire

Nom commun

canicule \ka.ni.kyl\ féminin

  1. (Météorologie) Période de grande chaleur.
    • On n’a plus eu de canicule aussi grave depuis 1912.
    • Il est vrai que nous étions en pleine canicule, saison pendant laquelle l’Espagne n’est plus guère qu’un vaste tas de cendre sans végétation ni verdure. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • Qui n’aime, aux jours de la canicule dans les bois, lorsque les geais criards se disputent la ramée et l’ombre, un lit de mousse et la feuille à l’envers du chêne? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Sur l’eau soufflait une brise fraîche, particulièrement délicieuse en ce jour de canicule. — (Caroline Quine, Alice au camp des biches, 1930, texte français d’Hélène Commin, Librairie Hachette, coll. “Bibliothèque verte”, Paris, 1957, ch. premier, page 7)
    • Tous les jours, partout en Occident, les machines nous protègent du froid, de la canicule, de la faim, de la souffrance et de la maladie. — (Ollivier Dyens, La Condition inhumaine. Essai sur l’effroi technologique, Flammarion, 2008, page 19)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CANICULE. n. f.
Période de la plus grande chaleur, ainsi nommée parce qu'on l'attribuait à l'influence d'une constellation qui porte ce nom. L'ardente canicule.

Littré (1872-1877)

CANICULE (ka-ni-ku-l') s. f.
  • 1La plus brillante des étoiles fixes, aussi nommée Sirius et étoile du Chien, parce qu'elle fait partie de la constellation du Grand Chien.
  • 2Le temps durant lequel la Canicule se lève ou se couche avec le soleil ; ce qui arrive, selon l'opinion commune, du 24 juillet au 26 août. Comme c'est d'ordinaire le temps des plus grandes chaleurs, on les a attribuées à cette constellation, et de là ce sens d'une chaleur étouffante qu'a aussi le mot de canicule. Là jamais on ne ressentit les ardeurs de la furieuse canicule, Fénelon, Tél. XIX. Depuis le jour qu'Adam, déchu de son état, D'un tribut de douleurs paya son attentat, La canicule en feu dévora les campagnes, Boileau, Ép. III. Aristée obtint de Jupiter les vents étésiens pour modérer l'ardeur de la canicule, Chateaubriand, Itin. 6. Je tremble à présent dedans la canicule, Molière, Sgan. 2. À présent qu'en nos champs tout s'altère et se brûle Aux regards enflammés de l'âpre canicule, Segrais, Églog. 4.

HISTORIQUE

XVIe s. Pourquoy est-ce que communement les chiens enragent quand la Canicule ou petit chien se lève ? Bouchet, Serées, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CANICULE, s. f. (Astronomie.) c’est le nom d’une des étoiles de la constellation du grand chien, qu’on appelle aussi simplement l’étoile du chien ; les Grecs la nommoient σείριος, sirius. Voyez Sirius.

Pline & Galien donnent aussi à la canicule le nom de Procyon, quoiqu’en effet Procyon soit le nom d’une autre étoile dans le petit chien. Voyez Procyon.

La canicule est la dixieme étoile dans le catalogue Anglois de Flamsteed, & la seconde dans ceux de Ptolomée & de Tycho. Elle est située dans la gueule du grand chien, & est de la premiere grandeur ; c’est la plus grande & la plus brillante de toutes les étoiles du ciel.

Quelques auteurs anciens nous disent après Hippocrate & Pline, que le jour où la canicule se leve, la mer bouillonne, le vin tourne, les chiens entrent en rage, la bile s’augmente & s’irrite, & tous les animaux tombent en langueur & dans l’abattement ; que les maladies qu’elle cause le plus ordinairement, sont les fievres ardentes & continues, les dyssenteries & les phrénésies, &c. Voilà bien des chimeres.

