La langue française

Avant-garde

Définitions du mot « avant-garde »

Trésor de la Langue Française informatisé

AVANT-GARDE, subst. fém.

A.− ART MILITAIRE
1. Partie d'une armée ou d'une flotte, chargée en avant du corps principal, de renseigner celui-ci au cours des opérations et, plus généralement, d'assurer sa sécurité :
1. Une démoralisation dernière achevait de faire de cette armée un troupeau sans foi, sans discipline, qu'on menait à la boucherie, par les hasards de la route. Là-bas, vers Vouziers, une fusillade venait d'éclater, des coups de feu échangés entre l'arrière-garde du 7ecorps et l'avant-garde des troupes allemandes; ... Zola, La Débâcle,1892, p. 125.
2. − La 42edivision d'infanterie fera tenir ce soir par une forte avant-garde le front La Villeneuve-les-Charleville, Soizy-aux-Bois et disposera son stationnement de manière à pouvoir agir demain en direction la Villeneuve-les-Charleville, Vauxchamp... Foch, Mémoires,t. 1, 1914, p. 96.
P. compar. et par personnification ou bien p. compar. plais. Ce qui devance, qui se trouve en avant, qui vient d'abord.
a) [En parlant d'une chose concr.] :
3. Donne-moi de grands détails sur le secours de quinze louis que mon oncle et toi m'avez annoncé. S'il n'y en avait que sept de prêts, j'aimerais mieux cette avant-garde que rien du tout... Stendhal, Correspondance,t. 1, 1842, p. 154.
4. J'aimais alors à m'enfoncer au crépuscule dans les avenues couvertes de feuilles, ces avant-gardes poussées au cœur menacé des villes (car la ville sera un jour vaincue par l'arbre). Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 78.
b) [En parlant d'une chose abstr.] :
5. ... cette vague indécision de figures fantasmagoriques non au point, qui est l'avant-garde du rêve. Courteline, La Conversion d'Alceste,Margot, 1890, p. 69.
6. ... la puberté est bien plus que la découverte de l'amour, elle est, peut-être à travers l'amour, l'irruption dans un émerveillement universel où l'imagination se précipite en avant-garde. Dans cet élan, elle risque de se laisser entraîner au mépris de la réalité. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 339.
Loc. Être à l'avant-garde. Être dans les premières positions :
7. ... pour être quelque chose je suis officier d'état-major, aide de camp, tout ce qu'on veut : toujours à l'avant-garde, crevant mes chevaux, et me chargeant de toutes les commissions dont les autres ne se soucient pas. Courier, Lettres de France et d'Italie1806, p. 732.
Rem. Cette loc. est à l'orig. des emplois fig. (infra B).
HIST. Faces à l'avant-garde. ,,Manière de se coiffer qui fut prescrite pour les troupes en 1792`` (Lar. 19e) :
8. [IIeChasseurs à cheval, 1794] les cheveux poudrés, liés en queue (...) les mèches de devant coupées à « l'avant-garde ». G. d'Esparbès, Le Tumulte,1905, p. 113.
2. MAR., anciennement. Vieux bâtiment chargé de surveiller l'entrée d'un port.
B.− Au fig.
1. Groupe, mouvement novateur dans le domaine des idées, des arts, des sciences, des techniques, etc. :
9. [Masson :] − ... Tout conspire pour nous. Ainsi tous ceux qui plaignent les peuples, qui braillent sur la question des prolétaires et des salaires (...) les Communistes, les Humanitaires, les philanthropes vous comprenez, tous ces gens-là sont notre avant-garde. Balzac, Les Comédiens sans le savoir,1846, p. 361.
