La langue française

Anglais, anglaise

Définitions du mot « anglais, anglaise »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANGLAIS, AISE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.− Propre à l'Angleterre ou à ses habitants. Parlement anglais, littérature anglaise, accent anglais.
P. ext., qui est typiquement anglais :
1. Les trois enfants exilés se trouvèrent bien seuls. Ils parlèrent des maisons anglaises, confortables et amicales; du thé anglais, chaud et parfumé; du ciel anglais, embrumé et doux; des hommes anglais, froids et bienveillants, qui parlaient leur langue et savaient prononcer leurs noms; des usuriers anglais, âpres mais encore obligeants. A. Maurois, Ariel ou la Vie de Shelley,1923, p. 176.
P. ext. Qui est inventé, fabriqué en Angleterre (ou, p. ext., en Grande-Bretagne), imité des Anglais ou qui leur ressemble :
2. Boulouloum, tu auras beau t'ennuyer, plus tard, dans un salon. La maîtresse de maison ne s'en apercevra pas, ne le croira pas. Elle trouvera simplement que tu as l'air « anglais ». J. Renard, Journal,1889, p. 33.
SYNT. Propreté anglaise, éducation anglaise, figure anglaise, froideur anglaise.
Charrette anglaise. Voiture légère à deux roues, tirée par un cheval, et dont on se servait pour la promenade :
3. M. Maiberg, directeur du domaine Hartmann, montait en charrette anglaise par les chemins des vignes. Des roues jointes par un essieu plus long que celui des chariots de vendange, une seule tombait dans l'ornière et la voiture roulait de guingois. Hamp, Vin de Champagne,1909, p. 135.
Jardin, parc anglais ou à l'anglaise. Jardin dont l'ordonnance générale s'inspire, par opposition au jardin à la française, d'une certaine imitation de la nature :
4. Ces deux principes, l'affirmation de l'art et l'imitation de la nature, ont cependant régné l'un et l'autre dans l'ordonnance des jardins. Ils ont donné naissance aux deux genres qu'on appelle français ou anglais, selon que le jardin est géométrique ou pittoresque ... Ch. Blanc, Gramm. des arts du dessin,1876, p. 309.
Pipe anglaise ou à l'anglaise. Pipe au talon pointu :
5. Au bon vieil esprit d'Oxford, il a préféré la rudesse des paysans de sa race. Aujourd'hui, il fait contre nous l'épreuve de toutes ses forces d'amour et de haine. Et le voici qui court le Veld depuis des mois, sa pipe anglaise à la bouche, un cheval entre les jambes, et un fusil sur le dos. J. et J. Tharaud, Dingley, l'illustre écrivain,1906, p. 89.
Semaine anglaise. Semaine ajoutant au congé du dimanche, la demi-journée, et plus récemment la journée du samedi :
6. C'était un samedi. Le Lutetia levait l'ancre à midi. Il était onze heures passées comme je sortais de la Trésorerie fédérale, une valise à la main. Il était trop tard. Les banques faisaient semaine anglaise. C'était la dernière nouveauté à Rio. Le samedi, les banques fermaient à onze heures. Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 41.
Vert anglais. ,,Le vert anglais, dont on trouve des variétés infinies dans le commerce, n'est que du vert de Scheele auquel on mélange, pendant qu'il est en pâte, du sulfate de baryte ou du sulfate de chaux délayés dans une petite quantité d'eau. Sa nuance varie depuis le vert pomme jusqu'à la teinte feuille morte.`` (Manuel du fabricant de couleurs, t. 2, 1884, pp. 224-225).
B.− Spécialement
ARTS D'AGR. Broderie anglaise. Sorte de broderie blanche ajourée :
7. Je me rappelais deux petits enfants aimables et jolis dans des robes de broderie anglaise. Gyp, Souvenirs d'une petite fille,t. 2, 1928, p. 186.
Dentelle anglaise :
