La langue française

Argentier

Sommaire

  • Définitions du mot argentier
  • Étymologie de « argentier »
  • Phonétique de « argentier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « argentier »
  • Citations contenant le mot « argentier »
  • Traductions du mot « argentier »
  • Synonymes de « argentier »

Définitions du mot argentier

Trésor de la Langue Française informatisé

ARGENTIER, subst. masc.

I.− [Désigne une pers.]
A.− Officier chargé, dans les maisons royales ou princières, de certaines fonctions de contrôle ou de dépense :
1. Ce château a été rebâti par Jean Cottereau, argentier de Louis XII : Marot, dans son Cimetière, prétend que Cottereau avait été trop honnête homme pour un financier. Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe,t. 4, 1848, p. 491.
Anciennement en France. Surintendant, ministre des finances. Grand argentier de France.
Auj., fam. ou p. plaisant. Grand argentier. Le ministre des finances.
B.− Vieilli. Homme d'argent, financier :
2. Voyons. Jeu sur table, Mylord. Je vous ai dit vos affaires, je vais vous dire les miennes. Je suis un des principaux argentiers juifs de la rue Kantersten, à Bruxelles. Je prête mon argent. C'est mon métier. Je prête dix et l'on me rend quinze. Hugo, Marie Tudor,1833, p. 52.
3. ... les papes n'ont subsisté que par l'art des Juifs, argentiers et changeurs. A. France, Le Lys rouge,1894, p. 356.
4. Comptons-le, cet argent. Nous verrons qu'il est loin de constituer une force qui permette à son possesseur d'accéder à la vie supérieure de la nation, de manière à ne rencontrer, dans sa sphère nouvelle, que des égaux. Il se heurtera constamment à des puissances matérielles infiniment plus fortes que la sienne. Les sommes d'argent que représente son gain peuvent être considérables, soit à son point de vue, soit à celui de ses confrères. Mais l'argentier de profession, qui est à la tête de la société moderne, ne peut que les prendre en pitié. Maurras, L'Avenir de l'Intelligence,1905, p. 60.
5. L'oncle Charles apportait dans les finances une méthode d'audace et d'innovations qui froissait aussi violemment les dynasties banquières protestantes que les juives et les catholiques. Ces trois variétés d'argentiers étaient habitués à considérer l'or bien plus en raison de leur religion que des qualités de l'or même. C'était avec des vêtements sacerdotaux qu'ils s'approchaient du capital. Giraudoux, Bella,1926, p. 27.
Rem. Littré distingue : ,,Terme de bourse. Celui qui procure de l'argent aux spéculateurs`` et ,,dans le langage des socialistes, celui qui possède le capital, l'argent``.
C.− Personne chargée de l'argenterie :
6. ... un concierge, un majordome, un argentier (braves gens qui vivaient le reste de la semaine un peu indépendants dans leur domaine, y dînaient chez eux comme de petits boutiquiers et seraient peut-être demain au service bourgeois d'un médecin ou d'un industriel), ... Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 325.
Vx. Orfèvre (cf., Ac. Compl. 1842, Besch. 1845) :
7. La reine Marie-Amélie, avait, elle aussi, son orfèvre personnel, Valentin Morel. Mais la sœur du roi, Madame Adélaïde, fit davantage : elle soutint son argentier, Fauconnier, jusqu'à lui accorder un logement et des ateliers dans son propre hôtel de la rue de Babylone, afin d'y abriter une école gratuite de haute orfèvrerie, fondée sous les auspices de la Princesse. S. Grandjean, L'Orfèvr. du XIXes. en Europe,1962, p. 17.
II.− [Désigne une chose] Rare. Meuble servant à présenter ou à ranger l'argenterie.
Rem. Sens attesté ds la plupart des dict. généraux.
PRONONC. : [aʀ ʒ ɑ ̃tje].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 2emoitié xiiies. « banquier, qui faisait le commerce de l'argent » (Digestes, ms. Montp., fo228 ds Gdf. Compl. : Se aucuns des argentiers a son escrit); ,,anc.`` d'apr. Rob. d'où 1833 p. iron. « prêteur d'argent », supra ex. 4; 2. fin xives. « intendant des rois, des princes chargé de la garde des objets précieux, etc. » (Inv. de Ch. V, 25 ds Gdf. Compl. : Messire Adam de Gaillonnel, l'argentier du roy); d'où 1958 fam. (Rob. : Argentier. Le ministre des Finances); 3. 1393 « orfèvre » (J. Froissart, Poésies, B.N. 830, p. 166 ds Gdf. Compl. : En un anel d'or tout massis Fut mon signet mis et assis Et l'entailla moult volentiers Uns tres bons mestres argentiers). Empr. au lat. argentarius au sens 1 dep. Plaute, Curc., 679 ds TLL s.v., 516, 39; au sens 3 en lat. médiév. ve, vies. (Leg. Burgund. Const. 21, 2 ds Mittellat. W. s.v., 929, 55).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 27.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957. − Bouillet 1859. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Jal 1848. − Kuhn 1931, p. 110, 229. − Laborde 1872. − Mét. 1955. − Pissot 1803.

