La langue française

Rêvasser

Définitions du mot « rêvasser »

Trésor de la Langue Française informatisé

RÊVASSER, verbe intrans.

A. − Vieilli. Avoir des rêveries fréquentes et variées pendant un sommeil agité. Il ne se porte pas bien, il n'a fait que rêvasser toute la nuit (Ac.).
B. − Laisser la pensée, l'imagination se perdre en des rêveries vagues, changeantes et souvent chimériques. Synon. rêver (v. ce mot I B).Rêvasser tout à son aise, au coin du feu, sur un livre. Moi je rêvassais déjà comme une bête (...) j'étais partie en l'air, ma parole! Dans les nuages (Zola,Germinal, 1885, p. 1517).[Alba] est allée se promener toute seule et rêvasser dans la campagne (Bourget,Cosmopolis, 1893, p. 472).
Rêvasser de qqc., à qqn.Pour moi, je rêvasse de cette vieille littérature, je tâche d'empoigner tout ça (Flaub.,Corresp., 1850, p. 186).Seul, au coin de mon feu (...) je rêvasse à la fille d'Hamilcar et aux paysages où vous vivez (Flaub.,Corresp., 1858, p. 245).
Rêvasser de + inf.Je rêvasse tour à tour d'aller habiter les plaines de l'Ouest, les dunes du Nord, les bois de pins du Midi (Proust,Sodome, 1922, p. 723).
Rare, empl. trans. [Avec compl. d'obj. interne] Je rêvasse une pièce passionnée où le fantastique soit au bout (Flaub.,Corresp., 1862, p. 21).
REM.
Rêvassant, -ante, part. prés. en empl. adj.Qui rêvasse. Il ne cherchait pas dans la pêche (...) les joies discrètes et fortes qu'elle prodigue à ses fervents. Il ne lui demandait (...) qu'une occasion de solitude, de paresse rêvassante et jalouse (Genevoix,Raboliot, 1925, p. 195).
Prononc. et Orth.: [ʀ εvase], (il) rêvasse [-vas]. Ac. 1694, 1718: resvasser; dep. 1740: rê-. Étymol. et Hist. Fin xives.-déb. xves. ravacer « divaguer » (Quinze Joyes de mariage, éd. J. Rychner, XII, p. 90, 12); 1489 revasser « méditer » (Gaguin, Passetemps ds Anc. Poés. fr., éd. A. de Montaiglon, t. 7, p. 273); 1653 « être distrait » (Scarron, Virgile travesti, VII ds Littré); 1669 « avoir de fréquentes et diverses rêveries pendant un sommeil inquiet » (Widerhold Fr.-all.). Dér. de rêver*; suff. -asser*. Fréq. abs. littér.: 234. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 117, b) 514; xxes.: a) 515, b) 306. Bbg. Faïk (S.). Rêve dans la lang. litt. contemp. Gembloux, 1974.

rêvasser .« Penser longuement à des sujets imprécis, changeants » (sur rêver)

Wiktionnaire

Verbe

rêvasser \ʁɛ.va.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison) ou \ʁɛ.vɑː.se\ (standard Québec)

  1. Avoir un sommeil inquiet, traversé de vagues rêveries.
    • Il ne se porte pas bien, il n’a fait que rêvasser toute la nuit.
  2. (Figuré) Penser vaguement à quelque chose, s’abandonner à des rêveries.
    • Il avait posé sa table, près de la fenêtre et il rêvassait, priait, méditait, prenait des notes. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Maintenant qu’il avait dépassé la zone et franchi les lignes de rebat, Kinkin marchait plus librement, respirant à longs traits, révâssait même un peu. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je jette les feuilles dans un tiroir et, le front dans les mains, je me prends à rêvasser. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 205)
    • Dans sa jeunesse il pouvait écouter et rêvasser en même temps. — (Gore Vidal, Gérard Joulié, Empire, 1993)
    • Je ne fais rien, je rêvasse assise à une grande table en fer forgé dans un jardin pelé, probablement celui d’une villa aux environs de Paris, est-ce Clamart ou Meudon ? où nous passons l’été. — (Nathalie Sarraute, Enfance, Gallimard, 1983, collection Folio, page 159)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RÊVASSER. v. intr.
Avoir un sommeil inquiet, traversé de vagues rêveries. Il ne se porte pas bien, il n'a fait que rêvasser toute la nuit. Il signifie figurément Penser vaguement à quelque chose, s'abandonner à des rêveries. Vous me trouvez rêvassant à mon affaire. Il perd son temps à rêvasser.

Littré (1872-1877)

RÊVASSER (rê-va-sé) v. n.
  • 1Avoir des rêveries fréquentes et diverses dans un sommeil agité. Il a eu la fièvre et n'a fait que rêvasser toute la nuit.