8. ... un fichu de dentelle anglaise à grandes dents. E. et J. de Goncourt, Journal,1857, p. 361.
ART CULIN. Assiette anglaise. ,,Assortiment froid de jambon d'York, côte de bœuf, rosbif, langue écarlate`` (Ac. Gastr. 1962, p. 82). Crème anglaise. ,,Entremets sucré fait de lait et de jaunes d'œufs, mélangés à 50 % et progressivement élevés jusqu'à 100 %.`` (Ac. Gastr. 1962, pp. 291-292).
CHORÉGR. Chaîne anglaise. Nom d'une figure de danse. (Attesté seulement ds Rob.) :
9. Un monsieur très bien nous montra à danser la chaîne anglaise et la leçon n'en finissait pas. Par une innovation aussi hardie qu'ingénieuse, pendant que la chaîne anglaise s'organisait, on baissait le gaz (avait-on le gaz?) et on en augmentait la lueur pendant que la musique augmentait de force. M. Jacob, Le Cornet à dés,1923, p. 33.
MUS. Cor anglais. ,,Le nom de Cor anglais, donné à cette variété [de hautbois, équivalente à l'ancien « pommer ténor » et au Hautbois de chasse], est inexpliqué, l'origine de l'instrument n'ayant rien de britannique. C'est, en réalité, un H[autbois] alto, sonnant en fa, une quinte au-dessous du H[autbois] ordinaire.`` (M. Brenet, Dict. pratique et hist. de la mus., 1926, p. 195) :
10. ... le Dr Robin, entre autres leçons, apprenait aux pensionnaires jeunes gens les instruments à corde et aux filles les instruments à vent. Elle avait appris le cor. − La trompe de chasse? demanda Fontranges. Non, le cor anglais, le bugle. Elle s'arrangeait pour que l'orifice se trouvât devant l'oreille du Dr Robin, un homme, lui aussi, après tout. Giraudoux, Bella,1926, p. 124.
TECHNOLOGIE
Clef anglaise. ,,Elles [les clefs] sont de deux sortes : les clefs (...) À ouverture fixe (...) À ouverture variable : Clef anglaise et clef à molette.`` (P. Gorgeu, Machines-outils, 1928, p. 49).
Épingles anglaises. Synon. épingles de sûreté.,,Elles sont formées de deux branches réunies par une spirale formant ressort.`` (C. Blanquet, Technol. des métiers de l'habillement, 1948, p. 139) :
11. Son veston fermé par une épingle anglaise, pour cacher l'absence de linge. Gide, Journal,1933, p. 1167.
Faïence anglaise. Synon. cailloutage :
12. La pâte peut varier selon qu'elle comporte de la chaux (terre de pipe), du silex broyé (faïence fine anglaise ou cailloutage) ou du kaolin (porcelaine opaque). G. Fontaine, La Céramique fr.,1965, p. 7.
Reliure anglaise.
Argot
Capote anglaise. Synon. condom :
13. En chemin de fer, Léon, qui m'accompagne et qui a assisté à l'ouverture de la maison de Hugo à Guernesey, disait que les armoires étaient bondées de capotes anglaises, et d'un format gigantesque, et que c'était assez gênant de les faire disparaître en la présence de MmeCharles Hugo... E. et J. de Goncourt, Journal,1887, p. 711.
II.− Substantif
A.− Subst. des 2 genres. Personne qui habite l'Angleterre, qui y est née ou en est originaire.
B.− Subst. masc.
1. Langue parlée en Angleterre et dans différentes parties du monde. Apprendre l'anglais :
14. Mercredi 17. Aujourd'hui l'empereur a pris sa première leçon d'anglais; ... Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 308.
2. Synon. de cheval anglais.Race de chevaux sélectionnés et améliorés en Angleterre :
15. À huit heures, j'étais de retour à Paris; je n'ai pas mis trois quarts d'heure à faire le chemin. Mes deux anglais pourraient bien en crever. Jouy, L'Hermite de la Chaussée-d'Antin,t. 2, 1812, p. 128.
3. Pop., vx. Synon. créancier :
16. − Le bois est cher, dit-il [Joseph Bridau] à Grassou. − Ah! − Les Anglais sont après moi (...). J'ai après moi un de ces négociants de la nature des dogues, qui, une fois qu'ils ont mordu, ne lâchent plus qu'ils n'aient le morceau. Balzac, Pierre Grassou,1840, p. 454.
C.− Subst. fém. [P. ell. d'un subst.] (Boutonnière) anglaise, (broderie) anglaise (supra I B arts d'agr.), (redingote) anglaise.
Spécialement
1. Anglaise. Sorte d'écriture cursive et penchée vers la droite :
17. ... des tableaux de son existence solitaire [de la mère] (...) ne parvenaient pas à attendrir le ton résolu et froid de la jeune fille, impersonnel comme son écriture figée désormais en une longue et régulière anglaise, sans pleins ni déliés ... A. Daudet, L'Évangéliste,1883, p. 232.
2. CHORÉGRAPHIE
a) Danse d'un mouvement rapide.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
b) Morceau de musique d'un rythme allègre, sur lequel on exécutait cette danse :
18. Trois quatuors [de Saint-Georges] adoptent, comme pièce terminale, le Tempo di Minuetto, et les trois autres un air de danse, (...) intitulé Englese, et dans lequel il faut voir l'Anglaise ou Contredanse assez vive, (...) qui faisait fureur à partir de 1750. L. de La Laurencie, L'École fr. de violon,1922, p. 497.
3. MODES. Boucle de cheveux allongés (infra III B) :
19. J'oubliais de dire que de longues anglaises encadraient ses joues de leurs spirales d'or ... A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 226.
4. TEXT. Grosse tresse de fil ou de soie avec laquelle on garnit les étoffes d'ameublement ou même les vêtements.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. et du xxesiècle.
III.− Loc. À l'anglaise.
A.− À la manière des Anglais :
20. − « (...) je n'ai aucun doute que cette femme élégante qu'est MmeGondier, ne l'élève [Jean-Michel] à l'anglaise ou à l'américaine, avec douche, tub et culture physique. » P. Bourget, Le Tapin,L'Enfant de la Morte, 1928, p. 102.
SYNT. Déjeuner à l'anglaise, jardin à l'anglaise (ou jardin anglais), poignée de main à l'anglaise; se servir soi-même à l'anglaise, élever qqn à l'anglaise, habiller qqn à l'anglaise; cravates nouées à l'anglaise; coudoyer à l'anglaise, serrer la main de qqn à l'anglaise, donner des coups de poing à l'anglaise; club à l'anglaise.
Fam. Filer, s'en aller, s'esquiver à l'anglaise :
21. Ces sortes de gens − les journalistes − vont, viennent, arrivent quand on ne les attend pas et quittent la société − même la meilleure − sans prévenir personne. En France, c'est ce qu'on appelle « filer à l'anglaise ». G. Leroux, Rouletabille chez le tsar,1912, p. 22.
Rem. Synon. arg. pisser à l'anglaise « disparaître (sous prétexte d'un besoin naturel à satisfaire) et ne pas revenir » :
22. Ce qui semblait certain, c'était qu'une après-midi, sur la place de la Bastille, elle avait demandé à son vieux trois sous pour un petit besoin, et que le vieux l'attendait encore. Dans les meilleures compagnies, on appelle ça pisser à l'anglaise. Zola, L'Assommoir,1877, p. 738.
B.− Spécialement
1. ART CULIN. Accommodement de légumes, viandes, poissons, par cuisson à l'eau ou à la vapeur. Cette dénomination s'applique également à des poissons grillés, et aux œufs cuits au four avec du bacon ou frits et présentés sur un croûton (d'apr. Ac. Gastr. 1962) :
23. ... comme il n'y a que moi qui sache la manière de faire bouillir un gigot à l'anglaise, je le préparerai et n'irai par conséquent pas chez toi, pour te prendre. Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 164.
2. ÉQUIT. Trotter à l'anglaise, trot à l'anglaise. Trot enlevé. Pour un cavalier, s'enlever de sa selle pour éviter une réaction sur deux, alors qu'au trot assis, le cavalier suit naturellement toutes les réactions du cheval :