Wiktionnaire

Nom commun

argentier \aʁ.ʒɑ̃.tje\ masculin (pour une femme on dit : argentière)

  1. Officier qui était préposé à la cour pour distribuer certains fonds d’argent.
  2. (Histoire) Surintendant ou ministre des finances.
    • Le grand argentier.
    • Dès 2008, « Le Canard » désignait Jean-Claude Juncker, alors patron de l’Eurogroupe et Premier ministre du Luxembourg, comme le « grand argentier de l’Europe à la tête d’un paradis fiscal ». — (Le Canard enchaîné, n° 4907, 12 novembre 2014, Le Grand-duché de Luxembourg le mou)
  3. (Vieilli) Celui qui faisait le commerce d’argent.
  4. Trésorier.
    • Cinq ans plus tard, tout le monde s’étripe, les bénévoles de la soixantaine de sites de la SPA se plaignent toujours du manque de moyens (le budget national n’est que de 67 millions d’euros…), il n’y a plus de directeur général, plus de responsable administratif ni d’argentier depuis des mois. — (Christophe Nobili, « Un képi pour les toutous », Le Canard enchaîné, 20 juin 2018, page 8.)

Adjectif

argentier \aʁ.ʒɑ̃.tje\

  1. Relatif à Argentières, commune française située dans le département de la Seine-et-Marne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARGENTIER. n. m.
Officier qui était préposé à la cour pour distribuer certains fonds d'argent. Il se disait particulièrement du Surintendant ou ministre des Finances. Le grand argentier. Il se disait aussi de Celui qui faisait le commerce d'argent.

Littré (1872-1877)

ARGENTIER (ar-jan-tié) s. m.
  • 1Celui qui était préposé à la distribution de certains fonds chez les princes. Lefèvre était argentier de la maison du roi, Saint-Simon, 474, 72. À mon retour chez moi, je trouvai l'argentier de la reine, Retz, II, 75. Philippe III anoblit Raoult son argentier, Voltaire, Mœurs, 58.
  • 2Anciennement, en France, le surintendant ou ministre des finances.

HISTORIQUE

XVIe s. Orfevres, argentiers, receveurs, Amyot, Crassus, 3.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ARGENTIER. Ajoutez :

3 Terme de bourse. Celui qui procure de l'argent aux spéculateurs. Comme je finissais d'ouïr cette lamentation d'un argentier [un reporteur], Paton, Journ. des Débats, 8 mai 1876, 4e page, 3e col.
4Dans le langage des socialistes, celui qui possède le capital, l'argent. Avant tout, il faut que l'exercice du travail soit libre, c'est-à-dire que le travail soit organisé de telle sorte, qu'il ne faille pas payer aux argentiers et aux patrons ou maîtres cette liberté du travail que mettent à si haut prix les exploiteurs d'hommes, la Ruche populaire (1849), dans FR. BASTIAT, Œuvres compl. Paris, 1873, t. II, p. 24.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARGENTIER, s. m. (Commerce.) dans les anciennes Ordonnances, est le nom qu’on donnoit à ceux qui se mêloient du commerce de l’argent, comme les Banquiers, les Changeurs.

Argentier, (Hist. mod.) signifioit aussi autrefois en France le Surintendant des finances du Roi. Le fameux Jacques Cœur étoit argentier du Roi Charles VII. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « argentier »

(Date à préciser) Du latin argentarius.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. argentier ; d'argentarius, d'argentum (voy. ARGENT).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « argentier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
argentier arʒɑ̃tje

Évolution historique de l’usage du mot « argentier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « argentier »

  • Un croquis d'audience montrant Felicien Kabuga, argentier présumé du génocide au Rwanda, devant la cour d'appel de Paris le 20 mai 2020, après son arrestation le 16 mai 2020 / AFP/Archives La Croix, Génocide au Rwanda: comment Félicien Kabuga a pu mener 25 ans de cavale
  • "Dans de nombreux cas, les Noirs sont plus racistes que les Blancs", a lâché l'ancien grand argentier de l'élite automobile sur la chaîne américaine. Avant de s'insurger contre le déboulonnage de statues de personnages historiques: "Je pense que c’est complètement stupide d’enlever toutes ces statues. Ils auraient dû les laisser là. Emmenez les enfants pour qu’ils regardent et étudient pourquoi elles sont là et ce que les gens ont fait et à quel point c’était mal ce qu’ils ont fait." RMC SPORT, Sortie polémique d'Ecclestone sur le racisme anti-blanc, la F1 condamne
  • Cette fois, c’est l’ex-argentier libéral Marc Bibeau, un ami proche de l’ancien premier ministre Jean Charest, qui pourra dormir un peu mieux.  Le Journal de Montréal, L’UPAC ferme une enquête qui visait l’ex-argentier du PLQ | JDM
  • Le premier édile de la ville du Cher et d'autres élus de la région ont dénoncé l'acte de vandalisme dont a fait l'objet le monument dédié au célèbre grand argentier du roi Charles VII au XVe siècle. Le Figaro.fr, Le maire de Bourges s'indigne du taggage de la statue de Jacques Coeur
  • Ancien argentier du Kremlin devenu critique à l'égard de Vladimir Poutine, Sergueï Pougatchev, 57 ans, avait saisi en 2015 une cour d'arbitrage de La Haye pour réclamer à Moscou 12 milliards de dollars. Il affirmait avoir été victime d'"un raid" contre ses actifs en Russie l'ayant contraint de les céder à des entreprises d'État, à un prix bien inférieur à leur valeur réelle. Au final, il n'aurait jamais été payé. La Tribune, Il réclamait 12 milliards de dollars à la Russie... Peine perdue !
  • Treize ans plus tard, il n’est plus du tout question d’amour. Les deux inséparables sont à couteaux tirés. Le gouvernement, ruiné par neuf années de guerre civile et étranglé par les sanctions internationales, a fait main basse sur Syriatel, en arguant d’impôts impayés. Les avoirs de Rami Makhlouf ont été gelés, certains de ses employés arrêtés, et ses gros bras désarmés. Le grand argentier du système, âgé de 50 ans, est mis sur la touche. Le Monde.fr, Dallas à Damas, le clan Assad se déchire

Traductions du mot « argentier »

Langue Traduction
Anglais treasurer
Espagnol tesorero
Italien tesoriere
Allemand schatzmeister
Chinois 财务主管
Arabe امينة صندوق
Portugais tesoureiro
Russe казначей
Japonais 会計
Basque diruzaina
Corse tesoru
Source : Google Translate API

Synonymes de « argentier »

Source : synonymes de argentier sur lebonsynonyme.fr
Partager