La langue française

Argumentateur

Sommaire

  • Définitions du mot argumentateur
  • Étymologie de « argumentateur »
  • Phonétique de « argumentateur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « argumentateur »
  • Citations contenant le mot « argumentateur »
  • Traductions du mot « argumentateur »
  • Synonymes de « argumentateur »

Définitions du mot argumentateur

Trésor de la Langue Française informatisé

ARGUMENTATEUR, subst. masc.

Celui qui argumente, qui se plaît à argumenter. Synon. raisonneur, ergoteur :
1. ... un même homme peut nier comme observateur ou comme argumentateur les vérités que, comme chrétien il croit et confesse. A. France, L'Orme du mail,1897, p. 71.
Rem. Le plus souvent péj. ou iron. Ac. 1798-1878 : ,,il ne se dit qu'en mauvaise part`` (cf. aussi Besch. 1845 et Guérin 1892), cette mention disparaît de Ac. 1932; Lar. 19eet Nouv. Lar. ill. : ,,il se prend ordinairement en mauvaise part``; Lar. encyclop. : ,,péj.`` (de même ds Quillet 1965).
SYNT. Grand, illustre, insupportable, subtil, terrible argumentateur; argumentateur habile.
Emploi adj. Qui argumente, qui se plaît à argumenter. Esprit vif et argumentateur :
2. L'Église catholique n'est point argumentatrice de sa nature; elle croit sans disputer; car la foi est une croyance par amour... J. de Maistre, Du Pape,1819, p. 24.
Rem. On rencontre dans la docum. le synon. rare argumenteur : ,,L'avocat de la France [Poincaré], le Lorrain obstiné argumenteur et probe...`` (Thibaudet, Les Princes lorrains, 1924, p. 178; attesté ds la plupart des dict. gén. sauf Ac.).
PRONONC. : [aʀgymɑ ̃tatœ:ʀ]. Argumenteur. Seules transcriptions ds Fér. Crit. t. 1 1787 et Littré : ar-gu-man-teur (Littré). Cf. rem. dans argumentateur.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1539 « qui argumente » (Gruget, Leçons de P. Messie, 681, éd. 1610 ds Delboulle, R. Hist. litt. Fr. t. 2, p. 260 : Je voudroy que nostre grand argumentateur s'approchast). Empr. au lat. tardif argumentator « id. » (dep. iies., Aulu-Gelle, 17, 5, 13 ds TLL s.v. argutator, 555, 39); dér. de argumentari (argumenter*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 10.
BBG. − Rat (M.). Les Deux verbes arguer. Déf. Lang. fr. 1968, no42, p. 11 (s.v. argumenteur).

Wiktionnaire

Adjectif

argumentateur \aʁ.ɡy.mɑ̃.ta.tœʁ\ masculin

  1. Qui argumente, qui se plaît à argumenter.
    • L’Eglise catholique n’est point argumentatrice de sa nature ; elle croit sans disputer ; car la foi est une croyance par amour, et l’amour n’argumente point. — (Joseph de Maistre, Du pape - livre 1, chapitre 1, 1821)

Nom commun

argumentateur \aʁ.ɡy.mɑ̃.ta.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : argumentatrice)

  1. Celui qui argumente, qui se plaît à argumenter.
    • Argumentateur perpétuel, continuel.
    • Un argument circonstanciel contre la personne attaque la conclusion d’un argumentateur en proposant que des implications peuvent être tirées des concessions personnelles de l’argumentateur, dans la mesure où celles-ci vont à rencontre de la conclusion qu’il avance. — (Herman Parret, La communauté en paroles: communication, consensus, ruptures, 1991)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARGUMENTATEUR. n. m.
Celui qui argumente, qui se plaît à argumenter. Argumentateur perpétuel, continuel.