24. Alors, il commanda : « En route! » Et la cavalcade s'éloigna. Tous les regards étaient tendus sur lui. Il trottait à l'anglaise en exagérant les ressauts. À peine était-il retombé sur la selle qu'il rebondissait comme pour monter dans l'espace. Souvent il semblait prêt à s'abattre sur la crinière; et il tenait ses yeux fixes devant lui, ayant la figure crispée et les joues pâles. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, À cheval, 1883, p. 399.
3. MODES. Boucles, coiffure à l'anglaise (supra II C 3).
4. Arg. Faire un lit à l'anglaise. Faire un lit à la hâte.
PRONONC. − 1. Forme phon. : [ɑ ̃glε], fém. [ɑ ̃glε:z]. Demi-longueur pour la voyelle nasale chez Passy 1914. Enq. : /ãgle, D; -z/. 2. Homon. : anglé (Rob. : ,,douteux!``), anglet.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 2emoitié xiies. adj. (Vie de S. Gilles, 1648 ds Gdf. Compl. : N'unt pas vestu burels engleis); 2. fin xves. subst. masc. « créancier » (G. Cretin, ibid. : Marchands taquins, usuriers incredules, Pour recongnoistre, ou nier mes cedules, Me feirent hier adjourner et citer, Et aujourd'hui je fais solliciter Tous mes Angloys, pour les restes parfaire, Et le payement entier leur satisfaire); 3. 1713 subst. masc. « cheval d'une race formée en Angleterre, par le perfectionnement de la race arabe » (Hamilton, Mémoires du Comte de Grammont, 84 d'apr. DG : Il montait un anglais fort vite); 4. 1788 subst. fém. « écriture cursive » (Journal de Paris, 20 déc., p. 1521 ds Barb. Infl. 1923 : Différents alphabets en grosse bâtarde, mineure et ronde, grosse, coulée, grande expédition, angloise, majeure bâtarde et coulée, &c.); 5. 1829 subst. fém. plur. anglaises (Journ. des dames, 31 juill., p. 330 cité par Greimas ds Fr. mod., t. 20, 1952, p. 298 : Beaucoup de femmes portaient de ces tire-bouchons qu'on nomme des anglaises); 6. 2emoitié xixes. loc. adv. à l'anglaise (partir, s'en aller, filer) « (s'en aller) sans prendre congé » (Lar. 19eSuppl. 1890 : Anglaise.à l'anglaise, ... Discrètement, sans faire de bruit : S'en aller à l'anglaise. Quand on se tue, on ne prend pas de confident; on file de ce monde discrètement, à l'anglaise [Fr. Sarcey, 1827-1899]). Dér. de Angles, nom du peuple germ. primitivement établi dans la presqu'île du Jutland au nord des Saxons et qui au ves. envahit le nord et le centre de la Grande-Bretagne; suff. -ais*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 11 520. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 21 802, b) 17 274; xxes. : a) 9 661, b) 15 324.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Bach.-Dez. 1882. − Barb.-Cad. 1963. − Bible 1912. − Boucher 1835. − Bruant 1901. − Brun 1968. − Canada 1930. − Chauss. 1969. − Comte-Pern. 1963. − Cost. 1899. − Dainv. 1964. − Darm. Vie 1932, p. 55. − Dubois (M.-M.). Probl. angl. Vie Lang. 1955, pp. 27-28. − Éd. 1913. − Esn. 1966. − France 1907. − Gall. 1955, p. 107, 218. − Gottsch. Redens. 1930, p. 428. − Grand'combe (F. de). Le Mot anglais en fr. Lang. (Les) mod. 1952, t. 46, no6, pp. 38-41. − Grimaud (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 110. − Kuhn 1931, p. 124, 224, 230. − Laf. 1878. − Lajaunie (M.-A.). Préjugés et lang. Vie Lang. 1968, p. 749; 1969, p. 3. − Lar. mén. 1926. − Larch. 1880. − Larch. Suppl. 1880. − La Rue 1954. − Lasnet 1970. − Le Breton Suppl. 1960. − Leloir 1961. − Littré-Robin 1865. − Michel 1856. − Mont. 1967. − Pierreh. 1926. − Pierreh. Suppl. 1926. − Pope 1961 [1952], § 26, 522, 523, 782. − Ricard (R.). Angl. et Suéd. Vie Lang. 1959, pp. 127-130. − Sain. Lang. par. 1920, p. 328. − Sandry-Carr. 1963. − Spr. 1967. − Springh. 1962. − Voyenne 1967.

