Brioler : définition de brioler

chevron_left
chevron_right

Brioler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRIOLER, verbe intrans.

Région. Chanter pour soutenir l'effort des bœufs au labour.
Rem. Plus rare au passif :
... je ne cesse pas d'avoir le cœur enflé d'un gros soupir quand je pense aux terres labourées, aux noyers autour des guérets, aux bœufs briolés par la voix des laboureurs... G. Sand, Correspondance,t. 2, 1842, p. 243.
Rem. On rencontre dans la docum. le subst. masc. région. brioleux. Laboureur qui accompagne le travail de ses bœufs par des chants. Les bons « brioleux » sont d'ailleurs rares (P.-L. Menon, R. Lecotté, Au village de France, t. 1, 1954, p. 49).
Orth. − Guérin 1892 enregistre brioler, berioler.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1842, 12 nov. dial., supra. Mot du centre de la France (Jaub.) à rapprocher des mots jurassiens briola, briolou « vif, gai, folâtre » (Jaub.) et du suisse romand briyoulẹ̄ « bavarder, folâtrer » (Pat. Suisse rom.) ainsi que du m. fr. brioler « courir avec beaucoup d'agitation » (av. 1492, J. Molinet, Chron., ch. LXXVIII, Buchon dans Gdf.). FEW t. 1, p. 542b rattache le m. fr. au gaul. *brivos « force, vivacité », ce qui rendrait compte du fait que brioler exprime le « chant en sons retentissants et filés en point d'orgue de longue tenue dont le laboureur accompagne le travail de ses bœufs » (Jaub.); v. aussi abriver. L'idée centrale serait donc double : chanter fort pour aviver le travail des bœufs.
DÉR.
Briolage, subst. masc.,région. Mélopée d'un rythme lent, destinée à soutenir l'effort des bœufs au labour. ,,Aux derniers jours d'avril, tout doit être terminé, aussi, pour animer ses bêtes et soutenir leur effort, il chante à pleine voix, avec arrêts et reprises au rythme du travail, son chant de « briolage » (Berry), de « tiaulage » (Nivernais), ou la « grande » (Auvergne)`` (P.-L. Menon, R. Lecotté, Au village de France,t. 1,1954, p. 49). 1reattest. 1928 (Lar. 20e); dér. de brioler, suff. -age*.

Brioler : définition du Wiktionnaire

Verbe

brioler \bʁi.jɔ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Soutenir en chantant le travail des bœufs qui traînent la charrue.
    • L'usage de brioler les bœufs remonte à la plus haute antiquité. — (Germaine Laisnel de la Salle, Croyances et légendes du centre de la France, 1875)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brioler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brioler brjɔle play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « brioler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « brioler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « brioler »

Langue Traduction
Corse tossicità
Basque zozketa
Japonais 投げ捨てる
Russe жеребьевка
Portugais sorteio
Arabe رمى
Chinois 折腾
Allemand werfen
Italien scossa
Espagnol sacudida
Anglais toss
Source : Google Translate API

Synonymes de « brioler »

Source : synonymes de brioler sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires