Arraisonner : définition de arraisonner


Arraisonner : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ARRAISONNER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− S'adresser à quelqu'un et essayer de le convaincre :
1. On le suivit [l'abbé Vianney], on l'entr'aperçut, prosterné, et on l'entendit arraisonner le Seigneur, le supplier à haute voix. J. de La Varende, Le Curé d'Ars et sa passion,1957, p. 68.
En partic. Raisonner quelqu'un, chercher à le convaincre de se faire une raison :
2. Vous êtes donc son premier amour. Oh! elle a reçu comme un coup de pistolet dans le cœur en vous voyant, et Florine est allée l'arraisonner dans sa loge où elle pleure de votre froideur. Balzac, Les Illusions perdues,1843, p. 335.
Rem. Ac. 1932 note que ce sens est vieux.
B.− P. ext.
1. DR. ,,Proposer ses raisons, haranguer, parler, accuser, citer en justice. Être arraisonné, être interrogé``. (Dupin-Lab. 1846).
2. MAR. Arraisonner un navire. Questionner le capitaine à l'arrivée du navire à un port ou procéder à une visite du bâtiment pour vérifier sa nationalité, sa provenance, sa destination, son chargement et particulièrement, en temps de paix, le nombre de passagers et l'état sanitaire du bord; en temps de guerre, même opération au large par un navire de guerre (d'apr. Gruss 1952) :
3. ... le baleinier, s'était tenu au large, presque en plein mer, comme pour rester prêt à fuir, et la houle était forte autour de lui. On m'envoyait en corvée pour le reconnaître, pour l'arraisonner, comme on dit dans notre métier. Loti, Mon frère Yves,1883, p. 344.
Rem. Dub. signale l'expr. arraisonner un avion.
P. anal., fam. Arraisonner une personne. L'arrêter pour la questionner :
4. Il [un piéton] avait dû, lui aussi, avoir ses difficultés avec les soldats. Pas des tas. Ce n'est jamais drôle d'être arraisonné. On vous réclame des papiers de toute sorte. Les premiers temps, on se demande toujours comment on va en sortir... À la fin, avec l'habitude, on glisse. Giono, Le Hussard sur le toit,1951, p. 337.
II.− Emploi pronom., vx. Chercher à se rendre compte de la situation réelle, se raisonner :
5. ... un jour il [Béranger] s'aperçut avec effroi que lui-même était pris, mais pris comme jamais il ne l'avait été [...] pendant des mois, Béranger, seul, caché sous le nom de M. Berger, s'arraisonna, prit son courage à deux mains, s'arracha le trait du cœur et pansa sa plaie en silence. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 1, 1869, p. 197.
PRONONC. : [aʀ εzɔne], j'arraisonne [ʒaʀ εzɔn]. Land. 1834 et Gattel 1841 transcrivent la 2esyllabe du verbe par [e] fermé.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1100 « interpeller, adresser la parole à qqn » (Roland, éd. Bédier, 3536 : Mult fierement Carlun en araisunet) − 1544 (C. Marot, Rond aux Nonn. qui sortirent du couv., éd. 1731 ds Gdf.); 2. 4equart du xives. « chercher à amener (qqn) à un avis, en lui fournissant des raisons » (J. Froissart, Chron. II, 2, 102 ds Dict. hist. Ac. fr. : Ils entrèrent en sa maison [d'Artevelle] et lui arraisonnèrent et remontrerent commant la bonne ville de Gand estoit en grand nécessité d'avoir un souverain capitaine), réputé ,,familier`` et étant de ,,peu d'usage`` ds Ac. 1798; 3. 1598 mar. « reconnaître l'état, la situation d'un navire » (Lodewijcksz, Premier livre de l'histoire de la navigation aux Indes orientales par les Hollandais, ds Fr. mod., t. 25, p. 305 : fut envoyee apres une barque, qui l'a arraisonnee), attest. isolée; 1823 (Boiste : Arraisonner un vaisseau). Généralisation ancienne due à l'influence de raison* des formes fortes du verbe araisnier (j'araisone, vous araisniez) issu du lat. *adrationare. 1 cf. ca 700 rationare « plaider » ds Nierm. s.v.; 2 sous l'influence sém. de raison* « preuve, justification » (xiies. ds T.-L.); 3 peut-être composé tardif du simple raisonner*, cf. 1680 Rich., Raisonner à la chaloupe, c'est montrer à la chaloupe qui est de garde, la permission qu'on a de mouillier dans le port et rendre compte de la route qu'on veut faire (v. FEW X, 106b); l'attest. isolée de 1598 si elle était confirmée serait un jalon pour rattacher le sens 3 directement au sens 1.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 6.
BBG. − Gruss 1952. − Jal 1848. − Le Clère 1960. − Le Roux 1752. − Soé-Dup. 1906. − Spr. 1967.