Wiktionnaire

Adjectif

anglais \ɑ̃.ɡlɛ\

  1. Relatif à l’Angleterre ou à ses habitants.
    • Les questions conjugales : « — Où vas-tu ? — À quelle heure te reverra-t-on ? — Reviens vite, » il fallut les refouler au fond de ma poitrine ; car la vie anglaise, — cette mort du cœur, — la vie des clubs et des cercles, l’absorba tout entier. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 39.)
    • C’est là, sans aucun doute, que près de cinquante navires anglais, danois et hollandais furent écrasés par les glaces en 1777. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Pendant un moment, la morgue germanique lutta en lui avec la simplicité anglaise, et aussi avec sa bienveillance naturelle et sa loquacité, et elle eut le dessous. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 174 de l’éd. de 1921)
    • Thackeray a dit quelque part qu’une dame anglaise bien élevée est la plus complète des œuvres de Dieu sur la terre. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892, Page:Verne - Claudius Bombarnac.djvu/34)
  2. Relatif à la langue anglaise.
    • La population de Saint-David […] parlait un curieux patois anglais plein d’expressions maritimes. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)

Nom commun

anglais \ɑ̃.ɡlɛ\ masculin au singulier uniquement

  1. (Linguistique) Langue parlée au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, au Canada, aux États-Unis, en Australie et dans un grand nombre d’autres pays du monde.
    • Ce ne fut cependant que sous le règne d’Édouard III que le nouvel idiome, auquel est resté le nom d’anglais, fut parlé à la Cour de Londres. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • De plus, l’apprentissage de la langue m’était facilité par la bienveillante coopération du gérant de la Compagnie de la Baie d’Hudson, qui parlait l’esquimau et l’anglais. — (André Steinmann et ‎Gilbert La Rocque, La Petite Barbe, Éditions de l’Homme, 1977, page 83)
    • L’anglais paie le prix fort de son hégémonie. Car le « globish » disgracieux que l’on ânonne d’un bout à l’autre de notre monde globalisé n’a rien à voir avec la langue abondante, élégante et infiniment plastique qui a fait les riches heures de la littérature d’expression anglaise. — (Élie Barnavie, « L’Anglais, langue en péril », dans Marianne, n° 689, 3 juillet 2010)
    • « J'ai même un réchaud pour me chauffer du café : et alors, do not disturb… »
      Elle semblait contente de son anglais de portier d’hôtel.
      — (Angelo Rinaldi, L’Éducation de l’oubli, Denoël, 1974, p. 298)
    • La chose mérite d’être soulignée, car cette mauvaise langue de Mme de Genlis reprendra à son compte un ragot particulièrement sot, faisant de l’anglais de Voltaire un baragouin insupportable. Voilà qui est absolument faux. — (Vincent Badaire, Ce diable d’homme ou Voltaire inconnu, chap. 5, TF1/Telecip & Hachette/CEDS, 1978)

Nom commun

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\ féminin

  1. (Danse) Danse d’un mouvement très vif. Air sur lesquels on exécute cette danse.
    • Danser l’anglaise, une anglaise.
    • Jouer une anglaise.
  2. (Coiffure) Boucles de cheveux allongées qui retombent le long des joues ou derrière les oreilles.
    • La vieille dame avait une figure pâle et triste, sous ses cheveux blancs dont les bandeaux se terminaient par deux anglaises. — (Maurice Leblanc, 813, 1re partie, chap. 3, 1910)
  3. (Calligraphie) Écriture cursive penchée vers la droite.
    • Charlotte ! Ce ne fut pas sans un gros battement de cœur que je reconnus son écriture, une anglaise terriblement cursive, virile, presque illisible mais si distinguée ! — (Alphonse Allais, Maldonne dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 268)
  4. (Textile) Galons de fil dont les tapissiers se servent pour border les étoffes qu’ils emploient en meubles.
  5. (Lorraine) (Désuet) Pinte, mesure qui était employée à Paris, avant le système métrique [1].

Forme d’adjectif

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Féminin singulier de anglais.
    • L’Angleterre, bretonne sous Uther Pendragon, romaine sous César, saxonne sous l’heptarchie, danoise sous Harold, normande après Guillaume, devient, grâce aux lords, anglaise. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)

Forme de verbe

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe anglaiser.

Nom commun

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\ féminin

  1. (Danse) Danse d’un mouvement très vif. Air sur lesquels on exécute cette danse.
    • Danser l’anglaise, une anglaise.
    • Jouer une anglaise.
  2. (Coiffure) Boucles de cheveux allongées qui retombent le long des joues ou derrière les oreilles.
    • La vieille dame avait une figure pâle et triste, sous ses cheveux blancs dont les bandeaux se terminaient par deux anglaises. — (Maurice Leblanc, 813, 1re partie, chap. 3, 1910)
  3. (Calligraphie) Écriture cursive penchée vers la droite.
    • Charlotte ! Ce ne fut pas sans un gros battement de cœur que je reconnus son écriture, une anglaise terriblement cursive, virile, presque illisible mais si distinguée ! — (Alphonse Allais, Maldonne dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 268)
  4. (Textile) Galons de fil dont les tapissiers se servent pour border les étoffes qu’ils emploient en meubles.
  5. (Lorraine) (Désuet) Pinte, mesure qui était employée à Paris, avant le système métrique [1].

