La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « billette »

Billette

Variantes Singulier Pluriel
Féminin billette billettes

Définitions de « billette »

Trésor de la Langue Française informatisé

BILLETTE1, subst. fém.

TRANSP., vx, région. Sauf-conduit. P. ext. Document officiel :
L'homme avait de petits yeux de porc, très vifs. « As-tu une billette? » dit-il. Comme Angélo ne comprenait pas, il lui expliqua que c'était une sorte de passeport que le maire du village devait lui donner et sans lequel on ne le laisserait pas passer. Giono, Le Hussard sur le toit,1951, p. 62.
Spéc. Petit écriteau placé à proximité d'un péage et qui avertissait les passants d'acquitter leurs droits.
Rem. Attesté dans Ac. 1835-1932.
P. ext. Acquit délivré par l'employé de l'octroi aux marchands.
Rem. Attesté dans Littré, Guérin 1892, DG, Ac. 1932, Rob., Lar. Lang. fr.
Prononc. : [bijεt]. Étymol. et Hist. 1389 « petit billet donnant droit à un passage » (Arch. K 53B, pièce 83 dans Gdf.); 1456, 8 juin « pancarte clouée à un poteau, dans les endroits où il y a à payer péage, pour avertir d'acquitter les droits » (Ord., XIV, 391 dans Gdf. Compl.); 1498, 8 nov. « acquit que le douanier délivre au marchand » (Ord., XXI, 131, ibid.). Issu de l'a.fr. bullette « petite boule servant de sceau » (Ch. de 1299, Mart., I, 1311 dans Gdf.) dér. de bulle* « sceau », par croisement avec bille* « boule ».

BILLETTE2, subst. fém.

A.− [Cf. bille2A] Morceau de bois (cf. A. Arnoux, Zulma l'infidèle, 1960, p. 264).
1. ,,Bois de chauffage fendu et séché`` (Ac. Compl. 1842, Ac. 1932). Fagot de billettes. Cotret (cf. Littré).
2. MINES. Pièce de bois soutenant la voûte d'une mine à charbon (cf. Littré, Guérin 1892, DG, Ac. 1932, Lar. Lang. fr.).
B.− MÉTALL. [Cf. bille2B]Petit lingot de métal laminé. Cette cage [de cylindres dégrossisseurs] (...) reçoit les billettes de fer ou d'acier de section carrée (Maigne, Maugin, Nouv. manuel complet du luthier,1929, p. 211 [encyclop. Roret]).
CHASSE. Clavette croisant l'épieu à la base du fer, pour préserver le chasseur de l'attaque de l'animal ferré. Synon. billotte(cf. P. Vialar, La Grande meute, 1943, s.v.) :
1. Et il [Pierre] prenait en main les épieux à sangliers, avec leurs billettes déjà clavetées et qui faisaient fagot dans un coin. J. de La Varende, La Sorcière,1954, p. 305.
C.− Motif ornemental.
1. ARCHIT. ,,Motif d'ornementation de moulure de l'époque romane, formé d'une baguette cylindrique, carrée ou prismatique, tranchée par parties égales`` (J. Adeline, Lex. des termes d'art, 1884) :
2. Notre-Dame est une église très romane, non seulement par la grosse colonne, sur laquelle sont greffées les colonnettes, mais aussi par ces cordons de billettes qui tournent autour de l'ogive des tours et qui se multiplient sous la corniche du toit, particulièrement derrière. Michelet, Journal,1833, p. 114.
2. HÉRALD. ,,Meuble d'armoirie à quatre angles droits, fait en forme de carré long`` (Grandm. 1852).
[P. anal. de forme] Scapulaire ressemblant à la billette.
P. méton. Religieux qui portait le scapulaire ainsi dénommé. L'église des Billettes (cf. Michelet, Journal, 1843, p. 50 et p. 509).
Rem. Attesté par Littré et Guérin 1892.
Prononc. : [bijεt]. Étymol. et Hist. 1. [1234 attesté par son dér. billeté hérald. « charge de petits carrés longs appelés billettes » (Huon de Mery, Tornoiement de l'Antechrist, éd. G. Wimmer, v. 1703)]; av. 1680 billette (Colombière, Science héroïque dans Rich.); 2. 1304 « petit bâtonnet attaché au bout des longes d'un faucon » (Trésorerie du Cte de Hainaut, p. 450 dans Gay); 3. 1414, 11 janv. « bois de chauffage fendu et séché » (Appointement entre MM. du chapitre et les habitants de Martinéglise, A. S.-Inf. G. 3782 dans Gdf. Compl.); 4. [1549 attesté par son dér. billetté archit. (Entrée de Henry II à Paris, fo6 ro, ibid.)]; 1833, supra ex. 2. Dér. de bille* « pièce de bois »; suff. -ette*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun 1 - français