    Fig. Je n'ai pas rêvassé, ce n'est pas une vaine imagination. L'almanach n'a pas rêvassé, Quand il a dit que, cette année, La France serait gouvernée Aussi mal que par le passé, Dial. de l'Hôpital et de Bayard, dans RICHELET.

  • 2 Terme familier. Penser vaguement à quelque chose. Mais si longtemps il rêvassa, Que plus d'un Troyen s'en lassa, Scarron, Virg. VII. J'ai rêvassé sur ces poussières, dont la structure est si admirable, Bonnet, Lett. div. Œuv. t. XII, p. 404, dans POUGENS. Il est resté là un bon bout de temps à rêvasser, les yeux fixés en terre, Genlis, Théât. d'éd. la Rosière, II, 4. Je m'en rapporte à votre confrère, qui est là rêvassant, Beaumarchais, Barb. de Sév. III, 5.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

REMARQUE

Au commencement du XVIIe siècle, on disait aussi ravasser : Et là, malgré mes dents, rongeant et ravassant, Régnier, Sat. X.

HISTORIQUE

XVIe s. Ayant longuement resvé et resvassé, je me trouve bien perplex pour pouvoir juger et discerner, Pasquier, dans le Dict. de DOCHEZ.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « rêvasser »

Viens du mot "rêver", suffixe "-asser", péjoratif.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Rêver, avec la finale péjorative asser ; wallon, râvlé, rêvasser, râvleg, rêve agité.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rêvasser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rêvasser rɛvase

Citations contenant le mot « rêvasser »

  • Parler c’est fatigant et ça complique tout, l’essentiel est de pouvoir marcher côté à côte dans les rues ou rêvasser ensemble en haut d’une grange. De Pierrette Fleutiaux / Les amants imparfaits
  • Ses bicyclettes et ses enfilades de vieux villages pavés, ses enfants en ciré jaune, ses roses trémières qui bordent tous les chemins, ses maisons blanches aux volets verts, ses plages variées... L'île de Ré, langue de terre toute plate qui invite à la promenade, continue de dérouler ses clichés parfaits pour rêvasser et se laisser porter toute la saison. Première étape : direction Saint-Martin-de-Ré, pour poser ses valises à la Villa Clarisse ou chez sa grande soeur, l'hôtel de Toiras, Relais & châteaux cinq étoiles.   LExpress.fr, Ile de Ré, belle adorée - L'Express
  • Cent-six kilomètres de plage, de quoi recharger à bloc les batteries en air iodé vivifiant, tout en respectant facilement les règles sanitaires de distance. Juste à côté, la plus grande forêt de pins d’Europe pour se promener, rêvasser, courir, faire du vélo, ou tutoyer la faune et la flore dans les réserves naturelles. PresseLib, Encore à surfer sur le Net à la recherche d’une destination vacances ? Lâchez votre souris et venez plutôt surfer le long des plages océaniques landaises. Évasion garantie dans le deuxième département le plus grand de France métropolitaine ! - PresseLib
  • EXTRAIT : Je tombai littéralement amoureuse de Teker dès notre première rencontre. Au début, c’étaient d’interminables journées pleines de tensions entre nous. Puis nous commençâmes à partager, à l’insu de toute la maisonnée, des regards complices et furtifs avant d’échanger notre premier baiser. Je l’avais dans la peau. La seule odeur de son parfum aigre et viril dans les couloirs de la maison chaque matin m’embrasait et me faisait perdre le nord. Sentir l’intensité de son regard sur moi paralysait mon âme et je pouvais passer des nuits entières à rêvasser et à espérer qu’il finirait par m’aimer en retour. Je vivais l’heure du coucher comme un supplice mais, une fois que je voyais poindre le jour suivant, je me réveillais avec le bonheur et l’enthousiasme de le retrouver et de m’enivrer de son odeur. Afrik.com, Mon crime d'aimer de Lynda Raymonde
  • La définition que donne le dictionnaire du terme « rêvasser » est quelque peu péjorative : « laisser la pensée, l’imagination se perdre en des rêveries vagues, changeantes et souvent chimériques ». Pourtant, c'est lorsque notre cerveau n'est plus accaparé par des stimuli extérieurs qu'il nous permet de forger notre identité et d'être imaginatifs. Explications. , Rêvasser est important pour notre santé psychique | Psychologies.com

Images d'illustration du mot « rêvasser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rêvasser »

Langue Traduction
Anglais daydream
Espagnol ensueño
Italien fantasticare
Allemand tagtraum
Chinois 白日梦
Arabe احلام اليقظة
Portugais sonhar acordado
Russe грезы
Japonais 空想
Basque daydream
Corse ghjurnata
Source : Google Translate API

Synonymes de « rêvasser »

Source : synonymes de rêvasser sur lebonsynonyme.fr

Rêvasser

Retour au sommaire ➦

Partager