Forme d’adjectif

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Féminin singulier de anglais.
    • L’Angleterre, bretonne sous Uther Pendragon, romaine sous César, saxonne sous l’heptarchie, danoise sous Harold, normande après Guillaume, devient, grâce aux lords, anglaise. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)

Forme de verbe

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe anglaiser.

Nom commun

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\ féminin

  1. (Danse) Danse d’un mouvement très vif. Air sur lesquels on exécute cette danse.
    • Danser l’anglaise, une anglaise.
    • Jouer une anglaise.
  2. (Coiffure) Boucles de cheveux allongées qui retombent le long des joues ou derrière les oreilles.
    • La vieille dame avait une figure pâle et triste, sous ses cheveux blancs dont les bandeaux se terminaient par deux anglaises. — (Maurice Leblanc, 813, 1re partie, chap. 3, 1910)
  3. (Calligraphie) Écriture cursive penchée vers la droite.
    • Charlotte ! Ce ne fut pas sans un gros battement de cœur que je reconnus son écriture, une anglaise terriblement cursive, virile, presque illisible mais si distinguée ! — (Alphonse Allais, Maldonne dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 268)
  4. (Textile) Galons de fil dont les tapissiers se servent pour border les étoffes qu’ils emploient en meubles.
  5. (Lorraine) (Désuet) Pinte, mesure qui était employée à Paris, avant le système métrique [1].

Forme d’adjectif

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Féminin singulier de anglais.
    • L’Angleterre, bretonne sous Uther Pendragon, romaine sous César, saxonne sous l’heptarchie, danoise sous Harold, normande après Guillaume, devient, grâce aux lords, anglaise. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)

Forme de verbe

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe anglaiser.

Nom commun

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\ féminin

  1. (Danse) Danse d’un mouvement très vif. Air sur lesquels on exécute cette danse.
    • Danser l’anglaise, une anglaise.
    • Jouer une anglaise.
  2. (Coiffure) Boucles de cheveux allongées qui retombent le long des joues ou derrière les oreilles.
    • La vieille dame avait une figure pâle et triste, sous ses cheveux blancs dont les bandeaux se terminaient par deux anglaises. — (Maurice Leblanc, 813, 1re partie, chap. 3, 1910)
  3. (Calligraphie) Écriture cursive penchée vers la droite.
    • Charlotte ! Ce ne fut pas sans un gros battement de cœur que je reconnus son écriture, une anglaise terriblement cursive, virile, presque illisible mais si distinguée ! — (Alphonse Allais, Maldonne dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 268)
  4. (Textile) Galons de fil dont les tapissiers se servent pour border les étoffes qu’ils emploient en meubles.
  5. (Lorraine) (Désuet) Pinte, mesure qui était employée à Paris, avant le système métrique [1].

Forme d’adjectif

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Féminin singulier de anglais.
    • L’Angleterre, bretonne sous Uther Pendragon, romaine sous César, saxonne sous l’heptarchie, danoise sous Harold, normande après Guillaume, devient, grâce aux lords, anglaise. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)

Forme de verbe

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe anglaiser.

Nom commun

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\ féminin

  1. (Danse) Danse d’un mouvement très vif. Air sur lesquels on exécute cette danse.
    • Danser l’anglaise, une anglaise.
    • Jouer une anglaise.
  2. (Coiffure) Boucles de cheveux allongées qui retombent le long des joues ou derrière les oreilles.
    • La vieille dame avait une figure pâle et triste, sous ses cheveux blancs dont les bandeaux se terminaient par deux anglaises. — (Maurice Leblanc, 813, 1re partie, chap. 3, 1910)
  3. (Calligraphie) Écriture cursive penchée vers la droite.
    • Charlotte ! Ce ne fut pas sans un gros battement de cœur que je reconnus son écriture, une anglaise terriblement cursive, virile, presque illisible mais si distinguée ! — (Alphonse Allais, Maldonne dans Deux et deux font cinq, Paul Olendorff, 1895, p. 268)
  4. (Textile) Galons de fil dont les tapissiers se servent pour border les étoffes qu’ils emploient en meubles.
  5. (Lorraine) (Désuet) Pinte, mesure qui était employée à Paris, avant le système métrique [1].

