La langue française

Caguer

Définitions du mot « caguer »

Wiktionnaire

Verbe

caguer \ka.ɡe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Occitanie) (Très familier) (Familier) Déféquer, faire caca.
    • Une infirmière arrive et la change, très professionnellement. Ça lui fait ouvrir ses yeux bleus, mais elle ne pleure pas beaucoup. Elle n’a pas arrêté de caguer cet après-midi. De caguer et de dormir dans son berceau de verre. — (Marc-Édouard Nabe, Kamikaze, V. 4, 2000)
  2. (Occitanie) (Très familier) (Figuré) Chier dans le sens de ennuyer, gêner.
    • ils nous font caguer — (Fabulous Trobadors, Iaveka, Ma Ville est le plus beau park, 1995)
    • Qu’j'ai à vous dire que vous m’avez toujours fait caguer, ce qui signifie, proprement, chier et même aller de corps, […]. — (Jean-Pierre Verheggen, Artaud Rimbur, 1990, page 23)
    • L’image grossière qui consiste à envoyer caguer au loin un importun permet évidemment d’exprimer davantage de mépris. — (Philippe Blanchet, Zou, Boulégan: expressions familières de Marseille et de Provence, 2000, page 174)
  3. (Occitanie) (Très familier) Rater, échouer, merder.
    • Excuse-moi, Goï, tout à l'heure, j'ai cagué, je ne sais pas ce qui m'a pris... — (Jacques Prézelin, Le goï, Éd. Hachette, 1979)
    • Caguer ses examens.
    • La troisième mine, elle a cagué : c'est de ma faute, j'ai troué la pierre. Je pensais que, derrière, il y avait une autre pierre [...]. Mais dessous, il y avait le mou. Alors la mine elle a cagué. — (Marcel Pagnol, La fille du puisatier)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « caguer »

Forme francisée du verbe occitan cagar, du latin cacare (« déféquer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « caguer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
caguer kage

Évolution historique de l’usage du mot « caguer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « caguer »

  • Cela va être dur de caguer blanc ! midilibre.fr, Les Simpson : les acteurs blancs ne doubleront plus les personnages de couleur - midilibre.fr
  • On aura reconnu l’ambiance lou soleillou du Grand Sud, où «déféquer» se dit agréablement «caga», francisé en «caguer». Exemple : «Il me fait grave caguer.» ­A noter le terme de «cagagne», qui désigne des selles liquides, magnifiquement nommées «drisses» dans le Nord. Plus glam que «chiasse», disons.  Libération.fr, Expressions régionales : la cagagne au miron, ça pègue ! - Libération
  • Déjà, contrairement à ce que l’on pourrait croire, cagole ne vient pas de «caguer», mot dérivé de l’occitan «cagar» et du latin «cacare», qui signifie déféquer, tandis que pétasse vient bien de «péter». Et si «pétasse» est clairement identifié comme une injure, il n’en va pas tout à fait de même pour «cagole», dont une bière marseillaise porte aujourd’hui fièrement les couleurs. Slate.fr, Pourquoi cagole n’est pas forcément une insulte | Slate.fr

Traductions du mot « caguer »

Langue Traduction
Anglais shit
Source : Google Translate API

Synonymes de « caguer »

Source : synonymes de caguer sur lebonsynonyme.fr

Caguer

Retour au sommaire ➦

Partager