La langue française

Balourder

Sommaire

  • Définitions du mot balourder
  • Étymologie de « balourder »
  • Phonétique de « balourder »
  • Citations contenant le mot « balourder »
  • Images d'illustration du mot « balourder »
  • Traductions du mot « balourder »
  • Synonymes de « balourder »

Définitions du mot balourder

Wiktionnaire

Verbe

balourder \ba.luʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mesurer le balourd de.
    • Une réalisation non moins spectaculaire est représentée, par exemple, dans certaines machines à équilibrer très modernes par les dispositifs électroniques qui, réagissant sur le mouvement de rotation de la pièce à balourder, calculent eux-mêmes les éléments de la correction à effectuer ; — (Revue générale des chemins de fer, Volume 78‎, 1959)
  2. Jeter.
    • On le voit se faire balourder par sa copine La Face « Putain... quand je pense que j'ai couché avec ce mec ! », (...) — (Jean-Michel Bertoyas, Ducon, 2005)
    • Je baisse la tête comme si j'attaquais le sprint et me concentre sur mon turbin, attentif à pas faire de fautes et à repérer celles des trois peintres derrière moi, un peu inquiet aussi tout de même à l'idée d'une grosse planterie toujours possible ou pire encore d'un coup de folie de mes pas si fidèles accompagnateurs bien capables de lui balourder un truc en pleine gueule au Boris, une méchante vanne (...) — (Philippe Paringaux, Privé d'amour, 1997)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « balourder »

De balourd.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « balourder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
balourder balurde

Citations contenant le mot « balourder »

  • Alors comment vous dire… un animal, un chien ou un chat, un hamster, un poisson rouge, bref, ce que vous voulez, quand on le prend, c’est pour la VIE ! Ce n’est pas du à la carte ni du sur-mesure. Il a besoin de vous chaque jour et il n’est pas question de le balourder pour aller vous faire griller les fesses au soleil ! Soit vous l’emmenez avec vous, soit vous le faites garder. POINT. Le Tribunal Du Net, Il trouve un petit chien accroché à un arbre dans la forêt. Mais la réalité qui se cache derrière cette histoire est bien plus affreuse...
  • Adapté du bestseller éponyme de Seth Grahame-Smith, ABRAHAM LINCOLN : CHASSEUR DE VAMPIRES revisite l’Histoire en faisant du grand Président d’Amérique (Benjamin Walker) un orphelin, en guerre contre des vampires avides de prendre le pouvoir sur le territoire. Entraîné par Henry Sturgess (Dominic Cooper), un être mystérieux qui voue sa vie à la destruction des suceurs de sang, Abe va tenter de concilier sa sanguinolente revanche et le combat politique et idéologique de l’abolition de l’esclavage… Les deux, mes enfants, étant plus liés que vous ne le soupçonniez… Tin-din !!! Le décor est planté et aussi fantasque soit-il, il mérite le coup d’œil pour son originalité. Qu’allait donc faire de ce postulat un réalisateur russe – Timur Bekmambetov – dont la grandiloquence visuelle n’est plus à prouver (voir le tir de balle courbé de WANTED et autres cabrioles visuelles) ? Quelque chose d’improbable mis en scène de manière absurde. Un film en costumes (normal) aux combats anachroniques mêlant kung-fu, gunfights, jeté de cheval intempestif (si, si), dérapage de carriole en slow motion et fourchettes. Vous nous direz qu’on exagère, que c’est une formule choc pour faire marrer, mais non. Dans ABRAHAM LINCOLN…, l’argenterie met fin à la Guerre de Sécession, les chariots en bois défoncent des murs de pierre et on chope bel et bien des canassons par la patte pour les balourder sur son adversaire qui ne manquera pas de le rattraper et de grimper dessus. Enfin, sur ce dernier point, on ne mettrait pas notre main à couper : encore faudrait-il qu’on ait bien vu la scène. Car la lecture de cette séquence croquignolette, comme d’autres d’ailleurs, a été complètement sacrifiée sur l’autel du tout numérique et n’est composée que de plans surdécoupés et de mouvements de caméra outranciers. Le résultat, brouillon, est en dessous d’une animatic de jeu vidéo, la 3D et sa sale manie d’assombrir l’image finissant d’achever le tout. De toutes façons, chaque scène d’action un tantinet épique est filmée sur fond vert, avec pour tout décor incrusté … de la fumée. Frustrant, car ABRAHAM LINCOLN : CHASSEUR DE VAMPIRES livre, par ailleurs, de très jolis moments. Un beau dialogue par ici, un Lincoln shooté dans un ralenti ample et rageur par là, une belle direction artistique ou la prestation salvatrice de Benjamin Walker. De petites touches merveilleuses qui n’empêchent pas le film d’être un gloubiboulga visuel repoussant, au récit foncièrement problématique et illogique. Cinemateaser.com, ABRAHAM LINCOLN CHASSEUR DE VAMPIRES : Chronique - cinemateaser
  • Mais balourder des crétineries à propos de l’électricité en général n’est pas non plus souhaitable. MacGeneration, Tesla annonce ses nouvelles intentions pour la conduite autonome | MacGeneration

Images d'illustration du mot « balourder »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « balourder »

Langue Traduction
Anglais clutter
Espagnol desorden
Italien ingombrare
Allemand unordnung
Chinois 混乱
Arabe ضوضاء
Portugais desordem
Russe беспорядок
Japonais 乱雑
Basque gehiegi
Corse disgrazia
Source : Google Translate API

Synonymes de « balourder »

Source : synonymes de balourder sur lebonsynonyme.fr
Partager