billette \bi.jɛt\ féminin

  1. (Vieilli) Petit écriteau qu’on met aux endroits où un péage est établi pour avertir les passants d’acquitter le droit.
  2. (Vieilli) Pièce constatant qu’on a acquitté les droits de douane ; on parle aussi d'acquit.
    • « As-tu une billette ? » dit-il. Comme Angelo ne comprenait pas, il lui expliqua que c’était une sorte de passeport que le maire du village devait lui donner et sans lequel on ne le laisserait pas passer. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 76)

Nom commun 3 - français

billette \bi.jɛt\ féminin

  1. (Technique) Barre de métal de section généralement carrée, parfois rectangulaire ou ronde et destinée à être laminée.
    • On chauffait des billettes en acier dans des fours alimentés aux résidus de pétrole. Lorsque celles-ci étaient toutes blanches, un homme torse nu saisissait la billette avec une grande pince, la plaçait sur une matrice et le poinçon, par la pression hydraulique, entrait dans la billette comme dans du beurre. Ensuite, la billette passait dans une autre matrice où elle était étirée sur toute sa longueur. [...] Devant la cadence infernale et les dures conditions de travail, nous étions constamment soumis à des refroidissements, la chaleur des fours et celle dégagée par les billettes nous faisaient transpirer énormément. — (Joseph Boreux, in Louise Monaux et Bruno Deblander, 14-18, Apocalypse en Belgique – Récits de patriotes, Éditions Racine, 2013, page 125)
    • Le dispositif de découpage le plus répandu est l’oxycoupage toujours employé pour les brames et les blooms, et de plus en plus fréquemment pour les machines à billettes. — (Joseph Farhi, Coulée continue de l'acier. Équipement. Exploitation, Techniques de l’Ingénieur, n° M7812, page 8)

Nom commun 2 - français

billette \bi.jɛt\ féminin

  1. Bois de chauffage fendu et séché.
  2. Pièce de bois soutenant la voûte d’une mine.
  3. (Architecture) Moulure propre au style roman, formée d’une suite de petits tronçons cylindriques ou rectangulaires.
  4. (Héraldique) Meuble représentant un petit rectangle posé verticalement dans les armoiries. Elle est rarement utilisée seule et posée à plat (dans ce cas, on doit le préciser dans le blasonnement).
    • D’azur à onze billettes d’or ordonnées 4, 4 et 3, qui est de la commune de Donzy de la Nièvre → voir illustration « armoiries avec 11 billettes »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BILLETTE. n. f.
Petit écriteau qu'on met aux endroits où un péage est établi pour avertir les passants d'acquitter le droit. Il désigne aussi la Pièce constatant qu'on a acquitté les droits de douane.

Littré (1872-1877)

BILLETTE (bi-llè-t', ll mouillées, et non pas bi-yè-t') s. f.
  • 1Petit écriteau placé aux endroits où un péage est établi, pour avertir les passants d'acquitter le droit.
  • 2Acquit que le douanier délivre aux marchands.

HISTORIQUE

XVe s. Deus bilhetes ou brevez [brevets], Du Cange, billa.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. BILLETTE, s. f. Petit écriteau. - ÉTYM. Ajoutez : Billette a eu le sens de petit billot de bois que le seigneur péager était tenu de suspendre à une potence en signe de son droit et pour avertir le passant qu'il eût à payer péage : XVIe s. Dit a esté que ledit defendeur sera tenu commettre receveur sur ledit port de Marcigny, et y pendre et asseoir une billette pour voir de loing par lesdits marchands le lieu où ils devront acquitter ledit droit… et sera tenu ledit receveur tenir sa recepte sur le grand chemin et pendre ladite billette es branchieres, Mantellier, Glossaire, Paris, 1869, p. 12. De même que billette petite pièce de bois a été dit pour écriteau, de même billot a été dit pour pancarte. Ces deux faits modifient l'opinion exprimée à bill, que billette est le même que bullete, rescrit, et bill le même que bulle, rescrit aussi. Bill, billet, billette, billot ont une origine commune, et cette origine n'est pas bulle. Le sens primitif de ce mot est une pièce de bois, puis pièce de bois sur laquelle on fichait un écriteau, et enfin écriteau, pancarte. C'est une série de sens curieuse. Tous ces mots se rattachent donc (l'anglais bill comme les autres) à bille 2, pièce de bois (voy. ce mot).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BILLETTE, s. f. nom qu’on donne dans la douane de Bourdeaux à l’acquit que le commis délivre aux marchands pour justifier du payement des droits de sortie, ou, comme on y parle, des droits d’issue de marchandises qu’il veut faire embarquer pour envoyer à l’étranger. Ces billets duroient autrefois un mois entier, après lequel il étoit permis de les renouveller si les marchandises n’avoient pû être envoyées : présentement le commis y ajoûte la clause, non valable après trois jours. (G)

