La langue française

Arroi

Définitions du mot « arroi »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARROI, subst. masc.

A.− Vx. Train, équipage, appareil. Se mettre en arroi (Ac.1798-1878) :
1. ... pour apparaître à ses sujets en plus solennel arroi, il [Don Quichotte] fut obligé d'attendre deux jours, caché dans une auberge de matelots, que l'on pût débarquer des bagages. Toulet, Le Mariage de Don Quichotte,1902, p. 148.
2. La plaine des labours et des prés perdait pour un jour une certaine unité de vie que les hommes au travail, les appels aux bêtes, le murmure de l'effort, l'arroi des attelages lui prêtaient dans la semaine. Aymé, La Jument verte,1933, p. 209.
3. La nappe immaculée, le théâtral arroi des cristaux, de l'argenterie lourde, au milieu de cette salle démesurée, aux coins emplis d'ombre, évoquait soudain l'idée obscure d'une cène, d'un repas sacré, funèbre ou propitiatoire. Gracq, Un Beau ténébreux,1945, p. 184.
4. À la sortie du dernier gala de l'Opéra, j'ai vu de belles dames en grand arroi, fort impressionnées par les acclamations de la foule communiste massée sur les trottoirs lorsque M. « K. » parut (...) ces militants me paraissaient bien sages, bien bourgeois en somme, et ne ressemblaient en rien à ceux que les faubourgs d'autrefois lâchaient dans les rues noires du Paris de Balzac. Mauriac, Le Nouveau Bloc-notes,1961, p. 619.
Au fig., vx et fam. Être en mauvais arroi. ,,Être en mauvaise posture`` (Ac. 1835-1932, Besch. 1845, Nouv. Lar. ill., Rob.).
Rem. Ac. 1835, Besch. 1845 notent que le mot ne s'emploie plus que dans l'expr. ci-dessus.
B.− MILIT. (techn.). ,,Arrangement, disposition, ligne des troupes`` (Ac. Compl. 1842). Une armée qui recule en mauvais arroi (Quillet1965).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aʀwa]. 2. Hist. − Land. 1834 note encore la prononc. : a-roê (oê = [wε]). Pour l'évolution de [e] fermé en > [wa] (écrit oi), cf. aboyer. Ac. Compl. 1842 enregistre pour le domaine milit. les anc. formes arroy ou arroye.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1285 « manière d'être, organisation » (Adenet Le Roi, Cléomadès, éd. A. Henry, 16062 : Arree fu l'arreance De la feste sans oubliance Riens qui apartiengne a arroi De feste estoree pour roi); 2. xives. « équipage accompagnant une personne » (Bastars de Buillon, éd. A. Scheler, 900 ds T.-L.) a subsisté surtout dans ce sens dans la lang. littér.; noté comme ,,vieux mot`` dep. Fur. 1690. Rem. : C'est à tort que DG date de 1237 son attest. du Roman de la Rose qui provient prob. d'un ms. moins anc. Ce texte ne figure, en effet, ni dans l'éd. Lecoy, ni dans l'éd. Langlois; v. aussi Langlois, Les mss du Roman de la Rose, p. 61 et 237. C'est à tort également que Lar. Lang. fr. donne comme première attest. de arroi fin xiie-xiiies. Gace Brûlé : il s'agit prob. d'une erreur de lecture des abréviations de FEW pour : Gace de La Buigne; v. FEW t. 16, p. 698b et Beiheft. Déverbal de l'a. fr. areer « arranger, ordonner » (fin xiies. J. Bodel ds Gdf.), d'un lat. vulg. *arredare « pourvoir de provisions », composé soit directement de la prép. lat. ad et du rad. du got. *rēps « provisions » correspondant à l'a. h. all. rāt « ressources disponibles, vivres », anc. sax. rād « aide, bénéfice », ags. rāēd « avis, utilité » (Kluge20, s.v. Rat); soit par chang. de préf., à partir du verbe lat. vulg. *conredare calque du got. garedan « prendre des précautions, pourvoir à », lui-même composé du got. ga- « avec », particule inséparable, et *rēps, v. corroyer (Gam. Rom. t. 1, pp. 363-364; FEW t. 16, p. 700).
BBG. − Darm. Vie 1932, p. 159. − Dupin-Lab. 1846. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 123. − Le Roux 1752.

