La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bougonneur »

Bougonneur

Variantes Singulier Pluriel
Masculin bougonneur bougonneurs

Définitions de « bougonneur »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUGONNEUR, EUSE, subst.

Celui (celle) qui bougonne. J'aimerais mieux rester fille que d'épouser pareil bougonneur (Bruant1901, p. 6).
Rem. Attesté dans Lar. encyclop., Quillet 1965, Lar. Lang. fr.
Emploi adj. Qui est le fait d'une personne bougonne :
Le père Didace ne jure que par lui. L'amitié bougonneuse d'Alphonsine ne le lâche point d'un pas. G. Guèvremont, Le Survenant,1945, p. 241.
1reattest. 1611 « personne qui exécute un ouvrage de manière malhabile » (Cotgr.), attest. isolée; 1824 « personne qui bougonne » (Mémoires de la Société des Antiquaires de France, p. 240); dér. de bougonner*, suff. -eur2*. Seule transcr. dans Fél. 1851 : bûgonε ʀ, bûgonε ̃z (ε ̃ = [ø]; ε = [œ]). Lar. 19eenregistre le terme de comm. sous les formes bougonneur ou boujonneur (pour ce sens cf. bougonner étymol.); cf. aussi Nouv. Lar. ill. et Lar. 20equi renvoient, s.v. bougonneur, à boujonneur. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun - français

bougonneur \bu.ɡɔ.nœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : bougonneuse)

  1. Celui, celle qui bougonne.
    • A peine eut-il pensé cela qu’il aperçut le bougonneur venant en sens inverse. — (Max Jeanne, Tourbillon partenaire: chronique des Jours-Soufrière, 2000)
    • L’éveil difficile faisait déjà partie du passé et la bougonneuse s’était rapidement métamorphosée en fille pétillante d’énergie. — (Jean-Marie Douteur, Là où tu m'emmèneras..., 2014)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bougonneur »

De bougonner avec le suffixe eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bougonneur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bougonneur bugɔnœr

Évolution historique de l’usage du mot « bougonneur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bougonneur »