Forme d’adjectif

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Féminin singulier de anglais.
    • L’Angleterre, bretonne sous Uther Pendragon, romaine sous César, saxonne sous l’heptarchie, danoise sous Harold, normande après Guillaume, devient, grâce aux lords, anglaise. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)

Forme de verbe

anglaise \ɑ̃.ɡlɛz\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe anglaiser.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe anglaiser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent du verbe anglaiser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANGLER. v. tr.
Disposer en angle.

Littré (1872-1877)

ANGLAIS (an-glê, glê-z') s. et adj.
  • 1Nom de peuple. Qui est né en Angleterre.
  • 2 S. m. Cheval anglais. Il montait un anglais fort vite, Hamilton, Gramm. 5.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ANGLAIS. Ajoutez :

3On dit qu'un cheval a de l'anglais, lorsque sa conformation se rapproche de celle du cheval anglais de pur sang.

HISTORIQUE

XVIe s. Et Dieu scet s'elles font bon guet devers matin, pour corner Anglois de quinze lieues (il s'agit de femmes en débauche qui craignent d'être surprises par le mari), Les 15 joyes de mariage, p. 125.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anglais »

(Date à préciser) Dérivé de Angle avec le suffixe -ais.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Les Angles étaient un peuple suève occupant une partie de ce qui est aujourd'hui le duché de Mecklenbourg ; ils ont donné leur nom à l'Angleterre. Dans le XVIe siècle, anglois signifiait créancier : Un bien petit de près me venez prendre, Pour vous payer ; et si devez entendre Que je n'euz onc anglois de vostre taille, Marot, II, 372.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anglais »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anglais ɑ̃glɛ

Évolution historique de l’usage du mot « anglais »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anglais »

