La langue française

Britannique

Définitions du mot « britannique »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRITANNIQUE, adj. et subst.

I.− Emplois adj.
A.− Qui est propre à la Grande-Bretagne. Les îles Britanniques :
1. Le bon marché de la main-d'œuvre a mené l'industrie d'Angleterre en Écosse et ensuite en Irlande. Les capitalistes sont trop peu patriotes pour se tenir dans les Îles Britanniques. Dès que la main-d'œuvre haussera en Irlande, ils coloniseront de leurs manufactures la France et d'autres pays continentaux. Michelet, Journal,1834, p. 140.
B.− Qui est relatif au Royaume-Uni; par restriction, qui est propre à l'Angleterre.
1. [En parlant de territoires] Dominion, Empire, Colombie britannique.
2. [En parlant d'entités physiques ou morales] La marine, le parlement britannique; sous pavillon britannique. Un type de cargo britannique gros porteur qui avait été choisi parmi les meilleurs dans sa catégorie (H. Le Masson, La Mar.,1951, p. 89).
3. Qui possède, qui présente certains caractères communément attribués aux Anglais; qui est imité des Anglais :
2. J'attendis longtemps une occasion. Elle se présenta enfin sous la forme d'une perdrix que je tirai et que je tuai devant le nez de l'Anglais. Mon chien me la rapporta; mais, prenant aussitôt le gibier, j'allai m'excuser de mon inconvenance et prier Sir John Rowell d'accepter l'oiseau mort. C'était un grand homme à cheveux rouges, à barbe rouge, très haut, très large, une sorte d'hercule placide et poli. Il n'avait rien de la raideur dite britannique et il me remercia vivement de ma délicatesse en un français accentué d'Outre-Manche. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, La Main, 1883, p. 890.
3. Les effets du système d'éducation britannique se font particulièrement sentir dans la Cité; chacun sait que les maîtres des public-schools s'attachent à développer le caractère plutôt que l'intelligence (et non sans raison, car le caractère est rare et l'intelligence court les rues). Ils font servir à cela le sport qui stimule l'esprit d'association, la loyauté dans les combats, l'inflexible résistance à la douleur, le self-control et l'honneur anglais. Morand, Londres,1933, p. 295.
II.− Emploi subst. Habitant ou personne originaire de Grande-Bretagne. Un(e) Britannique, les Britanniques :
4. Entre temps, les Français s'étaient emparés de l'île d'Elbe, avec l'appui des navires spéciaux que fournissaient les Britanniques et de plusieurs escadrilles américaines de chasse et de bombardement. De Gaulle, Mémoires de guerre,1956, p. 273.
PRONONC. : [bʀitanik]. Warn. 1968 propose également [bʀitannik] avec [nn] géminées. Pour [nn] cf. Land. 1834, Fél. 1851 et Littré.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1611 (Cotgr.). Empr. au lat. class. britannicus, adj. « de Bretagne [Angleterre] » et subst., dér. de Britannia.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2 093. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 622, b) 897; xxes. : a) 409, b) 7 645.
BBG. − Quem. 2es. t. 4 1972, p. 37.

Wiktionnaire

Adjectif

britannique \bʁi.ta.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est propre ou relatif à la Grande-Bretagne.
    • Les États-Unis ont hérité de l’Angleterre ce système d’envahissement et d’usurpation continuel qui est un des points les plus saillants du caractère britannique. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • J’eus pour toute récompense un thank you, sir, qui est prononcé d’une voix sèche, extrêmement britannique. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • – Je suis citoyen britannique ! – continua Bert, obstiné. – Vous n’êtes pas obligés d’écouter, mais rien ne me force à me taire. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 352 de l’éd. de 1921)
    • Les effets du système d’éducation britannique se font particulièrement sentir dans la Cité ; chacun sait que les maîtres des public-schools s’attachent à développer le caractère plutôt que l’intelligence […] Ils font servir à cela le sport qui stimule l’esprit d’association, la loyauté dans les combats, l’inflexible résistance à la douleur, le self-control et l’honneur anglais. — (Morand, Londres, 1933)
    • Le premier projet qui miroita devant moi concernait la Baltique. L’occupation de cette mer par la flotte britannique offrait des avantages qui pouvaient être décisifs. — (Winston Churchill, La deuxième guerre mondiale - I- L’orage approche : La drôle de guerre, Paris : Plon, 1948, p.65)
    • Pour le Chili du XIXe siècle, qui faisait l’expérience d’un début d’industrialisation, l’ennemi et le partenaire principal était l’Empire britannique. — (Armando Uribe, Le livre noir de l’intervention américaine au Chili, traduction de Karine Berriot & Françoise Campo, Seuil, 1974)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BRITANNIQUE (bri-ta-nni-k') adj.
  • Qui appartient à la Grande-Bretagne. Les produits britanniques.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BRITANNIQUE, adj. (Géog. anc.) nom que les anciens Géographes donnent à la mer qui s’étend entre l’Angleterre & la France, & que les modernes nomment la Manche. Ce nom lui vient de la grande Bretagne dont les terres resserrent d’un côté l’Océan Britannique.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « britannique »