Arraisonner : définition du Wiktionnaire

Verbe

arraisonner \a.ʁɛ.zɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Chercher à amener quelqu’un à un avis, à une opinion, en lui donnant des raisons pour le déterminer.
    • Je l’ai arraisonné à ce sujet et il s’est rendu.
  2. (Marine) Reconnaître le chargement, la destination, l’état sanitaire, etc., d’un navire qui aborde.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Arraisonner : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARRAISONNER. v. tr.
Chercher à amener quelqu'un à un avis, à une opinion, en lui donnant des raisons pour le déterminer. Je l'ai arraisonné à ce sujet et il s'est rendu. Il est vieux. En termes de Marine, il s'emploie spécialement avec le sens de Reconnaître le chargement, la destination, l'état sanitaire, etc., d'un navire qui aborde.

Arraisonner : définition du Littré (1872-1877)

ARRAISONNER (a-rè-zo-né) v. a.
  • 1Chercher à persuader par des raisons. Tandis que j'arraisonnais M. le duc d'Orléans, le roi consultait et sa famille et son conseil, Saint-Simon, 241, 209. M. du Maine me voulut arraisonner sur le lieu où nous étions Montrevel et moi, Saint-Simon, 341, 215.

    Vieux en ce sens.

  • 2 En termes de marine et de police sanitaire, s'informer d'où vient un vaisseau et où il va.

HISTORIQUE

XIe s. Mout fierement Charlon [il] en araisune, Ch. de Rol. CCLVIII.

XIIe s. Mout durement fu d'els [eux] araisonez, Ronc. p. 143. Charlon [il] apele, prist l'en à arraisnier, ib. p. 185. Entre vus et le rei avez este medlé ; L'apostolies l'en ad sovent araisuné ; Li prelat del reaume l'en unt amonesté, Th. le mart. 84.

XIIIe s. Li rois puis l'araisonne mout debonairement, Berte, CX. De mainte chose i fut Berte mout araisnie, ib. CXIX. Comment on doit araisonner son seigneur, avant que on ait bon appel contre lui, Beaumanoir, LXII, 1.

XVe s. Ils entrerent en sa maison [à Philippe d'Artevelle], et lui araisonerent et remontrerent comment la bonne ville de Gand estoit en grant necessité d'avoir un souverain capitaine, Froissart, II, II, 102. Si advisa temps et lieu au plus brief que il put arraisonner les Genevois de ceste chose, Bouciq. III, ch. 3.

XVIe s. Il estoit singulierement aimé et bien voulu de la commune, pour une gracieuse façon qu'il avoit de saluer, caresser et arraisonner privéement et familierement tout le monde, Amyot, Caesar, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « arraisonner »

Étymologie de arraisonner - Littré

Provenç. arrazonar ; anc. catal. arrahonar ; portug. arrazoar ; du bas-lat. arratiocinare (voy. À et RAISONNER) ; d'où la double forme arraisoner et araisnier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de arraisonner - Wiktionnaire

 Dérivé de raison avec le préfixe a- et le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arraisonner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arraisonner arɛzɔne play_arrow

Conjugaison du verbe « arraisonner »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe arraisonner

Évolution historique de l’usage du mot « arraisonner »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arraisonner »

