La langue française

Avoisiner

Définitions du mot « avoisiner »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVOISINER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− Être dans le voisinage de.
1. Rare. [Le suj. est un animé] :
1. Alors (...) il [Gérus] préféra que des simples l'avoisinassent et vécussent selon son exemple. G. Kahn, Le Conte de l'or et du silence,1898, p. 34.
2. [Le suj. est un inanimé]
a) Rare. Avoisiner qqn :
2. ... tout un ensemble de vie actuelle s'est retiré de mon âme et j'ai vu venir à la place les images et les formes incorruptibles du monde inconnu qui nous avoisine. M. de Guérin, Journal intime,1835, p. 228.
3. À la nage j'arrive à ma maison d'Auteuil. Tout m'y paraît petit, petit... Mais Auteuil sous l'averse, et les jardins qui m'avoisinent, trempés, ruisselants, fleuris, m'apparaissent plus charmants que jamais. Gide, Journal,1905, p. 151.
b) Plus cour. Avoisiner qqc. :
4. Et vous, Madame, conduisez Flora, faites-lui voir la rive du Tage, et les belles forêts qui avoisinent le château. Lemercier, Pinto,1800, I, 4, p. 15.
5. Comme il n'avait plus rien à perdre en remuant, il alluma la petite lampe à essence qui avoisinait, sur la table de nuit, quelques fioles, des boîtes de cachets et une seringue de Pravaz. Puis, une main sur le ventre, l'autre ramenée sous la nuque, il guetta le matin. Arland, L'Ordre,1929, p. 511.
B.− Au fig.
1. Rare, vx. Qqc. avoisine qqn.Concerner quelqu'un :
6. Ce nom, devenu pour moi presque mythologique, de Swann, quand je causais avec mes parents, je languissais du besoin de le leur entendre dire, je n'osais pas le prononcer moi-même, mais je les entraînais sur des sujets qui avoisinaient Gilberte et sa famille, qui la concernaient, où je ne me sentais pas exilé trop loin d'elle; ... Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 144.
2. Plus cour. Qqc. avoisine qqc. :
7. Relu en auto une grande partie de L'Homme de Hello, où de très belles pages de critique assez pénétrante avoisinent d'effarantes niaiseries. Gide, Journal,1929, p. 918.
a) Être proche de, côtoyer, annoncer :
8. C'est un état vague et presque au bord de l'évanouissement, dans lequel je vis, un état qui a l'air d'avoisiner terriblement la mort. E. et J. de Goncourt, Journal,1884, p. 313.
b) Ressembler à, toucher à, se rapprocher de :
9. Schmucke n'écoutait pas; il était plongé dans une telle douleur, qu'elle avoisinait la folie. Balzac, Le Cousin Pons,1847, p. 280.
10. Eh quoi! Voici ce savant dont la patience, dans l'observation de la nature, avoisine la sainteté, qui, dans ce grand livre ouvert sur lequel il se penche pieusement chaque jour, apprend maintes vertus, dont la défiance de soi; ... Gide, Journal,1910, p. 304.
II.− Emploi pronom. S'avoisiner.Se toucher, être voisin.
Se rapprocher de :
11. Ainsi, les naturalistes ayant remarqué que beaucoup d'espèces, certains genres, et même quelques familles, paroissent dans une sorte d'isolement, quant à leurs caractères, plusieurs se sont imaginés que les êtres vivans dans l'un ou l'autre règne, s'avoisinoient ou s'éloignoient entre eux, relativement à leurs rapports naturels, dans une disposition semblable aux différents points d'une carte de géographie ou d'une mappemonde. Lamarck, Philos. zool.,t. 1, 1809, p. 106.
12. Le rocher s'avoisine, vous en distinguez l'arête, le voilà. Mmede Gasparin, Vesper,Paris, 2eéd., 1862(Littré).
Rem. Selon Littré, ,,s'avoisiner est une expression genevoise que Madame de Gasparin affectionne et qui se trouve aussi dans R. Tœpffer``.
[Le suj. est une chose] S'avoisiner à qqc.Être proche de, se rapprocher de :
13. Le type a tendance à se former chez des hommes vivant dans des régions fertiles et de bonne chère, ou bien, comme le Lapon et l'Esquimau, combinant des nourritures lourdes à une vie sédentaire et pauvre en excitants sociaux. Il s'avoisine au lymphatique. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 213.
PRONONC. : [avwazine], j'avoisine [ʒavwazin].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1554 pronom. s'avoisiner de « être proche de » (Thevet, Cosmogr. I, 4 ds Hug. : La Numidie, laquelle s'avoisine des Lybiens); 1580-92 fig. (Montaigne, II, 6, ibid. : Pour s'aprivoiser à la mort, je trouve qu'il n'y a que de s'en avoisiner); 1657 trans. (Vaug., p. 302 : Avoisiner. Ce mot n'est gueres bon en prose, mais la pluspart des Poëtes s'en servent, comme quand ils descrivent quelque montagne, ou quelque tour extremement haute, ils disent qu'elle avoisine les cieux, I'ay dit la pluspart, parce qu'il y en a qui ne s'en voudroient pas servir). Dér. de voisin*; préf. a-1*; dés. -er.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 176.
BBG. − Le Roux 1752.

