La langue française

Aphone

Définitions du mot « aphone »

Trésor de la Langue Française informatisé

APHONE, adj.

MÉD. [En parlant d'une pers.] Qui est privé de l'usage de la voix :
1. − « Te sens-tu un peu soulagé, déjà? » − « Très. » − « Tu as encore le timbre un peu ... voilé. » (Parmi tous les changements qu'elle remarquait en lui, ce qui la frappait le plus, c'était cette faiblesse, cet enrouement des cordes vocales.) − « En ce moment, ce n'est rien. Il y a des heures, le matin par exemple, où je suis complètement aphone. » R. Martin du Gard, Les Thibault,Épilogue, 1940, p. 785.
P. ext. Qui est privé de l'usage total de la voix, dont la voix est très affaiblie à la suite d'une extinction de voix :
2. Dimanche 17 mars. Répétition aux Menus-Plaisirs pendant tout l'après-midi jusqu'à des heures indues. Mévisto et Barny enroués, presque complètement aphones, ... E. et J. de Goncourt, Journal,1889. p. 938.
3. C'est vrai que mon père ne dormait plus, qu'il prenait une mine d'agonique. Il arrivait si épuisé, qu'il chancelait dans tous les couloirs en transbordant son courrier d'un étage à l'autre ... Il était aphone en plus. Il avait la voix de rogomme à force de hurler ses conneries... Céline, Mort à crédit,1936, p. 234.
P. anal. Qui, momentanément, pour des raisons psychologiques ou morales, est incapable de parler. Synon. interdit :
4. Et puis j'ai donné un croche-pied à Ferdinand, qui ne voulait pas me rendre Le Capitaine de quinze ans. − Cet enfant est d'une remarquable franchise, pontifia ma mère. Allez, Marcel! reprit-elle en employant le vous, pour bien marquer qu'elle était dans l'exercice de ses plus sublimes fonctions. Allez! Le Bon Dieu, votre père et moi, nous vous pardonnons. Quant à moi, je me tus. Ce déballage me trouvait aphone. − Qu'attendez-vous? Qu'avez-vous à cacher, mon garçon? H. Bazin, Vipère au poing,1948, p. 62.
Rem. Lar. 19edonne aphonique pour ,,syn. inusité de aphone``.
P. ext. [En parlant d'un instrument de mus., d'un chant, etc.] :
5. ... elle a décidé M. Arnaldon à lui acheter un piano, qui dormait depuis des générations, sous une double housse de cretonne et de poussière, dans le salon de MmeMassot : vénérable instrument, presque aphone, mais dont les basses ont le beau timbre d'un gong chinois. R. Martin du Gard, Vieille France,1933, p. 1073.
Au fig. Silencieux :
6. 26 [août]. − À Georges d'Esparbès : « ... l'aphone clameur de majesté, le frisson d'insecte mourant, presque inaudible déjà, qui fut l'Oraison Dominicale de la liturgie du Potentat, sanglotée maintenant (...) par un peuple en agonie dans les intestins de l'abîme! C'est prodigieux, cela, cher ami... » Bloy, Journal,1892, p. 53.
7. Les salles de concert (...) sont fermées maintenant sur du vide muet, de la poussière aphone, des housses aussi sourdes que des linceuls. A. Arnoux, Rencontres avec Richard Wagner,1927, p. 18.
Subst. masc., p. plaisant. L'aphone. Le (cinéma) muet :
8. « ... Ah! les cow-boys du muet, les vampires du tacite, les Max-Linder du silencieux, les Charlots de l'aphone, combien passionné fus-je de leur geste, épique en son genre, dirai-je. » Queneau, Loin de Rueil,1944, p. 227.
PRONONC. : [afɔn]. Kamm. 1964, p. 81 préconise la prononc. avec [o] long dans aphone et synchrone.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1834 (Boiste : Aphone [...] qui ne rend point de son); 1838 (Ac. Compl. 1842 : Aphone [...] qu'on ne module point). Empr. au gr. α ́ φ ω ν ο ς « sans voix », Hippocrate, Epid., 3, 1098 ds Bailly.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 31.
BBG. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970.

Wiktionnaire

Adjectif

aphone \a.fɔn\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui est atteint d’aphonie.
    • Une affection du larynx rend ce malade aphone.
    • Dix ont guéri rapidement et complètement; lʼun dʼeux était aphone depuis mars 1915. — (Société française de neurologie, Société de neurologie de Paris, Revue neurologique: Volume 32, 1917)
    • Il ne peut pas te répondre, Obélix, il est aphone. / Bois, ô Picte. Cet élixir va t'aider à retrouver ta voix. — (Astérix chez les Pictes, p. 13)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APHONE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui est atteint d'aphonie. Une affection du larynx rend ce malade aphone.

Littré (1872-1877)

APHONE (a-fo-n') adj.
  • Terme didactique. Qui n'a pas de son ; qui n'a pas de voix. Une affection du larynx rend aphone ce malade.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aphone »

Du grec phonê, « voix », avec le préfixe privatif a-, donc littéralement « qui est sans voix ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἄφωνος (voy. APHONIE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « aphone »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aphone afɔn

Évolution historique de l’usage du mot « aphone »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aphone »

  • Frigidité : sexe aphone. De Léo Campion
  • Vous voilà avec la voix cassée, ou aphone sans pouvoir émettre un seul son ! L'extinction de voix fait partie des petits maux fréquents dont on se passerait bien. Il s'agit le plus souvent d'une inflammation bénigne qu'il faut toutefois ne pas laisser traîner. Des solutions existent pour se remettre rapidement et retrouver sa voix.   Santé Magazine, Voix cassée, extinction de voix : que faire ? | Santé Magazine

Images d'illustration du mot « aphone »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aphone »

Langue Traduction
Anglais voiceless
Espagnol sin voz
Italien muto
Allemand stimmlos
Chinois 无声
Arabe لا صوت له
Portugais sem voz
Russe безмолвный
Japonais 無声
Basque ahotsik
Corse senza voce
Source : Google Translate API

Synonymes de « aphone »

Source : synonymes de aphone sur lebonsynonyme.fr

Aphone

Retour au sommaire ➦

Partager