La langue française

Bossuer

Définitions du mot « bossuer »

Trésor de la Langue Française informatisé

BOSSUER, verbe.

A.− Emploi trans.
1. Déformer (quelque chose) accidentellement ou intentionnellement par des bosses. Bossuer une vieille bassine à coups de pierres (Thomas 1956); bossuer une cuiller d'argent (Ac. 1835-1932); bossuer un casque, une cuirasse (Ac. 1835-1932).
Rem. ,,Ce verbe est souvent remplacé aujourd'hui par bosseler`` (Ac. 1932).
P. ext. :
1. Il mangeait, à grosses bouchées qui lui bossuaient les joues. Genevoix, Raboliot,1925, p. 195.
2. Dans un carré de terrain que bossuaient quelques dalles, le cimetière des pestiférés, il entra s'agenouiller et prier pour les morts. Queffélec, Un Recteur de l'île de Sein,1944, p. 30.
2. Au part. passé
[En parlant d'une chose] Pavé bossué.
[En parlant d'une pers. ou d'un attribut de pers.] Front bossué (A. France, La Vie en fleur,1922, p. 373).
P. métaph. (cf. supra ex. 1) :
3. ... pareil à un boa qui vient d'avaler un bœuf, je me sentais péniblement bossué par un long bahut que ma vue avait à « digérer », ... Proust, Le Côté de Guermantes 1,1920, p. 10.
B.− Emploi intrans., rare. Être déformé par des bosses :
4. ... elle était toute vêtue de perles (...) avec un gorgerin si lourd de broderies qu'il en bossuait... J. Lorrain, Contes pour lire à la chandelle,1897, p. 36.
C.− Emploi pronom. (à sens passif). [Surtout en parlant d'un obj. de métal] Prendre des bosses. Ce plat d'argent, d'étain, s'est bossué en tombant (Ac.1835-1932).
P. ext. [En parlant d'un paysage] :
5. Du Havre à Motteville, c'étaient des prairies, des champs plats, coupés de haies vives, plantés de pommiers; et, jusqu'à Rouen ensuite, le pays se bossuait, désert. Zola, La Bête humaine,1890, p. 199.
Prononc. : [bɔsɥe], (je) bossue [bɔsy]. Étymol. et Hist. 1564 « déformer par des bosses » (J. Thierry, Dict. fr.-lat.). Dér. de bossu* qui signifiait aussi en a. fr. et en m. fr. « inégal, déformé par des bosses » (1231, ses visages ert boçus, Eustache le Moine, 1419 dans T.-L.; 1600 Pays bossus, O. De Serres, 111, 2 dans Gdf. Compl.) dés. -er. Fréq. abs. littér. : 133.

Wiktionnaire

Verbe

bossuer \bɔ.sɥe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Déformer par des bosses. — Note : Se dit surtout de la vaisselle, par accident.
    • Bossuer une cuiller d’argent. — Bossuer un casque, une cuirasse. — Ce plat d’argent, d’étain, s’est bossué en tombant.
    • […], en entrant dans cette vieille maison où le toits sont bossués et les murs noircis par le temps, nous ne nous doutions pas que nous allions y consacrer notre matinée, […]. — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1923)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BOSSUER. v. tr.
Déformer par des bosses. Bossuer une cuiller d'argent. Bossuer un casque, une cuirasse. Ce plat d'argent, d'étain, s'est bossué en tombant. Ce verbe est souvent remplacé aujourd'hui par BOSSELER.

Littré (1872-1877)

BOSSUER (bo-su-é) v. a.
  • 1Faire par accident des bosses à de la vaisselle, à de l'argenterie, etc. Bossuer des plats, des assiettes.
  • 2Se bossuer, v. réfl. Ce plat s'est bossué en tombant.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bossuer »

Du nom français "bosse". (XVIe siècle)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bossu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bossuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bossuer bɔsµe

Évolution historique de l’usage du mot « bossuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bossuer »

  • Un attaquant avec Romain Escarpit, qui arrive en provenance de Bayonne, équipe qui évolue en National 3. Le jeune joueur de 21 ans, formé à l’Olympique Lyonnais, fait donc le grand saut vers le National 1, technique bossuer et percutant, il s’est notamment distingué l’hiver dernier en Coupe de France en envoyant Bayonne en 32es de finale avec un doublé à la clé face aux Vendée Fontenay Foot. , National. Villefranche-Beaujolais est en reconstruction

Images d'illustration du mot « bossuer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bossuer »

Langue Traduction
Anglais hump
Espagnol joroba
Italien gobba
Allemand buckel
Chinois 驼峰
Arabe حدبة
Portugais corcunda
Russe горб
Japonais こぶ
Basque konkor
Corse zumbo
Source : Google Translate API

Synonymes de « bossuer »

Source : synonymes de bossuer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « bossuer »

Bossuer

Retour au sommaire ➦

Partager