(1512) Du latin Britannicus, dérivé de Britannia.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « britannique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
britannique britanik

Évolution historique de l’usage du mot « britannique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « britannique »

  • Elisabeth II est la mère de la nation britannique. Elle est un personnage ordinaire mis dans une situation extraordinaire.
  • Le sourire est une invention britannique. Pour être précis, les Anglais l'ont rapporté de leur campagne japonaise. De Dany Laferrière / Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer
  • La Brittany Ferries va reprendre à partir de ce lundi 29 juin son service passager entre Ouistreham et l'Angleterre après plus de trois mois d'interruption. Cette absence de la clientèle britannique pèse lourd sur la vie économique de la commune calvadosienne. France Bleu, Ouistreham attend le retour de ses clients britanniques
  • Le philosophe britannique David Hugh Mellor, mort à Cambridge le 21 juin, s’était amusé à compiler et à diffuser sur Internet une liste des causes de la mort des philosophes en fonction de leur doctrine. Ainsi, il faisait mourir Spinoza par « abus de substance » et s’attribuait à lui-même la cause qui convenait à son thème de prédilection : « Par hasard »... David Mellor était l’un des derniers représentants de la grande tradition de philosophie de Cambridge, celle de William Whewell, de Bertrand Russell, de John McTaggart, de F. P. Ramsey, de G. E. Moore et de C. D. Broad, qui incarna au début du XXe  siècle la philosophie analytique. Le Monde.fr, La mort du philosophe britannique Hugh Mellor
  • L'affaire a fait réagir jusqu'aux plus hautes sphères de la diplomatie britannique au point que l'ambassadrice du Royaume-Uni aux États-Unis finisse par s'en mêler. Dans une vidéo publiée sur Twitter, Karen Pierce a remis les choses au clair. On y voit plusieurs militaires britanniques, qui apparaissent en uniforme, orienter les internautes américains vers le droit chemin. Si Michelle avait réussi l'exploit de se tromper à chaque étape, une chose est primordiale : la bouilloire. Le Point, « Thé à l'anglaise » : la recette d'une Américaine scandalise les Britanniques - Le Point
  • L'ancien N.1 mondial Andy Murray a renoncé à participer dimanche au match pour la troisième place du tournoi exhibition «Battle of the Brits», a annoncé la Fédération britannique de tennis (LTA) sur Twitter. La fédération n'a pas donné davantage de détails, précisant simplement que l'Ecossais a été remplacé par l'Anglais James Ward pour affronter Cameron Norrie en début d'après-midi à Roehampton, dans le sud-ouest de Londres. Sport24, Andy Murray renonce à la dernière journée d'une exhibition 100% britannique - Fil Info - ATP - Tennis
  • Néerlandais et britannique depuis sa naissance, le géant de la grande consommation a choisi le Royaume-Uni. Une simplification de sa structure juridique qui lui permettra de vendre plus facilement des actifs, voire de préparer une grande fusion, estime Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ». Le Monde.fr, « A 90 ans, Unilever a enfin fait son choix ; elle sera britannique »

Images d'illustration du mot « britannique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « britannique »

Langue Traduction
Anglais british
Espagnol británico
Italien britannico
Allemand britisch
Portugais britânico
Source : Google Translate API

Synonymes de « britannique »

Source : synonymes de britannique sur lebonsynonyme.fr

Britannique

Retour au sommaire ➦

Partager