10. Les encyclopédistes, Diderot en tête, les physiocrates, Turgot en tête, les philosophes, Voltaire en tête, les utopistes, Rousseau en tête, ce sont là quatre légions sacrées. L'immense avance de l'humanité vers la lumière leur est due. Ce sont les quatre avant-gardes du genre humain allant aux quatre points cardinaux du progrès, Diderot vers le beau, Turgot vers l'utile, Voltaire vers le vrai, Rousseau vers le juste. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 206.
Rare [En parlant d'une pers. et non d'un groupe] :
11. michel. − Je te dis qu'elle est seule. Tu ne vas pas avoir peur de tante Léo, c'est l'avant-garde! Cocteau, Les Parents terribles,1938, II, 3, p. 238.
2. D'avant-garde. Qui est novateur, qui devance, qui rompt avec la tradition, qui entend donner une impulsion au développement des idées, des techniques :
12. Ma foi était même une foi d'avant-garde et j'étais bien loin de la résignation de mes ascendants; ... Loti, Le Roman d'un enfant,1890, p. 122.
13. Pays de cinéma d'avant-garde où les linges sales empoisonnent les arbres et toutes les salades ruissellent d'urine les samedis soir. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 412.
SYNT. Idées d'avant-garde; production, ouvrage, film, théâtre, littérature d'avant-garde.
Salle, salon d'avant-garde. Où sont produites, présentées ou exposées des œuvres d'avant-garde :
14. Ce serait triste, n'est-ce pas, que, de Braque à Dufy, aucun peintre français vraiment compétent ne soit appelé à décorer aucun palais et que seuls, les éternels Detaille et Rochegrosse, qui exposent aujourd'hui dans les salons d'avant-garde, sous des pseudonymes chers aux critiques d'art conformistes, soient priés de réaliser pour les générations futures les témoignages authentiques du grand désordre des esprits au début du xxesiècle? Lhote, Peint. d'abord,1942, p. 51.
3. (Être) à l'avant-garde (de). Être à la pointe (de), en tête (de); être le précurseur de :
15. ... les atteintes portées aux institutions, aux lois, aux libertés de la République française par d'impudents usurpateurs, la violation de nos alliances pour le compte de l'envahisseur, ne sont que des péripéties, effroyables certes, mais passagères, dans la lutte que la France mène, depuis bientôt trente années, à l'avant-garde des démocraties. De Gaulle, Mémoires de guerre,1954, p. 673.
PRONONC. : [avɑ ̃gaʀd].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Mil. xiies. milit. avantgarde (Charroi Nimes, éd. Jonckbloet, 869 ds T.-L. : Ent l'avantgarde fu Bertrans l'alosez); 2. 2emoitié xvies. fig. p. anal. « ce qui joue un rôle de précurseur, notamment en ce qui concerne un mouvement littér. » (Pasquier, 610 ds IGLF Litt. : Ce fut une belle guerre que l'on entreprit lors contre l'ignorance, dont j'attribuë l'avant-garde à Seve, Beze, et Pelletier, ou si vous le voulez autrement, ce furent les avant-coureurs des autres Poëtes). Composé de avant* et de garde*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 385. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 593, b) 381; xxes. : a) 374, b) 701.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859. − Dub. Pol. 1962, p. 73. − Gall. 1955, p. 121. − Giraud 1956. − Jal 1848. − Kemna 1901, pp. 59-60. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