  • La difficulté d'écrire l'anglais m'est extrêmement ennuyeuse. Ah, mon Dieu ! si l'on pouvait toujours écrire cette belle langue de France ! Charles Dickens, Lettre à John Foster, 7 juillet 1850
  • On a parfois l'impression que les Anglais ont pour principale occupation de jouer à être anglais. De Philippe Meyer / France Inter - Janvier 1997
  • J’ai un rapport un peu bizarre avec l’anglais et les Anglais : ça a toujours été une culture à côté de moi. De Charlotte Gainsbourg / Epok - Septembre 2006
  • L'anglais, ce n'est jamais que du français mal prononcé. De Georges Clemenceau
  • Les anglais sont le meilleur public du monde : ils applaudissent toujours, même quand vous jouez bien. De Arthur Rubinstein
  • L’équipe de Liverpool a été sacrée de la Premier League, le championnat anglais de football, après la défaite de son dauphin, Manchester City, face à Chelsea (2-1), jeudi 25 juin. Plusieurs centaines de supporteurs ont bravé les mesures sanitaires pour fêter la victoire très attendue de leur équipe dans les rues de la ville. La Croix, Liverpool remporte le championnat anglais, 30 ans après le dernier sacre
  • " Nous sommes deux enseignantes d’anglais, Myriam Campain au lycée Émile Roux de Confolens auprès d’élèves de filières générales et de 1ère ASSP, et, Isabelle Valentin au lycée des métiers et des services aux personnes et aux entreprises, Pierre Doriole de La Rochelle. Pendant la période de confinement, l’accompagnement des élèves a été parfois difficile à mener. Le recours aux classes virtuelles et aux visioconférences n’a pas toujours levé les difficultés pour permettre aux élèves de développer des méthodes de travail en anglais. Nous avons essayé de trouver un moyen pour faciliter leur travail en autonomie à partir d’un support interactif commun". Ce support c'est un genially. , Un challenge en anglais
  • Privés de voyages ou de séjours linguistiques en raison du Covid, plusieurs jeunes ont fait le choix de participer à des séjours en immersion dans des familles anglophones installées en Bretagne pour perfectionner leur anglais. France 3 Bretagne, Ces jeunes perfectionnent leur anglais dans une famille britannique... depuis la Bretagne
  • Quelques semaines plus tard, de retour chez lui, en Angleterre, il regrette de n'avoir pas pris suffisamment de temps avec cet enfant et se met en tête de le retrouver… Il appelle les services de la Marine anglaise puis l'ambassade France en Grande-Bretagne. Mais pendant plusieurs mois, les recherches ne mènent à rien. Jusqu'à ce que, grâce aux réseaux sociaux, quelqu'un établisse le lien avec la Maman de Marius. « Dès lors, on a pu très vite le joindre au téléphone ! » leparisien.fr, Le vétéran anglais retrouve le petit garçon normand qui lui avait fait un dessin - Le Parisien
  • Il ne s'agit ici que de chiffres anglais car l'Écosse, l'Irlande du Nord et le Pays de Galles mènent leurs propres traçages. lematin.ch/, Coronavirus: Traçage des contacts: 114'000 Anglais invités à se confiner - Monde - lematin.ch
  • Couvre-feu à 18h : "La souche anglaise tombe bien" (Ravier) LaProvence.com, Politique | Couvre-feu à 18h : "La souche anglaise tombe bien" (Ravier) | La Provence
  • Enfin, un jeune de moins de 20 ans a été testé positif à la variante anglaise, en Eure-et-Loir. Plus intriguant, il n’avait pas voyagé de l’autre côté de la Manche, pas plus que ses contacts. "Des investigations sont en cours", indique Christophe Lugnot. www.larep.fr, Covid-19 : un cas de variante anglaise dans le Loiret, mais aucun cas contact positif - Orléans (45000)
  • Covid-19 : un cas de variante anglaise dans le Loiret, mais aucun cas contact détecté www.larep.fr, Variante anglaise du Covid-19, feu à Daumézon, les comptes d'Amazon saisis... Ce qu'il faut retenir de ce vendredi 8 janvier dans le Loiret - Orléans (45000)
  • Caractéristiques de la variante anglaise du COVID-19 , Coronavirus : L’efficacité des vaccins contre la «variante anglaise» du coronavirus | Marseille News .net
  • Depuis décembre 2020, plusieurs cas de Covid-19 de la variante anglaise (plus contagieuse) détectée au Royaume-Uni sont apparus en France. En Centre-Val de Loire, trois cas de cette variante ont été enregistrés.  France 3 Centre-Val de Loire, Covid-19 : deux cas de variant anglais détectés en décembre dans le Loiret et en Eure-et-Loir
  • Quand saura-t-on quelle est la proportion de la variante anglaise du coronavirus présente dans le Nord? « Vers le 20 janvier » précise le spécialiste, qui ne serait pas étonné de trouver pas mal de cas. « C'est dans la logique des choses. En Grande Bretagne, cette nouvelle souche est apparue fin septembre dans le sud-est puis elle a explosé début décembre à Londres. Les premiers cas importés sont probablement arrivés chez nous autour du 15 décembre », calcule le chercheur. leparisien.fr, Coronavirus : la chasse au variant anglais est lancée - Le Parisien
  • Comme Arsène Wenger semblait destiné à diriger Arsenal, Folarin Balogun semblait lui promis à une brillante carrière d'artilleur chez les Gunners. Né en 2001 dans la petite bourgade américaine de New York City, Folarin n'a que deux ans lorsque ses parents, originaires du Nigéria, traversent l'Atlantique et posent leurs valises à Londres. C'est dans la capitale anglaise que ce jeune attaquant de pointe droitier - qui peut aussi évoluer comme ailier - fait ses débuts au football. Inscrit à 10 ans à l'Academy d'Arsenal, il grimpe les catégories une à une, jusqu'à devenir, aux yeux des observateurs avertis, le plus grand espoir offensif du club. Foot Mercato : Info Transferts Football - Actu Foot Transfert, Arsenal tout proche de perdre sa pépite anglaise Folarin Balogun
  • Alors comment limiter la propagation du variant britannique du Covid-19 ? Selon Anne-Claude Crémieux, également membre de l’académie de médecine, tout dépend de l’intensité de la circulation du virus en France. "S’il circule déjà, c’est une question de temps : on va se retrouver dans la situation anglaise. Il vaut donc mieux anticiper", explique-t-elle. Mais il y a aussi une hypothèse plus favorable : "s’il y a assez peu de souches qui circulent, il faut faire barrière à son introduction et à sa diffusion de manière extrêmement stricte". Europe 1, Pourquoi "on se dirige vers un confinement plus strict" si le variant anglais circule

Images d'illustration du mot « anglais »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « anglais »

Langue Traduction
Anglais english
Espagnol inglés
Italien inglese
Allemand englisch
Portugais inglês
Source : Google Translate API

Synonymes de « anglais »

Source : synonymes de anglais sur lebonsynonyme.fr

Anglais

Retour au sommaire ➦

Partager