Wiktionnaire

Verbe

avoisiner \a.vwa.zi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Être proche de …, être voisin de …, en parlant des choses.
    • […], le plateau avoisinant Rockall fut considéré comme une roche spéciale, éruptive, intrusive dans la roche stratifiée. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Les terres qui avoisinent la forêt.
    • Les États qui avoisinent la France.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AVOISINER (a-voi-zi-né) v. a.
  • Être dans le voisinage, à proximité d'un lieu. Les archipels qui avoisinent l'Inde à l'orient et au midi, Voltaire, Mœurs, 3. Je passe mon exil parmi de tristes lieux, Où rien de plus courtois qu'un loup ne m'avoisine, Théophile, Œuvres, p. 304.

HISTORIQUE

XVIe s. Dont se resoudra le pere de famille, nonseulement d'esloigner les vins de toute mauvaise odeur, ains à les avoisiner des bonnes, De Serres, 227.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AVOISINER. Ajoutez :
2 V. réfl. S'avoisiner, devenir plus près, plus voisin. Le rocher s'avoisine, vous en distinguez l'arête, le voilà, Mme de Gasparin, Vesper, 2e éd., Paris, 1862.

S'avoisiner est une expression génevoise que Mme de Gasparin affectionne et qui se trouve aussi dans R. Töpffer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « avoisiner »

 Dérivé de voisin avec le préfixe a- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

À et voisin.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « avoisiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avoisiner avwazine

Évolution historique de l’usage du mot « avoisiner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avoisiner »

  • Outre la rénovation du fronton, les travaux prévoient celle des gradins, le traitement des fissures, l’aire de jeux et des peintures. Ils pourraient avoisiner les 491 000 euros. SudOuest.fr, Espelette : la rénovation du fronton est lancée
  • 🗣 Franck Kita : « Financièrement, nous n’aurons pas de difficulté particulière. Notre budget va avoisiner les 75 millions d’euros. Mais ça sera une année particulière pour tout le monde, c’est une évidence. Et ce problème aurait pu être évité si on avait repris le championnat. » Sportune, FC Nantes : Un budget en augmentation pour la saison 2021 prochaine
  • Ce vendredi, les températures oscilleront autour de 30 degrés en beaucoup d'endroits. Samedi, il fera moins chaud mais les maxima devraient encore avoisiner ou dépasser légèrement les 25 degrés dans le centre et en Campine. Le Soir, Météo: orage et chaleur, la Belgique placée en alerte jaune - Le Soir
  • Pourquoi c’est impressionnant. Stonehenge, avec sa centaine de mètres de diamètre, faisait déjà pâle figure face aux 500 mètres de Durrington Walls, une autre enceinte néolithique dont on ne retrouve plus que le talus. Ce dernier se voit relégué à la seconde place, à la lumière de cette nouvelle découverte, qui semble avoisiner les deux kilomètres de diamètre. Chaque puits est en lui-même impressionnant: environ dix mètres de large pour cinq mètres de profondeur. Durrington Walls étant précisément au centre du réseau de puits, les archéologues imaginent qu’ils servaient peut-être à orienter les habitants de la région vers l’enceinte centrale, ou au contraire à marquer une limite à ne pas franchir. , Près de Stonehenge, découverte de la plus grande structure préhistorique de Grande-Bretagne - Heidi.news
  • Dans le trafic régional donnant droit aux indemnisations, le déficit devrait avoisiner les 40 millions de francs en 2020, en raison de la chute du nombre de voyageurs. Bilan, BLS: perte de 40 millions en trafic régional à cause du coronavirus - Bilan

Traductions du mot « avoisiner »

Langue Traduction
Anglais neighbor
Espagnol vecino
Italien vicino di casa
Allemand nachbar
Chinois 邻居
Arabe الجار
Portugais vizinho
Russe сосед
Japonais 隣人
Basque bizilaguna
Corse vicinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « avoisiner »

Source : synonymes de avoisiner sur lebonsynonyme.fr

Avoisiner

Retour au sommaire ➦

Partager