Littré (1872-1877)

ARGUMENTATEUR (ar-gu-man-ta-teur) s. m.
  • Celui qui argumente, qui se plaît à argumenter.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « argumentateur »

Du latin argumentator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Argumentator, de argumentari (voy. ARGUMENTER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « argumentateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
argumentateur argymɑ̃tatœr

Évolution historique de l’usage du mot « argumentateur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « argumentateur »

  • Né dans une famille d'ancienne noblesse savoyarde, François de Sales (1567-1622), personnalité majeure de l'Église catholique tant par son action au temps des guerres de Religion que par l'héritage qu'il a laissé, choisit très jeune sa voie. Ordonné en 1593, il est rétablit le catholicisme dans la région de Genève alors sous la coupe des protestants. Ordonné évêque de Genève en 1602, il siège en exil à Annecy. En 1610, il fonde avec Jeanne de Chantal l'Ordre de la Visitation, dont les visitent pauvres et malades. Personnalité charismatique, réputé pour sa douceur, redoutable argumentateur, humaniste et organisateur hors pair, il a laissé une œuvre spirituelle considérable : Introduction à la vie dévote (1608), Traité de l'amour de Dieu (1615), et une correspondance importante. Canonisé dès 1665 (fêté le 24 janvier), docteur de l'Eglise (1877), il est l'auteur catholique le plus publié dans le monde. , Patrick de Gméline, Grand Prix catholique de Littérature 2019
  • « L’intellectuel est un argumentateur, quelqu’un qui veut prouver et convaincre. » L'Orient-Le Jour, Waddah Charara : les morts, l’écriture et la culture arabe - L'Orient-Le Jour
  • Lorsque je consulte mon fil Twitter, je vois clairement les clans qui comptent toujours les mêmes « argumentateurs » selon les sujets traités. Je peux facilement deviner où les propos s’enflammeront, de la part de qui et pourquoi. C’est qu’à la longue on connaît bien la position des gens. Ce qui me fascine par contre au fil du temps, c’est que ces personnes sont de plus en plus ancrées dans leurs certitudes; aucune évolution possible malgré toutes les discussions survenues. Radio-Canada.ca, Le blâme du commissaire à l'éthique envers Trudeau remet en cause la réconciliation avec les Autochtones | Radio-Canada.ca
  • Quand bien même tes dispositions seraient belles, ta foi parfaitement ferme, ta réputation sublime et tes qualités d’argumentateur bien aiguisées, si tu ne comprends pas l’esprit des hommes, ta volonté de remettre un tyran dans le droit chemin à l’aide de sermons n’est qu’une façon d’utiliser sa vilenie pour mettre en valeur ton excellence et assurer ta propre gloire. Humilié, le prince te déclarera nuisible aux hommes et on te nuira en retour pour cette raison. Et suppose qu’il soit le genre de souverain qui apprécie le talent et méprise les hommes de peu, comment pourras-tu te distinguer parmi les esprits brillants qui l’entourent ? Si tu n’oses plus lui adresser aucun reproche, ce prince continuera à écraser les autres et nourrir ainsi son triomphe. Impressionné, tu finiras par te soumettre, ne sachant plus quoi répondre et adoptera sa façon d’agir. À terme, ton cœur même sera corrompu. » France Culture, Confucianisme vs taoïsme - Ép. 4/4 - Confucius, une philosophie de vie
  • On n’imaginait pas le chéri de ces dames, le blondinet méché de sérieux, l’argumentateur pas vraiment baratineur avouer un penchant de toujours pour la petite reine. Vincent Peillon se damne pour le Tour de France, applaudit Laurent Fignon ou Richard Virenque, et pratique assidûment. Il a de bons mollets quand la route s’élève et ne se fait pas une montagne des sommets. Il aime ce sport individuel et éreintant. Il s’en explique d’un éclairant : «Je suis un solitaire.» Libération.fr, Vincent Peillon, le rose et le noir - Libération

Traductions du mot « argumentateur »

Langue Traduction
Anglais arguer
Espagnol argumentador
Italien arguer
Allemand arguer
Chinois 争论者
Arabe المجادل
Portugais argumentar
Russe резонер
Japonais arguer
Basque arguer
Corse arguer
Source : Google Translate API

Synonymes de « argumentateur »

Source : synonymes de argumentateur sur lebonsynonyme.fr
Partager