Si la canicule pouvoit avoir la propriété d’apporter le chaud, ce devroit être plûtôt aux habitans de l’hémisphere méridional qu’à nous, puisque cette étoile est dans l’hémisphere méridional, de l’autre côté de l’équateur. Cependant il est certain que les peuples de cet hémisphere sont alors en hyver. La canicule & les autres étoiles sont trop éloignés de nous, pour produire sur nos corps ni sur notre système planétaire aucun effet sensible. (O)

* Les Romains étoient si persuadés de la malignité de la canicule, que pour en écarter les influences, ils lui sacrifioient tous les ans un chien roux ; le chien avoit eu la préférence dans le choix des victimes, à cause de la conformité des noms. Ce n’est pas la seule occasion où cette conformité ait donné naissance à des branches de superstition : la canicule passoit ou pour la chienne d’Erigone, ou pour le chien que Jupiter donna à Minos, que Minos donna à Piocris, & que Procris donna à Cephale.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « canicule »

Du latin caniculis (« petite chienne »), Canicula étant également l’un des anciens noms de l’étoile Sirius. Les périodes de grande chaleur furent ainsi nommées parce qu’on les attribuait à l’influence de Sirius. En effet, pendant l’Antiquité, au cours de la période annuelle du 20 juillet au 24 août, cette étoile se couchait et se levait en même temps que le Soleil.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. et espagn. canicula ; ital. canicola ; du latin canicula, petite chienne, diminutif de canis (voy. CHIEN).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « canicule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
canicule kanikyl

Évolution historique de l’usage du mot « canicule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « canicule »

  • Cette canicule était liée à la remontée d'une masse d'air chaud d'origine saharienne au-dessus de la France. La Chaîne Météo, Canicule historique il y a 1 an en France : jusqu'à 46°C dans le sud ! - Actualités La Chaîne Météo
  • Depuis le 1er juin 2020, le plan national canicule est activé. Santé publique France a mis à jour le dispositif de surveillance et les messages de prévention canicule, pour proposer de nouveaux outils adaptés au contexte de l’épidémie de COVID-19.  , Canicule et fortes chaleurs : une surveillance et des mesures de prévention adaptées au contexte épidémique de la COVID-19
  • La canicule est associée à de très fortes températures la journée comme la nuit pendant une période prolongée, habituellement d'au moins 3 jours consécutifs. Sur le plan météorologique, c'est le caractère exceptionnel des températures nocturnes élevées qui marque la durée d'un épisode. Conseils pour rester au frais. , Canicule : définition, été 2020, comment supporter la chaleur ?
  • À Paris, on peut dire qu’il y a canicule lorsque durant au moins trois jours consécutifs, les températures diurnes dépassent 31 °C, et les températures nocturnes 21 °C. Contrairement aux régions plus rurales, la nuit, les rues franciliennes ne se rafraîchissent pas. Ce qui amplifie alors encore la vague de chaleur. La Croix, Canicule, des solutions pour rafraîchir les villes
  • Contrairement aux deux dernières expressions “pic” et “vague” de chaleur, la canicule correspond à des seuils de température et de durée clairement définis, variables selon les départements. La Chaîne Météo, Pic de chaleur, vague de chaleur, canicule… quelle différence ? - Actualités La Chaîne Météo
  • Alors que la France vient de connaître son 2e printemps le plus chaud depuis 1900, vous êtes nombreux à nous poser la question du risque de canicule cet été... La Chaîne Météo, Actualités Météo : toutes les informations - La Chaîne Météo
  • Pour analyser le risque de canicule cet été, de multiples autres paramètres rentrent en compte, telles que les anomalies de température des eaux des océans (El Nino, La Nina) et l’inversion des vents de haute altitude dans la zone intertropicale (appelée index QBO). L'analyse de ces paramètres indique qu'ils pourraient contribuer à dégrader dans une certaine mesure notre été 2020, c'est-à-dire atténuer l'ensoleillement et la chaleur et donc limiter le risque de canicule. La fiabilité concernant l'analyse de ces paramètres est plutôt aléatoire car le fonctionnement de la "machine climatique" et des interactions entre tous ces paramètres est encore mal connu. La Chaîne Météo, Canicule : quels risques pour cet été ? - Actualités La Chaîne Météo

Images d'illustration du mot « canicule »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « canicule »

Langue Traduction
Anglais heat wave
Espagnol ola de calor
Italien canicola
Allemand hitzewelle
Portugais canícula
Source : Google Translate API

Synonymes de « canicule »

Source : synonymes de canicule sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « canicule »

Partager