  • Plusieurs incidents, préfigurant le pire, et des déclarations officielles nourrissent les surenchères guerrières. Les mercenaires du groupes "Wagner" se sont repliés mais cela n'implique nullement un désengagement russe puisque Moscou vient de déployer des avions de chasse pour prévenir une offensive du GAN en Cyrénaïque et dans le Fezzan. Le 10 juin, un incident grave a impliqué des navires de guerre français et turc. La frégate "Courbet" qui agissait dans une opération de surveillance dans l'Est de la Méditerranée et a été mise en joue par la marine turque alors qu'elle s'apprêtait à arraisonner le "Cirkin" chargé d'armes turques et de mercenaires. Ces jours derniers, le président égyptien Al-Sissi, a annoncé que tout franchissement de la ligne rouge reliant Syrte à la base de Djoufra déclencherait une intervention directe des troupes du Caire. La perspective d'une présence permanente turque est un motif de préoccupations pour l’Égypte et les Émirats arabes unis qui y voient un soutien aux frères Musulmans. Site Internet du P.C.F., Libye: Mettre un terme aux ingérences et entendre l'aspiration du peuple libyen à la souveraineté, à la justice et à la paix - Site Internet du P.C.F.
  • Une histoire assez ahurissante pour une information qui, si elle était tombée 24 heures plus tôt, aurait pu faire croire à un poisson d’avril… Le 30 mars, le Naiguatá, un patrouilleur hauturier de 80 mètres entré en service en 2012 dans la flotte des garde-côtes vénézuéliens, a sombré après avoir tenté d’arraisonner le navire de croisière RCGS Resolute. Ce dernier n’est autre que l’ancien Hanseatic de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises, construit en Finlande en 1991. Un petit paquebot d’expédition de 122.8 mètres de long, 8400 GT de jauge et d’une capacité de 184 passagers, vendu fin 2018 à la compagnie Columbia Cruise Services. Il bat depuis pavillon portugais et continue d’être exploité sur des croisières d’expédition, notamment vers l’Antarctique, ce navire ayant une coque renforcée pour les navigations en zones polaires. Un détail qui a son importance comme nous allons le voir.  Mer et Marine, Un patrouilleur vénézuélien veut arraisonner un paquebot et coule après l’avoir abordé | Mer et Marine
  • Mettant en exécution les décisions et mesures du gouvernement instaurant le port obligatoire de casque et de masque, la police républicaine de Natitingou est passée à l’action en réussissant à arraisonner  à plusieurs endroits stratégiques de la ville 69 motocyclistes qui sont passés outre ces prescriptions gouvernementales. , La police traque les motocyclistes sans casque ni masque à Natitingou
  • L’INCIDENT a eu lieu la semaine dernière au large de la côte libyenne. Un navire français s’efforçait d’arraisonner un cargo soupçonné de convoyer des armes vers la Libye. Un navire turc s’est interposé en fixant ses radars de tir sur le bateau français. C’est l’ultime dispositif qui précède l’ouverture du feu et nous avons failli assister à une bataille navale. La France s’est plainte, à l’ONU et à l’OTAN, de ce comportement agressif adopté par un pays membre de l’OTAN et censé être notre allié. Mais Erdogan ne suit ni le droit ni les engagements pris par la Turquie. Il entend soutenir le régime, certes approuvé par l’ONU, qui domine la partie occidentale de la Libye et qui est installé à Tripoli, contre le général Haftar, patron de la Cyrénaïque, soutenu par la France, et les Occidentaux en général. De la même manière, le dictateur turc a acheté des armes puissantes à la Russie, ce qui est interdit par le statut de l’OTAN. , Erdogan le magnifique | Le blog de Richard Liscia
  • Il ne faut pas tenter de couler le capital : il est insubmersible ; il faut l'arraisonner. De Gilbert Cesbron / Mourir étonné

Traductions du mot « arraisonner »

Langue Traduction
Corse tavula
Basque taula
Japonais ボード
Russe доска
Portugais borda
Arabe مجلس
Chinois
Allemand tafel
Italien tavola
Espagnol tablero
Anglais board
Source : Google Translate API

Synonymes de « arraisonner »

Source : synonymes de arraisonner sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires