La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « arbuste »

Arbuste

Définitions de « arbuste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARBUSTE, subst. masc.

BOT. Petit arbrisseau, de forme généralement buissonneuse. Arbuste nain, arbuste à fleurs :
1. ... avec un bel escalier jonché de peaux de tigre fixées à chaque marche par une baguette en cuivre doré; orné de blanches statues à chaque repos, et garni de distance en distance de caisses de fleurs et d'arbustes rares. Ponson du Terrail, Rocambole,t. 2, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 425.
2. L'institutrice ajoutait − je ne sais comment − que le lilas est un arbuste, tandis que le marronnier de la cour est un arbre... L. Frapié, La Maternelle,1904, p. 205.
Rem. 1. La présence de ramifications dès la base de la tige est gén. notée; cependant, Plais. 1969 fait de l'absence de ramifications un trait caractéristique de l'arbuste. 2. La hauteur maximale varie, selon les dict., de 1 m (Besch. 1845, Lar. 19e, Littré, Privat-Foc. 1870, Nouv. Lar. ill., Bénac 1956, Lar. encyclop., etc.) à 7 m (Plais. 1969); elle est gén. notée comme inférieure à celle de l'arbrisseau. Cf. cependant Dupuis, Abr. de l'Orig. de tous les cultes, 1796, p. 182, et Hugo, Les Misérables, t. 1, 1862, p. 164, où arbuste et arbrisseau sont synon. 3. Pour Guérin 1892 arbuste est ,,un terme fort vague et qui est employé vulgairement pour désigner les végétaux qui ne sont ni des arbres ni des herbes, mais intermédiaires aux uns et aux autres. (...) Il faut comprendre, en somme, sous ce nom, ce que les botanistes appellent arbrisseau et sous-arbrisseau. D'autre part, les botanistes qui emploient ce terme scientifiquement sont loin de lui assigner une signification identique, les uns le prenant dans le sens de petit arbre, les autres dans celui d'arbrisseau ou de sous-arbrisseau.``
P. métaph., souvent p. oppos. à l'arbre, pour représenter tantôt la jeunesse, tantôt l'absence de maturité :
3. Il y a des genres qui sont à l'état d'arbustes dans l'Antiquité et qui ne sont devenus des arbres que dans les temps modernes. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 2, 1863-69, p. 422.
4. Poussé d'un vague ennui, j'allai vers d'autres cieux ... Et voici qu'au foyer nous nous trouvons encor, Vous, bel arbuste en fleur qu'un frais bourgeon décore, Vous, toujours jeune fille, et moi déjà bien vieux. T. Gautier, Poésies,1872, p. 306.
PRONONC. : [aʀbyst].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1495 (J. de Vignay, Mir. hist., 27, 62 [1531], Delboulle ds Quem.); 1516 bot. (Guill. Michel, Eglog. de Virgile, 1o, éd. 1540, cité par Delboulle ds R. Hist. litt. Fr. t. 2, p. 258 : Fleuves courants, arbustes, plantes, graines). Empr. du lat. arbustum attesté dep. Naevius, Trag. 24 ds TLL s.v., 430, 1 : usuel en ce sens chez les poètes.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 605. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 021, b) 1 087; xxes. : a) 728, b) 680.
BBG. − George 1970. − Grandm. 1852. − Lar. mén. 1926 (s.v. arbre). − Littré-Robin 1865. − Millepierres (F.). Promenade philol. parmi les arbres. Vie Lang. 1969, p. 124. − Nysten 1814. − Plais. 1969. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun - français

arbuste \aʁ.byst\ masculin

  1. Arbre qui n’atteint que très peu de hauteur.
    • Non seulement des arbrisseaux et des arbustes, mais aussi des arbres se groupaient sur le flanc des collines, là où quelque encaissement les abritait contre les mauvais vents du nord. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Botanique) Plante ligneuse dont les branches ne naissent pas de boutons formés l’année précédente.
    • Le groseillier, le rosier, le romarin, le chèvrefeuille sont des arbustes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARBUSTE. n. m.
Espèce d'arbrisseau qui n'atteint que très peu de hauteur. En termes de Botanique, il signifie spécialement Plante ligneuse dont les branches ne naissent point de boutons formés l'année précédente. Le groseillier, le rosier, le romarin, le chèvrefeuille sont des arbustes.

Littré (1872-1877)

ARBUSTE (ar-bu-st') s. m.
  • Petit arbrisseau, et, dans le langage spécial de la botanique, végétal ligneux ne s'élevant que de 35 centimètres à 1 mètre. L'herbe des champs renaît, l'arbuste reverdit, Raynouard, États de Blois, IV, 8.

HISTORIQUE

XVIe s. Herbes et arbustes odorans, comme thim, serpoulet, lavande, aspic et semblables, De Serres, 202.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARBUSTE, s. m. (Hist. nat. bot.) très-petite plante ligneuse, telle qu’un sous-arbrisseau. Voyez Sous-arbrisseau. (I)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « arbuste »

Arbustum, de arbor (voy. ARBRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin arbusta (« arbres »), pluriel de arbustum (« lieu planté d’arbres »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « arbuste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arbuste arbyst

Évolution historique de l’usage du mot « arbuste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « arbuste »

  • On n'oublie pas l'arbuste derrière lequel on s'est caché quand on a tiré sur un éléphant et qu'on l'a touché. De Proverbe africain
  • Malgré le séjour prolongé d'un oiseau perché sur un baobab, il n'oublie pas que le nid dans lequel il a été couvé est dans l'arbuste. De Ahmadou Kourouma / En attendant le vote des bêtes sauvages
  • C’est ce dernier qui a été retenu, avec 35 % des votes. Cent onze personnes ont participé au concours. Par voie de résolution, le conseil a adopté, le 7 avril 2003, cet arbuste indigène particulièrement remarquable pour ses couleurs flamboyantes à l’automne, mais dont le spectacle printanier n’est pas en reste avec la formation de multitudes de grappes de fleurs blanches qui se transformeront en autant de baies rouges, puis noires à la chair sucrée et dont les oiseaux raffolent. La Voix de l’Est, Un arbuste flamboyant pour Bromont | Actualités | La Voix de l’Est - Granby
  • Fruticetum vient du latin frutex qui signifie petit arbuste. La plantation s’effectue en éventail. Les petits arbustes sont installés au centre puis les grands arbustes vers l’extérieurdu demi-cercle. Suivant un tracé rectiligne sont plantés viburnum (viornes), spirées, berberis, rhus (sumac), punica, cercis (chênes), chaenomeles (cognassiers du Japon). Au fond, les collections de crataegus (aubépines), marronniers, frênes, acacias... , Ouverture d'un nouvel espace au parc de l'Arboretum : Angers.fr
  • Effectivement les traditions africaines utilisent tout sur cet arbuste : racines, feuilles, tiges et graines des fruits autant par voie externe, orale et interne. Des recherches ont révélé la présence d’alcaloïdes et de tanins : typeyohim-bine, acides gentisique et anthranilique. Alchornea cordifolia à l’aide de ses tiges et feuilles, est donc utilisé comme produit de traitement des pathologies des voies respiratoires (asthme, bronhite), urinaires, hépato-biliaires, de tachycardies et bien d’autres maladies. L’extrait de la plante dans une récente étude a affiché une activité biologique antitripanosomiale et l’extrait éthanolique de ses feuilles a révélé une activité inhibitrice contre la souche du Plasmodium falciparum. La Nouvelle Tribune, Alchornea cordifolia , un arbuste à soins multiples – La Nouvelle Tribune
  • Le ciste pourpre ( Cistus x pur-pureus ) : formant une boule régulière de feuillage très aromatique, ce petit arbuste (jusqu'à 1,25 m de diamètre) porte de grandes fleurs pourpres ou blanches ('Alan Fradd') entre avril et juin, et parfois encore à l'automne, même à mi-ombre. Pleinevie.fr, Comment créer une ambiance méridionale dans son jardin ? - Pleine vie
  • Vous vous en doutez sûrement, pour obtenir du thé, il faut un théier (camellia sinensis). La chose qui finalement sera la plus compliquée sera d’acquérir ce fameux arbuste. , Comment cultiver son propre thé ?
  • D’autres personnes suppriment les fleurs fanées pour empêcher la formation de capsules de graines à la place des fleurs, capsules qu’elles jugent disgracieuses. Si vous voulez tailler le lilas pour cette raison, il faut faire la taille dans les deux semaines qui suivent la fin de la floraison, car l’arbuste commence rapidement à produire les boutons floraux de la floraison de l’année suivante, aussi petite soit-elle.  Le Soleil, De la lecture horticole estivale | Horticulture | Maison | Le Soleil - Québec
  • Heptacodion, Heptacodium ou les Sept fleurs du Zhejiang, un arbuste précieux pour attirer les abeilles. Franceinfo, Jardin. L’Heptacodium, un arbuste pour les abeilles
  • Cernée par le lac rose, le désert de Lompeul et plus loin l’océan Atlantique, la région de Dakar est une terre de tous les contrastes. C’est ici que pousse un joyau floral, l’une des richesses de la région : l’hibiscus sabdariffa, aussi appelé oseille de Guinée. Disséminés sur ces terres arides, de petits arbustes d’une trentaine de centimètres de hauteur produisent cette précieuse fleur, dont le nom Wolof est traduit par bissap. Taillé tel un diamant, son calice ciselé de pétales est très prisé dans la région. Vital à l’économie locale, le bissap est ancré dans la culture du Sénégal et nous allons le découvrir en remontant sa filière. Pour ce faire, le rendez-vous est donné dans deux exploitations de Thiès et de Djourbel, respectivement situées au nord et au sud de Dakar. Clarins exploite les propriétés de cette merveille de la nature, en l’érigeant en ingrédient phare de sa Crème Rose. , #ELLEdécouvre : la fleur d’hibiscus, des champs au soin de beauté - Elle
  • Le fameux oranger du Mexique a tout pour lui. Ce bel arbuste au port élégant pousse en toutes expositions. Avec sa floraison immaculée, exhalant des notes de vanille et de miel et son feuillage brillant et persistant aux senteurs d’agrumes, le choisya se prête à tous les emplois. La Croix, Deux arbustes persistants pour accompagner notre hiver

Images d'illustration du mot « arbuste »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « arbuste »

Langue Traduction
Anglais shrub
Espagnol arbusto
Italien arbusto
Allemand strauch
Chinois 灌木
Arabe شجيرة
Portugais arbusto
Russe кустарник
Japonais 低木
Basque zuhaixka
Corse arbustulu
Source : Google Translate API

Synonymes de « arbuste »

Source : synonymes de arbuste sur lebonsynonyme.fr

Arbuste

Retour au sommaire ➦

Partager