avant-garde \a.vɑ̃.ɡaʁd\ féminin

  1. (Militaire) Partie d’une armée qui marche la première.
    • Le 11 décembre, les avant-gardes ennemies étaient signalées aux environs de Château-Thierry. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • […] de nombreuses unités blindées d’avant-garde étaient stoppées sur les routes, fautes de combustible : […]. Les appels radio des tankistes réclamant de l’essence se faisaient entendre sans cesse. — (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.153-154)
  2. (Figuré) La pointe du progrès ou du savoir.
    • Galilée était un homme à l’avant-garde de la science de son époque.
    • Les Juifs de France sont plus que jamais les Français à l’avant-garde de la République et de nos valeurs. — (Manuel Valls, Rassemblement contre l'antisémitisme à Paris, 19 mars 2014)

Nom commun

avant-garde \æˈvɑ̃t.ɡɑː(ɹ)d\ ou \ˈævn̩t.ɡɑː(ɹ)d\ ou \̩æv.ɑ̃n.ˈɡɑːd\

  1. (Militaire) Avant-garde.
  2. (Figuré) Avant-garde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVANT-GARDE. n. f.
Partie d'une armée qui marche la première. Des avant-gardes.

Littré (1872-1877)

AVANT-GARDE (a-van-gar-d') s. f.
  • 1Partie d'une armée ou d'une flotte qui marche en avant.
  • 2 Terme de marine. Vieux bâtiment placé à l'entrée d'un port, pour la surveillance.

    Au plur. Des avant-gardes.

HISTORIQUE

XIe s. [Ils] Font les enguardes à vingt mil chevaliers, Ch. de Rol. X.

XIIIe s. La fin du conseil fu telle, que l'avangarde fu commandée au conte Baudoin, Villehardouin, LXIX. Turc sont contremonté, s'ont l'angarde saisie ; Cinquante mile furent d'une connestablie, Ch. d'Ant. II, 482. L'en avoit ordenné que le Temple feroit l'avant garde, et le conte d'Artois auroit la seconde bataille après le Temple, Joinville, 224.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

Avant-garde, s. f. terme de Guerre, est la premiere ligne ou division d’une armée rangée en bataille, ou qui marche en ordre de bataille ; ou la partie qui est à la vûe de l’ennemi, & qui marche la premiere à lui. Voyez Ligne, Garde, Armée, &c.

La totalité du corps d’une armée est composée d’une avant-garde, d’une arriere-garde, & du corps de bataille. Voyez Arriere-garde, &c.

Avant-garde se dit aussi quelquefois d’une petite troupe de cavalerie de quinze ou vingt chevaux, commandée par un lieutenant, qui est un peu au-delà, mais à la vûe du corps de bataille. (Q)

Avant-garde, c’est, en Marine, une des divisions d’une armée navale, laquelle en fait l’avant-garde dans la route, & doit tenir la droite dans l’occasion. (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « avant-garde »

 (date à préciser ou à vérifier) → voir avant et garde
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Emprunt au français avant-garde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Avant et garde. On remarquera, dans l'ancien français, la contraction an ou en pour avant.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « avant-garde »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
avant-garde avɑ̃tgard

Évolution historique de l’usage du mot « avant-garde »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « avant-garde »

  • L'humanité a besoin de sublime. Le sublime du sublime, c'est l'art. Le sublime de l'art, c'est l'avant-garde. De Roland Topor / Mémoires d'un vieux con
  • Vaucluse - Véloroutes : le Département à l'avant-garde... LaProvence.com, Sorties - Loisirs | Vaucluse - Véloroutes : le Département à l'avant-garde du peloton | La Provence
  • Il y aura des films d'avant-garde le jour où on inventera l'argent d'avant-garde. De Roland Topor
  • L'avant-garde se définit rétrospectivement. Elle n'existe que dans le passé. De Henri Goetz
  • Etre d’avant-garde, c’est savoir ce qui est mort ; être d’arrière-garde, c’est l’aimer encore. De Roland Barthes
  • Une fois dans sa vie, fût-ce pendant trois quart d'heure, tout le monde a été à l'avant-garde de quelqu'un. De François Schmidt / Le critique musical
  • Elle court contre les hommes, elle est vraiment à l'avant-garde en 1930. Elle devient une vedette, à tel point qu'elle part en tournée aux Etats-Unis, où elle participe à 76 courses. Elle devient l'égérie des clubs Lucky Strike et sa renommée devient mondiale.  France Inter, Hellé Nice, l'incroyable destin d'une pilote automobile d'avant-garde

Images d'illustration du mot « avant-garde »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « avant-garde »

Langue Traduction
Anglais avant-garde
Espagnol primer plano
Italien avanguardia
Allemand avantgarde
Chinois 前卫的
Arabe طليعي
Portugais vanguarda
Russe авангард
Japonais アバンギャルド
Basque abangoardiako
Corse avantguardia
Source : Google Translate API

Synonymes de « avant-garde »

Source : synonymes de avant-garde sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « avant-garde »

Avant-garde

Retour au sommaire ➦

Partager