La langue française

Argyronète

Définitions du mot « argyronète »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARGYRONÈTE, subst. fém.

ZOOL. Genre d'aranéide aquatique, respirant, sous une cloche soyeuse qu'elle tisse dans l'eau et sous laquelle elle vit, l'air qu'elle y transporte aux poils de son abdomen. Synon. araignée scaphandre(cf. Zool., t. 2, 1963, p. 228 [encyclop. de la Pléiade]) :
C'était au bord d'un étang (...) coupé de place en place de larges moires blanches, rayons tombés, étalés sur la surface luisante, et que de grandes pattes d'argyronètes rayaient comme avec des pointes de diamant. A. Daudet, Le Nabab,1877, p. 69.
PRONONC. ET ORTH. : [aʀ ʒiʀ ɔnεt]. Nouv. Lar. ill. écrit argyronète ou argyroneta.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1829 (G. Cuvier, Règne animal, p. 242 : L'argyronète aquatique est d'un brun noirâtre, avec l'abdomen plus foncé, soyeux et ayant sur le dos quatre points enfoncés). Empr. au lat. sc. arguroneta, Latreille, Nouv. dict. hist. nat. (1804), 24, 134 ds Neave, Nom. zool.; formé sur le gr. α ́ ρ γ υ ρ ο ς « argent » et ν ε ́ ω « je file ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Mots rares 1965. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

argyronète \aʁ.ʒi.ʁɔ.nɛt\ féminin

  1. Espèce d’araignée vivant dans l’eau.
    • Tout en pensant à cela, mes yeux se fermaient malgré moi, et j’avais des visions de petits bateaux peints en bleu, avec des coins de Saône alourdis par la chaleur, et de grandes pattes d’argyronètes courant dans tous les sens et rayant l’eau vitreuse, comme des pointes de diamant. — (Alphonse Daudet, Le pape est mort, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 208.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « argyronète »

(1804) Du grec ancien ἄργυρος, arguros (« argent ») et νέω, néô (« filer »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « argyronète »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
argyronète arʒirɔ̃ɛt

Évolution historique de l’usage du mot « argyronète »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « argyronète »

  • L'argyronète est la seule araignée à vivre dans l'eau et à se construire une bulle dans laquelle elle vit la plupart du temps. On peut en trouver dans deux endroits dans le Finistère. Une colonie vient d'être retrouvée à Langazel, 34 ans après avoir été découverte pour la première fois. France 3 Bretagne, Langazel : l'araignée qui vit dans sa bulle refait surface
  • Les araignées se faufilent partout, y compris sous l'eau. L'argyronète est la seule araignée au monde qui a un mode de vie aquatique. Pour cela, elle utilise deux techniques : elle crée une bulle d'air autour de son abdomen qu'elle capture à la surface grâce à ses poils hydrophobes. Cette bulle lui permet de se déplacer et de chasser sous l'eau les larves et les petits crustacés qui composent son régime. Mais l'argyronète a une autre technique qui est de tisser une toile imperméable au fond de l'eau qu'elle remplit de bulles d'air. Franceinfo, VIDEO. Trois espèces d'araignées étonnantes
  • Connaissez-vous l'argyronète ? Comme son nom scientifique (Argyroneta aquatica) l'indique, cette espèce vit uniquement sous l'eau. Pour respirer, l'araignée utilise les poils de son corps pour capturer une bulle d'air autour de son abdomen. Comme ses organes respiratoires sont situés sur cette zone de son corps, la bulle sert à fournir de l'oxygène. L'argyronète alimente régulièrement cette bulle en allant chercher de l'air à la surface. Pour cela, elle n'a qu'à faire ressortir l'extrémité postérieure de son abdomen. Elle peut également coincer une bulle d'air dans sa toile, accrochée à une plante aquatique. Geo.fr, Les 5 infos insolites à savoir sur l'araignée - Geo.fr
  • Pourquoi tant d'araignées ? Selon Tomás Saraceno, leurs toiles constituent certes leur habitat mais plus encore le prolongement de leur corps et particulièrement de leur appareil sensoriel. Les fils de soie deviennent ainsi pour l'arthropode des oreilles, des yeux... De même, l'art doit augmenter notre attention à ce qui se passe autour de nous, dans le monde en pleine mutation et confronté aux défis du réchauffement climatique, de la sixième extinction de masse, de la pollution croissante. Ainsi, l'argyronète nous invite à nous adapter à de nouveaux environnements. Pourlascience.fr, L'araignée, un guide pour l'humanité | Pour la Science
  • Véritable invitation à la flânerie, on y chemine à son rythme. Aménagé dans l’ancien lit de la Lézarde, à l’époque beaucoup plus large, il longe nonchalamment des prairies marécageuses avant de dévoiler plus d’une surprise, comme la mare, accessible via un ponton en bois. Elle abrite une faune variée. Aux habituels tritons et grenouilles se mêlent la notonecte ou l’argyronète, moins familières. La flore exhibe iris des marais, roseaux et potamots. www.paris-normandie.fr, À Montivilliers, une balade paisible et dépaysante le long du chemin du fond de la vallée
  • En 1993, 48 hectares ont été classés « Zone naturelle nationale » par le ministère de l’Environnement, la seule tourbière à l’être en Bretagne. Cette appellation permet de préserver la biodiversité du territoire, dans lequel nichent, par exemple, l’argyronète, la seule araignée qui vit sous l’eau, et le papillon damier de la Succise, espèce arrivée grâce à la fauche des agriculteurs. Cela évite aussi « qu’il y ait des landes qui sautent pour devenir du maïs ou du sapin », ajoute Emmanuel Holder. Le Telegramme, Le Télégramme - Châteaulin - Environnement. La colère est dans la tourbe
  • 20 : 50. GUILLI. «Microcosmos», produit par Jacques Perrin, est une oeuvre dont les acteurs principaux sont des fourmis, des coccinelles, des araignées... L'action se situe dans une prairie de l'Aveyron qui jouxte la maison des deux réalisateurs, biologistes de formation. Le film est l'aboutissement de deux ans de préparation et de trois ans de tournage. Car on ne dirige pas des insectes comme des comédiens ordinaires. Il faut attendre, des heures durant, le bon moment, la bonne lumière pour saisir l'araignée argyronète à l'instant où elle dîne. Elle se construit alors une cloche qui lui permet d'aller sous l'eau comme un bathyscaphe. Si le résultat est époustouflant, c'est parce que les réalisateurs ont pris le parti de filmer les insectes en très gros plan. Leurs caméras sont une énorme loupe. Ici, tout est démesuré. Le moindre brin d'herbe fait figure de baobab ! leparisien.fr, Programme TV du 20 juin : notre sélection - Le Parisien
  • Mais en Europe, au cours des 150 dernières années, seules une douzaine de morsures de chiracanthe ponctué sont répertoriées avec certitude. Une autre candidate est l'argyronète, une espèce aquatique au venin très toxique mais dont le mode de vie fait que les rencontres avec l'homme sont plutôt rares. , 20 minutes - Morsures d'araignée sous la loupe

Traductions du mot « argyronète »

Langue Traduction
Anglais argyronetus
Espagnol argyronetus
Italien argyronetus
Allemand argyronetus
Chinois argyronetus
Arabe argyronetus
Portugais argyronetus
Russe argyronetus
Japonais argyronetus
Basque argyronetus
Corse argyronetus
Source : Google Translate API

Argyronète

Retour au sommaire ➦

Partager