  • Le vestiaire était presque vide quand le gros Pat avait fait son entrée. La moustache bougonneuse, il m’avait fait signe de le suivre. Rendu aux lavabos qui séparaient le vestiaire du petit gym qui servait à quelques joueurs, il m’avait demandé : Le Journal de Montréal, L’argent à la bonne place | Le Journal de Montréal
  • Les Afrique(s) ont grandi et se sont affranchies, c'est heureux, car ce continent représente une part de devenir de l'humanité qui, sans nul doute, va prendre toute sa lumière durant ce siècle. J'entends les cyniques, les bougonneurs et les « afro pessimistes » (quelle expression imbécile…) inventorier toutes les faiblesses et les vicissitudes en mosaïque détaillée, sans vouloir ouvrir les yeux sur les leviers factuels que sont une jeunesse sans pareil, une capacité d'innovation et de création et un formidable appétit de « vivre mieux », mais aussi une autonomisation croissante et l'accélération de la place de la société civile dans les mécanismes de gouvernance. L'Occident cède aux modes – rien de nouveau –, mais il n'y a bien que nous à ainsi vouloir diviser et opposer les « anciens » et les « nouveaux », forcément plus adaptés et à même de comprendre le présent et préparer l'avenir. Ce n'est même pas une affaire de génération, mais plutôt de sélection de qui dit vrai et qui dit faible. Le Point, « Non, en Afrique(s), il n'y a pas ceux “d'avant” et ceux “d'après” ! » - Le Point
  • Pierre Maillard, avocat bougonneur et ambitieux, est sur le point de gagner un beau procès. Mais alors qu’il s’apprête à plaider l’affaire, ses deux associés et sa secrétaire vont tout faire pour lui mettre des bâtons dans les roues. Et lorsqu’un dénommé Michel Verdier vient frapper à la porte de son bureau, la journée de l’avocat va lui paraître bien longue… Le Suricate Magazine, « Hier est un autre jour », une affaire sans fin
  • Ainsi, Gilbert Sicotte est d’une grande douceur et trouve une jolie chimie auprès de Andrée Lachapelle (surtout lorsqu’elle se laisse aller, plutôt que de surjouer les toqués), alors que Rémy Girard a encore bien du plaisir à faire le bougonneur de service là pour y apporter régulièrement l’humour. Certes, on aurait pris plus de Louise Portal, qu’on vieillit encore plus qu’on le devrait, mais si l’on oublie les quelques chansons pop très mal incorporées à l’ensemble, on peut compter sur les très jolies mélodies du groupe Will Driving West qui avait composé l’admirable trame sonore pour le mésestimé L’affaire Dumont. Pieuvre.ca, Il pleuvait des oiseaux: à tendre le bon moment - Pieuvre.ca
  • Depuis combien de républiques entendons-nous syndicats et partis d’opposition, généralement issus de l’extrême gauche ou de la gauche extrême, reprocher aux exécutifs l’amalgame et l’opprobre qu’ils jetteraient indistinctement sur les manifestants et les casseurs? Pendant combien d’années vont-ils encore nous bassiner avec ce noyau dur des Black blocs, groupement anarchiste dont le masque noir n’est pas sans rappeler le style national-séparatiste qui, non sans une bonne dose d’opportunisme*, infiltre la première manif venue sans réellement en embrasser la cause? * Mot d’ordre : générer autant de désordre que possible, si possible avec l’aide d’une fraction bougonneuse qui se laissera toujours attirer dans la spirale protéiforme des phobies. Benalla était-il chargé par la Présidence d’initier la Police nationale aux méthodes de la Milice, ou prenait-il tout seul, comme un grand homme, la décision de débloquer un mécanisme pervers dont les adversaires de la République se faisaient les complices, nous condamnant à nous échouer sur la baie ogivale d’un sablier mouvant? Déjà là sous Aubry, le visage du sans-nom avait été aux premières loges pour assister, à chaque débordement, au tournoi de ping-pong des professionnels de la déresponsabilisation réciproque, ceci ayant pour effet — escompté? — d’entraîner l’escalade foudroyante des degrés de rébellion et de répression. À ce qu’il paraît, c’est aux organisateurs d’une manifestation que revient l’obligation de circonscrire les commotions citoyennes, or chacun aura pu apprécier leur embarras face à ce type de phénomène; à leur décharge, il n’est pas évident d’incarner une opposition à l’ordre établi tout en se chargeant de faire respecter l’ordre. Alors, on intervient du bout des doigts, l’air franchement dégoûté, menaçant mollement comme ces pères qui redoutent de traumatiser bébé en l’empêchant de bastonner ses camarades de crèche, pas crédible pour un sou, trop copain, ou plutôt juste ce qu’il faut pour ne pas courir le risque de conférer à l’événement un caractère pacifique qui donnerait l’impression que tout s’est bien passé au royaume du Méchant. Macron n’a pas attendu d’être assis dans le fauteuil du trop bon Président pour topographier son palais de conte de fées au point d’en pouvoir dessiner à main levée les moindres rouages. L’une de ses obsessions concerne ces grains de sable si incrustés dans le mécanisme d’horlogerie de la Ve République qu’on leur en attribue le format hypnotique du nimbe des institutions. L’extrême centre n’a aucune intention d’oublier qu’il doit sa victoire à la promesse, faite à la France dégagiste par les deux vainqueurs du premier tour de la présidentielle, de dissoudre la République du duel. EM continuera donc d’interdire à la circulation la ruelle à double sens du bipartisme. Il ne permettra pas que l’on ferme les yeux sur des ratonnades maquillées en opérations de reconquête républicaine ou qu’on se les crève en racialisant la sûreté d’un État de droit qui, somme toute, n’aurait fait qu’appréhender, sans qu’une paralysie idéologique ne soit venue les envahir, des agresseurs professionnels d’origine étrangère. Le 1er mai 2018 n’était pas un 1er mai comme les autres. Il fêtait là un double anniversaire, et l’ébranleur du sol républicain n’était pas décidé à calmer ses ardeurs sous la pression d’une messagerie jovienne, préférant peaufiner l’ouverture des célébrations du bicentenaire de la révolution antibourgeoise par un départ de feu. Parachuté sur les lieux du blocage, clandé parmi des policiers se plaignant qu’on les ait engoncés dans le viseur de la justice, Alexandre Benalla fut investi ou s’investit lui-même de la mission de décoincer le système de manière proactive. Derrière les barreaux d’une échelle dévaluée, le chef de notre État aura désormais tout le temps de méditer sur le quotient inhibiteur d’une société conservatrice appliqué au désimmobilisme qu’il cherche à instaurer. La Règle du Jeu, Patrick Klugman, Benalla ou la schizophrénie entre sécurité et police - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « bougonneur »

Langue Traduction
Anglais grumbling
Source : Google Translate API

Synonymes de « bougonneur »

Source : synonymes de bougonneur sur lebonsynonyme.fr

Bougonneur

Retour au sommaire ➦

Partager