Wiktionnaire

Nom commun

arroi \a.ʁwa\ masculin

  1. (Vieilli) Appareil ; train ; équipage.
    • Être des plaisirs de son roi,
      Du jeu, du bal et de la chasse,
      Faire exercice en bel arroi,
      Monter quelquefois au Parnasse,
      Avoir un beau gouvernement,
      Être cordon bleu d’espérance,
      Dangeau, par des hasards si grands,
      Si la paix dure encor dix ans,
      Tu seras maréchal de France
      — (Épigramme contre Dangeau — cité par Littré)
    • Les soixante-sept aéronefs allemands se maintenaient à une hauteur de près de quatre mille pieds, formés en croissant. […]. Une violente détonation ramena l’attention de Bert vers le zénith : le bel arroi du croissant était bouleversé et ce n’était plus à présent qu’un long nuage tumultueux. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908 - Traduit par Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, pages 307 et 309, Mercure de France, 1921)
    • Le dimanche était jour de trêve dans la maison d’Honoré comme sur toute la campagne, une grande syncope des habitudes de la vie quotidienne. La plaine des labours et des prés perdait pour un jour une certaine unité de vie que les hommes au travail, les appels aux bêtes, le murmure de l’effort, l’arroi des attelages lui prêtaient dans la semaine. — (Marcel Aymé, La jument verte, 1933, collection Le Livre de Poche, page 174)
    • Rencontre, à un carrefour, du colonel et du commandant adjoint, tout ébaubis par notre bel arroi. — (Julien Gracq, Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, page 97)
    •  Le lieutenant G., tous ses esprits fouettés comme par un vent matinal, considérait de temps en temps l’arroi de sa colonne avec une poussée irrépressible de fou rire. — (Julien Gracq, Manuscrits de guerre, vers 1941-1942, page 232, Ed. J. Corti)
    • La plupart du temps, les chasseurs faisaient buisson creux, les dénonciateurs ayant été mal informés ou le gibier ayant éventé les chiens et pris le large.Ceux que l'on capturait, on les ramenait en grand arroi à Toulouse, enchaînés comme des criminels. — (Michel Peyramaure, La Passion cathare, tome 2 : Les Citadelles ardentes, Éditions Robert Laffont, 1978, chap. 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARROI. n. m.
Train, équipage. Il est vieux. Fig., Être en mauvais arroi, Être en mauvaise posture.

Littré (1872-1877)

ARROI (a-roi) s. m.
  • Appareil, train, équipage. Ce personnage en magnifique arroi, Régnier, Sat. X. Tes logis tapissés en magnifique arroi, Régnier, Sat. XVI. être des plaisirs de son roi, Du jeu, du bal et de la chasse, Faire exercice en bel arroi, Monter quelquefois au Parnasse, Avoir un beau gouvernement, Être cordon bleu d'espérance, Dangeau, par des hasards si grands, Si la paix dure encor dix ans, Tu seras maréchal de France, Épigramme contre Dangeau.

    Le mot a vieilli ; c'est dommage.

HISTORIQUE

XIVe s. À ce le grant arroi du monde Met ses efforts et me seconde, Nature à l'alch. errant, 209.

XVe s. Et ceux y vindrent en très grand arroy, Froissart, I, I, 51. Car jeunesse m'a dit que le verray En son estat et gracieux array, Orléans, 1. Deux belles dames au cler vis, Semblables à filles de roy, Au regard de leur noble arroy, Vers moy s'en vindrent doulcement, La Fontaine, 54.

XVIe s. Il ne tire pas l'aroy comme le beuf, Rabelais, Garg. I, 40. Il y entra environ la minuict en très effroyable arroy, Amyot, Sylla, 31. … Car ainsi que les roys, De nouveau mis en leurs nobles arroys, Mettent dehors en pleine delivrance Les prisonniers vivans en esperance, Marot, II, 283. Après sa mort, son vray seigneur et roy Luy ordonna ce beau funebre arroy, Marot, III, 277. Voici Leon qui vient en magnifique arroy, Garnier, Bradam. V, 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arroi »

(Date à préciser) Mot hybride composé de ar pour ad (« à ») et du mot germanique rât (« conseil, secours, provision »).
Aussi erroi ou array, suivant les provinces ; il y avait un ancien verbe arreer ou arroyer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Espagn. arreo ; ital. arredo ; mot hybride composé de ar pour ad, à, et du mot germanique rât, conseil, secours, provision. Erroi ou array, suivant les provinces ; il y avait un ancien verbe arreer ou arroyer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « arroi »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arroi arwa

Évolution historique de l’usage du mot « arroi »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arroi »

  • Ah je ne vais sûrement pas t'incendier sur une tactique qui vaut Azincourt ou Austerlitz! Mûrie bien avant le dernier tour et menée de main de maître. Et en effet, personne ne pouvait rien dire, Marquez s'est fait avoir avec grand arroi...   , MotoGP 2019 : Le GP de France record d’affluence et… record de chutes !
  • Et si vous voulez investir un peu dans le grand arroi, il ya encore quelques prestations VIP disponibles. , MotoGP 2015 : GP de France, tribune Garage Vert-Motoblouz.com complète.

Traductions du mot « arroi »

Langue Traduction
Anglais arroi
Espagnol arroi
Italien arroi
Allemand arroi
Chinois 阿罗伊
Arabe اروي
Portugais arroi
Russe arroi
Japonais アロイ
Basque arroi
Corse arroi
Source : Google Translate API

Synonymes de « arroi »

Source : synonymes de arroi sur lebonsynonyme.fr

Arroi

Retour au sommaire ➦

Partager