Billettes, en Blason, pieces d’une figure quarrée moins larges que longues.

On dit que les billettes sont couchées ou renversées, lorsque leur côté le plus long est parallele au haut de l’écusson, & que le plus court est perpendiculaire. On suppose qu’elles représentent des pieces de drap d’or ou d’argent plus longues que larges, placées à quelque distance par maniere d’ornement sur les habits, & de-là transportées dans les écussons. Quoique Guillim pense que la billette représente une lettre cachetée. On dit qu’un écu est billetté lorsqu’il est semé de billettes. Il porte d’argent billetté à la croix de bruyere engrêlée de gueules.

Bloom dit qu’il faut exprimer le nombre des billettes lorsqu’elles ne passent pas celui de dix.

Billettes, s. f. c’est ainsi qu’on appelle dans les Verreries à vitre le bois dont on se sert pour chauffer les fours ; il est fendu plus menu que le cotret, & n’a que dix-huit pouces de longueur.

Billettes, s. f. pl. terme de Forgeur d’enclumes. Voyez Dez.

Billetté, en terme de Blason, se dit du champ semé de billettes. Voyez Billette.

Conflans d’Auchy, & Brenne, d’azur au lion d’or, l’écu billetté de même. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « billette »

(Nom commun 1) Du latin bulla.
(Nom commun 2) Diminutif de bille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Billet, dont billette n'est qu'une autre forme. On a dit aussi bullete dans le sens de rescrit : XIVe siècle : Et bailleront les gardes des dits pors bullete, autrement dite police, à ceux qui auront passé le dit sel, Du Cange, bulleta.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « billette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
billette bijɛt

Évolution historique de l’usage du mot « billette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « billette »

  • Rapports de précision et de cadeaux 2020-2026 mondial de production billette Caster régionale de lindustrie, Statut de vente et de la consommation et perspectives Rapport de recherche du marché professionnel avec un aperçu de la division de lindustrie. Le rapport contient une analyse détaillée et tableau et les figures en elle. , Impact de Covid-19 sur le marché billette Caster 2020: Production mondiale de lindustrie, le volume des ventes et la consommation, lindustrie Comparaison Analyse et prévisions – JustFamous
  • Si les festivals et les spectacles sont à l'arrêt, les gros acteurs de la billetterie tels France Billet et Ticketmaster sont eux submergés par les demandes de remboursement, même si nombre d'événements cherchent à convaincre leurs fans de conserver leurs billets quand un report est possible. Les Echos, Coronavirus : les acteurs de la billetterie submergés par les annulations de concerts | Les Echos
  • Le marché algérien des billettes d’acier importé devrait se resserrer d’ici la fin de l’année en raison du développement des capacités de production locales. e-Bourse, Billettes d'acier: Tosyali et AQS mettent la pression sur le marché - e-Bourse
  • Il ne comprend pas le fait que le rond à béton produit en quantité continue de bénéficier d’une TVA de 9%, «alors que pour produire ce rond à béton nous continuons à payer 19%». Pas seulement, soutient-il, «la billette que nous produisons est soumise également à une TVA de 9% seulement à l’importation». «Il faut encourager l’offre locale», préconise le responsable de Tosyali, qui donne l’exemple de la Tunisie qui protège ses laminoirs en instaurant des daps. El Watan, Complexe sidérurgique intégré de Bethioua à Oran : La volonté d’acier de Tosyali | El Watan

Traductions du mot « billette »

Langue Traduction
Anglais billet
Espagnol lingote
Italien billetta
Allemand knüppel
Portugais boleto
Source : Google Translate API

Synonymes de « billette »

Source : synonymes de billette sur lebonsynonyme.fr

Billette

Retour au sommaire ➦

Partager