Béer : définition de béer


Béer : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BÉER, verbe intrans.

A.− [Le suj. désigne une chose] Être largement ouvert. Un tonneau dont la bonde vide bée dans l'ombre (Huysmans, L'Art mod.,1883, p. 165).
B.− [Le suj. désigne une pers.]
1. Absol. Regarder avec étonnement. J'ai trouvé la rue encombrée de peuple; les voisins béaient aux fenêtres (Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 426).
2. Béer de + subst.Demeurer, bouche ouverte, sous l'effet d'un sentiment. Luce me regarde de loin et bée de surprise (Colette, Claudine à l'école,1900, p. 230).
3. Vieilli. Béer + à ou après.Désirer avidement :
Montaigne dit que les hommes vont béant aux choses futures : J'ai la manie de béer aux choses passées. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 3, 1848, p. 311.
Rem. 1. Béer est une autre forme de bayer. 2. On rencontre dans la docum. le néol. béement, subst. masc. (Genevoix, La Boîte à pêche, 1926, p. 29). Le fait de béer, de s'ouvrir grandement. ,,Un froid mouillé touchait sa paume, le mince corps se tordait au béement de la gueule translucide, si fragile que l'hameçon dont elle était percée semblait un croc de bronze monstrueux`` (Id., ibid.).
Prononc. : [bee]. Étymol. et Hist. V. bayer. Fréq. abs. littér. : 61.
BBG. − Dauzat Ling. fr. 1946, p. 213.

Béer : définition du Wiktionnaire

Verbe

béer \be.e\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Ouvrir la bouche d’étonnement, d’admiration ou de curiosité, regarder avec étonnement.
    • Pour le capitaine, il restait à béer devant l’enseigne, comme sidéré. — (Robert Louis Stevenson, L’Île au trésor, 1883, traduction de Déodat Serval)
    • M. Achille est heureux comme il n’a pas dû l’être de longtemps. Il bée d’admiration ; il boit son Byrrh à petites gorgées en gonflant ses joues. Eh bien ! le docteur a su le prendre ! — (Jean Paul Sartre, La Nausée, Éditions Gallimard, Collection Folio, 1938, page 102)
    • Une fois de plus, on bée d’admiration devant le QI des experts militaires.— (Cornélius Castoriadis, Devant la Guerre, Œuvres complètes, Guerre et Théories de la Guerre,volume VI, Éditions du Sandre, page 103)
  2. (Littéraire) Être grand ouvert, notamment en parlant d’une porte ou d’un trou.
    • Partout, au-dessus, au-dessous, autour de lui, béaient des gouffres monstrueux où le vent hurlait, et où tourbillonnaient des rafales de neige. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 251 de l’éd. de 1921)
    • Çà et là encore, des caves qui béaient, rez terre, s’étoilaient des lueurs sanglantes d’un fumignon. — (Joris-Karl Huysmans, La République des lettres)
    • Le jeune homme aux cheveux blonds avait dans ses mains et sur ses pieds de larges plaies ouvertes qui béaient comme des lèvres. — (Le Forgeron Misère, conte pyrénéen)
    • Une blessure béait au côté ; le vêtement déchiré et la chemise bleue étaient couverts de sang coagulé. — (Léon Tolstoï, Le Réveillon du jeune tsar)
    • Carrément ouverte, sans avoir jamais été scellée. Le rabat est toujours orné de sa bande protectrice blanche et l’enveloppe bée comme une vieille chaussure en dévoilant une liasse de feuilles maintenues par une spirale. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, 2006, collection Folio, page 310)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Béer : définition du Littré (1872-1877)

BÉER (bé-é) v. n.
  • Voy. BAYER.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « béer »

Étymologie de béer - Wiktionnaire

(Date à préciser) De l’ancien français baer (« ouvrir tout grand »). Du latin vulgaire *batare. Il a la même origine que bâiller et bayer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « béer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
béer bee play_arrow

Conjugaison du verbe « béer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe béer

Évolution historique de l’usage du mot « béer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « béer »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « béer »

Langue Traduction
Anglais gape
Source : Google Translate API

Synonymes de « béer »

Source : synonymes de béer sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires